jeudi 28 mars - par Zorba

« Blackface » à la Sorbonne : Jean-Yves Le Gallou face à Louis-Georges Tin

Débat du 27/03/2019 avec Jean-Yves Le Gallou, fondateur de l’Institut Polémia, et Louis-Georges Tin, président du Cran. Sur le plateau de RT France, ils débattent de l’annulation de la pièce de théâtre antique Les Suppliantes à la suite du blocage d’activistes de la communauté noire.



8 réactions


  • crow crow 28 mars 13:16

    En fait le mieux pour éviter les emmerdes et passer inaperçu ben c’est d’être complètement transparent et, plus loin dans le raisonnement, pour s’adapter aisément au monde qui marche ben faut être malléable, étirable, lessivable et surtout imposable, voilà ! ça donne à peu près la consistance d’une pâte à gâteux qu’il suffira de passer au four quelques dizaines minutes pour en éradiquer toute l’humilité. Vive les noirs, les blancs, les jaunes, les rouges et maintenant les translucides ! (Généralement ce sont des organismes extrémophiles qui vivent dans l’obscurité, un rapport avec l’obscurantisme... ?)


  • Qirotatif Qirotatif 28 mars 13:26

    Je me demande si Georges Tin doit se farcir la séance maquillage avant ses passages en plateau tv... En tout cas le fait que cet âne bâté, avec son nom de circonstance, ait pour combat de jouer les Directeurs artistique et fasse interdire une pièce si le metteur en scène ne se plie pas à ses désideratas, ne manque pas de sel...


  • Yakaa Yakaa 28 mars 16:52

    Pas très malin RT d’avoir mis Le Galou en face de Georges Tin...

    Du coup cela lui permets de dire que "l’extrême doite" s’oppose à cette interdiction ou plutôt cette censure totalement tyranique.

    Beaucoup de journaux et de personnalités de touts bords on condamné les actions de ces soit disant anti-racsites (mais vrais racistes), il était donc très facile de trouver un opposant à Tron qui ne soit pas du FN-RN donc estamplillé "extrême droite"

    ...


    • Joe Chip Joe Chip 28 mars 18:39

      @Yakaa

      Oui j’ai eu la même réflexion, Tin devait se frotter les mains en apprenant le nom de son contradicteur. Mais je pense que c’est voulu de la part de RT.


    • Joe Chip Joe Chip 28 mars 18:42

      @Yakaa

      Oui,Tin devait se frotter les mains en apprenant le nom de son contradicteur, mais je pense que c’était voulu de la part de RT.


  • Joe Chip Joe Chip 28 mars 18:37

    Cette histoire ne manque pas de sel dans la mesure où la Sorbonne a largement contribué à l’introduction et à la légitimation académique de cette mouvance indigéniste et décoloniale (venue des Etats-Unis), en cautionnant notamment des personnalités comme Obono.


  • zeitgest zeitgest 29 mars 10:24

    Il est heureux que les races existent finalement sinon les antiracistes n’auraient plus de raison d’être  !


  • paulau 30 mars 13:13

    Pour apporter des éléments à la réflexion des responsables d ’associations de défense des Noirs :

    On lira avec intérêt le paragraphe traitant de la traite intra-africaine

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Traites_n%C3%A9gri%C3%A8res


Réagir