samedi 1er décembre 2018 - par Clémentine

Vive altercation entre Stéphane Trompille (LREM) et des Gilets jaunes à Attignat : "Le député était alcoolisé"

Une vidéo postée sur Facebook montre Stéphane Trompille, le député En Marche de la quatrième circonscription de l’Ain en pleine altercation avec des Gilets jaunes, vendredi soir, au péage autoroutier d’Attignat. Selon des témoins, le député LREM était ivre.

C’est un épisode qui pourrait faire beaucoup parler de lui. Hier soir, vers 22 h au péage autoroutier d’Attignat, le député de la 4e circonscription de l’Ain Stéphane Trompille (LREM) a eu une violente altercation avec des Gilets jaunes. Une vidéo, d’une minute, a été postée ce samedi matin sur les réseaux sociaux. Dans un brouhaha, le parlementaire se montre très énervé et agressif, avant d’être repoussé et calmé par son collaborateur et quelques Gilets jaunes.

« Je rentrais d’un rendez-vous dans une mairie, explique Stéphane Trompille, qui « regrette  » les faits. J’ai vu un groupe de Gilets jaunes, et je me suis dit : « Je vais discuter avec eux. » L’un d’eux m’a dit : « On va te retrouver ». Quand j’entends aussi que je suis un privilégié, tout cela m’a fait perdre mon sang froid. Et avec la fatigue… Je revenais aussi d’un déplacement, dans le cadre d’une mission d’information. »

« Il a pété les plombs »

« Oui, on parlait fort, mais l’échange était correct, explique Joël Maison, un Gilet jaune présent sur les lieux. A un moment donné, un Gilet jaune a balancé un mot qui lui a fait péter les plombs. Si son collaborateur et certains d’entre nous ne l’avaient pas arrêté, il en serait venu aux mains. Il était hystérique. Les gens de cette trempe doivent se contenir, même s’ils sont fatigués. »

Les Gilets jaunes présents affirment par ailleurs que le député était alcoolisé au moment des faits. Ce qui aurait amplifié l’agressivité de Stéphane Trompille, selon eux. « J’ai bu un verre à la mairie lors de mon rendez-vous, et une bière avec les Gilets jaunes », assure l’intéressé, qui avait reçu plusieurs manifestants l’après-midi dans sa permanence. « Tout s’était très bien passé. Je les ai écoutés, pour comprendre leur colère. Il y avait des choses qu’ils ignoraient, notamment sur les aides possibles. Tout le monde était satisfait de la rencontre. »

Le député a immédiatement averti le groupe La République en Marche à l’Assemblée nationale. Quant aux conséquences, « on verra bien », dit le parlementaire.

source : La Voix de l'Ain

Vidéo visible aussi sur YouTube

Hier, vendredi 30 novembre, une délégation de gilets jaunes avait été reçue à Bourg-en-Bresse par le député (LREM) de l'Ain, Stéphane Trompille.



13 réactions


  • louis 2 décembre 2018 00:01

    il aurait du pensé a la pub contre l ’alcoolisme ; tu t’est vu quand t’as bu . 

    j’espère qu’il en a eu une copie pour montrer a ses enfant , a moins qu’eux aient l’habitude de le voir ainsi .


    • amiaplacidus amiaplacidus 2 décembre 2018 09:23

      @louis

      Il se pose deux questions :
      Est-il prouvé qu’il était sous l’emprise de l’alcool ?
      Était-il au volant d’un véhicule ?

      Les réponses à ces questions peuvent amener une troisième question :
      Que fait le procureur dans ce cas ?


  • Scalpa Scalpa 2 décembre 2018 10:11

    Il était noir face au jaune sans os.


    • Gasty Gasty 2 décembre 2018 12:04

      @Scalpa

      Un jaune ça va, 1000 jaunes bonjours les dégats !


  • Hijack ... Hijack ... 2 décembre 2018 13:22

    La République en Marche vers le fond !


  • zrivo 2 décembre 2018 14:04

    Autant je peux comprendre qu’un député s’en jette un ou deux de trop dans le nez de temps à autre histoire d’oublier un peu ses soucis comme cela pourrait tous nous arriver (je parle des soucis, de l’ivresse mais pas du poste de député, cela ne peut malheureusement nous arriver à tous à l’heure actuelle ploutocratique).

    Autant je ne peux pas comprendre cette agressivité (alcoolisée ou non) face à ses propres concitoyens.

    En l’espèce ce monsieur doit faire amende honorable et démissionner de sa mission de député.


    • pegase pegase 2 décembre 2018 14:49

      @zrivo
      -
      Quand je pense que l’UPR n’a même pas réussi à décrocher un seul député, et qu’on voit des abrutis pareils à la FI smiley

      Les français méritent ce qui leur arrive !


    • dédé 3 décembre 2018 10:19

      @pegase
      Stéphane Trompille est à la FI ??


  • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 2018 08:30

    Pour les européennes n’oubliez pas de faire votre "sursaut Européen" pour faire barage a l’extrème droite et de veauter en masse pour LaREM vous lui devez bien ça les mougeons ....


  • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 2018 08:43

    Luxembourg :

    Au 1er Janvier 2019 augmentation du Smic de 100€ net (qui était déjà a 1999€)

    2 jours de CP en plus (les syndicats demandaient une 6e semaine de congés)

    gratuité de tous les transport en commun , le gouvernement ruisselle la bas ....


  • Oursquipense Oursquipense 3 décembre 2018 16:05

    Le prochain Benalla à n’en pas douter. Il n’y a qu’à voir comment les lopettes en jaune ne mouftent pas. Un gars qui n’en impose, un bon.

    A mettre en première page sur 3615 QUINENVEUT. Vas-y mon gars Stéphane ! La France elle a besoin de toi.


  • DantonQ DantonQ 3 décembre 2018 22:18

    Encore un cassos LREM à inscrire sur la liste rouge " à dégager aux prochaines législatives" un grand ménage va devoir être fait, dans la classe politique et dans les merdias...seul L’UPR propose de le faire ! 


Réagir