lundi 27 décembre 2021 - par abolab

Dr Toubiana, épidémiologiste à l’INSERM : "La COVID-19, certainement le plus grand mensonge de tous les temps"

Sur CNews, le Dr Toubiana, épidémiologiste à l'INSERM, dénonce la torpeur dans laquelle de nombreux pays se sont enfoncés et "le plus grand mensonge de tous les temps" qu'est devenue la pandémie de la COVID-19, qui n'est qu'une épidémie très banale ne nécessitant sûrement pas la vaccination de l'ensemble de la population, mais seulement des personnes à risque d'une forme grave.

 



36 réactions


  • ezechiel ezechiel 27 décembre 2021 09:52

    Effets secondaires graves liés à la vaccination à ARN Messager, censurés dans tous les média !

    La star équestre Cienna Knowles, 19 ans, gravement hospitalisée avec caillots sanguins après 2ème injection de Pfizer.

    En France, le gouvernement socialiste et totalitaire de Macron a tranché pour la vaccination sans limites quelles qu’en soient les conséquences !

    Les milliers de morts dus à la vaccination par thérapie génique sont soigneusement passés sous silence par le gouvernement, les autorités sanitaires et les média. 
    La page Facebook comprenant plus de 270 000 abonnés recensant des milliers de témoignages avec photos et documents à l’appui d’effets secondaires graves, de décès, de cancers, de thromboses, de paralysies faciales, AVC, crises cardiaques.... en France a été honteusement censurée pour la cinquième fois !

    Abonnez-vous à la version 6 (déjà plus de 45 200 abonnés, et bientôt censurée) et lisez les témoignages, terrifiant !

    Ne pas manquer également le DOCTOTHON, 300 médecins pendant 24h (10 et 11 décembre) témoignent de la dangerosité des vaccins à ARN Messager.

    Voir également le documentaire PRIMUM NON NOCERE


    • Mr.Knout Mr.Knout 27 décembre 2021 18:27

      @ezechiel

      Macron socialiste ???

      Je vois pas l’intérêt de dire une si grosse connerie. Macron est un capitaliste, le PS n’est pas socialiste et le mensonge est un péché.


    • ezechiel ezechiel 27 décembre 2021 18:58

      @Mr.Knout "Macron socialiste ??? Je vois pas l’intérêt de dire une si grosse connerie. Macron est un capitaliste, le PS n’est pas socialiste et le mensonge est un péché."

      Le socialisme, c’est la prise en charge par l’État de la vie de l’individu de la naissance à sa mort (éducation, assistanat, conservation de son argent dans les banques, endoctrinement par les mass-média, surveillance généralisée, etc...) pour le bien de la collectivité.
      L’obligation vaccinale en est une parfaite illustration.


    • perlseb 27 décembre 2021 19:58

      @ezechiel
      pour le bien de la collectivité
      Vous êtes en contradiction avec vous-même il me semble. Macron est à l’opposé du socialisme d’après votre définition.


    • ezechiel ezechiel 27 décembre 2021 20:19

      @perlseb "Vous êtes en contradiction avec vous-même il me semble. Macron est à l’opposé du socialisme d’après votre définition."

      Pas du tout. Macron est un agent du Nouvel Ordre Mondial, c’est un vrai socialiste, opposé aux identités et aux cultures nationales, il est favorable à la construction d’un monde sans frontières contrôlé par des élites oligarchiques.
      Un monde totalitaire à l’image de l’URSS.


    • Mr.Knout Mr.Knout 28 décembre 2021 17:33

      @ezechiel

      "il est favorable à la construction d’un monde sans frontières contrôlé par des élites oligarchiques."

      C’est toujours pas du socialisme. Je trouve louable votre opposition à cette bête immonde qu’est le mondialisme des oligarques mais en amalgamant socialisme, totalitarisme soviétique et mondialisme oligarchique vous servez ceux que vous dénoncez.


  • sls0 sls0 27 décembre 2021 10:53

    Enfin on laisse parler les épidémiologues d’épidémie.

    En épidémiologie on ne parle pas en chiffres absolus mais en chiffres relatifs.

    Dans des pays à faible couverture vaccinale ça baisse les hospitalisations avec le variant omicron, ça veut dire qu’il est moins virulent.

    Fini les scénarios catastrophes.



    • wendigo wendigo 27 décembre 2021 13:51

      @sls0

       Ouais, mais vu qu’on ferme des lits autant que le bon dieu peut en bénir ; ça permet de faire gonfler les chiffres des hospitalisations et d’ainsi tromper le couillon de base.
      Enfin omicron à déjà fait un mort sur toute l’europe ..... ça fait frémir quand même. :=)


    • Conférençovore Conférençovore 27 décembre 2021 13:57

      @si-sot
      "Enfin on laisse parler les épidémiologues d’épidémie."

      Etant doné que tu n’es pas épidémio, tu devrais un peu t’appliquer tes propres conseils, i.e. : la fermer couillon.


    • wendigo wendigo 27 décembre 2021 18:01

      @Paroissien de dame P

       Diable .... tous les grossiers sont de sortie ce soir, ou c’est un multi-troll qui s’emmerde dans son gourbi ?


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 décembre 2021 18:20

      @wendigo

      Laissez le troll mourir de faim, sans réponse à ses provocations grossières. 


  • Garibaldi2 27 décembre 2021 11:40

    Petites mises au point :

    Laurent TOUBIANA n’est PAS docteur en médecine. Il a obtenu un doctorat pour la mise au point de nouvelles méthodes de traitement numérique pour des analyseurs de spectre par méthode acousto-optique spatialisable.

    Source :

    https://www.theses.fr/029276810


    A 5:42 il déclare qu’il y a en France 5800 lits d’hôpitaux pour 100 000 habitants. Si l’on considère qu’il y a en France 67 000 000 d’habitants, soit 670 fois 100 000 habitants, Lairent TOUBIANA estime donc qu’il y a en France 3 886 000 lits d’hôpitaux !!!!


    En 2018, après quelques saignées dans les effectifs des hôpitaux publics, il y avait 395 693 lits d’hôpitaux (publics et privés), et les suppressions de lits ont continué depuis, sans parler des lits ’’armés’’ mais sans personnels, pour cause d’arrêts maladie covid.

    Source :

    https://www.insee.fr/fr/statistiques/4277748?sommaire=4318291

    tableau : ’’Figure 4Lits installés en hospitalisation complète’’






    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 décembre 2021 12:48

      @Garibaldi2

      "A 5:42 il déclare qu’il y a en France 5800 lits d’hôpitaux pour 100 000 habitants."

      Bonne remarque. Cela m’a aussi chatouillé les oreilles de l’entendre dire ça. Il faut admettre qu’il n’est pas toujours facile d’énoncer des séries de nombres en direct et à distance en très peu de temps. Bref, c’est un lapsus, il y a un zéro de trop, le nombre est à diviser par 10. 

    • ezechiel ezechiel 27 décembre 2021 12:54

      @Gaspard Delanuit " Il faut admettre qu’il n’est pas toujours facile d’énoncer des séries de nombres en direct et à distance en très peu de temps. Bref, c’est un lapsus, il y a un zéro de trop, le nombre est à diviser par 10."

      Je pense aussi, c’était du direct, et il n’est pas facile d’être totalement lucide, surtout qu’en face, Laurent Toubiana est quasiment agressé par la journaliste, elle manque même de s’étouffer vers la fin de l’entrevue !


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 décembre 2021 14:08

      @Garibaldi2

      "Laurent TOUBIANA n’est PAS docteur en médecine. Il a obtenu un doctorat pour la mise au point de nouvelles méthodes de traitement numérique pour des analyseurs de spectre par méthode acousto-optique spatialisable."

      Certes, et alors ? Il n’a jamais prétendu le contraire. C’est un chercheur de l’INSERM avec un triple parcours d’ingénieur, de docteur en physique et de démographe. Depuis 1992, il effectue un travail de veille sanitaire et d’analyse épidémiologique au sein de plusieurs équipes. 
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Toubiana#Ing%C3%A9nieur



    • abolab 27 décembre 2021 15:04

      @Garibaldi2

      Quand M. Taubiana estime qu’il y a 5800 lits pour 100 000 habitants, il faut peut-être également tenir compte de l’occupation de ces lits et de la dynamique épidémique. Tous les malades ne le sont pas en même temps. L’épidémie a une trajectoire spécifique et non exponentielle, donc il y a un maximum de malades au pic de l’épidémie. Cela implique qu’un seul lit peut être utilisé par plusieurs habitants au cours d’une épidémie.


    • ezechiel ezechiel 27 décembre 2021 16:10

      @clode "Laurent TOUBIANA est un charlatan qui vient à la télé pour se faire mousser....un expert en canular... !"

      Toubiana a raison, ils sont en train d’hystériser toute la population avec ce variant omicron, alors que dans le Monde, sur 8 milliards d’habitants, il a fait une dizaine de morts en un mois. Et en France aucun.
      Une paranoïa qui a évidemment d’autres objectifs que sanitaires.


    • abolab 27 décembre 2021 16:52

      @ezechiel

      Cette pandémie sert de diversion aux autorités pour ne pas parler des vrais problèmes sanitaires : les millions de morts de maladies cardio-vasculaires, réversibles par une alimentation saine, et de cancers et d’autres maladies chroniques également associées au mode de vie et à l’alimentation.


    • Garibaldi2 28 décembre 2021 02:13

      @abolab

      Les services des soins intensifs et des réa au bord du burn out, ce n’est pas moi qui le dit mais les médecins et les personnels qui sont sur le terrain, contrairement à Laurent Toubiana qui lui n’est pas sur le terrain.

      ’’Cela implique qu’un seul lit peut être utilisé par plusieurs habitants au cours d’une épidémie.’’. Quand comprendrez-vous que les personnes hospitalisées pour covid le sont souvent pour des périodes très longues ? Une de mes anciennes collègues de boulot est décédée au bout de 3 semaines de coma en réa.


    • ezechiel ezechiel 28 décembre 2021 17:05

      @Garibaldi2 "Les services des soins intensifs et des réa au bord du burn out, ce n’est pas moi qui le dit mais les médecins et les personnels qui sont sur le terrain, contrairement à Laurent Toubiana qui lui n’est pas sur le terrain."

      C’est un argument totalement débile.
      Les services des soins intensifs et des réa sont au bord du burn out tous les hivers depuis 15 ans, cela n’a rien à voir avec le covid !
      On fait semblant de s’y intéresser aujourd’hui pour imposer l’obligation vaccinale, alors que l’on n’a cessé ces dernières années de réduire drastiquement les lits d’hôpitaux !


  • CoolDude 27 décembre 2021 13:09

    Oui... Mais non !

    Voici pour quantifier la proportion de personnes en Réanimation par rapport en Hospitalisation conventionnel :

    0-9 : 27% (35 en Réa. VS 131 en Hospi Conv.)
    10-19 : 5% (4 en Réa. VS 82 en Hospi Conv.)
    20-29 : 18% (46 en Réa. VS 258 en Hospi Conv.)
    30-39 : 26% (146 en Réa. VS 557 en Hospi Conv.)
    40-49 : 32% (276 en Réa. VS 854 en Hospi Conv.)
    50-59 : 35% (636 en Réa. VS 1812 en Hospi Conv.)
    60-69 : 35% (1062 en Réa. VS 3055 en Hospi Conv.)
    70-79 : 24% (891 en Réa. VS 3708 en Hospi Conv.)
    80-89 : 4% (158 en Réa. VS 3798 en Hospi Conv.)
    90 : 1% (20 en Réa. VS 1801 en Hospi Conv.)


    A part pour les 10-19 ans qui n’ont pas ce problème là (4 cas en ce moment) et les plus de 80 ans qui n’y vont plus (trop tard...), ben ça représente 1/3 (ou 1/4) des cas.


    Ce n’est pas les lits d’Hospitalisation Conventionnel le problème, c’est les lits de Réanimation.


    Et là... On passe 5700 lits pour 100 000 à on va dire 8 à 10 !


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 décembre 2021 13:17

      @CoolDude

      "En 2019, le nombre de lits en soins critiques s’établit à 19 600. 28 % d’entre eux se trouvent en réanimation, 30 % en soins intensifs et 42 % en surveillance continue. Entre 2013 et 2019, les capacités en soins critiques ont augmenté de 6,9 %. Si le nombre de lits a légèrement progressé en réanimation (+1,2 %), la hausse des capacités est plus marquée pour la surveillance continue (+8,6 %) et surtout pour les soins intensifs (+10,3 %). La densité de lits en soins critiques en France est de 29,2 lits pour 100 000 habitants, mais varie fortement selon les régions."

      https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/sites/default/files/2021-07/Fiche%2013%20-%20Les%20capacit%C3%A9s%20d%E2%80%99accueil%20en%20soins%20critiques.pdf


    • Eric_F 28 décembre 2021 17:35

      @Gaspard Delanuit
      il y a en effet un tour de passe passe dans la communication hospitalo-médiatique basé sur l’ambiguité volontaire entre "réanimations" et "soins critiques" (réa+SI+SC). Ainsi, l’indicateur de "tension hospitalière" additionne les malades de covid en soins critiques, et le divise par la capacité en réa seulement, soit moins du tiers.

      Il existe un réel problème de pénurie à l’hôpital, mais il a changé de nature par rapport au pic de mars/avril 2020. On pointait alors le manque d’équipements (respirateurs, masques, blouses...), désormais, c’est surtout le manque de personnel médical (médecins, infirmières, etc.) qui constitue le point de blocage. De nombreux postes budgétés ne sont pas pourvus, des lits restent donc inoccupés faute de personnels, d’où le "plan blanc" même si on est à moins de la moitié des personnes hospitalisées pour covid qu’aux pics précédents.
      Il y a eu des départs vers le privé ou le secteur libéral et des changements de profession, du fait de la pression et l’insuffisance de rémunérations (il est plus rentable de vacciner).


  • Garibaldi2 27 décembre 2021 13:52

    A 3:19 Laurent TOUBIANA déclare :’’Ecoutez, moi je fais de l’épidémiologie depuis 30 ans, et je suis parmi les rares Français à faire de l’épidémiologie de maladies transmissibles ...’’


    Il nous prend pour des couillons ? A part la dengue, ou le palu, ou Zika, je me demande quelles sont les maladies non transmissibles qui provoquent des épidémies ? A remarquer que sans réservoirs humains, ces maladies ne peuvent pas être véhiculées par les moustiques ou les arthropodes. Et on ne parle pas vraiment d’épidémie pour la dengue, le palu ou Zika, mais plutôt de maladie endémique.


    Il déclare que pour les admissions en soins critiques, c’est 2,8 patients pour 100 000 habitants, ce qui fait chaque jour 1876 patients qui vont rester 8, 15, 21, 30 jours à l’hôpital en soins intensifs, d’où saturation de ces services de réa, car il ne faut pas oublier que pendant ce temps, les autres maladies respiratoires nécessitant une hospitalisation ne sont pas en stand-by ! Il est à l’ouest Laurent TOUBIANA, lui qui ne voit jamais de malades et ne supporte pas la charge de travail des soignants en réa !


    La covid c’est le super mensonge propagé par la Chine, les US, l’Equateur, l’Italie, la G-B, la Russie, l’Allemagne, Le Maroc, l’Argentine, l’Australie, .... Pouvez-vous citer 1 seul pays qui ne prend pas de mesures anti covid ?




    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 décembre 2021 14:16

      @Garibaldi2

      "Il nous prend pour des couillons ? A part la dengue, ou le palu, ou Zika, je me demande quelles sont les maladies non transmissibles qui provoquent des épidémies ?"

      Cela ne devrait pas vous étonner si vous connaissez ce domaine de recherche et les évolutions conceptuelles qui le concerne depuis quelques temps. 

      Voici quelques réponses à vos questions :

      Pourquoi les maladies non transmissibles ont été élevées au rang d’épidémie en dix ans

      "C’est en 2011 que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré la guerre aux maladies non transmissibles. L’augmentation des cas d’obésité, de diabète, de cancer, de maladies cardio-vasculaires ou encore d’AVC enregistrés depuis 2008 pousse l’institution onusienne à rédiger un rapport (le premier) sur le sujet. La situation est tellement alarmante que la directrice d’alors, Margaret Chan, parle d’une « catastrophe imminente » pour les systèmes de santé du monde entier.

      Pourquoi c’est préoccupant. Ces maladies étaient responsables de la mort de 36,1 millions de personnes dans le monde en 2008. Dix ans plus tard, ce sont 41 millions de personnes qui meurent des suites d’une maladie non transmissible. Cela représente 71% des décès dans le monde. Les rapports publiés par l’ONU depuis 2011 et les différentes actions nationales et internationales ne permettent pas d’éradiquer ces affections. Et bien qu’elles soient non transmissibles, elles progressent au point d’être qualifiées d’épidémies par l’OMS."

      https://www.heidi.news/sante-alimentation/pourquoi-les-maladies-non-transmissibles-ont-ete-elevees-au-rang-d-epidemie-en-dix-ans


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 décembre 2021 14:28

      "les évolutions conceptuelles qui le concernent"


    • abolab 27 décembre 2021 15:08

      @Garibaldi2
      "A part la dengue, ou le palu, ou Zika, je me demande quelles sont les maladies non transmissibles qui provoquent des épidémies ?"

      Vous n’avez jamais entendu parler de l’épidémie d’obésité, de maladies cardio-vasculaires, de cancers, bref, les premières causes de mortalité ?

      Près d’un français sur deux est en surpoids. Ce n’est pas un état métabolique transmissible, sauf que les comportements alimentaires qui sous-tendent ces problèmes sont partagés culturellement par un grand nombre de personnes, du fait d’une industrie agro-alimentaire totalement dérégulée et de mauvais conseils alimentaires donnés à la population.


    • Garibaldi2 28 décembre 2021 02:22

      @abolab

      Epidémie : Développement et propagation rapide d’une maladie contagieuse, le plus souvent d’origine infectieuse, dans une population.

      Il n’y a pas d’épidémie d’obésité, ni de suicides ... on le dit simplement par analogie pour évoquer un phénomène pernicieux, nuisible qui atteint un grand nombre d’individus.


  • Callaway Callaway 27 décembre 2021 18:09

    Bravo à Laurent, qui montre bien lui la réalité factuelle des choses et qui corresponde avec ce que j’ai vu au quotidien pendant presque 2 ans : quasiment rien, à part une petite crève par ci, un petit rhume par là et c’est tout.

    Ceux qui se touchent la nouille devant les chiffres catastrophistes (et mensongers) officiels ont vraiment un problème de perception.


    • Garibaldi2 28 décembre 2021 02:24

      @Callaway

      C’est sûr que dans votre cellule capitonnée vous n’avez pas rencontré
      grand monde !


  • jaime 27 décembre 2021 19:12

    en réponse à @Clode :

    Dans cette interview exclusive pour BAM !, en personne et en français, le vaccinologue belge Geert Vanden Bossche explique ses réticences sur la vaccination massive pendant la pandémie et pourquoi la fameuse "immunité de groupe" ne pourra jamais être atteinte, bien au contraire ! Il met en garde contre la vaccination des enfants et explique le rôle bénéfique des non-vaccinés dans le contrôle de la circulation du coronavirus. Une interview-choc qui offre une perspective à contre-courant sur l’actuelle politique sanitaire de nos gouvernements.


  • ezechiel ezechiel 27 décembre 2021 19:14

    Le rédacteur en chef adjoint du New York Times pour l’Asie, âgé de 49 ans et pro-vaxx, décède d’une crise cardiaque quelques heures après avoir reçu une troisième dose Moderna.

    Juste après avoir reçu sa troisième dose le 16 décembre, Il s’était vanté sur Instagram de sa nouvelle invincibilité :
    "Double vaxxiné Alimenté par Janssen, boosté par Moderna. Hé Omicron : Frappe-moi avec ta morve mouillée"


  • Eric_F 28 décembre 2021 17:17

    Toubiana est l’expert qui avait nié en septembre 2020 qu’il y ait une deuxième vague épidémique, et j’avais alors espéré qu’il ait raison. Quelques jours plus tard le rebond épidémique s’est accentué. On ne l’a alors plus guère entendu quelques temps.

    Dans toute cette histoire, le point commun des catastrophistes et des minimisateurs ou négateurs de l’épidémie, c’est qu’ils ont été tour à tour démentis par les faits jusqu’ici.


Réagir