samedi 30 janvier - par Pyrathome

Didier Raoult - "Ce n’est pas dans la rue qu’on attrape le Covid-19, mais confiné à la maison"

André Bercoff reçoit le Professeur Didier Raoult, auteur de "Carnet de guerre COVID-19-Le plus grand scandale sanitaire du XXIème siècle" (Editions Michel Lafon). Il répond à toutes les questions liées à la crise sanitaire : vaccination, variants, reconfinement.

 



5 réactions


    • yoananda2 30 janvier 18:27

      @Yakaa

      Se faire agresser et invectiver par 3-4 nullards du journalisme

      ouai, ou alors débattre avec d’autres experts du même domaine ...


  • Norman Bates Norman Bates 30 janvier 13:07

    Beaucoup d’inquiétude dans le microcosme agoravoxien depuis l’annonce de mon sabordage vendredi dernier...mon état de santé s’améliore...dans le cadre de mon injonction aux soins j’ai suivi ma deuxième séance chez mon agent de probation par ailleurs expert-psychiatre et exorciste...

     Non docteur, comme je vous le disais lors de notre première séance je ne me rappelle plus jusqu’à quel âge j’ai fait pipi au lit...mais j’ai souvenir d’avoir été malade très tôt...le virus de l’humour m’a touché quand j’étais petit enfant...je riais de tout, je faisais des blagues, des farces...même dans le ventre de ma mère il paraît que je provoquais des vagues dans le liquide amniotique pour l’embêter...

     Oui monsieur Bates, la lecture de votre tableau clinique fait froid dans le dos...vous étiez un malade très précoce...et ensuite.. ?

     Mon état de santé s’est aggravé, docteur...j’ai eu l’ironie, la dérision, l’humour noir...même le cynisme...c’était horrible...

     Que ressentiez-vous lors de vos crises ?

     J’ai honte de le dire, mais j’aimais ça...rire et faire rire...une terrible addiction, vous savez docteur...j’avais l’impression de faire du bien à mon entourage alors que je le polluais, je risquais de le contaminer...ah comme j’ai honte...mais heureusement je vais beaucoup mieux, grâce à vous docteur...plus aucun symptôme, j’ai retrouvé ma dignité d’être humain...je déprime et je flippe comme tout le monde...

     Vous partiez de loin, monsieur Bates, votre rémission est...

     Guérison ! docteur, je suis guéri !

     Oui bon...votre guérison est pour le moins fulgurante...même pas une pensée vaguement drôle qui vous passe par la tête.. ?

     Docteur ! vous m’offensez ! que la foudre me carbonise sur place et sur le champ si la moindre esquisse d’une pensée drôle devait ne serait-ce que m’effleurer...l’exorcisme que vous m’avez prodigué l’autre jour m’a changé...toutes ces images cruelles, ces cadavres, ces rescapés émaciés, l’air hagard...

     C’est une thérapie du style remède de cheval, monsieur Bates, je l’utilise en principe que pour les cas désespérés, les malades qui peuvent faire de l’humour sur tout, y compris l’Indicible, l’Innommable, l’Impensable...

     Ah ? ce sont des cas désespérés, docteur ?

     Oui monsieur Bates, pour ces malades il n’y a guère que les soins palliatifs pour soulager quelque peu l’atrocité de la pathologie...vous avez l’œil qui frise, monsieur Bates...vous n’étiez pas rendu à ce point là, rassurez-moi...

     Allons docteur, qu’allez-vous chercher.. ? dites, vous pouvez m’accorder une permission de sortie.. ? et l’autorisation de revenir sur Avox.. ? j’aimerais tellement exprimer ma reconnaissance à ceux qui m’ont ouvert les yeux sur ma maladie...

     Oui mais attention ! aucun trait d’humour, compris ? à la moindre pensée même vaguement drôle vous filez aux urgences psychiatriques, c’est compris.. ?

     Oui docteur...promis, je ne vais pas vous décevoir...


  • Norman Bates Norman Bates 30 janvier 17:51

     Monsieur Bates, avant de vous accorder la permission de sortie le tribunal des bonnes mœurs exige que je vous fasse passer un test pour s’assurer de votre bonne conduite et de votre totale guérison...

     Entendu, docteur...c’est normal, on ne peut pas relâcher un spécimen comme moi dans la nature sans certaines garanties...

     D’autant plus que, vous le savez, la société est en pleine mutation...une mutation, comme un virus...

     Attention docteur, vous faites presque de l’humour.. !

     Parfait monsieur Bates, vous avez évité le piège...si vous aviez affiché le plus infime sourire, même contenu, vous étiez recalé...bon, poursuivons...ce matin je me suis fait vacciner contre la covid 19...

     Oui...

     Et alors, monsieur Bates ?

     Alors quoi, docteur ?

     Vous en pensez quoi ? vous ne trouvez pas ça drôle.. ?

     Du tout, docteur ! c’est une démarche de santé louable...

     Il y a encore quelques jours, monsieur Bates, vous m’auriez traité de quoi.. ? de cobaye pour BigPharma, de candide, de...

     Ah je ne sais plus docteur, tout ça c’est fini pour moi...

     Autre chose : un jour vous aviez ironisé publiquement sur le petit Grégory en parlant d’une expérience sur le théorème d’Archimède menée dans la Vologne qui a mal tourné...qu’en pensez-vous aujourd’hui de cette plaisanterie.. ?

     C’est immonde, docteur...je n’en dors plus la nuit...comment pouvais-je être aussi abject.. ? je demande pardon à Grégory, sa famille, ses proches, ses assassins, et même au département des Vosges...

     Vous avez vraiment les yeux humides ou ce sont des larmes de crocodile, monsieur Bates.. ?

     Ah non docteur, n’employez pas cette expression insultante pour les crocodiles, ces innocents animaux qui finissent en sac à main ou en bottes...ça me retourne le cœur quand j’y pense...c’est affreux...pauvres bêtes...

     Cessez de sangloter, monsieur Bates, le test est réussi, vous pouvez sortir...votre addiction à l’humour était intense, par sécurité je vous prescris un produit de substitution à prendre matin midi et soir et en cas de pulsion humoristique...c’est du Roumanoff...

     Vous ne pouvez pas me prescrire le générique, docteur.. ?

     C’est le générique...c’est puissant, le même effet que les patchs contre le tabac, en 5 minutes ça vous dégoûte de l’humour...ça calme, je vous assure...pour certains patients les photos suffisent ...attention, pas de surdosage, y a des effets secondaires...bris d’écran, tentative de suicide etc...

     Penser à la Vologne suffira comme antidote à la rechute, ne vous inquiétez pas docteur...


    • wendigo wendigo 30 janvier 20:07

      @Norman Bates

       Ma dernière séance chez le psy été plus brève, elle se résume en ces termes
      Bonjours Mr.X comment allez vous (oui je suis genré.e.es, mais non racisé.e.es, ce qui ne m’empêche pas d’être patriarcal.e.es dominateur et non libanais.e.es)
      Mieux, avant j’étais schizophrène, mais maintenant nous allons beaucoup mieux !
      Je suis ravis de vos progrès, ça fait 70 balles à la semaine prochaine.
      ...
       Depuis j’ai décidé.e.es d’un commun accord que nous ni retournerions plus. 10€ par tête c’est raisonnable mais c’est toujours moi qui paye, merde !


  • méditocrate méditocrate 31 janvier 21:04

    Ahem, effectivement c’est gênant !

    Expliquer qu’une pointure mondiale de l’épidémiologie, dont la qualité des études est reconnue, ne voit pas d’avantage aux confinement / couvre feu / fermeture de bars et restaurants / de lieux de culture / ...

    C’est que ça pèse beaucoup sur la société, avec de l’accumulation de dette et de troubles de toutes sortes qui se paieront. Heureusement pour nos politique qu’ils sont historiquement "responsables mais pas coupables".


Réagir