mercredi 20 novembre 2019 - par JOVTOD

La crise des hôpitaux

Le personnel soignant n'en peut plus, l'hopital public se meurt.

Infirimières, médecins, chirurgiens, pédiatres, ils sont tous dans la rue contre la destruction de ce service public.

Vincent Lapierre était parmi eux.



2 réactions


  • louis 20 novembre 2019 15:30

    Je pose une question ; l’établissement ou les établissement hospitaliers , là ou les élus et ministres y compris le président de la république , sont hospitalisés pendant leurs mandats , est il ou sont ils mieux lotis que tous les autres qui sont sur tous les territoires qui composent la France ?

    Peut être qu’il arrive a l’hopital suivis par la cavalerie équipées des armes dus a leur rang .


    • BIN LADEN 20 novembre 2019 19:29

      @louis
      Ils vont en général à l’hôpital américain de Neuilly, qui est un établissement privé. Ce n’est donc pas pendant ces moments-là, qu’ils peuvent se faire une idée de la catastrophe qu’ils organisent.
      D’une façon générale ces gens-là ne se nourrissent pas comme nous, ne se logent pas comme nous, ne se déplacent pas comme nous, n’ont pas les mêmes salaires que nous. Bref ils vivent dans un espèce de monde parallèle.


Réagir