vendredi 16 mars - par Orwell

Haïti, les zombies existent

Un zombie (emprunt à l'anglais bien que plus usité en français) ou zombi (terme utilisé à l'origine en français, dérive de zonbien créole haïtien nzumbe ou nzambé en kimbundu/kikongo) désigne communément une personne ayant perdu toute forme de conscience et d'humanité, adoptant un comportement violent envers les êtres humains et dont le mal est terriblement contagieux.

Il trouve ses origines dans la culture haïtienne et sert également à qualifier les victimes de sortilèges vaudous permettant de ramener les morts à la vie ou de détruire la conscience d'un individu afin de la rendre corvéable à merci. Le mot « zonbi » signifie en créole « esprit » ou « revenant ». Il désigne également des dieux esprits de tribus africaines. C'est lors de l'occupation d'Haïti par les États-Unis de 1915 à 1934 que le personnage du zombie a été introduit dans le patrimoine culturel américain. Les zombies ont ainsi revêtu de nombreuses formes et trouvé un écho signifiant en particulier dans les folklores européens et américains.

 

Extrait du Magazine de la Santé, France 5

 

Documentaire d’enquête d'ailleurs - Les zombies d'Haïti

 



13 réactions


  • Clocel Clocel 16 mars 10:21

    Je ne sais pas s’il y a des zombies en Haïtï, par contre en France, je peux témoigner qu’ils sont partout !

    On a même inventé un petit dispositif pour les compter !

    Une urne que ça s’appelle !

    Courage !


  • Norman's mum Norman’s mum 16 mars 10:46

    Avertissement : celui qui se risque à commettre un apparentement terrible avec ma personne...je lui arrache la tête.. ! Vu.. ?


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 16 mars 17:55

    La zombification vaudou était un outil thérapeutique africain qui permettait de désactiver une personne malveillante et surtout de corriger sa déviance, sa tare, son vice qui dérangeait tous le monde au village .... Le condamné devait donner son accord, lui et sa famille afin se faire zombifier par le prêtre. La famille devait être d’accord car elle devait se s’occuper du zombi durant sa période de condamnation ... Au lieu de jeter les gens en prison, les africains avaient la technique de zombification qui permettait de désactiver une personne durant une période défini par le prêtre.
     
    On le mettait nu sur le sol, un prêtre faisait son office, et une partie du condamné retournait dans la terre ... La personne était désactivée, comme un légume et sa famille s’en occupait durant une période de zombification prévue à l’avance ... A son retour, c’était pour le condamné comme une forme de renaissance, une nouvelle naissance, en ayant perdu ce vice qui l’a condamné à la zombification ...
     
    Le vaudou est une religion qui a ses racines en Afrique. Malheureusement, les différentes vagues de colonisation occidentale se sont appliqués à tuer tous les prêtres de cette religion africaine ancestrale ... Détruits la religion d’un peuple et il perdra cette canne qui l’aider à garder l’équilibre ....


    • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 17 mars 02:48

      @DJL 93VIDEO
      Je sens que cette vérité que j’ai entendu par l’ami Suisse (et interlok), paix à son âme, que j’exprime par mes humbles mots sur la zombification thérapeutique Vaudou dépasse notre entendement à nous tous ...

      Je constate tristement que l’humanité est un arbre (presque) sans racine, sans tradition, presque sans religion ... Les maitres du monde ont fait un sale travail systémique pour nous éloigner de la vérité, si qqu’un nous parle de tradition et de religion, on se braque SYSTEMATIQUEMENT ... Même moi parfois ^_^


  • nephis 16 mars 18:34

    Magnifique culture afwicaine !

    Après les zombie d’haiti (qi moyen : 67) voici venir les sorciers pétomans du camewoun (qi moyen : 64) : https://www.youtube.com/watch?v=4jN3esqoDJ0 ; et les souffleuses de fions de vache d’éthiopie (qi moyen : 69) : https://www.youtube.com/watch?v=Wq-ZInuORiU

    À importer d’urgence massivement en fwOnce afin de bénéficier dans les plus brefs délais de cet enrichissement culturel sans égal !


    • Caca 16 mars 21:16

      @nephis

      Haiti est en Amérique , pas en Afrique.

      T’aurais du intégrer quelques connaissances géographiques dans ton logiciel de raciste, qi de moule.


    • cathy cathy 16 mars 23:49

      @Caca

      Le nouveau gouverneur Nicolás de Ovando tenta dès 1503 de faire venir des Noirs d’Afrique pour remplacer les autochtones. La majeure partie des esclaves noirs qui ont été deportés vers l’île sont originaires du Dahomey mais aussi de la Guinée et du Nigéria, ce qui explique l’importance du culte vaudou en Haïti (le culte vaudou est originaire du Dahomey et se pratique aussi au Nigéria). La traitefut autorisée en 1517 par Charles Quint, qui l’interdît officiellement quinze ans plus tard, avant même la lettre Veritas ipsa de Paul III.

      La ville du sud, Santo Domingo, devient le port de départ de la colonisation du Nouveau Monde. Les Espagnols importent en quantité des chevaux, bovins et porcins qu’ils laissent en liberté, ne s’intéressant qu’à l’or. Dès 1530, l’île commence à ne plus en rapporter. Les Espagnols concentrent leurs efforts dans la partie orientale de l’île qui recèle encore un peu d’or et abandonnent ensuite l’ouest.


    • Caca 17 mars 00:17

      @cathy

      Et alors ? On s’en fout. Haiti reste toujours en Amérique. Tout comme l’australie ou kamtchaka ne sont pas des régions européennes.


    • Mister hyde 19 mars 00:01

      @Caca

      Jolie caca, belle crotte sur la face avec cette réponse. Haiti en afrique celle la elle est bonne, il me semblait aussi qu’ils avaient pas trop la tête d’africain quand ils se sont plains d’irma : )


    • revolQé1 revolQé1 19 mars 14:31

      @Caca
      ,A moins de considérer la Martinique et la Gwada en Amérique aussi je ne vois pas en quoi Haïti est "en Amérique" même si l’ile est + ou - au niveau de l’amerique du sud et de l’amerique centrale,de plus on y parle Français et Créole.


  • Hieronymus Hieronymus 18 mars 23:05

    le Magazine de la Santé c’est le magazine de la connerie non seulement parce qu’ils désinforment gravement sur la santé (ex. Michel Cymes sur les vaccins) mais parce qu’ils sont nuls comme journalistes et qu’on ne comprend rien à leurs émissions ..
    ainsi cette histoire de Zombies : aucune question pertinente durant cette émission !
    ce que raconte ce Philippe Charlier est tout de même absolument fantastique et invraisemblable, un truc franchement incroyable et bien zéro réaction !
    à en croire l’invité de l’émission les zombies seraient des gens drogués ou empoisonnés puis enterrés vivants (leur mort civile) avant d’être déterrés par un sorcier vaudou pour mener ensuite une existence de zombie laquelle pourrait durer des dizaines d’années ??? mais personne pour demander de quoi ont l’air ces zombies ? comment vivent-ils donc ? que font ils au quotidien ? qui les héberge, etc, etc .. ? autant de questions qui devraient brûler les lèvres de tout esprit un peu curieux face à un phénomène et une situation aussi extraordinaires !
    et bien rien, nada, que dalle, on s’en fout, de toutes façons nous, on pense pas ..
    super les médias du service public, c’est sans doute géré par des zombies ?
     smiley


  • revolQé1 revolQé1 19 mars 14:33

    La "zombification" est une des 1eres formes de lobotomie sur les personnes jugées dangereuses pour la communauté.


Réagir