samedi 21 avril 2018 - par Clémentine

Juliette (étudiante bloqueuse à Tolbiac) justifie les "AG en non-mixité raciale et de genre"

Juliette, 19 ans, étudiante en histoire et en droit à Tolbiac, justifie sur LCI, le 20 avril, la tenue d'assemblées générales interdites aux hommes blancs. Elle estime que les femmes et les minorités visibles (les "racisés") ont besoin d'être entre elles, sans la présence de l'oppresseur potentiel (le mâle blanc), pour s'exprimer librement. Interrogée par Robert Ménard sur le racisme anti-blanc, elle rétorque : "Il n’y a pas d’oppression des racisés envers les Blancs, dans notre société, qui soit systématique. (...) Le racisme antiblanc est une invention, il n’existe pas."

Autres extraits de l'émission :

Les femmes, pour parler librement de l'oppression des hommes, ont donc besoin d'exclure les hommes. Les racisés (selon la terminologie à la mode), pour parler librement de l'oppression des Blancs, ont besoin d'exclure les Blancs. Finalement, rien de très différent de ce qui se passe depuis soixante ans aux réunions du groupe Bilderberg, où les puissants, pour parler de leurs desseins en toute liberté, ont besoin d'exclure le peuple et les journalistes consciencieux (dont le regard pourrait brider leur parole). « La franchise est la règle du jeu », expliquait en 2003 le Belge Etienne Davignon, qui présidait le comité d'organisation. « Elle est possible car on est discret. » D'ailleurs, à Bilderberg, « c'est très blanc, très Wasp, et on assume », n'hésitait pas à dire un participant français.

L'entre-soi pour se sentir bien et parler franchement, rien que de très banal en somme. Mais que nous sommes loin, avec de tels agissements, de notre "vivre-ensemble" tant vanté ! De cet idéal qu'on aurait vite fait de renommer hypocrisie...



264 réactions


  • ged252 21 avril 2018 19:32

    Elle est folle, j’ai expliqué comment ça se passe, dans un article en attente depuis 5 jour, à propos du cas Beltrame, puisque c’est la même chose.
    .
    Il faudrait enquêter a propos de sa mère, des opinions politiques et sociââle de se mère pour avoir davantage de précisions. Mais grosso modo, quand des mères de gôôche, qui ont voté Mitterrand, Royal, Hollande et Macron et utilise les éléments de langage de gauche, par exemple la mère bletrame parle des "valeur du vivre ensemble" elles sont dans un déni de réalité ; et éduquer leurs enfants pour elle, c’est leur transmettre leur déni de réalité, en clair c’est rendre leurs enfants fous, ou folles.


    • La mouche du coche 21 avril 2018 20:52

      Le "féminisme" de la LGBT est de la haine, de la discorde, de la dissension, du diabole. Cette jeune "femme" est une victime. Elle finira sa vie seule et toutes celles de sa génération aussi. 


    • ged252 21 avril 2018 21:01

      @La mouche du coche

      C’est parce que les femmes sont folles, ou on une tendance à la folie, qu’il y a un renforcement du pouvoir des femmes, dans tous les domaines.

      .

      C’est plein de vidéo : women empowerment

      .

      Et si elles sont renforcées ces femmes à travers le féminisme, c’est pour qu’elles puissent rendre leurs enfants fous, cad gauchistes actuellement


    • La mouche du coche 21 avril 2018 21:27

      @ged252
      Notons que ces ateliers sont d’un racisme total, et que le gouvernement ne fait rien donc approuve. Si c’était l’extrême droite qui avait organisé ces ateliers, les fachistes de gauche auraient hurlé au nazisme.


    • V_Parlier V_Parlier 21 avril 2018 22:25

      @ged252
      Il n’y a pas d’hommes blancs mais des femmes "racisées" entre elles. Mais donc les hommes pas blancs, ils sont là ou pas là ?

      Et c’est ça l’opposition visible de Macron ? Pas étonnant que les chaînes de TV leur fassent de la publicité. C’est comme ça qu’il va empêcher sa cote de popularité de descendre !


    • V_Parlier V_Parlier 21 avril 2018 22:28

      @V_Parlier
      Ménard l’a bien mouchée quand même ! Pas mal !


    • Perre Sanders 21 avril 2018 22:40

      @ged252

      Le premier symptôme, et déjà déterminant, du dérèglement mental de cette jeune personne est de croire que les oppresseurs pourraient être intéressés par des jérémiades d’opprimées.


    • ezechiel 22 avril 2018 00:03

      @La mouche du coche "Notons que ces ateliers sont d’un racisme total, et que le gouvernement ne fait rien donc approuve."

      Comme dans les années 1920 avec les communistes, et dans les années 1930 avec les nazis, les socialistes utilisent toujours les mêmes ficelles pour imposer leur idéologie mortifère : utilisation de la violence pour intimider la majorité, occupation des lieux publics ou privés par la force en toute illégalité, et diffusion de propagande raciste, antisémite et internationaliste de haine de la France et des Français.

      En particulier les terme de novlangue "non-mixité" ou "racisé.es" sont utilisés par les associations d’extrême-gauche raciste anti-blanc (PIR, SOS Racisme, NPA, UNEF (gazer les Blancs, cette sous-race), ...) pour vilipender la race blanche : colonisateurs, dominateurs, promoteur de la discrimination, les Blancs seraient la plaie du monde qui empêchent les minorités visibles de s’épanouir dans notre société, et qu’il faudrait donc éradiquer.

      « Le PIR s’oppose à une Europe impériale blanche et à tous les dispositifs qui sont mis en œuvre dans cette perspective. Le PIR s’attachera à développer des liens d’entraide, de solidarité et de partenariat avec toutes les forces qui luttent, dans l’ensemble des Etats européens, contre le projet de construction d’une Europe blanche."
      http://indigenes-republique.fr/le-p-i-r/nos-principes/

      « Il faut refuser le système d’intégration : sur le plan idéologique. Il faut résister à l’idéologie de l’universalisme blanc, des droits de l’homme et des lumières, du progrès, de la vision linéaire de l’histoire. »
      http://indigenes-republique.fr/decoloniser-leurope/

      Bien sûr ces associations n’expliquent pas pourquoi au Mali, au Sénégal, au Cameroun, ... les présidents, les ministres, les professeurs, les chauffeurs de taxi, les militaires, les policiers, les étudiants,... sont tous Noirs.
      Est-ce que c’est parce que ces pays sont racistes ? Est-ce que c’est parce qu’ils pratiquent la discrimination ?
      Faut-il fonder dans ces pays des associations militantes pour dénoncer "le projet de construction d’une Afrique noire" ?


    • @ged252

      Sa pensée est le pur produit des merdias du système, pas étonnant qu’elle soit aussi ravagée du cerveau la pauvre. ça va être très dur pour elle de se libérer parce qu’elle elle en tient une sacrée couche ! Encore une bobo qui a voté Macron et qui ne l’assume pas...


    • La mouche du coche 22 avril 2018 07:36

      L’important n’est pas que cette raciste soit folle ou non, mais de se demander pourquoi les merdias officiels font la promotion de son racisme en l’invitant sur les plateaux.


    • ged252 22 avril 2018 09:31

      Quand je dis qu’elle est folle, je me réfère à l’une des définitions de la folie qui est que la folie est une croyance délirante.

      .

      ici le débat consiste à demander aux téléspectateurs ou à Ménard de se justifier des croyances délirantes de la demoiselle.

      .

      .

      par exemple définition paranoïa ; système délirant durable et impossible à ébranler et qui s’instaure avec une conservation complète de la clarté et de l’ordre dans la pensée, le vouloir et l’action.


      Sa croyance délirante c’est que le racisme anti blanc n’existe pas, que donc tous ces gens basanés, métèques, immigrés,racisés ect qui viennent de pays d’Afrique et qui se vivent en tant qu’ethnies ou en tant que castes pour ceux qui vivent en Inde, ne sont pas racistes chez eux, et n’importe donc pas leur façon de vivre lorsqu’ils arrivent ici.


    • ged252 22 avril 2018 09:55

      Parmi les paranoïa ; il y a plusieurs sortes, dont l’une est un délire de revendication, je le dis à cause de ce qui se passe dans les universités, il y un délire de revendication égoiste, et un délire de revendication altruiste, on ne revendique pas pour soi-même mais pour quelqu’un d’autre


    • ezechiel 22 avril 2018 10:18

      @La mouche du coche "L’important n’est pas que cette raciste soit folle ou non, mais de se demander pourquoi les merdias officiels font la promotion de son racisme en l’invitant sur les plateaux."

      Il s’agit d’importer en France les mouvements politiques des campus universitaires américains d’éradication de la race blanche (les Blancs persécutent les Noirs : "Black lives matter", etc...).


    • ezechiel 22 avril 2018 11:42

      @ezechiel L’homogénéité des peuples Blancs est un frein à la politique de mondialisation voulue par les instances de l’ONU et de l’UE, comme en témoigne la virulente propagande médiatique contre les pays Blancs "non alignés" (République Tchèque, Pologne, Hongrie) considérés comme racistes.
      Les campagnes de propagande médiatique sur BFMTV, LCI, Cnews (telle celle menée par Juliette et les multiples associations en découlant) visent donc à promouvoir le destruction de l’homogénéité de la race blanche.


    • Yakaa Yakaa 22 avril 2018 15:35

      @ged252

      "par exemple définition paranoïa ; système délirant durable et impossible à ébranler et qui s’instaure avec une conservation complète de la clarté et de l’ordre dans la pensée, le vouloir et l’action."

      Vous parlez de vous ? car sinon c’est l’hôpital qui se fout de la charité (Chrétienne en l’occurrence...)

      Bon, sinon je ne cherche vraiment pas à défendre cette jeune  ?C ?o ?n ?n ?e ? sotte.


  • ged252 21 avril 2018 19:34

    Source http://1libertaire.free.fr/FemmesFolles.html

    .

    Pourquoi les femmes sont-elles considérées plus folles que les hommes ? Pourquoi tient-on plus compte des aspects physiques de la maladie chez les hommes ? Louise Guyon rappelle que la psychothérapie supporte les stéréotypes sexuels, ce qui implique qu’une femme est toujours renvoyée à ses rôles traditionnels, ceux-là mêmes qui la rendent malade. Afin qu’elle ne se rebelle plus contre ce qu’on attend d’elle, on gave la femme de valium. Autrement dit, on lui prescrit les médicaments et traitements qui assurent sa soumission.

    La théorie psychanalytique freudienne qui sous-tend et justifie le comportement des thérapeutes traditionnels en arrive à la conclusion que toutes les femmes sont hystériques car elles souffrent d’une absence fondamentale de sexe, c’est-à-dire d’une absence de pénis. Le sexe de la femme est donc un non-sexe ; depuis sa plus tendre enfance, la petite fille n’a qu’un seul désir, c’est l’envie du pénis. Puisque la femme est un être incomplet, un non-être ne possédant pas LE sexe, elle ne peut exister que par l’autre.

    .

    Luce Irigaray, psychanalyste féministe, a donné une conférence intitulée "Corps à corps avec la mère". Présentée comme une synthèse de la nouvelle théorie féministe en psychanalyse, élaborée dans les nombreux textes qu’elle a écrits, sa conférence démontrait l’importance des rapports entre les petites filles et leur mère. Femme née d’une femme, le lien entre la mère et sa fille est le lien le plus fort qui puisse exister entre deux êtres humains. La femme est fondamentalement homosexuelle et c’est cette homosexualité qu’elle doit retrouver. C’est-à-dire qu’étant du même sexe que sa mère et procédant du même devenir, la petite fille pour s’aimer et ne pas se nier doit aimer sa mère, la femme qu’est sa mère. Ce n’est que de cette façon que les rapports hétérosexuels pourront être harmonieux et satisfaisants. Ceci va évidemment à l’encontre de la théorie freudienne qui veut que la petite fille, afin de s’accomplir, doit détester sa mère et aimer son père.


    • Babac 22 avril 2018 00:53

      @ged252
      Pour une fois, Freud n’est pas à côté de la plaque.


  • Mollah Homard 21 avril 2018 19:34

    ah si les bourgeois de gauche pouvaient utiliser leur verve et energie dans les vrais combats : système financier et nation contre organisations transnationales au lieu de se vautrer dans les poncifs antiracistes et anti policiers.


    • V_Parlier V_Parlier 21 avril 2018 22:29

      @Mollah Homard
      Mais ils devraient rennoncer à leur statut confortable, vous n’imaginez pas...


    • jakem 22 avril 2018 19:37

      @Mollah Homard
      Z’avez toujours votre mob ?


  • ged252 21 avril 2018 19:36

    Je vous défie de trouver une autre explication que la folie, la dinguerie, pour expliquer le positionnement d’une juliette, d’une Beltrame, ou de tant d’autres femmes, c’est toujours des femmes les plus folles.


    • Mr.Kout 21 avril 2018 21:40

      @ged252

      Se plaindre de ne pouvoir faire d’un cadavre encore frais un heros de votre vision anti chretienne et donc anti france de l’autre en utilisant l’argumentaire ad hominem n’es ce pas là la folie...


    • V_Parlier V_Parlier 21 avril 2018 22:30

      @ged252
      Mélange sans aucun sens. Et ce n’est pas la première fois il me semble.


    • ged252 23 avril 2018 12:49

      @V_Parlier

      Pardon . ?

      .

      Vous êtes tellement bête que je vous mâche tout le travail, sans cesse, et Parlier encore n’est pas content.

      .

      Si tu ne sais pas lire c’est ton problème, pas le mien


    • ged252 23 avril 2018 12:54

      @V_Parlier

      Est-ce que tu peux répondre à la question que je t’es posé ici ?

      .

      Tu es un guignol !


    • ged252 23 avril 2018 13:01

      @V_Parlier

      Tu as bien fait de te faire remarquer, tu m’attaques quand je ne te demandes rien, et tu refuse de répondre à mes questions, quand je te demande de le faire.

      .

      Tout pour qu’on se souvienne de toi,


  • Zatara Zatara 21 avril 2018 20:11

    "Il n’y a pas d’oppression des racisés envers les Blancs, dans notre société, qui soit systématique. Le racisme antiblanc est une invention, il n’existe pas."

    Pour rappel :

    https://www.youtube.com/watch?v=fNIesePOyjU&feature=youtu.be&t=1850

    1500 ans d’histoire pour en arriver à Juliette.... Ces jeunes bourgeois de gauche, jamais sorti de leurs quartiers, se réveillent à 15 piges, pour se découvrir une vertu : celle qui consiste à avoir la honte de leurs background familial bourgeois... Que nenni aux pays des fils et filles de (mais "égalitaire", hein !), levons toujours plus haut l’étendard politique de la teuhon nationale (depuis les beaux quartiers bobo, ça fait rêver), le tout pour expier et cracher sur la race blanche (Juliette #je suis un nazi, pardonnez ma race, essayez d’excuser mon pays)

    ... Allez hop, en stage chez les barbus : voiles et 3-4 torgnolles si elle la ramène un peu trop. ça aura peut être le mérite de lui faire rentrer un peu de vérité dans son monologue de sectariste hors sol, bien tout récité, sans oublier la moindre goutte de politiquement correct...



    • Zatara Zatara 21 avril 2018 22:23

      Mince... du coup, j’en oublie mes classiques...

      On savait que la jeunesse est conne par nature (cône de perception/conscience monolithique, capacité de recul impossible), mais quand on place ses symboles (pureté, fraicheur, dynamisme, et tout le fratras marketing du jeunisme en générale) comme référentiel politique, faut pas s’étonner de trouver ce genre de petite conne ultra condescendante par idéologie, sur les podiums merdiatiques... Après tout, en fr, on est déjà plus à un conne ben bite près....


    • Mahler 22 avril 2018 13:08

      @Zatara

      Tous les jeunes ne sont pas comme ça non plus(enfin maintenant il est vrai qu’ils sont de pire en pire). Faut voir surtout qu’elle est moche, ça explique son idéologie à la con.


    • Zatara Zatara 22 avril 2018 14:44

      @Mahler
      oui, vous avez raison.... de mon point de vue, j’ai l’impression qu’il y a un sursaut sur le plan des idées : à ce titre, je m’en fais moins pour la jeunesse fr (de coeur) sur le seul plan politique (là ou je ne n’ai par contre aucun doute sur le fait qu’elle va se faire définitivement laminé économiquement).

      La nouvelle génération, au contact de la réalité, semble littéralement vomir le testament idéologique du pathétique naufrage politique en cours. Juliette est la représentante d’une espèce en voie de disparition au bout du compte. Ou elle sera au commande d’un magnifique camp de concentration multiculturel, à ciel ouvert, pour la gloire d’imposé des valeurs gauchistes, les seuls dignes de la vérité vrai smiley


    • Zatara Zatara 22 avril 2018 14:46

      @Mahler
      enfin maintenant il est vrai qu’ils sont de pire en pire

      Oui, il y a la génération hanouna (en très gros), non, ils sont loin d’être tous comme cela... au contraire...ça bouge ici et là...


    • Zatara Zatara 22 avril 2018 14:48

      @Mahler
      et pour finir, attention, je ne parles pas tant des jeunes, que de la célébration de la jeunesse. ça comprend aussi, pour l’exemple, les vieilles croutes qui se font refaire des pieds à la tête... repassez vous l’extrait de Michéa (cf jeunisme plus haut)


  • Odal GOLD Odal GOLD 21 avril 2018 20:26
      
    Pour résumer cette Juliette, elle est opportuniste et elle s’attend d’ailleurs peut-être à une bonne place dans les réseaux politiques d’aujourd’hui et de demain. L’opportunisme politique n’a que faire des vérités, l’opportunisme politique d’aujourd’hui non plus, car le sien est seulemnt celui d’aujourd’hui.
     
    D’ailleurs, ainsi parle Lao-Tseu, dans le « Tao Tê King » : la sagesse politique, fut le commencement de tous les abus.
     
     


    • louis 21 avril 2018 21:01

      @Odal GOLD
      il y a plusieurs vie dans une vie , la derniére de cette demoiselle je la verrais bien a l’extrême droite de l’ extrême droite parce qu’elle aime les extrêmes cette petite .

      elle a certainement besoin de vécu et comme disait mon père ; si on lui appuis sur le nez il lui sort du lait smiley


    • Odal GOLD Odal GOLD 21 avril 2018 21:13

      @louis

       

      tout à fait d’accord avec vous. L’opportunisme d’aujourd’hui n’étant pas forcément celui de demain ni celui d’hier.

       

      Mais je crois, y compris peut-être pour cette Juliette, que les personnes qui se revendiquent elles-mêmes par ambition comme étant avant tout des personnes politiques, sont parfaitement conscientes de la chose. Et que cela, très profondément, ne les dérange pas du tout.

        


    • La mouche du coche 21 avril 2018 21:27

      @Odal GOLD
      elle n’est pas opportuniste. Elle est sincère dans sa démarche raciste.


    • Odal GOLD Odal GOLD 21 avril 2018 21:46

      @La mouche du coche

        

      Sincérité et opportunisme. Il n’y a pas de contradiction.

        


  • joelim joelim 21 avril 2018 21:46

    Elle crée sa propre réalité. Elle préfère se disculper en inversant l’objet classique du racisme (celui qu’elle connait en écoutant les organes de communication) plutôt qu’en refusant réellement de pratiquer le racisme, comme un Dieudonné ou un Soral qui sont simplement anti-communautaristes (et avec raison).

    C’est plus confortable d’être raciste mademoiselle, on vous comprend. Vous faites honneur à votre lignée si ça se trouve quelque part.


  • wendigo wendigo 21 avril 2018 22:17


     Juste une petite question, mais vraiment sans prétention ...
    Le fait de ne pas accepter de mâle virile blanc, cela n’est il pas en soit une forme flagrante de racisme et de sexisme ?
     Ce simple fait ne fait il donc pas tomber les belles prétentions affichées ?
    Mais bon restons sincère et honnête, une question maintenant pour les autres (toutes races sexes orientation sexuelle, ...) qui ont encore la tête sur les épaules.
     Ne pensez vous pas que c’est une bonne idées d’interdire à des mâles blancs viriles dominateurs d’aller se faire chier à écouter des personnes aussi intellectuellement éloignées des lumières ?
    Perso on viendrait me dire "t’es pas autorisé à nous rejoindre", mais bordel de dieu, je saute de joie, une corvée mais enfin interdite.
    Hé les bas du bulbe qui penser faire chier les mâles viriles blancs dominateur, désolé de vous le faire savoir mais c’est à eux que vous faites le plus grand plaisir et en plus de cela c’est par cette action que vous leur donnez encore plus de pouvoir et de poids, vous indiquez par ce fait clairement qui est le petit personnel ...
    Maintenant pourquoi cet interdit ? la réponse est simple vous avez trop peur de ne pas avoir le dernier mot, ce qui correspond à une réaction de peur doublée de frustration ... mais vous savez, même quand le grand méchant loup n’est pas à vos réunion, il n’en cesse pas pour autant d’exister et lui le fait très bien sans vous et encore mieux loin de vos mittings.
    Ha le bel aveux d’impuissance que vous nous offrez là !!!
    Les grands dos argentés blanc mâles viriles dominateurs eux au moins n’ont pas peur de vous inviter à leurs réunions ni de vous laisser la parole ce qui prouve donc que vous n’êtes ni démocrates ni courageux ... et les grands mâles blancs viriles dominateurs n’en ont rien à foutre des états d’âme du petit peuple, ils préfèrent les grandes personnes (de tous âges, sexe, orientations sexuelles, races, ethenies, religions ...) qui ont quelque chose d’intelligent à dire pour faire avancer les choses, vos frustrations elles, les font reculer.
    Alors merci de reculer sans entraîner les autres (les gens de bonne volontés) dans votre titanique intellectuel !


    • beo111 beo111 22 avril 2018 22:04

      @wendigo

      "Le fait de ne pas accepter de mâle virile blanc, cela n’est il pas en soit une forme flagrante de racisme et de sexisme ?"

      À mon avis non. C’est du racisme temporaire car dans l’atelier il y a une hiérarchie entre le races, entre celles qui peuvent participer et celles qui n’ont pas cette chance. Mais cette hiérarchie n’est pas permanente, donc on ne peut pas parler de racisme tout court.

      Et ce que presque tous les commentateurs ici n’ont pas l’air de comprendre, c’est que cela dépasse largement les concepts de race de genre et compagnie. En fait il s’agit de catégories, tout simplement.

      Moi ça me parle car j’avais participé à l’aventure de Démocratie Réelle, i.e. les listes de candidats tirés au sort aux élections européennes. Cependant certains s’étaient indignés que l’assemblée qui prend les décisions pour le mouvement soit constituée uniquement de tirés au sort. Mais moi je comprends tout-à-fait, car ceux qui voulaient absooooolument participer alors que soit ils n’avaient pas les couilles pour se présenter à une élection, soit ils n’en avaient pas le droit (trucs pas cool dans le casier judiciaire, incompatibilité professionnelle etc.), eh bien ces gens là ajoutaient encore de la difficulté dans des assemblés de candidats déjà pas évidentes !

      Et puis quoi ? allez vous vous plaindre qu’à Rolland Garros il n’y a que des champions de tennis sur le central, n’est-ce pas une horrible discrimination ? Et les alcooliques anonymes ? Et j’en passe...

      Si des femmes ou des pas blancs veulent discuter entre eux, le temps d’une réunion, où est le problème ???



    • Perre Sanders 23 avril 2018 17:25

      @beo111

      "où est le problème ???"

      Le problème, c’est que quand on prétend combattre les discriminations et qu’on commence soi-même par discriminer, il y a comme du mou dans la corde à noeuds. Et, en l’occurrence, c’est d’autant plus que ceux qui sont visés par l’exclusion n’ont certainement pas la moindre de vie d’accorder du temps et de l’attention à ses réunions de "racisés" et de "genrés" hétéroclites.



    • Zatara Zatara 23 avril 2018 17:38

      @beo111
      À mon avis non. C’est du racisme temporaire car dans l’atelier il y a une hiérarchie entre le races, entre celles qui peuvent participer et celles qui n’ont pas cette chance. Mais cette hiérarchie n’est pas permanente, donc on ne peut pas parler de racisme tout court.

       smiley fabuleux... c’est la même définition pour un viol ?


    • beo111 beo111 23 avril 2018 20:44

      @Perre Sanders

      Oui j’entends bien mais il faut bien voir aussi que ces jeunes n’ont aucune revendication sérieuse, et que leur soit-disant combat contre les discriminations n’est en réalité que de la poudre aux yeux, pour faire oublier qu’ils ne sont là que pour la "convergence des luttes", peu importe le vide de leur lutte à eux, l’important c’est de converger pour foutre le bordel.


    • beo111 beo111 23 avril 2018 20:50

      @Zatara

      Un viol c’est par définition ponctuel, temporaire. Si ce n’est pas le cas on parle de viols répétés.

      Exception faite bien entendu de certains politiciens professionnels qui nous enculent en permanence.


    • Belenos Belenos 23 avril 2018 20:54

      @beo111
      C’est amusant le concept de racisme temporaire. Si, par exemple, je fais des ratonnades en cassant la gueule à des bronzés crépus MAIS seulement le samedi soir, alors je suis un "raciste temporaire" parce que je me comporte bien le reste de la semaine ? On a droit à combien d’heures par mois ? 


    • beo111 beo111 23 avril 2018 21:12

      @Belenos

      Oui bien vu. Il convient plutôt de parler de discrimination temporaire. Il s’agit juste de gens de couleur qui ont envie de temps en temps de discuter entre eux, pas de quoi en faire un fromage.


    • Zatara Zatara 23 avril 2018 21:16

      @beo111
      Un viol c’est par définition ponctuel, temporaire. Si ce n’est pas le cas on parle de viols répétés.

      Exception faite bien entendu de certains politiciens professionnels qui nous enculent en permanence.

      La vache, c’est de mieux en mieux. Donc les politiciens doivent être renommé sodomisateurs perpetuels , et les violeurs, des forceurs de rapport sexuel non consentit temporaire. Mais seulement pendant l’acte, hein... le reste du temps, c’est un homme respectable avant tout. Vous avez un nuancier coloré, avec les différents tampons pour que je puisse m’en souvenir ? smiley fabuleux... en ce moment, tout atteint un niveau incroyable, doit y avoir un alignement quelque part....


    • Zatara Zatara 23 avril 2018 21:18

      @beo111
      Il s’agit juste de gens de couleur qui ont envie de temps en temps de discuter entre eux, pas de quoi en faire un fromage.

      et, juste pour vérifier, si ils sont blancs, ça marche aussi ? Parce qu’une réunion de néo-nazi, c’est du tout pareille smiley


    • beo111 beo111 23 avril 2018 21:27

      @Zatara

      "Donc les politiciens doivent être renommé sodomisateurs perpetuels , et les violeurs, des forceurs de rapport sexuel non consentit temporaire."

      C’est bizarre, d’habitude les gens aiment bien utiliser des mots simples à la place de tournures compliquées. Vous, c’est l’inverse.

      Mais je vous laisse le dernier mot, faites vous plaisir.


    • Zatara Zatara 23 avril 2018 21:45

      @beo111

      C’est bizarre, d’habitude les gens aiment bien utiliser des mots simples à la place de tournures compliquées. Vous, c’est l’inverse.

      Mais je vous laisse le dernier mot, faites vous plaisir.

      les mots sont des concepts. Ils n’ont aucune réalité. Ils servent à représenter des choses que nous croyons identique et parfaitement commune alors que chacun, suivant son expérience, son savoir, et sa réflexion, à sa propre variante. La PNL est précisément lié à cet aspect. Ceux qui font des exégèses sur les bouquins religieux ne font que développer leur propre univers à partir de la compréhension qu’ils en ont (quand ce n’est pas pour un usage hypocrite). Communiquer ne signifie pas se synchroniser comme des machines, ça consiste à faire passer la base d’une nouvelle idée ou d’une nouvelle réflexion.

      Votre discours est tellement alambiqué dans la façon d’appréhender des faits (parce qu’issu d’éléments de langage fait pour transformer la réalité à la convenance de ceux qui les choisissent et utilisent) que j’ai juste voulu faire remarquer par l’absurde le gap idéologique qui vous empêche de voir les choses simplement, dans leurs plus pure dénuement.

      Faire une réunion qui spécifie qu’elle est interdite aux blancs est raciste, peu importe le filtre idéologique que vous mettrez dessus.

      Il n’y a pas de racisme temporaire. Le racisme est un état fantasmé (qui existe à travers un fantasme amalgamant) consistant à exclure d’office une personne en tant qu’elle serait la copie conforme d’un groupe ethnique. Ne tombez pas dans le délire sémantique actuelle à la mode, c’est du décervelage industriel. Pensez par vous même et apprenez à regarder.


    • Zatara Zatara 23 avril 2018 21:54

      @beo111
      Je me demande quel genre de filtre il vous faudrait dans votre tête, pour accepter l’idée d’une réunion de l’amicale du 4 eme Reich... Club des blancs au yeux bleux ? L’amical des descendants de vikings en colère ? Fondation pour la préservation de la véritable culture aryenne ? Rencontre de la fraternité sans mélamine ?


    • Zatara Zatara 23 avril 2018 21:57

      @beo111
      faire le jeu de ceux qui pronent cette différence est le plus sur moyen de tomber dans le plus féroce communautarisme qui soit, jusqu’à la possibilité d’une guerre civile.

      Et quoi que les plus crétins, les plus incultes en pensent, ce n’est pas cela, être français.


    • Zatara Zatara 23 avril 2018 21:59

      ah, un autre :

      communion confraternelle des natifs européens (voyez, ça a un côté qui rappelle les indiens d’Amérique comme ça... smiley )


    • Belenos Belenos 24 avril 2018 01:10

      @beo111

      "Il s’agit juste de gens de couleur qui ont envie de temps en temps de discuter entre eux, pas de quoi en faire un fromage."

      Il y a tellement de fromages antiracistes faits dans l’autre sens qu’il est tentant de leur envoyer dans la tronche un fromage antiraciste de la même fromagerie. Si la discrimination, c’est mal, il ne faut pas discriminer dans un sens ou dans l’autre, voili voulou et point barre. Houuuu, les méchants discriminateurs !!! Racistes !!!


    • Belenos Belenos 24 avril 2018 01:12

      @Zatara
      "communion confraternelle des natifs européens."

      Nous les Euronatifs sommes un peuple qui a beaucoup souffert.  smiley


    • Zatara Zatara 24 avril 2018 02:31

      @Belenos

      Nous les Euronatifs sommes un peuple qui a beaucoup souffert.  

      Mais c’est le cas justement... mais autant la compétition victimaire ne nous intéresse pas (pour l’instant...), autant nous ne sommes pas foutu de comprendre que le nombre de victime intra européenne dû aux conflits est une vaste escroquerie de la haine que nous devrions pourtant avoir pour les élites passés....

      Pour l’exemple, rien que le nombre de victime de la première guerre mondiale équivaut à la traite transatlantique (peu ou prou)... Je ne cherche pas pour autant à comparer les souffrances, je dis simplement que la souffrance des européens, à travers leurs histoires, est un angle mort, volontairement interdit, sous prétextes que nous avons le confort matérialiste... C’est une escroquerie totale.


    • Zatara Zatara 24 avril 2018 02:33

      @Belenos

      les Euronatifs

      copyright Belenos


    • Zatara Zatara 24 avril 2018 03:03

      @Belenos
      ... mais je digresse au regard de la discussion avec beo111


    • Zolko Zolko 24 avril 2018 15:44

      @Zatara : "Parce qu’une réunion de néo-nazi, c’est du tout pareille"

      alors pour le coup, oui, il vient de s’en passer une en Allemagne, dans la ville de Ostriz :

      https://www.zeit.de/gesellschaft/zeitgeschehen/2018-04/neonazi-festival-ostritz-sachsen-gegenprotest-d18

      et c’était autorisé. L’argument étant que tant que la réunion est tranquille, il n’y a rien à reprocher aux gens. Dans la même veine, donc, si des jeunes crétins veulent se réunir entre ceux ayant une coiffure rasta, ben, moi, je sais pas bien quoi leur reprocher. Il existe bien des ouvertures de piscine réservées aux femmes : c’est pas sexiste ça ?

       

      Sur le fond, bien-sûr, je suis d’accord avec vous, mais sur la forme, je suis partisan d’une liberté maximale, y compris la liberté de la connerie. Et puis regardez le bon côté des choses : quand des blancs voudront faire une réunion où ils excluent les noirs (ou les arabes ou les juifs) on ne pourra plus le refuser. Un précédent a été créé.


    • Zatara Zatara 24 avril 2018 15:51

      @Zolko
      Il existe bien des ouvertures de piscine réservées aux femmes : c’est pas sexiste ça ?

      ça dépend des moeurs et de la culture de chaque pays....

      Sur le fond, bien-sûr, je suis d’accord avec vous, mais sur la forme, je suis partisan d’une liberté maximale, y compris la liberté de la connerie.

      Ok avec cela, sauf qu’il faut faire une distinction entre ce qui relève de la bétise, comme vous dites et ce qui relève de l’organisation politique

      Et puis regardez le bon côté des choses : quand des blancs voudront faire une réunion où ils excluent les noirs (ou les arabes ou les juifs) on ne pourra plus le refuser. Un précédent a été créé.

      Rien ne m’est plus détestable. Un club pour chaque nuance de mélanine plutôt que le libre choix de se rapprocher sur les idées....


    • Zatara Zatara 24 avril 2018 15:58

      @Zolko
      Toutes les formes de ségrégation basé sur la couleur de la peau est raciste. Point barre.

      Je me fou si des congolais décident de créer un club de l’amicale des congolais en France. Je ne m’en fou plus s’il est spécifié qu’il interdit son entrée aux blancs, ou si un service d’entrée veille à ce qu’aucun blanc ne puisse rentrée (alors que rien n’est spécifié)...

      Tous les fdp qui promeuvent une ségrégation sur la couleur de peau participent à la promotion d’une société racialisé. C’est tout le contraire de la citoyenneté fr, et des valeurs fr (je ne parle pas de la république mais bien de la culture fondamentale et des moeurs fr). Et si je m’abaissais au degré de réflexion de ces crétins incultes, je les appellerais volontiers des nazi noirs.


    • Zatara Zatara 24 avril 2018 16:14

      @Zolko
      Cela est en réalité l’importation directe du système communautariste anglo saxons. C’est très amusant de voir que ceux qui s’en réclame le plus (et qui se forge une culture historique basé sur la réalité noirs aux usa) ne sont pas foutu d’étudier et de comprendre que cela n’a aucune réalité en fr, que la seule question raciale, contrairement aux US, a été dépassé depuis longtemps et se place sur un tout autre plan...

      Une fois n’est pas coutume : je vous conseille fortement de regarder cette émission de mediapart et notamment le passage à partir de la 20 eme minute (jusqu’à 22/23)....

      https://www.youtube.com/watch?v=6i0tGCmwCsg


    • Zolko Zolko 24 avril 2018 17:04

      @Zatara : "il faut faire une distinction entre ce qui relève de la bétise, comme vous dites et ce qui relève de l’organisation politique"

       

      bien d’accord, mais qui décide de la frontière ? Le meilleur moyen n’est-il pas de laisser la démonstration ? De la connerie, je veux dire. Tant que vous interdisez une réunion (sous prétexte quelconque, même valable) il y en aura pour crier au loup. Mais laissez ces crétins se réunir et prouver leur crétinerie, et le ballon se dégonfle de lui-même.

      Tant que le phénomène est unitaire dans le temps, qu’il n’a pas caractère universel, le remède (l’interdiction d’une telle assemblée) n’est-il pas pire que le mal (le ségrégation dans une telle assemblée) ?


    • Zatara Zatara 24 avril 2018 17:17

      @Zolko
      bien d’accord, mais qui décide de la frontière ?

      Déjà, ça dépend si vous êtes noirs, arabe ou blanc (je pense que les exemples sont là dans l’esprit du politiquement correct actuel)... pour le reste, je dirais un mix entre les politiques (et leurs "sponsors") et la pression sociale (ou, en l’occurrence, son absence)

      Tant que le phénomène est unitaire dans le temps, qu’il n’a pas caractère universel, le remède (l’interdiction d’une telle assemblée) n’est-il pas pire que le mal (le ségrégation dans une telle assemblée) ?

      ça dépend : si vous cherchez des électeurs à court terme ou une guerre civile à plus long terme. Choisissez....


    • Belenos Belenos 24 avril 2018 21:33

      @Zatara et @Zolko

      Il est impossible de traiter cette question sans prendre un point de vue juridique, et même constitutionnaliste. C’est seulement cette approche technique qui peut nous donner des repères pour savoir à quel endroit exact il est indiqué que la loi viennent réduire la liberté. Sinon, on en reste à des considérations générales qui sont vraies des deux côtés, comme vous le faites. 


    • Belenos Belenos 24 avril 2018 21:34

      que la loi vienne, que les lois viennent...


    • Zatara Zatara 24 avril 2018 22:17

      @Belenos
      Il est impossible de traiter cette question sans prendre un point de vue juridique, et même constitutionnaliste. C’est seulement cette approche technique qui peut nous donner des repères pour savoir à quel endroit exact il est indiqué que la loi viennent réduire la liberté.

      Quel serait l’axe constitutionnel le plus à même de prendre en compte les moeurs historique, en tant que fondement sociologique (respublica) afin de faire disparaitre les problèmes liés à des minorités cherchant à imposer leurs cultures au sein de la place publique (ou obtenir des dérogations qui sont, dans leurs principes mêmes, la chose la plus invraisemblable dans un pays comme la France) ? Il me semble bien que l’on toucherait là au passé chrétien de la France, ce qui, en soit, est propre à déchainer une réaction encore plus allergique du côté de nos zélites... Ces gens préfèrent de loin un pays musulman à un pays chrétien, ça me parait évident.


    • Belenos Belenos 24 avril 2018 22:48

      @Zatara
      "Quel serait l’axe constitutionnel le plus à même de prendre en compte les moeurs historique."

      Tout d’abord, il est question de la légalité d’une réunion publique avec un critère de discrimination raciale, et cela peut être traité juridiquement et constitutionnellement sur la base des lois actuelles. 

      https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/institution/competences/lutte-contre-discriminations

      Ensuite, les moeurs et les règles implicites de sociabilité peuvent être inscrites explicitement dans la loi si elles ne sont pas évidentes pour les populations immigrantes récentes. Il faut juste faire attention à bien formuler ces lois. Celle sur l’interdiction de cacher son visage dans l’espace public (qui n’était pas utile dans les années 1960 !) a été plutôt bien écrite, par exemple (elle ne parle pas d’islam).


    • Zatara Zatara 24 avril 2018 22:56

      @Belenos
      Ensuite, les moeurs et les règles implicites de sociabilité peuvent être inscrites explicitement dans la loi si elles ne sont pas évidentes pour les populations immigrantes récentes.

      Quelles sont ces moeurs et règles implicites de sociabilité selon vous ? d’où viennent elles ? Peuvent elles être traduite sans en passer par le "substrat" chrétien ?


    • Zatara Zatara 24 avril 2018 23:02

      @Belenos
      Au passage, je vous soumets quelques questions sans pour autant penser une seule seconde que le législative peut pallier à quoi que ce soit... c’est plus par curiosité.


    • Belenos Belenos 25 avril 2018 00:19

      @Zatara
      "Quelles sont ces moeurs et règles implicites de sociabilité selon vous ?" 

      Elles sont innombrables et on ne se rend compte de leur existence que lorsque des barbares (au sens originel, donc des étrangers) ne les respectent pas spontanément. 

      "d’où viennent elles ?" 

      Elles se sont formées au cours des siècles par le seul fait de devoir vivre ensemble le moins péniblement possible et elles ont été transmises de générations en générations. Elles peuvent traduire la mentalité d’une population ou sa plus ou moins grande empathie avec les enfants (les vendre ou pas), les personnes âgées (les abandonner ou pas), les animaux (les faire souffrir ou pas). Les règles "implicites" constituent un phénomène anthropologique très connu sur tous les continents. 

      "Peuvent elles être traduite sans en passer par le "substrat" chrétien ?"

      Il n’y a pas eu besoin de se référer à la religion chrétienne pour formuler et justifier la loi interdisant de cacher son visage dans l’espace public. 

      La circulaire du 2 mars 2011 relative à la mise en œuvre de la loi, la justifie par le fait que :

      « Se dissimuler le visage, c’est porter atteinte aux exigences minimales de la vie en société. Cela place en outre les personnes concernées dans une situation d’exclusion et d’infériorité incompatible avec les principes de liberté, d’égalité et de dignité humaine affirmés par la République française.

      La République se vit à visage découvert. Parce qu’elle est fondée sur le rassemblement autour de valeurs communes et sur la construction d’un destin partagé, elle ne peut accepter les pratiques d’exclusion et de rejet, quels qu’en soient les prétextes ou les modalités. »

      Et wiki ajoute :

      "Les commentateurs de la loi rappellent donc son « étrangeté juridique » car la loi se base sur des valeurs implicites qui peuvent parfois ne pas être comprises par des personnes fraîchement immigrées en France."


  • Zolko Zolko 21 avril 2018 23:05

    bof, elle a 19 ans ... mais pourquoi lui donne-t-on une telle plateforme ? Elle raconte ce que beaucoup de cruches de 19 ans racontent, rien de plus.


  • Kapimo 21 avril 2018 23:44

    Ils ont fait exprès de sélectionner pour la télé une des plus gratinées pour décrédibiliser le mouvement étudiant. Au delà des péripéties sur lesquelles se focalisent les médias, la réforme proposée pose de vrais problèmes qui mériteraient discussion ( sélection ou égalité, sécurité sociale des jeunes, financement privé des universités etc...), sachant que de nombrexu profs sont aussi contre cette réforme.


    • Mr.Kout 22 avril 2018 00:08

      @Kapimo

      Le problème ici comme ailleurs c’est que la mesure de votre discours est inacceptable pour la plupart.
      Qui était outré de la répression des mouvement associés a la manif pour tous se tape des queue sur les évacuations en force des "gochos", qui joui de voir des descente d’anti fa dans des conférences "facho" viens pleurer sur les milices fascistes qui évacuent une fac.

      La tartuferie est généralisée, et gare à vous car toutes ces chapelles haïssent beaucoup plus le bon sens et le pragmatisme que leurs contraires idéologiques.


    • joelim joelim 22 avril 2018 00:44

      @Kapimo
      La sélection c’est juste du réalisme. Chaque formation prend un nombre limité d’étudiants pour des raisons logistiques évidentes. Multiplier les effectifs au dernier moment n’est pas compatible avec la qualité (où prendre les profs) et avec l’économie (louer des salles de cours à l’hôtel ?...). Et puis, éviter ce qui s’est passé pendant des années pour les chimistes en France (trop nombreux sur le marché du travail) c’est ne pas dire oui à tous les choix de tout le monde, mais selon ses résultats et non au tirage au sort (ça par contre c’était scandaleux et en plus facilement évitable).

      Quant au reste pourquoi pas des discussions mais bloquer, taguer, c’est violence (envers la liberté des gens) et dégradation (de bien public), il n’y a strictement rien d’admirable. Mais elle rend bien à la télé et c’est ce qui compte pour la farandole consuméristo-capitaliste qui aime bien ces révolutions sociétales en fait : le genre de bordel qui aide au projet néo-conservateur d’ordre mondial. Cela dit que jeunesse s’amuse (quoiqu’elle devrait aussi pour son bien plus s’intéresser au monde réel) et défende ses droits (ça elle a raison) mais bloquer... j’aimerais pas me rencontrer si je me le faisais ^^.


  • aleter3 22 avril 2018 00:08

    C’est un sacré lavage de cerveau qu’elle a reçu.
    Elle se réclame d’une "convergence des luttes" qui ne converge à rien. Elle à un discours pseudo-révolutionnaire qui prétend que c’est elle le problème et sa situation sociale.
    A une époque les moines faisaient pénitences en se flagellant et aujourd’hui les bobo se haïssent eux-même pour ce qu’ils sont. Le problème c’est qu’ils sont profondément méprisant pour ceux dont ils se prétendent être les défenseurs.

    Bref, un discours dans la lignée des actes de la gauche qui a tout fait pour créer ces quartiers dont elle fais ici référence et qui a fait en sorte que tous ces gens restent sagement en communauté.
    Finalement, quand on y réfléchi bien, on peut dire même qu’avec ces "réunions pour non-racisé" elle continue l’effort de ces prédécesseurs.
    Ce discours encourage le racisme, le communautarisme, la haine et la division.


  • Giordano-Bruno 22 avril 2018 02:08

    Les médias mettent en avant les plus mauvais ambassadeurs des mouvements contestataires. Ce n’est pas nouveau.


  • maQiavel maQiavel 22 avril 2018 09:13

    Depuis l’affaire du festival « interdit aux blancs » (et ce n’était pas exactement de cela qu’il s’agissait), j’ai essayé de m’intéresser à la « non mixité » en m’appuyant sur les explications de ses défenseurs. Ce n’est pas facile à comprendre car ces gens ont un langage qui leur est propre : soit ils ont inventé leurs propres mots, soit ils donnent de nouveaux sens à des mots déjà existants. Par exemple, lorsqu’ils parlent de « racisme », ce mot n’a pas le contenu que le commun des mortels lui donne. Chez eux, ce n’est pas l’hostilité qu’aurait un individu pour un autre du fait des caractéristiques raciales qu’il lui attribue, il signifie autre chose qui se joue à un autre niveau.

    Je n’ai pas tout compris dans le détail mais vu l’effort que j’ai du fournir pour en arriver à saisir les bases, le principal obstacle de ces gens là, c’est de réussir à se faire comprendre, leur langage est vraiment bizarre (peut être parce qu’il vient essentiellement de l’anglais des universités américaines, je ne sais pas) .

    Ca va même plus loin : ils font tout pour ne se faire comprendre que d’eux-mêmes, c’est une de leur caractéristique. Du coup, je comprends tout à fait les gens qui n’ont ni le temps, ni l’envie de faire cet effort de compréhension de leur thèses et de décryptage de leur langage alambiqué et qui considèrent que leur jargon n’est qu’un artifice qui ne sert qu’à dissimuler un vrai racisme envers les blancs et un vrai sexisme envers les hommes (même si je pense que ce n’est pas exact , il faut savoir que malgré ce que cette jeune femme pense , il existe au sein de ces mouvements des courants qui prônent une non mixité blanche ou masculine par exemple).

    En tous cas ces gens là seront perçus en France comme des racistes et des sexistes quand bien même ils ne le seraient pas ,ce sera principalement de leur faute et étant donné ce que je sais de leur univers mental , je pense qu’ils s’en fichent.


    • Baston Labaffe Gaston Lagaffe 22 avril 2018 10:18

      @maQiavel
      Ca va même plus loin : ils font tout pour ne se faire comprendre que d’eux-mêmes, c’est une de leur caractéristique.

      .

      La caractéristique des gamins qui ne veulent pas se faire comprendre de leurs parents (ces vieux cons, beaufs et dépassés)

      .

      Pour se couper du monde des adultes les jeunes générations s’approprient des codes, vestimentaires, verbaux, idéologiques, afin de se démarquer des générations plus anciennes de leurs aînés. C’est un réflexe tribal avant de se fondre dans le moule qu’ils essaient d’abord de casser avant de le réintégrer.

      .

      Cette petite morveuse arrogante et farouche qui méprise ouvertement Ménard du haut de son immense savoir et de son "extrême tolérance" que lui confère son esprit qu’elle croit ouvert alors que c’est le contraire en est un cas d’école caricatural.

      .

      C’est pas nouveau, y a eu les blousons noirs, les punks, les gothiques, les métaleux, etc.. Je parle de la jeunesse de souche, je ne connais pas les milieux hip hop, ni reggae et autres diversités "racisées".

      .

      L’argot, le langage sms des Kevin, le fait de ne pas fréquenter facebook parce que c’est un truc de vieux et les parents y sont alors on utilise d’autres réseaux sociaux plus marginaux, moins connus des vieux cons, pour rester dans le monde de la jeunesse, de l’entre soi, etc.. Tout ça fait partie des réflexes tribaux de l’humain dit moderne.

      .

      Ce que cette petite conne qui s’est visiblement fait beaucoup d’amis en un seul passage tv ne sait pas encore, ainsi que ceux qui parlent de renverser la table avec leur xième mouvement de protestation de petits branleurs, pardon, d’étudiants, c’est que contrairement à ce qu’ils se rêvent être ne seront que d’xièmes révolutionnaires de salon avant de rentrer dans le rang bien sagement à l’aube de leurs trente ans pour ceux qui auront la chance de décrocher un job, pour les autres ils seront trop occupés à savoir quoi bouffer le lendemain pour se prendre pour les Che Guevarra de pacotille conformistes à souhait en réalité qu’ils étaient à leurs 20 ans. Et c’est encore heureux sinon on serait tous envahis de Romain Goupil dans nos entourages, savez ces mecs qui à 60 piges n’ont pas évolués un iota intellectuellement parlant depuis leurs périodes pétard et LSD, idéologiquement par contre, ils se voient toujours en révolutionnaires mais dans les faits ils ont complètement intégré le capitalisme comme mode de vie indépassable, ce sont les Cons-Bandits et consorts.... Par contre ils seront toujours aussi cons quoi qu’il puisse arriver.

      .

      Juliette est déjà une bonne candidate pour remplacer Fourest dans quelques temps (non, je n’ai pas copié sur E&R), elle en a sûrement conscience...

      .

      Et dans ce cas plus qu’une chose à faire : "Bertrand Cantat !!!! AU S’COURS !!!!!!"


    • Giordano-Bruno 22 avril 2018 11:12

      @Gaston Lagaffe

      Je suis d’accord avec vous. Leur situation est d’autant plus ridicule que les codes qu’ils utilisent pour se démarquer sont pour la plupart créés par la génération d’avant pour les exploiter économiquement ou politiquement.


    • Toutatis 22 avril 2018 13:25

      @maQiavel
      "ces gens là seront perçus en France comme des racistes..."

      Je pense qu’il faut carrément refuser que le "racisme" soit un concept pertinent


    • maQiavel maQiavel 22 avril 2018 13:53

      @Toutatis
      C’est à dire ? 


    • Toutatis 22 avril 2018 14:08

      @maQiavel
      J’ai l’age requis pour savoir que dans les années 60 et 70, le "racisme" était évoqué de façon marginale dans les discussions politiques. Ce qui dominait c’était la lutte des classes. Le journal Le Monde était un champion du marxisme-léninisme (difficile à croire aujourd’hui), il y avait des masses d’universitaires français qui signaient des appels de soutien à Kim-Il-Sung, sur des pages entières de ce journal payées par la Corée du Nord. 

      Je pense qu’il faudrait étudier comment le "racisme" a réussi à s’imposer dans les années 80 dans le discours des "élites" intellectuelles et médiatiques. Cela a été sans doute préparé et organisé dans des officines (parmi lesquelles l’Elysée en France autour de conseillers de Mitterrand). Et une fois constaté et admis que cette notion n’est pas arrivée par hasard à sa position dominante, on ne doit pas se contenter de se définir par rapport à elle ("raciste" ou pas "raciste"), mais aussi se demander si on doit entrer dans ce jeu et accepter d’en faire un point central.


    • maQiavel maQiavel 22 avril 2018 14:25

      @Toutatis
      Je suis bien évidemment d’accord avec vous sur le fait que le sociétal a été instrumentalisé dans la stratégie de certains acteurs politiques et d’ingénieurs sociaux pour se substituer au social , ce qui participait à la mise en place de l’architecture néolibérale qui règne aujourd’hui , on peut d’ailleurs considérer que ces "inter-sectionnalités" et autre "non mixité" sont un prolongement de ce processus de fragmentation. 

      Ceci étant , je n’irai pas jusqu’à dire que le racisme n’est pas un concept pertinent , il existe et il fait partie à part entière de la réalité sociale. Et ce , quand bien même il existe en France une très nette exagération de ce phénomène qui est perçu de façon catastrophiste par différentes tendances ( de ceux qui voient du racisme anti-noir et arabe partout à ceux qui voient du racisme anti -blanc partout ). 

      Il faudrait tout simplement pouvoir remettre le racisme à sa juste place , ce qui n’est pas facile du tout car nous sommes en pleine crise identitaire et que par conséquent ce sujet est un véritable nœud de crispation , à un tel point qu’il devient impossible pour des "camps" opposés de s’écouter. 


    • louis 22 avril 2018 16:01

      @Gaston Lagaffe
      cette petite gazelle a son âge est encore dans le je sais ( tout ) qui la fait débiter des énormités , alors qu’elle a tout a apprendre , je suppose qu’elle n’a pas besoin de travailler pour se nourrir et payer ses études et suivant l’expression, elle devrait manger un peu de vache enragée ce qui signifie qu’elle a besoin d’en baver pour quitter son nage et revenir sur terre  !


    • louis 22 avril 2018 19:42

      @louis
      quitter son nuage


  • Baston Labaffe Gaston Lagaffe 22 avril 2018 10:32

    Voici Julie.t.t.e grand.e reporter.t.r.i.c.e. de guerre en action, une femme.s, une genré.e c.i.i. malheureusement blanc.h.e, elle s’excuse platement pour ça au nom de tous.t.e.s les blanc.h.e.s de terrain.i.n.e, une grand.e carrière de journa.l.o.p.e.p.u.t.e s’offre à il/ça/elle (pas de dsicrimina.t.i.o.n.n.e.s de genr.e.s sinon.e ça fait.e naz.i.e.s
    https://www.youtube.com/watch?v=7MPIShD6IFk
    .
    A star is born, on se demande si son/sa Roméo.e.s sera né.e.s avec un.e bit.e.s ou un.e vagin.e.s voire les deux.e.s à la fois.e.s ou rien du tout.e.s


    • Giordano-Bruno 22 avril 2018 11:14

      @Gaston Lagaffe
      Gaston, vous êtes un person taquin.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 22 avril 2018 20:02

      Gaston Lagaffe 22 avril 10:32

      Voici Julie.t.t.e grand.e reporter.t.r.i.c.e. de guerre en action, une femme.s, une genré.e c.i.i. malheureusement blanc.h.e, elle s’excuse platement pour ça au nom de tous.t.e.s les blanc.h.e.s de terrain.i.n.e, une grand.e carrière de journa.l.o.p.e.p.u.t.e s’offre à il/ça/elle (pas de dsicrimina.t.i.o.n.n.e.s de genr.e.s sinon.e ça fait.e naz.i.e.s
      https://www.youtube.com/watch?v=7MPIShD6IFk’
      .
      A star is born, on se demande si son/sa Roméo.e.s sera né.e.s avec un.e bit.e.s ou un.e vagin.e.s voire les deux.e.s à la fois.e.s ou rien du tout.e.s’

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      @Gaston Lagaffe

      ... comment un vieux loubard comme vous ne voit pas que la Julie.t.t.e est une jeune & banale nymphomane, en mal de zobs, évidemment... et qui géniale s’invente un stratagème qu’on pourrait qualifier d’osé ; mais qui a peut-être bien réussi ?!

      Faites un petit tour à TOLBIAC, et vérifiez mes dires, vous ne serez pas déçu... !

      Merci

      Bonne soirée


  • rinbeau rinbeau 22 avril 2018 12:42
    c’est très intéressant ce que nous explique cette jeune fille !
    lorsqu’elle dit que le racisme anti blanc n’existe pas, elle ne dit pas qu’un noir où un arabe où un chinois puisse ne pas aimer un blanc parce qu’il est blanc ! elle pointe le fait que dans notre pays cet état d’esprit n’a pas les moyens de son expression. La domination, la répression, la discrimination en France est bien le fait des blancs envers les minorités. Parce que tout simplement le pouvoir est blanc dans notre pays, la richesse également. Oui nous vivons dans un pays parfaitement inégalitaire à ce niveau là et qui engendre de justes frustrations et donc de vives réactions.
    au moyen âge on se demandait si un non blanc pouvait être un homme !
    et le capitalisme est le système qui a le mieux rationnaliser le racisme à travers le colonialisme et l’esclavagisme. Un modèle du genre ! espèce de sentiment de supériorité qui perdure encore aujourd’hui chez beaucoup de nos concitoyens.

    • Toutatis 22 avril 2018 13:22

      @rinbeau
      les "racisés" qui ne sont pas contents peuvent toujours aller voir ailleurs


    • Zatara Zatara 22 avril 2018 13:45

      @rinbeau

      La domination, la répression, la discrimination en France est bien le fait des blancs envers les minorités.

       smiley Ahhh fallait bien qu’un représentant de la gauchiasserie viennent posé son petit etron bio....Ce genre de grosse phrase pompeuse, balancée à l’emporte pièce (l’aplomb fait le luron), ne recouvre qu’un délire idéologique sectaire, xénophile, et masochiste.....

      Le jour où les stats ethniques vont sortir (et ça arrivera, grâce à ces blaireaux), y’en a qui vont prendre la claque de leurs misérables vie de gauchiste bien pensant....


    • Zatara Zatara 22 avril 2018 13:46

      @rinbeau
      du reste, pareille que Toutatis... cassez-vous... allez soumettre votre science dans un autre pays.


    • julien julien 22 avril 2018 16:02

      @rinbeau
      "lle ne dit pas qu’un noir où un arabe où un chinois puisse ne pas aimer un blanc parce qu’il est blanc ! elle pointe le fait que dans notre pays cet état d’esprit n’a pas les moyens de son expression."

      Vous devriez aller voir dans certains quartiers s’ils n’ont pas les moyens de son expression...

      Par ailleurs selon ces gens, et vous aussi apparemment, Omar Sy ou Teddy Riner sont des opprimés et le clochard blanc de ma rue est un oppresseur, ils me l’ont confirmé sans rire. Le réel n’intéresse pas ces gens-là, seule l’idéologie importe, et "bizarrement" ça a peu près le même résultat qu’au siècle dernier, sauf qu’au moins les nazis n’avaient pas la culot de se présenter comme des antiracistes.


    • rinbeau rinbeau 22 avril 2018 16:19

      @julien

      tout existe dans la vie, mais ne faites pas d’exceptions des généralités !

      certes nos chères élites adorent soumettre le peuple que nous sommes.

      C’est facile puisque nous sommes roués pour le confort !

       blanc, déjà esclave !

      alors noirs où arabes, imaginez !


    • Giordano-Bruno 22 avril 2018 16:33

      @rinbeau

      Minorités, minorités, ... ’est vite dit. Dans de plus en plus d’endroits, ce sont des majorités.


    • rinbeau rinbeau 22 avril 2018 16:54

      @Giordano-Bruno

      faisons en sorte que les gens soient heureux de vivre dans leur pays et il n’y aura plus de pressions migratoires ;

      le capitalisme ne peut réaliser cela car au bout du bout, de trust en trust, le capitalisme c’est le hilanderisme ! "A la fin il n’en reste plus qu’un" !

      un riche et tous les autres pauvres !

      donc plus de guerres pour le fric

      plus de migrants pour la main d’œuvre à bas couts et pour désorganiser les luttes sociales

      plus de colonialismes....

      piliers sur lesquels repose le capitalisme.


    • Zatara Zatara 22 avril 2018 18:03

      @rinbeau#mouton de l’espace

      faisons en sorte que les gens soient heureux de vivre dans leur pays et il n’y aura plus de pressions migratoires ;

      (............. 2 minutes pour me calmer)

      Je vomi littéralement votre bêtise du plus profond de mes entrailles...

      je me vide à la seule lecture de cette immonde chiasse bon enfant pseudo intellectuel empli d’une pseudo sagesse digne d’un gosse de 4 ans....

      Vous puez la suffisance et la tiédeur à un tel point, que j’en convulse de rage intérieurement. Vous provoquez mon allergie définitive à toute la fatuité, à toute l’inutilité de ceux qui clament plus haut que les autres avoir un cerveau et qui ne savent pas s’en servir. Vous ne connaissez rien par vous même, infoutu d’avoir un minimum de curiosité et d’honnêteté à l’égard de vos propres connaissances... Votre seul savoir est celui d’un hippy défoncé à la MDMA (et encore, lui a un peu de couille et de curiosité....)

      La connerie no limit élevé au rang de doctrine supérieur par la magie démocratique. C’est précisément avec des gens de votre calibre que les banquiers et les politiques de ce monde se marrent comme de grosses baleines...


    • rinbeau rinbeau 22 avril 2018 18:40

      @Zatara

      Je ne clame rien mon cher Zatara !

      j’ai juste émis une opinion au sujet de l’intervention de cette jeune fille à la télévision que j’ai vu dans son intégralité.

      Quand à votre commentaire aucun argument nouveau. juste le tréfonds de votre orgueil mis à mal !


Réagir