samedi 9 février - par Clémentine

Sur RTL, François Berléand se lâche : "Depuis le début, ils me font chier les gilets jaunes. J’en ai rien à foutre des conséquences de dire ça"

A 11h30, ce samedi 9 février 2019, François Berléand est l'invité de l'émission de RTL présentée par Eric Dussard et Jade : "On refait la télé". L'occasion pour lui de poser un gros coup de gueule contre les gilets jaunes. 

Le comédien affirme :

"Tout se mélange. C'est du grand n'importe quoi. Macron donne 10 milliards d'euros, et c'est pas assez... Vous vous rendez-compte, 10 milliards d'euros ? Personne n'ose le dire ! Depuis le début, ils me font chier les gilets jaunes. Au début on est solidaire, on signe... Mais au bout d'un moment ça va... On voit 20 gilets jaunes qui bloquent des camions et qui provoquent des kilomètres de bouchon. Mais comment c'est possible de laisser faire 20 gilets jaunes ? A un moment, il faut circuler, il faut travailler...

J'en ai rien à foutre des conséquences de dire ça, mais je crois qu'une majorité des gens pensent ça. Je m'en fous, je ne suis pas sur les réseaux sociaux alors ils diront que je fais chier mais je dis ce que je pense !"

En fin d'intervention, l'acteur ajoute : "Ce n'est pas une question d'être pour Macron ou pas..." Sauf qu'en l'occurrence, François Berléand est un soutien de la première heure d'Emmanuel Macron. Il faisait en effet partie des "happy few" conviés par le candidat d'En Marche à fêter le premier tour de la présidentielle de 2017 dans la célèbre brasserie parisienne de la Rotonde.



59 réactions


  • Soi même 9 février 13:28

    @ François Berléand, c’est pas avec vos tripes que vous devez réagir mais bien avec votre cœur, souvenez vous, vous avez vous aussi des moments où vous avez vécus la précarité, vous en êtes sortir, d’autre mon pas eux votre change , soyez modeste et géreur, comme artiste, ne jouez pas avec vos instincts égoïstes.


    • Et Hop ! 10 février 20:59

      @Soi même :

      Vous n’avez pas lu jusqu’à la fin :

      François Berléand est un soutien de la première heure d’Emmanuel Macron. Il faisait en effet partie des "happy few" conviés par le candidat d’En Marche à fêter le premier tour de la présidentielle de 2017 dans la célèbre brasserie parisienne de la Rotonde. "


    • Soi même 20 février 18:29

      @Et Hop !je n’adresse à l’homme pas son instinct.


  • Pyrathome Pyrathome 9 février 13:40

    La carrière de Berléand s’arrête là........


    • CoolDude 9 février 14:17

      @Pyrathome

      Pourquoi, elle avait commencé ?

      A ce niveau, il n’y a plus que les politiques pour l’aider...


    • Norman Bates Norman Bates 9 février 14:28

      @Pyrathome

      Bien sûr que non...regarde Gad Elmalette, il a survécu aux plagiats, la fraude fiscale, le sketch "asiatophobe"...
      Berléand va ripoliner sa façade avec un bon plan com’...il va expliquer qu’il avait ses règles, ensuite il va montrer sa face sur la scène des Enfoirés pour bien démontrer qu’il aime la plèbe...si besoin il étalera son indéfectible amitié avec un pouilleux de chômiste et racontera le sentiment de bien-être qui le submerge lorsqu’il file une pièce à un mendiant...


    • jeanpiètre jeanpiètre 9 février 19:40

      @Norman Bates
      ah bon ? on le voit plus trop sur les affiches ,,c’est sur que comme vous je ne m’en plaindrais pas, mais ces derniers temps , c’est plutôt son frangin qui est appelé pour jouer le gars marchand dans le sentier.
      il doit la jouer à la jj goldmann , à envoyer la famille au turf et à tenir l’intendance


    • sébastien morisse 10 février 04:19

      @Norman Bates
      bien vu, le pharisien moderne dans toute sa splendeur


    • Et Hop ! 10 février 21:00

      @Pyrathome

      Sa carrière suit celle de Macron.

      " François Berléand est un soutien de la première heure d’Emmanuel Macron. Il faisait en effet partie des "happy few" conviés par le candidat d’En Marche à fêter le premier tour de la présidentielle de 2017 dans la célèbre brasserie parisienne de la Rotonde. "


  • mehdite mehdite 9 février 13:54

    on comprend maintenant pourquoi il était bon dans ses rôles .

    En France, il n’y a qu’un seul acteur capable d’incarner Jean Valjean sans passer par l’actor’s studio : les autres sont morts ou au chômage . 

    Tiens sur la fiche wiki des Thenardiers on peut y lire ça :

    "Ces êtres appartenaient à cette classe bâtarde composée de gens grossiers parvenus et de gens intelligents déchus, qui est entre la classe dite moyenne et la classe dite inférieure, et qui combine quelques-uns des défauts de la seconde avec presque tous les vices de la première, sans avoir le généreux élan de l’ouvrier ni l’ordre honnête du bourgeois. C’étaient de ces natures naines qui, si quelque feu sombre les chauffe par hasard, deviennent facilement monstrueuses ..."


    • tibidi 9 février 14:06

      @mehdite Oh que c’est bon. Merci mehdite, vous m’avez fait mon week-end...
      Oui monsieur Berléand, je vais passer mon week-end devant mon écran d’ordinateur. C’est tout ce que je peux me permettre comme loisir .
      Je suis un rien, un sans-dent, un gaulois réfractaire comme le dit votre ami de la Rotonde.


  • Norman Bates Norman Bates 9 février 14:01

    Je suis indigné...

    Hein ? plus fort ? bon, d’accord...

    Je suis indigné !!! la maison de Richard Ferrand brûle et on regarde François Berléand...on regarde ailleurs, loin des yeux, loin de l’effroi que suscite cet acte innommable, cet attentat à notre "République", notre "démocratie", nos "institutions"...

    La bête immonde renferme dans son ventre fécond l’embryon malin de la haine qui manipule en toute impunité le jerrycan de sans plomb et le briquet...les flammes de l’enfer consument les photos de vacances de Richard Ferrand et lèchent nos esprits...et nous regardons ailleurs...

    Je condamne avec vigueur ce crime "antisémite"...certes, Richard Ferrand n’est pas d’obédience judaïque, j’en conviens...mais il aurait pu l’être, et d’ailleurs si on secoue son arbre généalogique, hein...il s’agit au minimum d’un crime "antisémite" inversé par ricochet et par "antisémitisme" larvé que seuls des "antisémites" notoires pourront contester, point barre.

    Il y eut la porte du ministère de Benjamin Griveaux, obligé face au danger de changer de lieu et de slip...

    Il y eut Manuel Valls, la tête à cloaque, à l’avant-garde dans la liste des victimes de cette haine féroce, victime à la joue soufflée par l’onde de choc, à l’amour-propre dévasté, contraint de s’exiler en Catalogne pour surmonter son traumatisme...(il reviendra après sa gamelle électorale espagnole avec la queue entre les jambes et l’oreille décollée..)

    Comme le disait ce matin une députée LREM...il faut penser aux élus, aux ministres, à leurs proches, leurs familles...face aux heures crépusculaires noires comme une nappe de goudron qui apparaissent à l’horizon, j’ajouterais qu’il est temps d’aménager un espace de survie dans nos caves avec un lit de camp, quelques victuailles, pour héberger ces damnés de la "République", proies innocentes de la haine génocidaire d’une horde de barbares...

    Faisons preuve de générosité, d’empathie, soyons dignes des actes et des paroles de ces gens et offrons à ces futurs réfugiés un traitement digne de leur rang...


  • lucide 9 février 15:09

    Je ne connaissais pas cette merde. et l’autre potiche qui remue la rête comme le petit ange de la crèche quand on lui met ine pièce.

    Il a autant de culture que Micron. C’est quoi, un intermittent du spectacle.


    • canistrellu 9 février 18:48

      @lucide

      Moi, je la connaissais cette bouse. Zappé depuis longtemps... Inintéressant.


  • ezechiel 9 février 15:14

    Ce n’est pas un scoop, et il n’y a rien d’étonnant à cela, Berléand fait partie de l’élite médiatico-politique, il doit tourner à 5 ou 10 000 euros par mois, il ne peut donc pas être gilet jaune, puisqu’un gilet jaune, c’est moins de 1500 euros / mois.


    • kader13 9 février 23:08

      @ezechiel
      tu plaisantes il dépasse allergrement les 50 000 euros
      cest lui meme qui la dit

      il a avoué touché plus de 150 000 euros par films ou serie

      et il s’arrete pas


    • Et Hop ! 10 février 21:03

      @kader13 

      Comme dit l’auteur :

      " François Berléand est un soutien de la première heure d’Emmanuel Macron. Il faisait en effet partie des "happy few" conviés par le candidat d’En Marche à fêter le premier tour de la présidentielle de 2017 dans la célèbre brasserie parisienne de la Rotonde. "


    • Belenos Belenos 10 février 21:55

      @ezechiel

      "Ce n’est pas un scoop, et il n’y a rien d’étonnant à cela, Berléand fait partie de l’élite médiatico-politique, il doit tourner à 5 ou 10 000 euros par mois."

      D’abord ce n’est pas véritablement une élite, c’est accorder trop de valeur à ces gens que de les désigner ainsi. Ensuite, les chiffres que vous mentionnez correspondent aux quasi-miséreux, dans ce milieu. Ses revenus sont bien plus importants. Cela étant, ce n’est pas le problème, car être pauvre n’est pas en soi une vertu. Mais il est vrai qu’un individu vivant loin de la réalité de la grande majorité de ses compatriotes est incapable de se mettre à la place des autres. Ce gars voit tout à son niveau privilégié, certain de ne devoir sa position sociale qu’à sa valeur intrinsèque et son travail talentueux (ce qui n’est pas entièrement vrai). C’est le passager d’un paquebot qui ne fréquente que le grand salon et des bords de la piscine, où les élégants font bonne société en sirotant des cocktails. Alors, ça l’agace d’entendre les cris des matelots maltraités dans les soutes.  


    • Belenos Belenos 11 février 17:28

      "les bords de la piscine"


  • pele mele pele mele 9 février 15:17

    Berléand change de partenaire toutes les 30 minutes.

    qui enfile Berléand aujourd’hui ?

    Quand Berléand a ses règles, il défile avec les foulards rouges !

     smiley


  • Vraidrapo 9 février 15:32

    Rien d’original, il a pris la grosse tête et en plus il est imprudent...

    Certains petits copains de la profession n’en pensent peut-être pas moins mais, ils respectent la "clientèle". Quel con mais, quel con !


    • Yoann Yoann 10 février 15:03

      @Vraidrapo

      "Les cons, ça ose tout et c’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnait"

       smiley


  • albert123 9 février 15:49

    "Macron donne 10 milliards d’euros" 


    Macron ne donne rien, il prend à la petite classe moyenne et aux PME 10 milliards de plus, tout en dispensant les plus riches d’un effort de solidarité qui en toute normalité leur incombe.

    Macron ne pouvant dévaluer la monnaie en vigueur en France il n’a aucun levier économique, il ne peut donc que déshabiller Paul pour habiller Pierre, 

    Evidemment Pierre et Paul n’appartiennent pas aux 10 % les plus riches.

    De toute évidence, pour appartenir à la caste politique, médiatique ou celle du showbiz il faut cumuler un QI d’huître et un haut niveau d’inculture 


    • Eric_F 9 février 22:30

      @albert123
      "Macron ne donne rien, il prend à la petite classe moyenne et aux PME 10 milliards de plus, tout en dispensant les plus riches d’un effort de solidarité qui en toute normalité leur incombe"
      La classe moyenne (pas spécialement la petite, mais celle au dessus de 2000€) paie en effet ce que ne paient plus les très riches.


  • Sutter Kane Sutter Kane 9 février 15:51

    Est-ce représentatif ? Près de 100 % des réactions sur Twitter sont favorables à Berléand...


    • bob87 9 février 16:03

      @Sutter Kane

      lol ça se voit que vous ne comprenez pas comment fonctionne tweeter. Par définitions les gens qui suivent un compte et réagissent sont du même avis !

      Ce monsieur supporte les pauvres, mais quand il doit poiroter 1h sur la route, là cest fini !


    • Sutter Kane Sutter Kane 9 février 16:18

      @bob87
      Merci de le dire vous-même (quand c’est moi qui le dis, certains y trouvent à redire). Internet, ses forums et ses réseaux sociaux ne permettent pas de saisir l’opinion publique. D’où la déception de nombre de militants 2.0, lorsqu’ils se rendent compte que leur succès numérique ne vaut rien dans la réalité (exemple : l’UPR, premier parti de France sur le web, et qui fait moins de 1% aux élections).


    • CoolDude 9 février 16:29

      Sur Twitter... Et sur les IPhone X++ peut être aussi.

      Bon, on va voir ce que cela donne ici !

      Sinon, attendons les Européen pour nous prononcer réellement. Personnellement, j’invite tout le monde à aller voter.


    • Zatara Zatara 9 février 20:56

      @Sutter Kane
      Il est bon ce Sutter... ça va ? tu t’amuses bien ? tu découvres l’usage du pourcentage en politique ? smiley


    • Zatara Zatara 9 février 20:58

      @Sutter Kane
      demain, tu nous explique du bon usage du pourcentage en ""économie"" ?


  • ETTORE 9 février 16:17

    Encore un qui croit que la misère du monde est un scénario de film.

    Lui n’est payé que pour la jouer, pas pour la vivre au quotidien.

    Et dire qu’on paye pour sa gloriole cinématographique.


  • pele mele pele mele 9 février 17:20

    Si ce que j’ai lu est juste ....
    La fameuse augmentation du smic par une prime n’a pas été validée .

    Les fameux 100 E se terminent en enfumage total....

    Donc les 10 milliards marqué au budget n’iront pas vers le smic, je pense qu’ils iront dans la poche des patrons par un tour de passe-passe.

    Macron président des ultra-riches, Macron ultra-voleur de l’état français.

    Quel député, quel groupe parlementaire portera l’estocade contre les voleurs LREM ?

     

     smiley

     


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 9 février 19:49

    Encore un qui va à la gamelle via les subventions Ministère de la culture pour le cinéma !


    Je l’ai déjà mentionné plusieurs fois, tant ici que sur mon blog, et dans mes doléances ( que j’ai envoyé via le site officiel ou je demande la suppression de ce ministère qui donne du pognon à des gens qui en ont déjà plein les fouilles !


    Moi ce sont tous ces artistes bobo gauchos qui me font …. !

    @+ P@py !




  • Belenos Belenos 9 février 19:55

    Cet homme dit ce qu’il pense et je ne trouve rien à reprocher à cela.

    Maintenant, s’il s’agit de parler chacun pour soi, je dirai pour ma part que je n’en ai rien à foutre, en ce qui me concerne, du cinéma français et du théâtre parisien. Ces deux trucs pourraient même complètement disparaître que je ne m’en apercevrais pas. Ajoutons qu’il serait préférable, dans notre beau pays déjà si fortement endetté (comme explique le monsieur), de supprimer toutes les subventions publiques pompées par ces productions molles et merdiques, qui servent uniquement à offrir une existence très confortable à des acteurs passables, et même quand ils ne travaillent pas (si on peut appeler ça travailler). 

    A ben, oui, moi aussi je peux faire mon numéro de vieux con, clown !  smiley


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 9 février 22:36

      @Belenos

      Cet homme dit ce qu’il pense et je ne trouve rien à reprocher à cela.


      Entièrement d’accord avec toi,.. à condition qu’il le fasse avec le seul pognon des spectateurs, et non avec celui de nos impôts , ce qui est le cas avec les subventions que touchent tout ceux qui gravitent dans le monde de la culture !


      @+ P@py


    • Qirotatif Qirotatif 10 février 08:41

      @Belenos
      Entièrement d’accord mais... à une exception près : Sandrine. 
      Supprimer les subventions, ce serait supprimer Sandrine Kiberlain, et ça... je ne m’en remettrai jamais. J’ai besoin de cette catharsis sur écran noir, cette soupape de sécurité, ce fusible culturel rassurant que représente la déprimante production française où la diva officie.
      Je suis donc totalement favorable au gel de toutes les subvenions pour notre cinéma national à l’exception des films où sévit la squelettique muse de mes névroses et de mes espoirs. Quoi de mieux que le spectacle de la désolation d’une heure trente à contempler la crécelle ? Une fois celui-ci achevé, ne peut-on pas trouver beau les plus insignifiants détails du quotidien en comparaison ? N’est-ce pas là une question de santé publique ? 
      Me retirer cela serait aussi cruel que d’arracher le doudou à un enfant. Et si d’aventures quelqu’un osait commettre cet ignoble crime contre l’humanité, qu’il soit assuré qu’il me trouverait en face. A bon entendeur !


    • sophie 10 février 11:32

      @Qirotatif

      A propos de Kiberlain et de toutes ces actrices françaises que le monde entier nous envie (Binoche, Gainsbourg et les autres)

      C’est cadeau : Portrait : Fais-moi la moue dans la cuisine par P.Fioretto

       " Elle ne tourne pas de films, elle "fait des rencontres" dans des histoires de femmes cabossées par la vie où l’on se déchire devant l’évier de la cuisine. Ses spécialités incontestées sont la mise en danger, le claquage de porte, le cri, le gémissement et la moue.
      La moue
      lui permet d’exprimer le bonheur, le désir, l’énervement, l’envie, la fierté, la tendresse, l’amertume, l’écoeurement, la révolte, la tristesse, le mépris, la joie et toute la gamme des sentiments et émotions les plus complexes et les plus contradictoires. Les plus douées parviennent même à crier à voix basse. (...)"


    • Qirotatif Qirotatif 10 février 14:37

      @sophie
       smiley Excellent, c’est exactement ça...
      Mais je n’en démords pas, Sandrine reste la patronne, she’s the vvoman, Même la divine Juliette Godmiche dans l’inoubliable "L’insupportable" ne lui arrive pas à la cheville... 


    • Zatara Zatara 11 février 15:07

  • Eric_F 9 février 22:34

    Bon acteur, mais médiocre observateur de la société, qui se limite aux effets superficiels.


  • louis 10 février 02:20

    J’espère que les gilets jaunes et leurs sympathisants bouderons tous les films ou il apparaitra au générique , c’est la meilleur réponse qu’il peuvent envoyer a ce Mr qui de sa " hauteur " les méprisent .


  • sébastien morisse 10 février 02:40

    La vieille merde du jour. C’est formidable, aujourd’hui vous hurler votre mépris du citoyen avec la vulgarité d’un porc et vous êtes un rebelle courageux, le tout sous une pluie d’applaudissement...


  • jack Mandon jack Mandon 10 février 04:18

    « Qu’est-ce que la démocratie ? Contrairement à ce qu’on veut nous faire croire dans toutes les écoles de dressage citoyenniste du capital, la démocratie ce n’est pas un concept neutre qui se rattacherait à un autre concept neutre qui serait le peuple... Parce que l’histoire de la démocratie c’est l’histoire de l’oppression, de l’exploitation et de la valeur d’échange. » Francis Cousin.

    Berléand, macron et beaucoup d’autres hélas, ne peuvent ou ne veulent pas comprendre que les gilets jaunes sont dans la vraie vie, ils ne s’illustrent pas dans des rôles de salauds comme les deux acteurs cités, ils portent témoignage pour la millième fois depuis le début de l’humanité, de l’esclavage dans lequel la majorité des hommes de la terre ont été enfermé par la minorité d’entre eux.

    Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et ...


  • jack Mandon jack Mandon 10 février 04:38

    Ecouter son coeur c’est naturel, mais éveiller sa conscience est une arme plus efficace pour retrouver sa dignité et surtout son équilibre en face de cette minorité de manipulateurs qui nous maintiennent dans l’ignorance du vrai savoir.

    Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital


  • joseW 10 février 06:33

    Je ne connais pas ce type, je ne regarde plus les navets, mais il commence à nous faire chier : on s’en branle de l’avis des bobos goinfrés au Système, évidemment qu’ils veulent pas que cela change, évidemment qu’ils veulent continuer pour la plupart à exploser leur bilan carbone en kérosène detaxé..

    Un week-end à Rome, un autre à Londres pour le shopping, puis New-York pour une conférence, puis Marrakech, un passage en Chine via Dubaï, etc etc.


  • Qamarad Qamarad 10 février 07:52

    Ça fait beaucoup de réactions mes chers amis alors que bon, soyons francs : en soi, ça nous en touche une sans faire bouger l’autre.


  • ecometa ecometa 10 février 08:52

    Ce qu’il ne sait pas Berléand c’est que ces 10 Mrds € c’est du pipeau ; le seul instrument, il serait musicien, que sait jouer MACRON !

    Je pensais que Berléand avait un état de conscience un peu plus élevé... que ce que nous vivons n’est pas une crise économique mais une véritable arnaque économique ou le peuple est littéralement spolié  !Que le financiarisme a tué le travail : pourquoi favoriser le travail meilleur système de répartition en économie, puisque l"agent fait de l’argent...mais que pour les très riches ?

    Ce qu’il ne veut pas voir c’est que Macron à jouer la violence, la provocation, bien plus que les "gilets jaunes" qui voulait manifester mai on leurs a interdit dès le départ.

    Que Macron a clairement joué le pourrissement de la situation afin de diviser et les Français un peu trop "pro-gilets jaunes"... mais voilà le mouvement dure ! 

    Vous vous rebnez compte que vous êtes le seul à oser ... mais quelle misère intellectuelle des journaleux !


    • ecometa ecometa 10 février 10:25

      @ecometa

      Emmanuel Macron n’a donc pas annoncé une revalorisation du Smic de 100 euros par mois, mais une augmentation du salaire des travailleurs touchant le Smic. Pourquoi est-ce différent, et comment se décomposent ces 100 € ? Et à partir de quand... en juin 2019... VS immédiat pour les riches dont Berléand...

      1-Une revalorisation du Smic de 1,8 % Au 1er janvier 2019, le Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) sera revalorisé de 1,8 %. Chaque année à la même date, le Smic bénéficie d’une hausse mécanique, calculée, entre autres, sur l’inflation. (calculée de façon bidon par l’INSEE)
      D’un montant de 1.498,47 euros brut, soit 1.184,93 euros net, le Smic devrait passer, après cette revalorisation, à 1.206 euros net. Cette somme correspond environ à 21 euros, qui s’inscrivent directement sur la fiche de paie des salariés touchant le Smic.

      2- Une baisse des charges salariales Outre ces 21 premiers euros, l’Élisée ajoute, pour obtenir l’augmentation de 100 € par mois annoncée par Emmanuel Macron, 20 € de baisse de charges salariales. (Les charges sociales sont des revenus différés… donc des revenus en moins arrivé un moment)

      3- L’augmentation de la Prime d’activité Comment augmenter un travailleur au Smic "sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur" comme l’a promis Emmanuel Macron ? En agissant sur une prestation sociale : la Prime d’activité.
      Constatant "un état d’urgence économique et social", le chef de l’Etat a choisi d’accélérer l’une de ses promesses de campagne, à savoir l’augmentation de 50 % de la Prime d’activité, issue de la fusion du RSA activité et de la prime pour l’emploi en 2015. Plutôt qu’étaler cette augmentation au long de son quinquennat, le président a choisi de tout faire en une fois. C’est ainsi qu’il compte ajouter 60 euros au 20 euros + 20 euros déjà mentionnés, et arriver à 100 €.

      Mais tous les salariés au Smic ne bénéficient pas de la totalité de la Prime d’activité, dont le montant est calculé en fonction de la situation familiale, montant qui décroît pour celles et ceux qui gagnent entre 1 et 1,2 Smic. Enfin, cette prime n’existe plus pour les salariés à temps partiel, qui gagnent la moitié d’un Smic. Le compte n’y sera pas et même de beaucoup pour beaucoup des SMICards !

      Berléand devrait fréquenter un peu plus les réseaux sociaux, à condition de faire des choix intelligents en termes d’entendement,il serait nettement mieux informer sur ce qu’est la réalité économique pour un trop grand nombre ou pour un petit nombre de grands favorisés dont il est ! !


  • Norman Bates Norman Bates 10 février 11:30

    Monsieur le juge...pardonnez mon retard, j’examinais le dossier de mon client, François Berléand...et à vrai dire je n’ai trouvé aucun élément matériel pour l’innocenter...hormis l’hypothèse du sosie malveillant, mais je doute que vous portiez foi en cette explication...

    Finalement...le seul argument que je puisse avancer c’est la bouille de mon client...regardez-le, monsieur le juge...comment.. ? oui je confirme, il faut du courage pour défendre "ça"...comparé à "ça" la défense de Francis Heaulme s’apparente à un parcours de santé...

    François Berléand n’a pas la beauté d’un Delon, ni la présence d’un Gabin, encore moins la force d’un Ventura ou la démesure d’un Depardieu...de son physique trop quelconque pour être ingrat il ne transparaît que de la couardise et de la sournoiserie...il ne peut accéder qu’au rôle du fourbe malhabile parce que insuffisamment malin et intelligent pour être un bon fourbe, une espèce de Madoff raté, en quelque sorte...

    C’est une niche limitée, vous en conviendrez...mon client ne peut incarner le super héros, le défenseur de la veuve et de l’orphelin, le playboy...comment.. ? oui, sauf dans une comédie loufoque, et encore...avec des effets spéciaux, peut-être...mais glissons...

    Mon client souffre...dans l’univers du cinéma c’est une pièce rapportée sur le tard pas franchement désirée, comme une bactérie dans un bloc opératoire...si si, je n’exagère pas...alors en voyant ces gilets jaunes il a vu rouge...des bouchons, de la violence, des salles de cinéma désertées, il a eu peur, il voyait son fragile gagne-pain se rabougrir comme une peau de chagrin, d’où ces paroles malheureuses et quelque peu excessives...

    Je demande l’amnésie pour ces propos maladroits...il est inutile de provoquer des clapotis malodorants dans la fosse à purin de la haine...

    Pour témoigner de sa bonne volonté, mon client me fait dire que si des gilets jaunes se glissent dans la salle pour voir ses films il ne trouve rien à redire, ils peuvent rester...ils ont payé leur place, et celui qui ne va pas au cinoche paye aussi...il ne faudrait pas qu’un banal malentendu dérègle l’ordonnancement de la marche du monde où la distribution des rôles se fait de manière naturelle, et je termine en paraphrasant Daniel Balavoine....gruger est plus fort que d’être grugé...

    Monsieur le juge, je vous transmets l’attestation du ministère de la culture qui motive une demande d’indemnité en faveur de mon client pour préjudice moral...merci pour lui.

    Maître Bates, avocat à la Cour d’Agoravox.TV.


    • beo111 beo111 10 février 12:23

      @Norman Bates

      "[...] l’hypothèse du sosie malveillant [...]"

      Encore un truc de votre époque, ça, votre mère doit se souvenir du film auquel je fais référence, si elle n’a pas encore le cerveau ravagé par la lecture quotidienne de Gala...


  • corh 10 février 13:02

    c’est sur que les GJ, ils t’emm.....et dans les grandes largeurs


  • attilax2 attilax2 10 février 13:11

    Un bon bourgeois qui ne voit que son petit nombril et les désagréments que la lutte sociale implique pour son travail. Le pauvre, il est bloqué sur l’autoroute et dérangé pendant sa tournée !

    Pas un mot sur les demandes légitimes des manifestants, pas un mot de compassion pour toutes les victimes des violences policières, pas un mot sur la politique suicidaire qui est menée actuellement, pas un mot sur nos institutions bafouées par nos représentants depuis des années : le néant absolu de la pensée et de l’analyse.

    Seul compte le pognon pour ce triste saltimbanque "officiel" qui défend le système bec et ongle. La reconnaissance du ventre, comme Dubosc. Nos "élites culturelles" n’aiment pas plus le peuple que nos représentants. C’est pourtant lui qui les fait si bien vivre.


  • tibidi 10 février 14:45

    Un petit mot aux partenaires récents de Berléand (Boon, Efira, Elmaleh, Klapisch ...) : associer votre nom au sien va devenir coûteux en terme de manque à gagner.

    Bonne chance François !  smiley smiley


  • Scalpa Scalpa 10 février 16:12

    Noir de rage il en chie rouge.


  • TotoRhino TotoRhino 10 février 20:28

    "... alors ils diront que je fais chier... "

    No problemo : tu fais chier !

    @jack Mandon
    "Berléand, macron et beaucoup d’autres hélas, ne peuvent ou ne veulent pas comprendre que les gilets jaunes sont dans la vraie vie, ils ne s’illustrent pas dans des rôles de salauds comme les deux acteurs cités, ils portent témoignage pour la millième fois depuis le début de l’humanité, de l’esclavage dans lequel la majorité des hommes de la terre ont été enfermé par la minorité d’entre eux."

    Pas mieux ! Ce type est complètement décalé de la réalité, complètement à l’ouest de la vraie vie. Payer un loyer, sa bouffe et ses factures avec comme seul revenu le RSA, lui ferait le plus grand bien !


  • av88 av88 11 février 10:40

    Certain oublient le côté secondaire, voir superficiel de leur fonction dans la société.

    Il y a une inversion des valeurs dans notre société, ce qui était primordiale est devenue secondaire, et inversement.

    Quelle est l’activité primordiale pour nous tous ?

    La distribution d’eau potable, sans eau potable, on tient environ trois jours sans boire et après on meurt.
    Ensuite la bouffe (agriculteurs), sans manger on tient 3 semaines à 3 mois suivant ses « réserves corporelles »

    Est-ce que vous pensez que les salariés des sociétés de distribution d’eau potable et les agriculteurs sont mieux considérés, payés, que les saltimbanques ?

    Conclusion, certain « se la pètent »mais seraient plus avisés de faire « profil bas » eu égard au rapport rémunération/utilité de leur activité.


Réagir