mardi 24 janvier - par mat-hac

Pour en finir avec la classe moyenne

Tatiana Ventôse 

 POUR EN FINIR AVEC LA CLASSE MOYENNE (ou pourquoi personne ne peut blairer les profs)



10 réactions


  • Conférençovore Conférençovore 24 janvier 17:25

    "En 2014, elle commence à enseigner en tant que professeure d’anglais en Seine-Saint-Denis1,3. Elle démissionne de l’Éducation nationale peu de temps après" en expliquant que "ce n’était pas pour [elle]".

    Tatiana Jarzabek est une monumentale hypocrite qui n’a pas supporté (qui le pourrait ?) d’essayer d’enseigner en zone remplacée tout en niant l’’horreur du GR,

    soit l’archétype de la petite conne de gôche qui, quand elle se fait agresser dans le métro par des racailles parce qu’elle est blanche (donc une attaque raciste, une vraie pour le coup), en arrive, par gauchisme maladif et donc ethno-cuckisme intégral, à expliquer que, si elle s’est faite savater "par des Arabes"*, c’est à cause des... "fachos".

    Cette fille est au mieux une authentique conne, au pire une vile calculatrice qui sait qu’elle doit mentir à son public pour subsister (hypothèse qui me semble crédible).


    En effet, Tatiana, personne ne peut blairer les profs menteurs dans ton genre.

    * Ce sont ses propos, pas les miens. Je les mets entre guillements pour une seconde raison : il n’y a quasiment pas d’Arabes (populations de la péninsule

    arabique) en France. Tatiana s’est faite rosser par des Maghrébins qui ont détesté sa simple existence de rouquine blanche. Ces populations ne sont pas arabes mais berbères.


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 janvier 18:15

      @Conférençovore

      "Cette fille est au mieux une authentique conne, au pire une vile calculatrice qui sait qu’elle doit mentir à son public pour subsister (hypothèse qui me semble crédible)."

      Dans cette vidéo, à quel endroit pourrait-elle mentir ?

    • yoananda2 24 janvier 19:02

      @Gaspard Delanuit
      c’est pas ce qu’elle dit mais ce qu’elle ne dit pas.


    • mat-hac mat-hac 24 janvier 21:32

      Tatiana a dit qu’elle était fragile. Donc elle a arrêté d’être professeur sans doute à cause des nerfs.


    • Et Hop ! 24 janvier 22:17

      @Conférençovore :
      Je trouve qu’elle s’améliore et qu’elle est devenue excellente.

      Venue de la gauche ouvrière de la Sidérurgie lorraine, en passant par la gauche socialiste des enseignants, elle est arrivée à remettre en questions toutes ses idéologies républicaines, socialistes, démocratistes, écologistes.

      Ce qu’elle dit sur le fait que la seule vraie richesse d’un pays est la richesse concrète produite par les professions manuelles, artisanales, agricoles et industrielles, et que presque tous les emplois tertaires sont des parasites, est essentiel. Ce n’est pas l’argent qui est la richesse, c’est ce qu’on peut acheter avec. Les commerçants et les financiers ramassent beaucoup d’argent, mais ils ne produisent aucune richesse, ce sont des inutiles, des parasites.

      Sa théorie critique de la Classe moyenne comme illusion est très puissante.


    • Conférençovore Conférençovore 25 janvier 12:08

      @Et Hop !

      "Venue de la gauche ouvrière de la Sidérurgie lorraine"

      Ah bon ? Elle a été dans les mines ? Quelle blague...

      "et que presque tous les emplois tertaires sont des parasites, est essentiel."

      D’abord, elle-même exerce un métier du tertiaire ("vidéaste web politique française" et essayiste), un métier pour le coup de parasite mais... pas seulement. A ce propos, il existe des tas de métiers dans le tertiaire qui sont utiles. Un policier, un primeur (qui ne fait que revendre... mais en même temps, on est bien content de l’avoir pas loin de chez soi donc est-ce un "parasite" ?), un juge, un avocat, un médecin... Aucune de ces professions ne relève du secondaire (industrie) ou primaire (agriculture, si je ne dis pas de bêtises) et pourtant elles sont indispensables dans quasiment toutes les sociétés mises à part peut-être des tribus ou sociétés de quelques dizaines d’individus. Associer le tertiaire au parasitisme est un découpage artificiel pour le moins... disons grossier.
      Mais sinon, nous sommes d’accord sur ce qu’est l’argent, à savoir juste un moyen d’accéder à un bien ou un service que l’on ne peut produire et dont on ne peut bénéficier par soi-même. Nous sommes aussi d’accord sur le fait qu’il existe tout un tas de professions réellement parasitaires dans leur essence comme dans leur substance. La finance figure en haut de cette liste.

      Pour répondre à Gaspard Delanuit : je n’ai pas écouté sa vidéo. Je n’écoute plus depuis son épisode dans le métro et les deux vidéos pathétiques qu’elle avait consacré à celui-ci. Un analyste politique qui échoue à établir des liens de causalité aussi basiques que "il y a de l’insécurité parce qu’il y a des individus qui nous détestent sur notre propre territoire" et qui s’enferme dans une réthorique matérialiste ("mettez-moi plus de flics, plus de moyens... et ça va tout régler") dont elle sait pertinemment qu’elle est inopérante politiquement en plus d’être mensongère, une analyste politique qui n’arrive même pas à concaténer des éléments aussi élémentaires que ceux-là, est une personne soit dans le déni, soit dans le mensonge. Je pense que la seconde explication est la bonne : elle a un fromage à défendre et ce n’est pas un petit bout de gruyère moisi. C’est un boulot très très bien rémunéré compte-tenu des efforts qu’il demande. C’est aussi une place dans un système, une position d’oratores dans la société. Dans quelques années, quand son filon aura été épuisé, tu la retrouveras de nouveau en bonne position dans un parti bien à gôche. On peut prendre les paris...

      Pour l’heure, elle sait parfaitement qu’elle perdrait tout en tenant un discours de vérité. Alors elle tente de naviguer tant bien que mal, en nuançant mais en continuant surtout de taire des vérités dont elle est parfaitement consciente. Voilà pourquoi ce qu’elle a à dire ne peut m’intéresser. Elle ment, par omission, certes, mais peu importe, elle ment. A part dans les arts, le spectacle, etc., les menteurs ne m’intéressent pas. Et certainement pas en politique.
      Le plus grave est dans son cas (comme d’autres hein...) c’est qu’elle contribue, à son niveau (300 K abonnés, ce n’est pas rien : bcp d’émissions à la télé sont loin d’avoir une telle influenceà) de formater les esprits dans le mauvais sens, celui du déni et du mensonge, de ce politiquement correct qui nous fait perdre énormément de temps. De mon point de vue, elle est nuisible. Sa nocence est mieux acceptée parce qu’elle est une petite rouquine plutôt avenante (encore que) et pas trop idiote par rapport à d’autres demeurés mais cela ne change pas grand chose sur le fond.

      Après, je veux bien admettre qu’elle peut aussi dire plein de choses intéressantes mais, en politique, on ne peut mentir. Autrement, on ne vaut pas mieux que ceux que l’on critique en permanence.


    • Et Hop ! 25 janvier 14:29

      @Conférençovore :

      Je sais bien que le découpage est grossier, qu’il y a des tas de métiers manuels qui sont utiles, et même indispensables, les bureaux d’étude, les comptables, les médecins, les architectes, les instituteurs, les juges, les greffiers, les husiiers, les patrons, et même les commerçants détaillants et grossistes, mais le propos porte sur l’affirmation que la richesse serait produite par les tertiaires sous prétexte qu’ils accaparent presque tout l’argent, qu’ils seraient les seuls à avoir le sens de la réalité, et qu’il faudrait faire disparaître tous les métiers manuels, les payer le moins possible, et les délocaliser.

      Je vois aussi qu’elle n’a pas été ouvrier de la métallurgie, mais ses parents et ses grands-parents l’étaient, elle a un nom d’ouvriers polonais arrivés en France après la guerre de 14 pour remplacer le mollion de jeunes franaçis massacrés pendant la guerre.

      Je constate seulement qu’elle a bien évolué, elle sû remettre en question une à une toutes ses illusions idéologiques, elle le formule clairement, même si elle se donne toujours un pseudonyme issu de la terreur républicaine de 1793, Tatiana Ventôse.

      La richesse est produite par les menuisiers, les éleveurs, les tonneliers, les marins pêcheurs, les ouvriers du textile, les luthiers, les couvreurs, les infirmières, les mécaniciens, les musiciens, les horiculteurs, les forestiers, les maçons, les chaudronniers, les peintres, les fabricants de chaussure, de skis, de frigidaires, de casseroles, de meubles,.. et des secteurs entiers qui se sont hypertrophiés n’a pportent que très peu de valeur ajouter et pourraient être supprimés comme la publicité, les médias, les banques d’investissements, les assurances, le commerce international, la bureaucratie intenationale, nationale et locale,.. 


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 janvier 22:14

      @Conférençovore et Yoananda

      OK, je comprends. Elle fait semblant de ne pas voir ce qui constitue au moins la moitié du problème de la France et qui impacte tous les Français : la présence sur notre territoire, non seulement tolérée mais constamment encouragée par la succession des gouvernements, de gens qui nous haïssent et veulent nous remplacer culturellement, physiquement et génétiquement. 


  • cassandre4 cassandre4 24 janvier 18:05

    Bravo Tatiana !.. bien que faisant partie de cette classe, que vous dénoncez, j’adhère complétement au dégoût qu’elle vous inspire !.. mais ne soyez pas trop amère ; et dite vous plutôt que sa disparition ne peut être que bénéfique pour le pays !... bien sur que nous allons "morfler" grâce à elle !.. quoique,.. à 80 ans, je n’aurai plus à la supporter bien longtemps, mais je suis très triste quand je pense au sort qui est réservé à mes enfants et petits enfants !.. à moins que : la solution ne vienne d’eux ; ce que j’espère de toutes mes forces !.. alors Tatiana !.. ayez confiance en l’avenir !.. ce n’est (peut être) qu’un très mauvais moment à passer !..


  • chantecler 25 janvier 10:05

    J’ai du mal à suivre entièrement Tatiana sur ce coup là .

    A partir de sa consternation concernant les résultats du vote présidentiel elle en déduit plein de choses .

    La classe moyenne : son effondrement et sa crise profonde .... Oui évidemment !

    Le niveau des réflexions sur tweeter , outil de ladite CM ... oui encore !

    etc , etc ....

    ...

    Fait elle allusion à l’absurdité de ces élections et au choix impossible proposé depuis 20 ans aux Français ?

    A la duplicité des médias qui font l’élection sur ordre ?

    Non .

    Donc reste à choisir entre la peste ou le choléra dont elle ne parle pas ( j’ai pas encore tout écouté , mais j’ai pas l’impression que ce sera le sujet )

    On peut avoir refusé son bulletin pour l’un et l’autre candidat .

    Ca s’appelle l’abstention . Dans le genre : "si t’as vraiment pas confiance ni dans l’un ni dans l’autre , dans le doute , abstiens toi !"

    A qui la faute ?

    ...

    Et puis en ce moment des gens se battent contre cette réforme des retraites .

    Comment peut elle les traiter d’abrutis en claironnant que celle ci faisait partie du programme d’EM et que le vote en a décidé ainsi ?

    Donc elle donne implicitement raison à ce gouvernement et désavoue ceux qui luttent , au nom de sa logique ?

    Mais toutes les élections sont truquées , remplies d’engagements , de promesses non tenus .

    Est ce que ça veut dire que quelques soit le sujet , le programme il n’y a plus qu’à s’écraser en attendant les prochaines élections ?

    ...

    Et 2005 alors ?

    Eh Tatiana , faut reprendre ton souffle !


Réagir