vendredi 7 décembre - par Mao-Tsé-Toung

Certains Gilets Jaunes appellent à investir l’Elysée lors de la manifestation de ce samedi 8 décembre

Eric Drouet, une des figures du mouvement, a confirmé, mercredi sur BFMTV, vouloir investir l'Elysée lors de la manifestation de samedi 8 décembre.

Chauffeur routier de 33 ans ; il est à l’origine de la mobilisation du 17 novembre des Gilets Jaunes.

Eric Drouet, peut se targuer d’une certaine légitimité. Il fut en effet l’un des premiers à appeler à une journée de mobilisation le 17 novembre contre la flambée des prix du carburant. Eric Drouet est devenu un habitué des plateaux télé.

Depuis le 17 novembre il a radicalisé sensiblement son propos, jusqu’à appeler, mercredi soir sur BFMTV, à marcher tous unis sur l’Elysée, "symbole de ce gouvernement" ; "j'ai vécu les trois samedis" et je voudrais que ce samedi on "rentre dedans" !

la vidéo :

Le "gilet jaune" Eric Drouet appelle à entrer samedi dans l'Elysée

 



8 réactions


  • Yakaa Yakaa 7 décembre 11:32

    C’est beau de rêver.... Grace à cette vidéo l’Elysée pourra donc être préventivement protégée par l’armée, les véhicules blindés, les chars et protégée du ciel par des hélicos de combat...


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 décembre 12:45

    BFMTV en ce moment :

    Benjamin Cauchy devant l’assemblée nationale en ce moment :

    ne pas manifester demain à Paris

    Autoproclamé avec Mouraud l’autre vedette des Gilets jaunes

    se disant libres (modérés ?)

    Pendant ce temps on voit Castaner préparer la répression : Cauchy nous dit que Castaner

    organise le piège qui consiste à associer les Gilets jaunes aux CASSEURS !


  • Zatara Zatara 7 décembre 13:19

    il n’y a strictement aucun intérêt politique ou même stratégique de "prendre" l’Elysée pour les GJ... surtout que plusieurs mouvements sont en train de les rejoindre, ce qui ne donne que plus de légitimité et de poids au fil des jours qui passent.

    Au contraire, la prise de l’Elysée (qui serait impossible si le gouvernement le décidait), en plus de la mise-à-sac certaine du bâtiment, serait une preuve de coup d’etat (avec les images qui vont bien pour l’internationnal), de quoi siffler la fin du jeu, avec un état droit dans ses bottes, la matraque (voir les armes) chargés à bloc en légitimité.

    Eric Drouet prétend ne pas être un représentant. Il prétend ne vouloir que surveiller que ce mouvement ne se fasse pas récupérer. Mais ce qu’il fait là, c’est jouer à être un général, ni plus, ni moins. Et c’est une façon de mettre fin au mouvement prématurément tout en donnant le beau rôle.....


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 décembre 20:01

    J’aimerais manifester pacifiquement demain à la station Antony du RER B !

    Il me manque -indispensable le chasuble Gilets jaunes

     !

    Si quelqu’un peut m’en ramener un ; je veux bien le payer à un prix raisonnable !

    Merci d’avance

    PS)

    S’il fait mauvais temps, nous irions au Mac Do tout à coté !


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 décembre 21:21

      J’aimerais manifester pacifiquement demain à la station Antony (sur le parvis) du RER B !

      @Mao-Tsé-Toung


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 8 décembre 21:46

    « Gilets jaunes » : Eric Drouet entendu samedi matin

    Le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour "provocation à la commission d’un crime ou d’un délit" et "organisation d’une manifestation illicite", après un signalement du préfet de police de Paris.

    Dans une vidéo postée jeudi sur Facebook, il s’était défendu d’avoir appelé à commettre des violences.

    "Je vois tout ce qui se dit comme quoi je serais un anarchiste, je voudrais remettre les choses au clair", y déclarait-il. "J’ai jamais dit que je voulais aller à l’Elysée pour tout casser mais pour se faire entendre. Les seuls interlocuteurs qu’on a, ce sont des ministres, le Premier ministre ou des secrétaires d’Etat mais jamais le président. Donc c’était plutôt pour le symbole", expliquait-il.


Réagir