samedi 20 novembre - par mat-hac

États-Unis : la publication des données du vaccin Pfizer réclamée en justice

Aux Etats-Unis, un bras de fer se joue au tribunal entre une association de médecins et la FDA, l’agence américaine des médicaments. L’organisation de professionnels de santé, qui appelle à la transparence de la santé publique aux Etats-Unis, souhaite pouvoir rendre publiques les données de la FDA concernant le vaccin Pfizer et s’offusque de la réponse des autorités.



5 réactions


  • Pyrathome Pyrathome 21 novembre 13:55

    Les données officielles du gouvernement prouvent que les entièrement vaccinés sont sur la voie du désastre et suggèrent que les vaccins Covid-19 sont à l’origine du syndrome d’immunodéficience acquise

    https://dailyexpose.uk/2021/11/21/official-government-data-proves-the-fully-vaccinated-are-on-the-road-to-disaster-ade/

    " Il existe de plus en plus de preuves que les personnes vaccinées continuent de jouer un rôle important dans la transmission."

    stigmatising the unvaccinated is not justified

    https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)02243-1/fulltext


    • sls0 sls0 21 novembre 15:01

      @Pyrathome
      Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, tes liens ne sont pas des données officielles du gouvernement.


    • Pyrathome Pyrathome 21 novembre 21:19

      smileymYtHo

      Official Government data proves the Fully Vaccinated are on the road to disaster and suggests the Covid-19 Vaccines are causing Acquired Immunodeficiency Syndrome



      Tu sais pas lire le troll ?


      C’est tout ce que tu as comme argument ?


      Couché, à la niche le clebs !


  • Pyrathome Pyrathome 21 novembre 21:15
    Rotterdam : Tirs à balles réelles sur des manifestants dans l’UE

    https://www.upr.fr/actualite/rotterdam-tirs-a-balles-reelles-sur-des-manifestants-dans-lue/

    Le fascisme relève la tête.....


  • alanhorus alanhorus 22 novembre 18:02

    http://echelledejacob.blogspot.com/2021/11/vaccines-et-puce-bluetooth-mise-jour.html

    Comment ce tour de force a-t-il été possible ?

    La technologie des micro-puces intelligentes permet de réaliser des puces d’un dixième de millimètre, voire moins, comme le précise le fabriquant Hitachi. La taille de ces puces permet leur injection à travers une aiguille de seringue sans le moindre problème.

    Les flacons servant à la vaccination contiennent, la plupart du temps, plusieurs doses, il n’est donc pas possible de diluer les puces dans le liquide vaccinal, il y aurait risque d’en aspirer plusieurs en même temps ou pas du tout.

    Une puce unique est probablement placée a l’intérieur des seringues ou des aiguilles, qui sont fournies spécifiquement pour la vaccination.

    Lors de l’aspiration du liquide vaccinal, la puce située a l’intérieur de la seringue ou de l’aiguille, se dilue dans le liquide et est ensuite injectée avec le produit, dans le muscle.

    Fonctionnement

    Tant que la micro-puce reste dans la seringue, elle est inactive, mais dès son contact avec le liquide injectable, il se produit une activation radioélectrique de la puce.

    Beaucoup essaient de justifier la présence de graphène dans le vaccin, lui attribuant des propriétés toxiques, ou une forme d’intelligence qui agirait sur la physiologie du corps. Sa toxicité est connue, mais elle serait plutôt un effet collatéral chez certains, non recherché par les scientifiques qui ont élaboré le vaccin. Les propriétés électriques du graphène justifient plutôt sa présence.

    Au contact du graphène, la puce s’active électriquement et émet son signal Bluetooth, générant son code de marquage. L’élimination progressive du graphène, par les mécanismes naturels du corps, nécessiterait une réinjection régulière de graphène, afin de maintenir la puce active, d’où des rappels ad vitam æternam.

    Lors d’injections multiples, plusieurs puces se retrouvent donc dans un même corps, et la première puce injectée doit donc désactiver les puces suivantes, tout en mémorisant le nombre d’injections, afin de ne générer qu’un seul code par sujet inoculé.

    Pourquoi les vaccins chinois et russes ont été prohibés en occident ?

    Des tests ont été pratiqués en Ukraine et en Russie et les vaccins SputnikV et Sinopharm ne renvoient aucune adresse MAC avec la recherche Bluetooth. Soit ils ne permettent pas le marquage numérique, soit ils utilisent une norme radio autre que le Bluetooth.

    Pourquoi imposer violemment cette vaccination inefficace ?

    Afin de mettre en place l’identité numérique et le contrôle total des populations, chaque humain, au moins dans les pays occidentaux, doit posséder une identité numérique.

    Contrôle des populations

    Quand la totalité des populations sera vaccinée/pucée, l’ensemble des systèmes de contrôle sera activé, à travers des lecteurs de puces discrets, placés dans tous les lieux publics, des objets connectés et tout autre système permettant de détecter les puces Bluetooth (Smartphones, télévisions, PC, tablettes, électroménager connecté, capteurs divers et variés...). Ces "détecteurs" renverront l’information de votre présence partout où vous vous rendrez, dans les rues, y compris chez vous.


Réagir