mercredi 14 octobre - par mat-hac

Ce que nos peurs disent de nous

Ce n’est pas d’hier que circule une variété sans cesse renouvelée de discours sur la fin des temps. Il existe même un terme pour les désigner, soit « eschatologie », composé à partir des mots grecs eschatos, qui signifie « dernier », et logos, qui signifie « parole ».



7 réactions


  • ahtupic 15 octobre 08:53

    Pour l’instant, c’est la fin des libertés, un nouveau nazisme.


    • Super Cochon 15 octobre 22:43

      @ahtupic
      .
      .
      Non , le Régime Nazis persécutait les groupes politique et communautaire qui considéraient comme les adversaires du peuple allemand (la Gauche Socialiste , les Communistes , L’Usure , la planche à billet , les juifs , etc ...) . L’économie était fleurissante , les allemands avaient retrouvés du travail et pouvaient sortir librement de chez eux , les femmes et les enfants étaient en sécurité contrairement à aujourd’hui ou les agressions sexuelles , les viols et les meurtres causés par les Migrant-Clandestins .
      .
      .


    • pegase pegase 15 octobre 23:52

      @Super Cochon
      -
      Financée par les banques anglo-saxonnes, l’économie ne s’est pas redressée toute seule ...

      Nous comme on est plus vers l’Ouest, nous ne bénéficierons jamais de ces largesses, d’ailleurs si l’Allemagne bénéficie aujourd’hui d’une politique favorisant son industrie, ce n’est pas un hasard ...


    • Super Cochon 16 octobre 04:15

      @pegase
      .
      .
      Non , l’Allemagne c’est relevé grâce à l’étalon-travail du IIIème Reich
      .
      .
      Se relevant à peine de la crise hyperinflationniste de 1923 et affaiblie par les réparations fixées par le Traité de Versailles, l’économie allemande fut l’une des plus durement touchée. La fuite des capitaux a vidé les caisses de l’État qui, bien qu’à la tête d’un pays muni de solides industries, compte en 1933 six millions de chômeurs. C’est alors que, tournant le dos à l’étalon-or, et fort de l’idée que le travail étant « la source universelle de toutes les richesses, il est donc naturel qu’il soit la commune mesure des biens qu’il a créés », le régime national-socialiste invente l’étalon-travail, qui permet de remettre en route la machine économique et d’assurer à l’ouvrier « cette indépendance matérielle sans laquelle la liberté politique et la dignité de la personne humaine ne sont que des mots ». Parallèlement, il met en place un système de troc avec d’autres pays, souvent ses voisins, échangeant des produits agricoles et des matières premières contre des biens manufacturés allemands. Parce que le Reich fait le constat qu’il n’a pas assez de ressources pour échapper seul à l’économie de marché et à la finance internationale, il invite les autres pays européens à former ensemble un seul marché intérieur, un seul « espace vital économique », jetant les bases d’une union européenne au bénéfice des populations et non à celui du capital, sur le modèle de cette révolution allemande qui « par un paradoxe surprenant, […] aura fait entrer dans la réalité quotidienne à la fois le vieux rêve du socialisme et la plus profonde aspiration du christianisme ancien ».
      .
      https://kontrekulture.com/produit/la-revolution-europeenne/
      .
      .
      .


    • bubu12 16 octobre 05:18

      @Super Cochon

      encore quelques efforts et il va nous expliquer que les nazis etaient des gens bien smiley


  • crow crow 15 octobre 12:18

    Je n’ai pas peu puisque je follow les autres, je suis un followeur dans le troupeau et compte sur les plus faiblards pour survivre, garder l’apparence et ne pas être choisis par la prédation. Non pas par lâcheté, mais la pensée unique qui mène le culte ayant remplacé les dieux, je préfère fermer ma gueule, la mettre en sourdine, surveiller un peu derrière les rideaux et préparer le test des fois qu’un "atteint" de la croix gam ... rouge ! sonne à ma porte pour me vendre un max. 

    Sinon, pour connaitre la suite des événements historiques, suffit de lire "Mein Kampf".

    PS : Tout cela est ironique et pure fiction évidemment.


  • Scalpa Scalpa 15 octobre 23:32

    Le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde.


Réagir