mardi 11 février 2014 - par Hijack ...

La Théorie du genre expulsée de Norvège !

A la suite de ce reportage, toutes les subventions étatiques concernant les études sur la théorie du genre ont été supprimées en Norvège.

 

Ce documentaire d'Harald Eia montre comment les réseaux LGBT ont noyauté l'université pour lui donner un niveau des plus médiocres. Le ménage a commencé chez eux. Et chez nous ?

 

Chez nous, se contredisent, mentent jusqu'à plus soif ... finissent par se mordre la queue.

 

- Attention ! ... autour de la 4ème min : 10% des ingénieurs sont des femmes et non des hommes, erreur de transcription de la traduction.

__________________________________

Tous les moyens ont été mis à disposition par l’État norvégien pour forcer l’égalité, en vain. Après 20 ans, les pourcentages ? / ? dans les entreprises sont stables, mais vu leur arrogance destructrice, ils iront jusqu’au bout du plan satanique d’humiliation de l’Humanité (d’autant que le temps s’accélère et leur manque). Doc vraiment exceptionnel à voir et diffuser. Tout y est.

.

A lire ou voir :

Aux origines de la théorie du genre.

 

"Oui, le genre, ça existe et nous allons l’enseigner dans les écoles"

Laura Slimani, présidente des Jeunes socialistes, 1er février 2014


Cela étant, cette Slimani ... fait partie du genre que nous n’avons pas envie d’entendre (pour rester poli).

 

Onze documents qui prouvent que la théorie du genre existe

PDF à conserver.

 


Les vidéos explicatives de Farida Belghoul sur l’introduction de la théorie du genre à l’école :
http://dai.ly/x16mtgj [40min]
http://dai.ly/x17t0pl [30min]

 



35 réactions


  • la mouche du coche 11 février 2014 17:22

    Voici venu le temps de l’antéchrist smiley


  • JMK66 JMK66 11 février 2014 17:27

    Z’ont raison les Norvégiens.
    Z’ont du voir ce documentaire eux aussi.
    Ou peut être celui là ?
    Au moins z’ont repris conscience.
    Paix sur Vous.


  • leviathan1 leviathan1 11 février 2014 17:35

    Voir également l’interview immonde de Najat Vallaud-Belkacem datée du 07/09/2012 par le site communautaire homosexuel "Yagg" :

    - "Najat Vallaud-Belkacem au local du MAG — Jeunes Gais Lesbiennes Bi et Trans’"

    .

    Et voir également :

    - Documentaire "Il, elle, hen La pédagogie neutre selon la Suède" diffusé sur ARTE, le 07/02/2014 à 23h10.


  • Mr.Kout 11 février 2014 17:56

    C’est edifiant, les reponses des "gender" norvegiens ne sont jamais argumentées. Dénigrement des recherches qui les contredisent et inversion accusatoire sur le fanatisme, ce ne sont pas des chercheurs mais des ideologues.


    • klendatu 11 février 2014 18:28

      Exactement, et ils n’opposent rien d’autre que le déni a la contradiction que leur apportent les études scientifiques sérieuses. Un déni qui fait d’ailleurs penser a la psychose, qui est fréquente chez les gens affiliés a des groupes de type sectaire. Ceci dit, ce n’est encore que l’arbre qui cache la forêt, car ce sont des pervers particulièrement argentés (ce qui est presque un plénonasme, convenons en) qui manipulent aisément ce type de personnes en vue de réaliser les objectifs qui sont les leurs. Ce qui est important, c’est ce qui se passe en coulisse : les réseaux de financement et de diffusion, et bien évidemment les soutiens politiques.


  • Hijack ... Hijack 11 février 2014 19:10

    Les scandinaves, contrairement à nous ... quand ils s’aperçoivent qu’ils ont fait erreur, sont capables de se remettre complètement en question, sans honte aucune. Pourtant réputés d’être à l’avant garde de tout, sont assez intelligents pour se contredire et reconnaître la logique naturelle.
    .
    Tous les norvégiens ne sont pas des scientifiques, ne sont pas spécialistes "du genre" ...
    De plus, les courageux et pas cons norvégiens, ont dû se rendre compte de leurs erreurs, non pas du jour au lendemain, ni par magie ... mais dans la vie de tous les jours (comme le montre le document vidéo). Les séquences avec les enfants sont les plus parlantes.

    .
    Les profs expliquant les différences profondes entre femmes et hommes ... ont des arguments incontestables ! Le seul qui doutait ... reconnaissait lui, qu’il y avait du travail à faire.


    • klendatu 11 février 2014 19:18

      La remise en question a également lieu en France, de part et d’autre, et cela, de manière assez massive, mais bénéficions nous d’une efficacité démocratique comparable a celle qu’ils connaissent ?


    • Hijack ... Hijack 11 février 2014 19:25

      klendatu,
      .
      La remise en question n’a pu avoir lieu, puisque la théorie du genre n’est pas encore appliquée en France. Par contre, oui, la contestation elle, est massive ...


  •  Qanelle Qanelle 11 février 2014 19:39

    bon boulot hijack, merci.


    • Nora Inu Nora Inu 11 février 2014 19:44
      Qanelle ,
      Tu m’as devancé de peu .

      Hijack ,

      bon boulot , donc .
       smiley

    • Hijack ... Hijack 11 février 2014 19:50

      Merci,
      .
      Je voulais te le dire, mais tu t’étais absenté ... j’espère que tu as une excuse de papa/maman ! smiley
      .
      J’avais vu le doc hier tard, mais cet A.M, me suis décidé à le poster vite fait, pensant à ce que tu m’avais proposé.


    • Hijack ... Hijack 11 février 2014 19:51

       smiley


    • maQiavel maQiavel1983 11 février 2014 20:00

      Hé non, c’est moi qui vous ai tous devancésmiley

      Mais bon la répétition est mère du savoir comme on dit, c’est un sujet brulant qu’il fallait reposter au cas des gens étaient passé à coté. smiley


    • Hijack ... Hijack 11 février 2014 20:15

      Ah le sagouinn Machiavel  ! smiley
      .
      Vous avez discuté en douce ???
      .
      Me souviens, j’avais été à l’hosto pour quelques jours en 11//13, faut que je vérifie.


    • Nora Inu Nora Inu 11 février 2014 20:20

      Ha la wache .

      Je l’avais loupé en novembre moi aussi .
       smiley

    •  Qanelle Qanelle 11 février 2014 20:29

      ta modestie te perdra MaQ.

      je m’inquiète pour farida, j’ai pas de nouvelles.

    • Nora Inu Nora Inu 11 février 2014 20:36

      Canelle ,


      moi j’ai E&R .
      Quant à "on est pas couché " , le merluchon dit :
      le criminel , c’est celui qui manipule .
      Et il sait de quoi il parle !
       smiley

    •  Qanelle Qanelle 11 février 2014 20:44

      On est d’accord la dessus, Nora.

      La fiotte, je pensais a Ruquier evidement. Melenchon je n’ai plus confiance pas plus qu’au autres d’ailleurs. je vote Chouard.

    • Nora Inu Nora Inu 11 février 2014 21:06

      Pour la fiotte , c’est vrai qu’entre ruquier et aymeric caron j’hésitais .

       smiley

    • Hijack ... Hijack 11 février 2014 22:12

      Hola,
      .
      Où est passé mon post, où je répondais sur Ruquier et Polony ???


    •  Qanelle Qanelle 11 février 2014 23:22

      hijack, tu as été censurer peut etre ?


    • Hijack ... Hijack 12 février 2014 00:42

      Oui, Qanelle,
      .
      Pourtant, je n’y disais rien de gênant ... mais bon, je me répète :
      .
      Ruquier, déjà avec Dieudo, s’est nettement dilué ... disant à peu près lors de cette émission, "je soutiendrai tjrs Cohen contre Dieudonné quoi qu’il dise" .. alors que le Ruquier était la dernière personnalité TV à participer à sa diabolisation.
      Polony a moins de caractère que je le pensais, elle aurait dû claquer la chaise et foutre le camp, elle aurait pris de la valeur aux yeux des français.
      .
      Melenchon, lui c’est grave ... à moins qu’ils soit vraiment plus con qu’il n’y paraît.
      Polony, n’aurait pas dû parler de "malades qui envoient des sms" ... je sais à qui elle pense.


  • Hijack ... Hijack 11 février 2014 19:47


    D’après une étude monumentale menée dans 53 pays par le Professeur Richard Lippa, sur les envies professionnelles des hommes et des femmes, "il y a beaucoup de différences. Les hommes sont plus intéressés dans la réussite de domaines orientés vers la compréhension du monde, des objets comme l’ingéniérie, la mécanique. Les femmes sont relativement plus intéressées par une réussite auprès des personnes." Pour le Pr. Lippa, il y a probablement une explication biologique à ces différences universelles, qu’on retrouve aussi bien au Pakistan qu’aux Etats-Unis, et qui ne dépendent donc pas de la culture. Le Professeur Trond Haaken Diseth observe, quant à lui, que, dès l’âge de 9 mois, les enfants se dirigent spontanément vers des jouets associés à leur genre. Il y a bel et bien, selon lui, des dispositions innées selon les genres, qui seront certes modulées quelque peu par l’environnement et l’éducation. Ce que confirme le Professeur Simon Baron-Cohen, une pointure en psychopathologie du développement dans les départements de psychiatrie et de psychologie expérimentale à l’université de Cambridge. D’après lui, c’est le niveau de testostérone, quand l’enfant est encore dans le ventre de sa mère, qui produit des caractéristiques et des centres d’intérêts différents chez l’homme et la femme :

    .

    "Nous avons remarqué que plus le niveau de testostérone était élevé avant la naissance, plus le développement du langage était lent quand l’enfant était petit, moins il créait de contacts jusqu’à l’âge de 1 ou 2 ans. Un haut niveau de testostérone est associé avec un niveau de langage moins important et un développement social moins important. [...] Nous avons suivi ces enfants juqu’à l’âge de 18 ans pour voir comment ils évoluaient. Nous avons découvert que plus vieux, ces enfants qui avaient eu un haut niveau de testostérone avaient plus de difficulté avec l’empathie [...]. Mais ils avaient aussi plus d’intérêt pour les structures, pour essayer de comprendre le fonctionnement des objets."
    .

    Le haut niveau de testostérone caractérise évidemment les hommes. Le documentariste norvégien va également à la rencontre du Professeur Anne Campbell, psychologue évolutionniste, qui confirme l’origine innée (génétique) des différences de centres d’intérêts entre les hommes et les femmes. En bref, les scientifiques sérieux confirment que nous sommes un mixte de nature et de culture, mais qu’il ne faut surtout pas oublier la biologie, qui est déterminante, tandis que les théoriciens du genre présupposent que la biologie n’a aucun rôle, car ils sont avant tout - c’est patent à la fin du documentaire - des idéologues. Suite au débat national qui a eu lieu en Norvège après la diffusion de ce film, l’Institut gouvernemental norvégien pour les études de Genre, l’institut NIKK, a cessé de recevoir toute subvention et a dû de ce fait fermer. Alors que la théorie du genre a, semble-t-il, déjà fait son temps en Norvège, le bon sens ayant repris le dessus, la France va-t-elle se laisser encore bercer longtemps par de telles sornettes ?

    .

    Ci-dessus : Retranscription de quelques points importants soulevés dans ce document vidéo pris sur l’excellent article de Clémentine, sur Avox.fr.  : http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/theorie-du-genre-la-norvege-dit-130622


  • Latigeur Latigeur 11 février 2014 21:44

     et donc : "la masturbation serait encouragée dès la maternelle

    C’est l’un des derniers angles d’attaque des contempteurs de la supposée « théorie du genre » : l’Organisation mondiale de la santé (OMS) enjoindrait aux écoles et crèches d’« encourager la masturbation enfantine ». Pis, le document serait « un abrégé de corruption de mineurs inspiré par la théorie du genre ».

    Ce rapport a été rédigé, à partir de 2008, par une vingtaine d’experts sous l’égide du ministère de la santé et de la politique sociale espagnol et du bureau européen de l’OMS. Il a été publié il y a plus de trois ans… mais n’a été popularisé que ces dernières semaines à la faveur de sa traduction en français par une institutionsuisse. 

    Selon ce document, l’éducation sexuelle informelle n’est pas suffisante pourgarantir un niveau satisfaisant de santé sexuelle et ce afin que les individus puissent se « comporter en connaissance de cause, non seulement envers eux-mêmes, mais aussi envers la société ». Il rappelle l’état des connaissances sur le développement de la sexualité aux différents âges de l’enfant et appelle, justement, à différencier les discours à ses différents stades du développement :

    « Lorsque l’on parle de comportements sexuels des enfants et des jeunes, il est primordial de garder à l’esprit que la sexualité des enfants est différente de celle des adultes et qu’il est faux d’analyser les comportements sexuels des enfants et des jeunes du point de vue de la sexualité des adultes. Les adultes donnent une signification sexuelle à certains comportements sur la base de leurs expériences d’adultes et trouvent parfois difficile de voir les choses du point de vue des enfants. Or, il est essentiel d’adopter ce point de vue. »

    Aussi dressent-ils une liste de « standards » pour « promouvoir la santé sexuelle et à développer ou adapter des programmes d’éducation sexuelle à différents niveaux de développement et de formation ». Dans ce document de 70 pages, il y a six occurrences du terme « masturbation ». Il n’est à aucun moment question « d’encourager » les enfants à se masturber. En revanche, les auteurs du rapport rappellent qu’une forme d’autosexualité existe dès le plus jeune âge et qu’il conviendrait d’en informer les enfants qui en font la demande.

    Rappelons enfin que dans sa version en vigueur depuis 2004, le code de l’éducation indique qu’« une information et une éducation à la sexualité sont dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d’au moins trois séances annuelles et par groupes d’âge homogènes ». "

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/28/cinq-intox-sur-la-theorie-du-genre_4355738_823448.html



  • klendatu 11 février 2014 22:28

    Un entretien avec Yann Carrière, docteur en psychologie, a voir en complément de celui que vous propose Hijack :

    http://vimeo.com/77063132

    Une approche qui explicite de manière particulièrement claire pourquoi les pro gender sont entre autre chose viscéralement christianophobes.

    Fe-men subventionnées, crhistianophobie subventionnée pour le grand bond en avant du capitalisme.


    • Hijack ... Hijack 12 février 2014 01:39

      Merci pour ton lien, Klendatu,
      .

      Le doc en psychologie est plus que convaicant, radical dans son argumentation contre la théorie du genre ! C’est ce genre de discours que bcp n’ont pas l’occasion d’écouter, voir ou lire.
      .
      C’est de la folie que ce qui est sain et simple, naturel peut être à ce point, détourné, manipulé... exactement comme si je montrais un arbre et expliquais aux gens, par tous les moyens, par tous les vices, mensonges etc ... que cet arbre est en fait une malfaisance de la nature et qu’il faut à tout prix le détruire et ensuite tous les arbres de la planète ; on se rend compte ce qui arrivera à la planète ; et dans le cas de présent du projet de manipuler la vocation des hommes et des femmes, c’est leur destruction pure et simple qui est projettée et par conséquent à un désastre programmé de notre planète.
      .

      Étant gosse, chaque femme féministe me paraissait comme une monstre ... tellement elle sonnait faux par rapport à la nature - et, une femme même moins jolie, moins belle, mais féminine simplement, me paraissait comme un bienfait de la nature pour faire simple et court. Les féministes (je parle des vraies féministes actuelles -Fourest, Femen et similaires-) sont des malades mentales, tellement malades que leur âme en est affectée sérieusement. Je ne les accable pas tellement elles sont victimes d’elles mêmes et de la société, mais leur reproche perso de ne pas se poser de questions autres que sur elles mêmes. 
      .
      Les hommes pro "gender", sont à mon sens givrés du cerveau pour ceux qui gobent simplement ce qu’on leur raconte, mais d’autres, qui sont responsables et qui savent ce qu’ils font en mettant la théorie du genre en projet, sont des cas psy ! Il ne sont pas plus hommes que les féministes hystériques ne sont pas des femmes.
      Et, c’est ce qui les rassemble.
      .
      On comprend alors le pourquoi de leurs hystéries contre les parents d’élèves (voir ce qui s’est passé en Allemagne, des enfants qui se sont évanouis en classe, des parents enfermés quand ils ont décidé de boycotter l’école à leur fille, qui avait été sérieusement punie pour avoir refusé de suivre certains cours qui lui paraissaient trop porno (il s’agit de plus d’une fille extrêmement douée) ... le plus grave : des cas comme ça, il y en a partout ... et les médias n’ont font pas cas.


    • klendatu 12 février 2014 10:14

      Tout a fait d’accord avec ton propos, Hijack. Ma grande crainte par rapport à cette idéologie du Gender, c’est que l’on soit en présence d’une forme de crime de masse prémédité. Il va falloir s’accrocher, parce que les moyens de l’Adversaire sont considérables. En face, il y a profusion de moyens de propagande et d’argent.

      Pour en revenir a la question des femmes victimes du mensonge féministe contemporain, j’aurais une pensée particulière pour celles qui tombent dans le piège après avoir été battues... ou pire, et qui se trouvent dans une situation de détresse telle qu’elles constituent des cibles idéales pour des lesbiennes militantes qui y verront appoint potentiel de chair fraiche. Lorsque ces femmes réalisent qu’elles ont été leurrées, elles ne s’en trouvent que plus vulnérables encore, et il y a alors de gros dégâts a réparer, notamment par les hommes attentionnés qui viendraient a se présenter car l’image de l’homme comme ennemi y été ancré une première fois par le traumatisme, et une seconde fois par une propagande destructurante.

      Quant aux enfants, qu’il leur soit laissé le territoire d’innocence et de rêve qui leur appartient, toute sexualisation précoce étant de fait destructrice. Cela, les psychologues le savent, et les personnes de bon sens du grand public dont nous faisons partie le savant également. Les dégats provoqués par la télé peuvent être réparés par les parents, qui peuvent alors expliquer a leur manière, et contrôler l’usage de la boite a images. Pour le reste, c’est autrement plus difficile.


  • enzo 12 février 2014 01:17

    c’est un très bon reportage Hijack...

    • Hijack ... Hijack 12 février 2014 01:39

      Oui, merci, c’est à faire passer ... au maximum et partout.


  • Romios Romios 12 février 2014 09:40

    http://www.contrepoints.org/2013/01/14/111251-le-socialisme-est-une-religion-pour-vincent-peillon

    "C’est au socialisme qu’il va revenir d’incarner la révolution religieuse dont l’humanité a besoin.
    C’est bien une nouvelle naissance, une transusbtantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Église, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi."

    Vincent Peillon, sinistre de l’Education interNationale.



  • Latigeur Latigeur 12 février 2014 11:43
    Et un grand merci à Farida Belghoule qui a démasqué la source de cette forfaiture : 

    le diable oui le diable vous dis-je, lucifer, satan, l’antichrist, gog et magog, belzébuth

     et ses adeptes les "agents mortifères et démoniaques au sein du Parti Socialiste, du Parti Communiste et des associations droit-de-l’hommistes (créées par les Juifs) qui quadrillent nos quartiers populaires

    pour promouvoir "la décadence" et "l’esprit maçonnique", elle a même cru un temps y céder elle-même, c’est dire s’ils ont dangereux ces suppôts de satan...


  • Hijack ... Hijack 12 février 2014 13:07

    Cette histoire de théorie du genre dans nos écoles me fait étrangement penser au False Flag prouvé du 11/09 (contester les faits réels, serait à mon sens du pur négationnisme),
    tant par les mensonges de nos dirigeants politiques, la soumission bête et méchante de nos médias, l’abandon par peur, lâcheté, incompétence ou je ne sais quoi d’autres de presque tous les spécialistes des domaines concernés.
    .
    Pour les 2 situations, on invite tout le monde, y compris les hystériques quelque que soit leur camp, sauf les vrais spécialistes qui contredisent leur version, de peur que le peuple par respect que ces spécialistes représentent à leurs yeux, ne se pose quelques bonnes questions. 
    .
    Je profite de cette excellente vidéo de l’étude norvégienne pour la comparer avec le boulot de l’excellent danois Niels Harrit sur le 911  que nos médias ont tout fait pour l’éviter, y compris dans les émissions où il avait été prévu.


  • Latigeur Latigeur 12 février 2014 16:30
    Ben c’est vrai, quoi faut se calmer,parler d’égalité pour les hommes et le femmes n’a aucun sens, elles ont une journée que les hommes n’ont pas....


Réagir