samedi 21 janvier - par mat-hac

La domesticité chez les classes supérieures très fortunées

Alizée Delpierre est sociologue, spécialiste des inégalités sociales, de la domesticité, et notamment de la domesticité chez les classes supérieures très fortunées. Dans son livre "Servir les Riches" (Ed. La Découverte) elle enquête sur le rapport entre les domestiques et ceux qu'ils servent : les grandes fortunes. Ce rapport domestiques/riches est un lieu d'observation privilégié de la lutte des classes, et interroge sur la nature complexe des rapports de dominations. Le monde des domestiques attire pour sa proximité avec le pouvoir et les rétributions ce cela implique...mais il inquiète aussi par la violence sociale, et les abus qu'il engendre.



2 réactions


  • rinbeau rinbeau 21 janvier 18:33

    Il suffit d’observer des chiens où des chats pour savoir quels humains s’épanouiront dans la domesticité !


  • Jean Keim Jean Keim 24 janvier 08:23

    Je ne veux pas juger, mais certains travaillent dans un créneau vraiment très ciblé comme par exemple : « sociologue, spécialiste des inégalités sociales, de la domesticité, et notamment de la domesticité chez les classes supérieures très fortunées. »


Réagir