jeudi 27 décembre 2018 - par Gokani

Jean Bricmont : en défense des gilets jaunes et d’Etienne Chouard

Jean Bricmont revient sur les raisons légitimes de la colère des Gilets jaunes contre le Système, puis il interroge cette fâcheuse tendance, chez certains, consistant à rejeter d'office toute discussion avec les gens dont ils ne partageraient pas a priori les idées, en les désignant de facto comme des fachos. On diabolise l'autre pour éviter toute confrontation d'idées... Le simple fait de ne pas rejeter a priori toute discussion avec un facho désigné, fera de vous un facho par on ne sait quel processus de contamination. Et ces mêmes personnes adeptes de la diabolisation par contamination vous sommeront de ne surtout pas faire d'amalgame entre telles et telles personnes, parce que quand ça les arrange, la diabolisation par contamination amalgamante devient une pratique tout à fait horrible. Un truc de facho, en quelque sorte...

 

 Etienne Chouard, faisant partie des personnes explicitement diabolisées par contamination (on atteint ici des sommets d'absurdité en voulant faire passer Etienne Chouard pour un fasciste, alors qu'il prône une organisation de la société totalement à l'opposé d'un système fasciste... ), aura tout de même l'occasion de se défendre sur l'antenne de Sud Radio (« Ce dimanche 30 décembre sur @SudRadio ds les @Incorrectibles mon invité sera @Etienne_Chouard ! RDV sur http://sudradio.fr  à 13h ! »)

 

 

 



28 réactions


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 27 décembre 2018 12:09

    Qu’il s’en défende ou non, Chouard a pour grille d’analyse celle de son statut social : fonctionnaire à l’abri du chômage et de la précarisation ; en d’autres termes : Chouard n’a besoin de rien d’un point de vue matériel ; c’est la raison pour laquelle il est incapable de penser les moyens et de reconnaître leur prédominance ; d’où son acharnement à propos des fins : une société organisée autour du RIC.

    "Il faut, on doit… mais qu’est-ce qu’ils attendent tous ! Nous sommes des enfants ! Il est temps que l’on deviennent des adultes et des citoyens constituants… etc.… "... Chouard met en scène un discours de plus en plus incantatoire au fil des ans… symptôme d’une frustration grandissante. Qu’il réfléchisse à propos des moyens et très vite il se calmera à propos des fins, réalisant la nature utopique de son projet d’autant plus que le Référendum d’Initiative Populaire (RIP) ou Citoyen (RIC) est dans tous les programmes depuis 10 ans ; soyons assurés qu’une fois encore, il sera vite oublié une fois les élections passées ou bien, il s’agira d’un RIC aux conditions de recours et d’exercice très restrictives d’autant plus que ceux qui l’accorderont seront ceux qui le contrôleront : il ne concernera pas les questions qui touchent aux conditions d’exercice du mandat d’élu ( maire, député, sénateur, conseiller) sans oublier les questions d’ordres économique et financier (la fiscalité en autre). De ce RIC-là (sans colonne vertébrale, sans remise en cause), les classes supérieures et une grande partie des classes moyennes s’en contenteront pensant avoir échappé au pire car aucune de ces classes ne prendra le moindre risque avec une sortie de l’Euro et de l’U.E.

    Révocation du président, du gouvernement et de tous les élus locaux, nationaux et européens, abrogation des lois, veto sur un texte législatif, veto sur le vote du budget sur simple consultation référendaire…

    Mais alors, utopie millénariste que ce RIC ? Utopie de Grand Soir, celui de la fin de l’injustice sociale, l’avènement du pouvoir du Peuple par le Peuple ? 

    Ce Ric-là ne sera jamais voté. Considérer l’éventualité de son succès c’est continuer d’entretenir de faux espoirs.

    Mais il y a une bonne nouvelle : paradoxalement, le mouvement des Gilets Jaunes et tous les mouvements qui l’ont précédé (Bonnets rouges, Notre dame des Landes) ont prouvé que l’on devait, que l’on pouvait enfin se passer du soutien des élus, des médias et des syndicats pour obtenir ce qui doit l’être… 


    • mat-hac mat-hac 27 décembre 2018 13:15

      Les gilets jaunes diffusent la monnaie publique.
      Etienne Chouard sert à les contrecarrer par le RIC.


    • frugeky 27 décembre 2018 18:51

      @Serge ULESKI

      Fonctionnaire à l’abri de la précarisation alors que les points d’indice n’ont pas augmenté depuis dix ans c’est être bien peu sérieux dans votre commentaire.

      Chouard fait une proposition axée sur la constitution. Sur son site on trouve une rédaction d’article constitutionnel qui est mis en comparaison avec l’actuelle. Ce ne me semble pas loufoque. Alors rip, ric, ce peu être autre chose. Faites vos propositions et faites les entendre.

      Certains le traitent de fasciste, d’autres vous traitent de staliniste. C’est vrai toutefois que vous n’avez pas la même audience.


    • barbarello 27 décembre 2018 23:51

      @Serge ULESKI

      Vous commencez par agresser ce pauvre Etienne, qui sue sang et eau depuis 13 ans pour éclairer les gens, vous l’agressez sur son statut de fonctionnaire, passons tellement c’est petit. Quant à ses incantations, elles ont au moins le mérite de viser haut et de viser démocratie, même si elles sont parfois un peu contradictoires. 
      Ensuite vous emperlez les rengaines habituelles du genre ils n’accorderont rien de sérieux (ils= les politiciens et autres saloperies collusoires moralement corrompues et/ou lâches de la république) ; quelle clairvoyance... De là à ne pas exiger et combattre, comme le font assez bien les gilets jaunes, n’est ce pas, le citoyen debout aura choisi. 
      Enfin, vous concluez en remarquant que ces gilets jaunes montraient qu’on pouvait obtenir ce qui doit l’être en se passant du soutien des minables structurés habituels ; quelle cohérence dans votre commentaire pris globalement, du coup ! 

      Mais qu’est ce qui a bien pu comme aigreur, ou rancoeur, ou perfectionnisme de type idéologique qui sait, ou autre chose, vous pousser à un tel commentaire ??? 


    • chtouille 28 décembre 2018 00:37

      @barbarello
      le peuple élu n’aime pas les goys clairvoyants ils sont plus difficiles à manipuler.


    • barbarello 28 décembre 2018 00:56

      @chtouille

      Quel commentaire ! Quel ciblage de groupe !
      Parce que là, jeté comme ça, votre commentaire vous fait passer pour un névrosé tendance obsessionnelle, savez vous ? 


    • chtouille 28 décembre 2018 02:50

      @barbarello
      ahah j’adore votre naiveté feinte


    • barbarello 28 décembre 2018 11:33

      @chtouille

      Burp. 
      Excusez moi, ce qui est gras et lourd, grossièrement cuisiné, me fait souvent cet effet  smiley 


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 décembre 2018 11:58

      @barbarello

      Commentaire de groupie ; et c’est bien là le problème avec Chouard et ses fans. Chouard pratique très peu le débat contradictoire... alors que son absence de stratégie et de tactique ne sont en aucun cas au-dessus de toute critique... merci de garder un esprit indépendant....


    • simplesanstete 28 décembre 2018 12:02

      @barbarello
      C’est quiqqui les zobs cédés au 8eme jour ?


    • barbarello 28 décembre 2018 13:15

      @Serge ULESKI

      Que c’est petit (et si facile, et pratiqué tiens tiens une deuxième fois sur ce fil que ce genre de petitesse) que de me traiter de groupie. 
      Et bien entendu vous êtes un modèle d’esprit "indépendant", vous, cela se sent... 

      Critiquez le, je le fais moi même d’ailleurs parfois, mais ce que moi je n’oublie pas, c’est ce qu’il a réalisé de bien réel malgré cette terrrrrrible absence de stratégie et de tactique (sic vous), et ce refus du débat contradictoire si caractéristique chez lui (sic vous + lol tant c’est nimportenawak ce coup de griffes émoussées).
      Vous devriez être son coach, il a à l’évidence grand besoin d’esprits supérieurs en pensée stratégique et tactique pour guider ses actions stratégiquement et tactiquement, et atteindre votre efficacité notoire dans la diffusion de choses et d’autres auprès des gens.  smiley 


    • frugeky 28 décembre 2018 19:01

      @barbarello
      Vous avez pourtant moyen de le contredire : des piges à mediapart, au figaro, au nouvel obs...
      Comment se fait-il que vous n’arriviez pas à vous faire entendre ?
      La mauvaise foi (chutzpah ?) dont vous faites preuve est affligeante. Chouard réclame la contradiction, et vous le savez.

      Groupie ? Ce n’est donc pour vous que du spectacle. Ca donne une autre image de vos articles du coup.
      Bonne route.


    • frugeky 28 décembre 2018 19:02

      @frugeky
      Ce message est pour uleski


    • frugeky 28 décembre 2018 19:03

      @frugeky
      Ce message au dessus est pour uleski


    • PumTchak PumTchak 29 décembre 2018 05:20

      @Serge ULESKI

      Chouard pratique très peu le débat contradictoire.

      Sa notoriété acquise en 2005, il a été rapidement invité à des rencontres et conférences, militant pour la constituante. Il répondait à toutes les invitations, de l’extrême gauche et l’extrême droite. Il considérait que ce n’était pas en allant voir les convaincus que l’idée allait progresser. D’autre part, il était contre toute exclusion, même les extrêmes avaient leur raisons de l’être et il fallait les discuter. C’est justement cette démarche qui l’a stigmatisé à vie.

      Maintenant, c’est sûr, il n’est plus libre de rencontrer qui il veut, puisque les antifas le houspillent sur tout le territoire. Dans la région où j’étais, des membres d’ATTAC l’avaient invité, mais les antifas de la ville, qu’on connaissait très bien par ailleurs avaient menacé de lui casser la gueule durant la conférence. Le groupe local a décidé à majorité d’annuler l’invitation qu’il avait acceptée. Et j’ai quitté ATTAC. Ces pleutres qui avaient tout le temps le programme du CNR à la bouche, grâce à la Résistance, et qui la fermaient à la première menace contre la liberté d’expression.

      C’est justement de l’inverse qu’il a été victime : vouloir échanger avec toutes les personnes, de toutes les idéologies qui voulaient l’inviter. C’est cette capacité, si précieuse à la vie démocratie, qui a été éteinte. Qu’un parti politique ou qu’une d’association d’abrutis pratique le dénigrement, ce n’est pas surprenant, ils défendent leur fond de commerce. Mais c’est bien plus grave quand un citoyen lambda, qui n’a pas vendu ses opinions et incertitudes à un parti ou une quelconque ligue, en ait perdu sa capacité de libre échange avec ses concitoyens. Au moins, le GJ ont repris cette liberté.


  • simplesanstete 28 décembre 2018 09:59

    Que de mollesse d’âme dans le Chouard et Bricmont,des profs, ils ont du mal avec le mot Nation comme les GJ, ils tournent autour du rond point, tiens et l’autre Philipot qui achète le nom de domaine GJ........ Farce Nationale


  • philou017 philou017 28 décembre 2018 11:28

    Etienne Chouard est indiscutable.

    Fonctionnaire ? J’aurais rêvé d’avoir un prof comme cela.

    Top du top :

    https://www.youtube.com/watch?v=ckIGqArQI2E&t=2257s


  • lucifer 30 décembre 2018 13:07

    Il y a une similitude entre le mouvement des gilets jaunes et le printemps arabe. Le mouvement sera récupéré par les extrêmes. Encourageons Macron !


  • Reiki 31 décembre 2018 01:37

    Nous fesons face a des changement sociaux perpetuelle .

    Il y a bientot 100 ans nous avions encore des chefs de familles. 

    La démocratie représentative etais alors cohérente.

    En repartisant les pouvoir équitablement au sein d une famille , nous avons rendu le systeme de representation obsolete. 

    1944 : Droit de vote et d’éligibilité pour les femmes. 1965 : Les femmes mariées peuvent exercer une profession sans l’autorisation de leur mari. 1972 : - Reconnaissance du principe « à travail égal, salaire égal ». ... - Loi relative à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes. 

    Du coup ,seul la démocratie direct peu repondre aux attente du peuple, cela n est qu une question de temps.

    L état es devenu une marionette, sous le joue des puissant .... On ne peu pas dire que les familles française sois plus forte, mais plus fragmenté. 

    Il on choisi de nous diviser en sachant que cela deviendrai impossible a assume jusqu a qu on ai d autre choix que d obeire pour survivre.

    L état récolte se qu il séme. Il n as d autres choix que de changer.


Réagir