samedi 9 septembre - par Sonya V...

P. Pascot : sur les agressions de politiques, l’inutilité des députés et sénateurs, car le vrai pouvoir est ailleurs...

Quand Philippe Pascot et Pascal Terrasse ("franc-maçon, ancien député, agressé en 2015") devisent sur les agressions de politiques, la corruption en haut de la pyramide, le ras-le-bol des gens, la démocratie qui n'en est pas une, l'inutilité des députés et sénateurs, et ce fameux vrai pouvoir qui serait ailleurs...

Dans cette conversation avec Anna Cabana, on commence par nous remémorer les agressions subies par le personnel politique ces derniers temps, Jean-Vincent Placé en étant le dernier exemple en date (les précédents sont NKM, Laurianne Rossi, M. Valls, P. Terrasse...).

L'ancien député rentre dans le vif du sujet : "Moi vous savez, j'ai été agressé parce que je suis franc-maçon." 

Il enchaîne, en concédant que sa qualité d'homme politique lui a aussi valu en partie cette agression, et sur "ces pauvres parlementaires qui n'ont plus aucun pouvoir ! Le pouvoir est européen, le pouvoir est local, gouvernemental... Ils sont la serpillère de la république !"

Philippe Pascot réagit ironiquement sur l'agression dont a été victime Jean-Vincent Placé : "Je connais bien le petit Jean-Vincent...", "Il y a quand même des baffes qui se perdent..."

Anna Cabana lui rétorque qu'il joue avec des mots dangereux...

Mais Pascot lui fait remarquer que les politiques jouent avec le feu, en provoquant eux-mêmes ce ras-le-bol chez les gens qui se sentent trompés, volés : "arrêtez de nous retirer 5€ sur nos APL pendant que vous vous goinfrez avec des ortolans !"

"Vous avez été agressé parce que les gens en ont marre des politicards ! Parce que la politique c'est noble ! Les politicards c'est pas noble !
Tous les élus ne sont pas pourris (...) ; maintenant, plus on remonte en haut de la pyramide, plus on s'aperçoit que, quand même, les gens ils se sucrent pas mal, et en même temps ils nous donnent des leçons de morale, et en même temps ils nous disent qu'il faut que nous on se serre la ceinture, qu'on n'ait plus de retraite... Vous savez combien c'est la retraite d'un député au bout de trois mandats ? Vous savez combien c'est la retraite de la plupart des travailleurs dans quelques années ? ça va être 896€ brut, après 47 années d'annuités. Vous vivez à Paris avec 896€ ? Eh bien les gens ils en ont un petit peu ras-le-bol
..."

Terrasse, lui, y voit la faute aux tendances populistes de certains dirigeants politiques...

Quant à l'utilité des députés : "Le vrai pouvoir est ailleurs ! Economique, médiatique..."

Pascot, malicieux : "ça veut dire que vous profitez de la soupe, mais en fait vous ne pouvez rien faire ?"

Terrasse, sûr de lui, mais énigmatique : "Le pouvoir est ailleurs ! Et il faut aller ailleurs !"

Pascot : "Les députés et sénateurs, aujourd'hui en France, ça ne sert à rien ?"

Terrasse : "Pas à grand chose..."

Pascot : "C'est merveilleux ! Mais ils sont super bien payés pour ne servir à rien..."

Terrasse, chantre de la démocratie (oubliant sans doute que certains réseaux de pouvoir plus ou moins occultes, dont il fait partie, aiment tant la démocratie qu'ils n'ont de cesse de l'étouffer sous les oripeaux d'une république pour le moins bananière...) : "Nous sommes dans un Etat démocratique (...). L'élection se passe. La souveraineté c'est quoi ? On fait et on défait les élus..."

Pascot regrette la non reconnaissance du vote blanc, une des raisons de la forte abstention...

Terrasse, un poil populiste : "Si les électeurs ne veulent pas voter, c'est leur choix !"

Pascot en remet une couche : "Aujourd'hui tout est fait pour que vous n'alliez pas voter... Quand vous avez le choix entre la peste et le choléra au second tour, qu'est-ce que vous faites ? Eh bien vous n'allez pas voter."

Et il met sur la table le problème des primaires, et des disparités de moyens entre les différents candidats, car bien sûr l'argent qui coule à flots, pour certains candidats, influe sur le résultat des élections. 

Mais alors les élus vont abandonner le navire ?

Que nenni nous dit Philippe Pascot : "Les élus d'en haut, soit ils recommencent, soit ils sont recasés", recasés "en étant nommé par le fait du prince", dans une commission ad-hoc... (...). "Ceux d'en haut, vous inquiétez pas, ils trouvent des combines pour rester sur le terrain."

Là, notre chantre de la démocratie, l'ancien député Terrasse, s'est senti visé, si peu... vis-à-vis de sa nomination comme inspecteur général du développement durable au CGEDD en 2017...

(Wikipédia : "Sur décision du conseil des ministres et après avis favorable émis par la commission chargée d'apprécier l'aptitude à exercer les fonctions d'inspecteur général14, il est nommé en mars 2017 inspecteur général du développement durable au CGEDD15. Cette décision est critiquée comme étant un « recasage », alors que Pascal Terrasse ne se représente pas aux prochaines élections législatives16,17. Il démissionne le 23 mars 2017 de son siège de député.")

Oui, ce n'est pas très démocratique tout ça, mais on sait ce que vaut le mot "démocratie" dans la bouche de ces gens-là...

Terrasse tient quand même à dire que mettre sa nomination sur le tapis n'est pas très élégant... 

On en pleurerait presque...

Et on attend toujours une vraie description de ce "vrai pouvoir"... situé en haut de la pyramide, comme le dit Philippe Pascot.

 

 

 Pour en savoir plus sur la moralité très particulière des politiques "d'en haut" : la chaîne YouTube de Philippe Pascot

 

Avec notamment la vidéo suivante : Philippe Pascot / SUD RADIO / Des vérités que les parlementaires n'aiment pas entendre

 



64 réactions


  • maQiavel maQiavel 9 septembre 12:08

    La première vidéo est énorme.

    D’abord le début avec le pauvre petit franc maçon qui n’a rien fait à personne et qui se fait quand même agresser. Eh ouais , ce n’est plus arrivé qu’un frère se fasse agresser parce qu’il est franc-maçon depuis … l’occupation !!! Le lien est fait, histoire de bien assimiler la colère populaire au péril fasciste. Et la journaliste qui lui demande « est ce que vous avez été agressé aussi parce que vous étiez politique ou uniquement franc maçon » ? Réponse : heu … heu … un peu des deux. Voilà comment on fait passer la colère des administrés envers leurs administrateurs qui ne font que trahir leurs promesses à une question de liberté d’opinion en mettant en avant son statut de franc-maçon dont la grande majorité des gens n’a rien à foutre , ce qui compte pour les gens c’est leurs problèmes du quotidien , pas ces histoires de franc-maçon. Bref …

    Ensuite , quand on demande son avis à Phillipe Pascot qui est le seul personnage lucide sur le plateau et qu’il précise qu’il n’approuve pas la violence envers les élus mais qu’il y’a quand même des baffes qui se perdent , la journaliste outrée lui fait remarquer que légitimer la colère des Français contre les politiques est de facto soutenir la violence. En gros , on a une classe politicienne qui se gave , qui a des privilèges officiels et officieux qui feraient rougir n’importe quel potentat d’une quelconque république bananière , qui passe plus de temps et d’énergie à s’en mettre plein les fouilles et à parader dans les médias qu’à assurer le bien public (au contraire  , ce sont les principaux acteurs de sa détérioration ) mais naaaan , c’est maaaal que les Français soient en colère parce que la colère mène à la violence et que la violence c’est dangereux pour tout le monde. Ahlàlà, ces journalistes. smiley

    Et notre petit franc-maçon qui revient à la charge pour expliquer doctement pointer du doigt les parlementaires est idiot parce qu’ils n’ont plus de pouvoir. Phillipe Pascot qui lui demande en gros s’il est payé à ne rien foutre puisqu’il n’a plus de pouvoir ? Il lui répond tranquillement que oui et que les parlementaires et les sénateurs ne servent plus grand-chose. C’est bien, c’est franc. Sauf que quelques phrases plus tard, le même explique qu’on est dans Etat démocratique smiley , que la souveraineté est de faire et de défaire les élus , tout ça pour dire que si le peuple n’est pas content , au lieu d’user de violence sur les élus , il peut user de sa souveraineté en ne les élisant pas. Hé, espèce de crétin, tu es entrain de nous dire que la souveraineté, c’est de faire et de défaire des élus qui n’ont aucun pouvoir ????

    Je me suis arrêté là parce qu’une furieuse envie de l’attraper par le col et de lui mettre des claques m’est venue, histoire de lui remettre les idées en place, et pourtant je suis loin d’être un fou furieux, je suis plutôt quelqu’un de calme et de posé mais là, trop c’est trop …  smiley


    • Sonya V... Sonya V... 9 septembre 12:31

      @maQiavel
      Ah ! Ah ! Ah !

      Je crois que les frères de loge du maçon-terrassier vont gentiment lui faire comprendre qu’il ferait mieux de la fermer à l’avenir, tellement il est inconséquent et contre-productif... smiley

      Et en même temps (comme dirait l’épouvantail), il est certainement représentatif de ces politiques d’en-haut, hors-sol, qui pensent être hors d’atteinte de la base, perchés qu’ils sont sur leurs sommets...


    • Cyril Delacour Cyril Delacour 20 septembre 19:39

      @maQiavel d’autant que le dit "élu" s’est montré insultant et violent AVANT que je m’en insurge (et pour d’autres raisons aussi) décidant de m’en prendre à son impunité, norme diffusée par les médias et qui fait de nocifs irresponsables au "pouvoir" (de faire les lois, quand même !).

      Vidéo de la confrontation (1mn30) : https://youtu.be/naSiyGYQF88

      Quand le juge m’a demandé si je regrettais mon acte je lui ai répondu : "non, ça m’a soulagé".


    • Cyril Delacour Cyril Delacour 20 septembre 20:04

      @Sonya V...
      Jetez donc un oeil sur cet article, c’est la version de l’insurgé (moi) : https://injusticiables.wordpress.com/2015/04/08/agression-du-depute-socialiste-pascal-terrasse/

      J’apprécierai, s’il vous plaît, que vous intégriez à votre article cette vidéo, une confrontation avec l’élu qui s’est déroulée AVANT les faits dont il est victime : https://youtu.be/naSiyGYQF88

      Bien entendu j’accepte que vous citiez mon nom puisque j’assume pleinement cet acte de violence prémédité.


  • Maître Cube 9 septembre 14:26

    1ère vidéo, le député annonce tranquillement que lui et ses pairs n’ont plus aucun pouvoir politique. Dans ce cas, pourquoi reste-t-il député ?

    Manifestement, pour la même raison que les autres député et sénateurs, il reste député pour avoir une retraite royale et continuer à vivre aux crochets du peuple.

    Il n’y a plus aucun besoin de députés, de sénateurs. Ni d’un président de la république qui augmente les impôts pour ses futures guerres. Les gens vivraient mieux sans parasites.


    • Maître Cube 9 septembre 14:49

      Dans la 2ème vidéo, le journaliste de sud radio est aussi tordu que les politicards. Il est payé par les pourris ?


    • Sonya V... Sonya V... 10 septembre 11:38

      @Maître Cube
      Il n’est plus député smiley

      "il est nommé en mars 2017 inspecteur général du développement durable au CGEDD"

      On ne dira donc pas qu’il a été "exfiltré" vers un poste au moins aussi utile que celui de député... mais certainement moins exposé... Ce serait indécent de finir une carrière aussi admirable en étant obligé d’approcher des gueux, voire de leur rendre des comptes ! Non, là c’est impensable !


    • Sozenz 10 septembre 12:23

      @Maître Cube
      je pensais au debut que c etait un crétin . il est loin d ’être un crétin . c est un excellent manipulateur d idées.

      il utilise des "verités" ( mais qui sont injustes, et il le sait ) pour faire passer des idées justes . c est d une grande perversité .


  • bob14 bob14 9 septembre 15:58

    Quand on voit l’inutilité de la classe politique Française, en effet des coups de pieds aux culs se perdent...faut une nouvelle terreur pour s’en débarrasser l’avenir des Français est en jeu...


  • pele mele pele mele 9 septembre 15:59

    100 % des guerres sont d’origine politique, si les politiques prennent des baffes c’est un juste retour à l’envoyeur......

    Si les Franc-mac ne sont pas content qu’ils dégagent ailleurs, ces gens sont puants, menteurs, magouilleurs ......
     
     

     


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 9 septembre 20:42

    La France d’en bas a abandonné la politique depuis belle lurette, elle n’y croit plus, alors que les riches ne lâcheront jamais la politique, d’ailleurs les riches n’agressent jamais les politiciens, bien au contraire ... En fait, tous ces grands bourgeois sont des militants politiques, ils sont sans arrêt en train de défendre leurs intérêts de classe !


    • Vraidrapo 10 septembre 08:18

      @DJL 93VIDEO

      tous ces grands bourgeois sont des militants politiques,

      Vu sous cet angle, ça me parait pertinent.

      Ce n’est plus "Le Freak, c’est chic ! ", c’est " Le Fric, c’est politic !"


    • Cyril Delacour Cyril Delacour 21 septembre 12:44

      @Vraidrapo d’autant plus vrai en ploutocratie (qui est le pouvoir - irresponsable - des plus riches)

      L’argent est roi,

      La dette souveraine,

      Les peuples déchus,

      Très déchus !


  • frugeky 9 septembre 22:29

    Non, définitivement, nous n’avons plus besoin de ces parasites, qu’ils soient députés, sénateurs...et il a le toupet de parler de souveraineté.
    Prolétaires de tous les pays...changez de métier !
    Cessons de travailler pour eux. Travaillons pour nous.
    Ils ne peuvent pas vivre sans nous, nous pouvons vivre sans eux.


  • Vraidrapo 10 septembre 08:13

    tout ça pour dire que si le peuple n’est pas content , au lieu d’user de violence sur les élus , il peut user de sa souveraineté en ne les élisant pas.

    Dans cet ordre d’idées, ce serait à la journaliste de s’inquiéter pour ses fesses, vu la façon scandaleuse dont toutes les Rédactions ont couvert la campagne électorale.
    - Temps de paroles préférentiel,
    - informations biaisées, ( meetings désertés de µicron...)
    - interviews partiales (complaisance ou mépris affiché...), etc...

    Hier toutes les TV nous remettent MLP (l’attrape mouches de service) sous les projecteurs avant de la rejeter dans le caniveau dans 5 ans, pour faire élire ou réélire le candidat labellisé Roteuchild.
    L’orage étant pasé, les Lapix, Pesco-Mara, Coudray affichent à nouveau leur sourire Coca-Cola qui aura bien du mal à me faire oublier les harpies du Système qu’elles ont été ce printemps...


  • Qiroreur Qiroreur 10 septembre 12:15

    La fausse agression de NKM... je l’avais presque oublié cette mise en scène grotesque smiley Heureusement que la menteuse professionnelle est là pour nous rappeler cet épisode pathétique...

    Le parlementaire qui assume ouvertement être ce qu’il est, un traitre, un profiteur du système, un inutile, peut le faire en toute quiétude sachant que de l’autre côté du poste il y a des lobotomisés, des inconscients, des soumis qui font là où on leur dit de faire. Il ne sert à rien, il n’a aucun pouvoir et devrait se révolter mais non... le pognon tombe tous les mois, il aura une belle retraite, il est heureux. L’autre cruche explique qu’il n’y a pas d’autre solution : voilà qui est acté. C’est la "démocratie représentative" ou alors le nazisme. Il ne fait aucun doute qu’une majorité de gens qui ont vu cette séquence ont du se dire "oh bah elle a raison la journaliste... y’a pas d’autre solution, hein Simone ? Tiens, en passant, tu peux me ramener une bière ?".

    Et ils savent cyniquement qu’ils peuvent toujours compter sur un type énervé dans une population de plus en plus abrutie (2 à 4 points de QI en moins en 10 ans en France...) pour coller une tarte à un inutile, et en une seconde transformer un traitre en victime limite héroïque. Ils savent que ces accès de colère les servent, ils savent qu’une simple pichenette fait lever toute la caste comme un seul homme pour "défendre la démocratie en danger, face à la menace du retour des zeurs sombrrrrrres, les méchants populistes". D’ailleurs ils sont là pour cela : canaliser la colère, et travailler dans les intérêts des lobbys, des puissances d’argent. Tant qu’un crétin agresse un pitre comme Placé ou l’actrice NKM, les Dassault, les Drahi, les Mulliez, les Bolloré... tous ces gens qui ont les moyens de ne pas fréquenter les sans-dents, de se protéger de la racaille du quotidien sont tranquilles. Ils s’amusent certainement de voir que les voitures crament loin de là où ils habitent, que ce sont leurs représentants qui se prennent les rares baffes à leur place. Ils s’amusent de voir que malgré l’évidence des collusions dans la caste médiatico-politique, malgré la criante réalité de médias à 100% pour un candidat aux dernières présidentielles, malgré l’énormité d’une élection orientée et d’un candidat de la classe dominante très largement favorisé, les gens continuent malgré tout à les plébisciter. 

    C’est désespérant de se voir voler notre souveraineté, ultra rageant de voir que ces parlementaires savent qu’ils trahissent les gens qui ont eu la naïveté de les mettre au pouvoir, qu’un Président trahit chaque jour la constitution du pays. Tragique d’avoir des députés élus par... personne. Entre ceux qui ont décidé de renoncer (mais qui se plaignent des élus que l’on a, du système...), les nihilistes qui attendent la grande catastrophe (alors que l’eau est juste en train de bouillir lentement) et puis ceux qui votent inlassablement pour les mêmes tocards tout en s’en plaignant également, on ne voit clairement pas ce qui pourrait changer dans ce pays. Pascot est bien gentil mais quel poids a son discours en comparaison de celui des médias achetés ? Quelle influence peut avoir un discours sensé auprès de gens qui ont renoncé à leur propre souveraineté ?
    Le pb vient surtout de la profonde ignorance de nos concitoyens, du manque de courage. 
    Alors la population va continuer de s’appauvrir en moyenne, le peu de souveraineté qu’il nous reste sera définitivement dissoute et des dizaines de millions de crève-la-faim vont continuer de déferler ôtant le peu de cohésion qu’il y avait encore dans la population. Mais après tout, les Français ont voulu ça... car Macroute, certes intégralement sponsorisé par le système a bien été élu par 20 743 128 personnes, quelles que furent leurs motivations profondes (choix délibéré ou "barrage" à l’extrême-droate). 

    • yoananda yoananda 10 septembre 12:36

      @Qiroreur

      yoananda sort de ce corps ! lol

      Qu’est-ce qui t’arrive, tu sonnes de plus en plus comme moi ?

      tu fais ton deuil de la France ? tu en es à la phase "colère/tritesse" ?

      "Alors la population va continuer de s’appauvrir en moyenne"

      Pauvreté financière, culturelle, et intellectuelle et même biologique (je parle de virilité, de beauté, de sens moral). En effet.

      On peut rétorquer que c’est du la TV qui abrutit par exemple (c’est bien documenté). Oui la TV est fautive, mais on fait quoi ? on l’interdit ?

      On peut lister les facteurs les uns après les autres (par exemple le vieillissement : on fait quoi ? on tue les vieux, on interdit la contraception ?) et on aboutit toujours au même résultat.

      Bien sûr, si on reste en analyse de surface, comme ce cher Maxime Tandonnet par exemple qui ne jure que par le "c’est la déliquescence du politicien, haaa si seulement on ré-introduisait de vrais politiciens (comme moi) qui servent l’intérêt général", et on peut se dire "suffit de changer la 5ème raie publique", et hop ... mais ce n’est qu’un mécanisme de déni parmi d’autres.


    • maQiavel maQiavel 10 septembre 13:26

      @Qiroreur

      Il ne fait aucun doute qu’une majorité de gens qui ont vu cette séquence ont du se dire "oh bah elle a raison la journaliste... y’a pas d’autre solution, hein Simone ? Tiens, en passant, tu peux me ramener une bière ?".

      ------> Voilà pourquoi ce qui m’intéresse moi avant tout, ce sont les solutions. Certes elles ne sont pas parfaites (les solutions parfaites qui arrangent tous les problèmes en même temps ça n’a jamais existé) mais elles existent. Le vrai problème politique n’est pas tant l’absence de solution que l’absence de volonté politique de les mettre en place.

      Parce que tout le discours de légitimation du « no alternative » consiste à faire croire qu’il n’existe aucune solution et que la marche actuelle des choses est la moins mauvaise qu’il puisse exister. La meilleure manière de vaincre ce discours, c’est de présenter ces alternatives et de mettre en évidence le manque de volonté et d’incompétence de cette oligarchie qui se refuse de les appliquer, c’est aussi une manière de les délégitimer.

      Je ne sais pas si tu suis ce qui se passe actuellement à Saint Martin mais c’est la pagaille. Certes, l’ouragan a fait des dégats et c’est regrettable mais c’est le facteur humain qui cause le plus de dégats actuellement avec des bandes armés qui sillonnent les rues , des pillages et des agressions.

      http://www.ouest-france.fr/monde/ouragan/irma/irma-pillages-agressions-et-bandes-armees-le-chaos-regne-saint-martin-5236697

      Les autorités qui n’ont pas pris la mesure de ce qui allait se passer n’ont rien anticipé , tout ce que les gendarmes peuvent faire , c’est demander aux habitants de se défendre eux-mêmes étant donné qu’ ils n’ont plus les moyens de communiquer entre eux.

      http://www.lci.fr/societe/les-gendarmes-nous-ont-dit-defendez-vous-comme-vous-pouvez-face-au-pillage-des-habitants-de-saint-martin-prennent-les-armes-2063908.html

      C’était imprévisible, il n’existe aucune solution et ça devait forcément se passer comme ça ? Ah oui ? Et comment se fait il que pendant ce temps là, à Cuba qui est frappé de plein fouet par l’ouragan les pouvoirs publics ont anticipé le phénomène et mis à l’abri un million de personnes ? Et qu’il n’y a pas de pillages ? Ah oui , c’est vrai , c’est une méchante dictature socialo-communiste qui a plus de levier sur la population pour organiser les choses. Mais qu’en est il du coté néerlandais de l’Ile de Saint Martin qui a été sécurisé tout de suite avec des militaires ? Cest plus simple, il ya une incurie administrative et politique du coté français et cest dans ce genre de crise quelles éclatent au grand jour.

      Pour revenir sur la situation générale, je ne vois pas comment les choses peuvent changer sans une crise de grande ampleur, ce nest pas du nihilisme, cest juste un constat que je fais en espérant quelle changera les représentations, ce qui nest pas certain du tout

       


    • Pyrathome Pyrathome 10 septembre 14:46

      @maQiavel

      je ne vois pas comment les choses peuvent changer sans une crise de grande ampleur, ce nest pas du nihilisme, cest juste un constat 

      .

      C’est malheureusement une fatalité inéluctable, il faut secouer le cocotier pour faire descendre un maximum de noix.....

      Quand Jupiter des bacs à sable dit que la France n’est pas "réformable", dans son esprit étriqué, c’est plutôt : La France n’est pas "sodomisable".....

      Maqueron, c’est l’idiot utile du système qu’on a imposé pour essayer de passer en force et qui va s’en prendre plein la gueule en semant le chaos !

      Au bout de trois mois, déjà complètement lessivé et qui se permet encore d’insulter les Français, ça va forcément très mal finir, pas besoin de vaticiner comme madame Irma pour s’en rendre compte....

      Le dégagisme est loin d’être fini, il ne fait juste que commencer !

      http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170909.OBS4439/une-attitude-arrogante-un-president-rate-une-tribune-du-new-york-times-accable-macron.html



    • yoananda yoananda 10 septembre 14:52

      @Pyrathome
      "Le dégagisme est loin d’être fini, il ne fait juste que commencer !"

      La France entre en crise institutionnelle, comme un PIIGS qu’elle est ! lol

      Mais bon, la France des années 50 ou 60 aurait pu réagir. La France de 2017 n’est plus la France. Trop de vieux con blancs et de jeunes crépus manipulés pour que ça débouche sur quelque chose.


    • Qiroreur Qiroreur 10 septembre 17:26

      @yoananda
      Non, je prône toujours l’union souverainiste même si je sais qu’elle est compliquée, mais je ne vois que cette issue. Quant à la population, oui, elle s’appauvrit dans tous les sens du terme et c’est dramatique pour l’avenir du pays mais on peut y faire qq chose à l’échelle locale. Pour le reste de la population, une bonne partie va continuer de s’abrutir et on n’y peut rien. Le jour où les gens qui voient le pays disparaître sous les coups de lames du sabre mondialisto-immigrationiste sortiront enfin de leur léthargie et décideront de s’unir, mettre de côté les querelles de chapelle, les égos, on pourra peut-être redevenir la nation que les gens admirent dans le monde. Tout militant politique se bat pour ses idées sans aucune garantie de les voir un jour triompher... c’est comme ça. Il n’est pas non plus exclu qu’une nouvelle génération qui a grandit dans cette France défigurée réalise qu’un autre avenir est possible.


    • yoananda yoananda 10 septembre 17:33

      @Qiroreur
      "Non"

      Ouf, j’ai eu peur smiley. Mais la forme de ton discours a évoluée me semble-t-il, ces derniers temps.

      "Il n’est pas non plus exclu qu’une nouvelle génération qui a grandit dans cette France défigurée réalise qu’un autre avenir est possible."

      C’est exact. C’est effectivement une issue possible vu qu’il y a des mouvements de balancier cycliques dans l’histoire. Mais je ne sais pas si ce sera le cas dans la mesure ou, nous sommes en train de casser certaines "constantes" (ethniques/culturelles) ...

      Mais oui, je reconnais que c’est une possibilité.

      L’union des souverainiste, on peut la souhaiter bien sûr smiley Moi je rêve bien de rémigration ! lol


    • Qiroreur Qiroreur 10 septembre 18:01

      @maQiavel
      "mais c’est le facteur humain qui cause le plus de dégats actuellement avec des bandes armés qui sillonnent les rues , des pillages et des agressions."

      C’était prévisible... J’ai entendu qu’on allait envoyer 60 groupes électrogènes là-bas... comme si ces putains d’autorités n’avaient pas pu un minimum anticiper... incroyable. On a un Etat pléthorique en personnel mais complètement à la ramasse. 

      S’agissant des pillages, c’est un grand classique. Mais je crois que chez certains cette violence est en eux. Il y a juste qq règles de vie en société qui les empêchent de passer à l’acte en temps normal mais dés qu’il n’y a plus de structure de répression, ils se lâchent. C’est un peu ce qui se passe déjà dans certains quartiers où il y a plus d’ordre, plus de flics... la loi devient celle du plus cramé dans sa tête. 

      Il est absolument certain que nous aurons exactement la même chose en métropole si une catastrophe naturelle de grande ampleur survient et spécialement en milieu urbain (à la campagne c’est un peu différent : moins de densité de pop, moins de criminalité aussi, plus d’entre-aide, pop plus homogène et un peu moins consumériste...). Cela fait une raison de plus de s’éloigner de ces grands centres urbains où tu peux être certain que des bandes de sauvages en profiteront dés que l’Etat sera devenu défaillant. Je me moque souvent de Piero San Gorgio mais il a parfaitement raison sur la violence qui arrivera dés que les gens ne seront plus tenus par un pouvoir ou qu’il commencera à manquer de bouffe. En 99 quand il y a la tempête, les magasins de bricolage et de matériaux ont été pris d’assaut par des gens normaux le reste du temps mais qui pétaient les plombs contre le personnel ou entre eux pour pouvoir acheter une pompe, un groupe électrogène ou juste des tuiles... 

      Il y a intérêt à savoir se défendre tout seul parce que quand la police ne décrochera même plus le téléphone pour répondre, il faudra le faire seul contre les bandes armées ou s’organiser en milice pour protéger nos familles. Ce scénario n’a rien de délirant. Et on a en France déjà un sacré paquet de criminels prêts à tout qui ne sont pas très charlie eux, qui ruminent leur haine depuis des années et seront sans pitié. 


    • Zatara Zatara 10 septembre 18:08

      @Qiroreur
      On a un Etat pléthorique en personnel mais complètement à la ramasse.

      https://www.youtube.com/watch?v=0W4p8mYJzJ8&feature=youtu.be&t=428


    • yoananda yoananda 10 septembre 18:23

      @Zatara
      ha ben oui, il habite dans une région cyclonique mais c’est au autres à prévoir le coup pour lui.


    • Pyrathome Pyrathome 10 septembre 19:20

      @yoananda

      Mais bon, la France des années 50 ou 60 aurait pu réagir. La France de 2017 n’est plus la France. 

      .

      Détrumpe toi....il y a plus de 50 % d’abstentionnistes peut-être prêts à renverser la table, attention à l’eau qui dort ! Quand trop, c’est trop....

      Permet moi de garder espoir....



    • Carmela Carmela 10 septembre 19:35

      @yoananda

      @Tous

      Bonjour,

      Il suffit d’une catastrophe naturelle pour ramener l’humanité à sa vieille place communément lu et approuvée en droit... ainsi il est... primitif pur bio.. Le principe de survie est imparable en la matière.. Et pourtant, c’est pas faute pour le ^petit d’homme ^d’avoir tenté moult civilisations afin d’en démordre avec la D’jungle forestière ou urbaine... Avec le déclin de la civilisation occidentale, on assiste également à une espèce en voie d’apparition : Les nouveaux sauvages

      Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19548690&cfilm=221270.html

       "aux féneants, aux cyniques, aux extrêmes et je vous demande d’avoir chaque jour la même détermination"... ce film peut vous intéresser smiley

      Pourquoi ? "parce que la France n’est pas un pays réformable...parce qu’on se cabre, on résiste, on contourne, nous sommes ainsi faits".... foi de Mac...

      A mon avis, ce film un chef d’oeuvre des révélations, et surtout on y rigole bien le souffre !

      Bonne séance smiley


    • Qiroreur Qiroreur 10 septembre 20:10

      @Zatara
      L’extrait avec le type dans la vidéo de Boris Le Lay est émouvant. J’ai regardé le reste de la vidéo par curiosité... j’en partageais les conclusions avant même de l’avoir écouté. Là où il se plante un peu (enfin disons qu’il exagère), à cause de son militantisme trumpiste, c’est sur la gestion au Texas... la grosse différence (j’avais fait un article sur Detroit, MI, pour expliquer) c’est que les Américains ont une toute autre mentalité. A Houston, des habitants ont pris eux-mêmes en charge l’aide aux personnes isolées et pour eux c’est juste normal. Pour le reste il a évidemment raison : dés que les temps vont se faire durs (ce qui va arriver sans aucun doute, c’est juste une histoire de temps et de circonstances), l’Etat bureaucrate français, politicailleras en tête qui sont des traitres assumés, laissera les pop se débrouiller seules et pendant qu’ils se rejetteront la faute (entre les collectivités, l’Etat et ses différents services...) il faudra tenir. Ils seront les premiers à mettre leur famille à l’abri, idem pour la police, gendarmerie... Il n’y a aucun doute là-dessus. J’ignorais que la catastrophe avait été aussi mal gérée à St Martin ? cette préfette (quelle s....) qui se barre en pleine crise abandonnant lâchement la pop aux bandes armées... on peut être certain qu’elle recevra la légion d’honneur celle-là.

      L’Etat a démontré avec ce drame son évidente incompétence, son j’men foutisme intégral... et comme dab personne ne sera sanctionné. Ca me fait penser à cette histoire à la SNCF où les mecs ont commandés des trains trop larges pour les voies de chemin de fer. Des dizaines de millions d’€ partis en fumée... Dans toutes les grandes entreprises d’état on a ça : des réunions à la con où il n’y a aucune hiérarchie, des projets mal ficelés, des non-décisions qui coutent une fortune... et jamais de sanctions. On claque les milliards du contribuable, on est 40% de cadres (ce qui n’existe dans aucune boîte privée au monde) comme à la SNCF parce que tout le monde a la capacité d’encadrer, c’est bien connu, et on enchaîne conneries sur conneries sans jamais aucune conséquence.

      L’île est aux mains de pillards mais dans qq jours on va leur envoyer quelques dizaines de flics qui de toutes façons auront une enquête de l’IGPN ne serait-ce que pour avoir dégainé... la belle affaire, sidérant... Mais que cela serve de leçon... 


    • Qiroreur Qiroreur 10 septembre 20:14

      @Carmela
      Salut Carmela, j’ai adoré ce film. Me suis fendu la poire en le regardant quand il est sorti. Des petites histoires de pétage de durite qui ont des issues inédites. La première scène (et la conclusion des flics) est juste géniale smiley


    • Zatara Zatara 10 septembre 20:39

      @Qiroreur

      Dans toutes les grandes entreprises d’état on a ça : des réunions à la con où il n’y a aucune hiérarchie, des projets mal ficelés, des non-décisions qui coutent une fortune... et jamais de sanctions.

      ce n’est pas tant une question de fonctionnaire, que la branlette structurelle de caste....

      https://www.youtube.com/watch?v=WHKAb9TE2Hw


    • Zatara Zatara 10 septembre 20:50

      @Carmela
      Bonsoir Carmela,

      je n’ai pas vu le film mais je viens de voir la BA en lien....

      me vient subrepticement cette pensée vague issu d’un siècle de propagande : que l’horreur vient toujours de cet incapable de peuple.....

      mais allons y et merci pour la suggestion


    • Zatara Zatara 10 septembre 20:56

      @Qiroreur
      cette préfette (quelle s....) qui se barre en pleine crise abandonnant lâchement la pop aux bandes armées... on peut être certain qu’elle recevra la légion d’honneur celle-là.

      ....et son twit est juste fabuleux......


    • Carmela Carmela 10 septembre 21:19

      @Qiroreur
      Bonsoir Qiroreur,

      J’ai trouvé ce film génial et adoré aussi smiley je ne l’ai vu que cet été mais il clignote tellement juste, tel un voyant rouge, témoin détonnant qui s’allume sur la déliquescence des pays occidentaux... Les pétages de plomb mis en scène en deviennent littéralement salvateurs smiley Si les français parvenaient à prendre conscience au plus vite qu’ils sont pris pour "du paix q jetable", nous pourrions éviter le pire du programmé, et pour rester cinéfil, je vous laisse deviner le contenu du "manuscrit de Mr Rabbit"... smiley

      Un autre film que j’ai trouvé excellent parmi d’autres SF et fantastiques : Nothing



    • Qiroreur Qiroreur 10 septembre 21:21

      @Zatara
      C’est plus complexe que cela. Pour avoir bossé pour ces boîtes je te garantis que la réunionite, des lieux où il y a des décisions délirantes qui défient tout règle logique sont monnaie courante. Me concernant c’était des clients, donc à un moment donné on est bien obligé de se plier à leurs "décisions" mais je me suis retrouvé à diriger des comités de direction surréalistes, à être obligé d’enregistrer des décisions inverses à celles du semestre précédent et puis de nouveau l’inverse dans le CD d’après : sur un même compte-rendu on retrouvait +1, -1, +1 et le tout justifié par des heures de parlote faussement contextuelles pour justifier l’injustifiable. J’avais parfois des interlocuteurs conscients de leur inconsistance, mais généralement plus bas dans la hiérarchie, souvent des ingé qui venaient du terrain pas encore contaminés par la bureaucratie et qui avaient une carrière avant, mais au-dessus, les vrais décideurs, ceux qui me les brisaient à la machine à café, agissaient essentiellement en fonction de leur intérêt, quitte à nuire ouvertement aux services qu’ils dirigeaient ou même à leur entreprise. Il faut aussi comprendre un truc simple : dans ces structures étatisées la dilution de responsabilité joue à fond. Par exemple, le N+3, voire même le N+4 n’a même pas la main pour décider ou pas d’augmenter un de ses collaborateurs. Les syndicats négocient l’assiette d’augment moyenne et des éléments médiocres se retrouvent régulièrement aussi valorisés que des bosseurs (car il y en a). C’est terrible mais c’est la réalité de la structure étatique que Kafka a résumé dans ses livres (inachevés).


    • Carmela Carmela 10 septembre 21:21

      @Zatara
      Bonsoir Zatara,

      Vous allez kiffer ! smiley

      Bon visionnage,


    • yoananda yoananda 10 septembre 21:23

      @Pyrathome
      "Détrumpe toi..."

      lol

      Je ne connais pas l’avenir smiley Tous les espoirs sont permis.


    • Qiroreur Qiroreur 10 septembre 21:25

      @Zatara
      "....et son twit est juste fabuleux......"

      De quoi tu parles exactement ? 

      Juste un détail (qui a son importance) mais j’ai vérifié un aspect du discours de Le Lay et en réalité il a pris un propos de la préfète qui datait... de juillet 2017 (cf. le site de la préfecture) donc bon... comme toujours méfiance...


    • Zatara Zatara 10 septembre 21:28

      @Qiroreur

      et certains viennent encore nous vendre la méritocratie.....

      http://guide-du-debrouillard.fr/mediocratie-mediocres-au-pouvoir/

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Peter


    • yoananda yoananda 10 septembre 21:33

      @Qiroreur
      https://www.facebook.com/gwokaradio1/videos/1448480501912897/

      fais pas bon être blanc la bas ces jour ci a mon avis. [oui ok, il y a aussi des victimes noires, c’est pas ce que je dis]


    • Zatara Zatara 10 septembre 21:36

    • yoananda yoananda 10 septembre 21:37

      @Zatara
      "ce n’est pas tant une question de fonctionnaire"

      Je pense que c’est une conséquence de la "taille" de la structure, de sa complexité. Il se trouve que l’état est quand même la structure n°1 en taille et en complexité, donc ...


    • Zatara Zatara 10 septembre 21:38

      @Qiroreur
      ce n’est pas un twit, autant pour moi... mais ça démontre clairement le peu de profondeur quand à la façon d’appréhender tous les aspects de ce genre de situation..... ça manque de connexions corticales, clairement....


    • yoananda yoananda 10 septembre 21:52

      @Qiroreur
      Le lay exagère je trouve. La situation ne pourrait pas se répliquer à l’identique en métropole. D’abord St Martin, tout le monde s’en fou (faut dire ce qui est). Ensuite, les infrastructure à mon avis, c’est du "bingalo" en somme la bas, ici ça ne va pas s’effondrer aussi facilement parce qu’on construit en dur, et puis, du point de vue médiatique, ça ferait vraiment tâche (quoi que la, St Martin, ça commence à piquer un peu). Et pis la population n’est pas la même. Sauf les frontières ethniques il y a encore de la solidarité. Ce genre de scènes de pillage, je pense que c’est aussi lié aux tensions ethniques (pas certain, mais ça paraît plausible).

      "dehors les blancs" ...


    • Qiroreur Qiroreur 10 septembre 22:01

      @Zatara
      Tu me les brises avec tes réponses vidéo zatoun smiley Boris ou n’importe qui d’autre n’est pas parole d’évangile. Il a pipeauté dans cette vidéo... donc ni les MSM, ni lui, il ne faut croire aveuglément mais vérifier... toujours vérifier jedi !


    • Zatara Zatara 10 septembre 22:03

      @yoananda

      Je pense que c’est une conséquence de la "taille" de la structure, de sa complexité.

      C’est ce que je pensais avant.... mais quand on voit les ricains faire mieux avec plus de personne me fait penser qu’il s’agit avant tout d’une conscientisation arrêté et sur évalué, renforcé par un jeu de miroir avec les collègues par rapport à un cadre culturel propre à chaque pays.... Plus simplement, une culture de l’autosatisfaction qui ne dépend finalement pas tant de la taille de la structure, même si cela doit aussi un peu jouer.....

      En fait je pense qu’il y a, dans toute structure, un niveau d’efficacité minimale atteint au moment même de la création 1/ de la totalité de la structure en elle même avec les clés de fonctionnement (ou si tu préfères, un algorithme) inter "étages" 2/ du fonctionnement intrinsèque d’un étage.

      Ensuite au fil du temps et par une forme de déresponsabilisation inhérente à la taille et par un jeu de transmission intergénérationnel des "codes" (spécifique à la boite + spécifique aux rapports socio/bio humains dans une structure), on voit se mettre en place une forme de pensée commune. Celle ci peut être autant négative (la boîte va mal et les employés en parlent entre eux d’où rapport chaotique) que positive (fierté,émulation).

      Dans le cas de l’état (mais je ne parle pas des petites mains, ni de la crème de la crème, plutôt d’un certain niveau bureaucratique intermédiaire de glands et autres atrophiés...) , c’est toute l’idée d’être un fabuleux serviteur de l’état qui pousse inexorablement à une partouze cérébrale, ou chacun masse les glandes de l’autre pour mieux en faire partie. Mais de travail ? de réflexion sur l’amélioration ? de recul sur l’efficacité ? smiley Il n’est absolument pas question de cela....ça se joue à un tout autre niveau.....


    • Qiroreur Qiroreur 10 septembre 22:08

      @yoananda
      A des vents de 200 à 300 km/h peu de choses résistent. En 99, on était très très loin de ça et la toiture du voisin a été soufflée... bien sûr ses murs ont résisté mais pas du tout certain que ça aurait tenu avec des vents plus violents. Et puis je penses que tu confonds la situation de gens qui vivaient dans des huttes, les illégaux (si j’ai bien compris) et puis celle de gens dans des villas en dur (qui ont morflé, mais s’en sont sortis). Il faudrait plus de détails, de témoignages sur ces tensions ethniques... difficile de spéculer (et certainement pas à partir d’une vidéo de Le Lay...) pour le moment.


    • Zatara Zatara 10 septembre 22:09

      @Qiroreur
      ahaaaa ! je ne prends jamais personne au pied de la lettre. Ce qui me permet de TOUT regarder et de faire mon mix MAIS avec pourcentage de certitude.

      Mais d’absolue ?? Allons....allons Qiroreur......

      Si j’ai mis le bougre bouclé, c’est parce que j’ai trouvé là, au delà de sa vision (dont je n’ai jamais parlé, tu peux vérifier), 2 extraits :

      1/ allez vous faire enculer avec du gravier

      2/ on est obligé de s’organiser en milice, les gendarmes nous disent de préparer des cocktails molotovs et de nous retrancher, on a tiré toute la nuit dernière )

      Tout comme j’ai mis en lien une autre vidéo (au tout début) issu de face de biquette


    • yoananda yoananda 10 septembre 22:11

      @Zatara
      ok. C’est lié à la mentalité de caste française alors qui amplifie le phénomène. Les amerloques sont plus pragmatiques.


    • Zatara Zatara 10 septembre 22:13

      @Qiroreur
      j’oubliai : clic sur mon avatar et lis....


    • yoananda yoananda 10 septembre 22:14

      @Qiroreur
      ok, merci pour les précisions. >200kmh, c’est en effet dévastateur.

      Pour le coté ethnique, je ne parle pas de la vidéo de Le lay, mais de l’ensemble des petits indices glanés, mais ... sans certitude. Disons que comme c’est un sujet systématiquement maquillé, je surveille de mon coté smiley [c’est un facteur qui existe - je ne dis pas qu’il fait tout non plus, mais je ne serais pas étonné qu’il joue la bas]


    • Zatara Zatara 10 septembre 22:14

      @yoananda

      ok. C’est lié à la mentalité de caste française alors qui amplifie le phénomène. Les amerloques sont plus pragmatiques.

      c’est exactement ce que je crois... la mentalité germanique des ricains fait un taf bien plus pragmatique.....


    • Qiroreur Qiroreur 11 septembre 09:04

      @Zatara
      L’information dépend souvent de l’angle qu’on souhaite lui donner : Exemple ici, Le Lay colle une photo de la préfète avec une phrase qui laisse entendre qu’elle parlerait de la sécurité (face aux bandes armées) des populations après l’ouragan en leur disant : "démerdez-vous". Or en réalité, cette phrase est non seulement tronquée mais date d’il y a deux mois et quand on lit la globalité on comprend la différence : 

      "les citoyens doivent également être les acteurs de leur propre sécurité, et notamment en anticipant :

      – en nettoyant dès à présent les abords des maisons, pour empêcher tout objet de s’envoler au passage du cyclone ;

      – en constituant un kit d’urgence (eau, piles, nourriture, papiers importants) ;

      – en étant particulièrement attentifs aux messages diffusés dans les médias lorsqu’un épisode cyclonique s’annonce."


      Ensuite il y a cette histoire de fuite de la préfète. En vérifiant je m’aperçois que c’est systématiquement la même source qui est reprise (le tweet d’un certain Stéphane qui l’affirme) sur tous les sites. Déjà on peut dire qu’apparemment si elle est partie (je dis bien "si") c’est après le passage de l’ouragan puisqu’elle relate la nuit passée dans la préfecture détruite.

      J’ai checké le tweet du fameux Stéphane et ses échanges : au début il indique qu’elle "se serait cassée à la Guadeloupe en abandonnant la population !!!" et puis parfois il est plus affirmatif "elle a fui". Bcp lui font remarquer qu’elle n’a pas "fui" mais était en état de choc traumatique. Là on peut répondre que si c’est le cas, elle n’a pas à occuper une fonction telle que celle-là. Mais déjà on est plus dans la fuite. Mais Stéphane semble sûr de lui et parle d’une "exfiltration" et quand on déroule il affirme "source locale" sans jamais rien préciser d’autre. Et ça devient une sorte de vérité reprise en boucle.


    • Qiroreur Qiroreur 11 septembre 09:05

      Stéphane @cunaria2b  15 h

      Pour l’instant sources locales uniquement. Traitement médias sur "choc traumatique" de la préfète et son équipe.



      Enfin il y a le profil du gars : "Pour une révolution nationale et populaire #Nationaliste 3.0 #Occident#Reconquista La violence au service de la raison #4V"


      Bon, il a le droit... mais c’est particulier quand même...


      En gros on ne sait pas de qui vient cette histoire (et certains parlent de fake news) mais rien que la manip avec la photo pue un peu.

      Ca ne change pas grand chose à l’incroyable légèreté du traitement par les autorités, à cette population livrée à elle-même... mais comme tu me cites Boris Le Lay x fois ici (que tu semblais donc tenir pour fiable), il me semblait utile de tempérer.


    • Zatara Zatara 11 septembre 11:37

      @Qiroreur
      autre video sur St Martin :

      https://www.facebook.com/bhuphusis/videos/1108190299315699/


    • Zatara Zatara 11 septembre 11:43

      @Qiroreur
      Ca ne change pas grand chose à l’incroyable légèreté du traitement par les autorités, à cette population livrée à elle-même... mais comme tu me cites Boris Le Lay x fois ici (que tu semblais donc tenir pour fiable), il me semblait utile de tempérer.

      Et je comprends que tu le fasses dans le fond. Mais ne crois surtout pas que, concernant mon cas, j’en sois à glisser une petite propagande discrète..... Je balance un ensemble de liens, effectivement de provenance discutable mais c’est secondaire dans ma démarche de multiplication de témoignage, chacun se fera son opinion....


    • Zatara Zatara 11 septembre 13:56

      @Qiroreur
      .... en d’autre terme, si j’ai balancé un passage de la vidéo de Lelay, ce n’est absolument pas pour relayer son opinion mais bel et bien pour diffuser les témoignages présentés dans sa vidéo, qui sont les premiers que j’ai vu sur Saint Martin.....


    • Cyril Delacour Cyril Delacour 20 septembre 19:43

      @maQiavel peut-être qu’en rendant la monnaie au bien commun et en proscrivant l’usure (que l’argent fasse de l’argent, c’est au mépris du travail, et pas que) grâce à une constituante tirée au sort, pour commencer...


    • Cyril Delacour Cyril Delacour 21 septembre 03:27

      @Qiroreur "manque de courage" pour faire quoi exactement ?

      Moi je m’en suis pris à son impunité en connaissance de cause, c’est à dire au travail de leur "justice" et à cette norme diffusée ad nauseam par les médias. Cette impunité fait des irresponsables nocifs au pouvoir. Ce n’est pas que pour cela, mais aussi par amour pour défendre ce que j’aime, et ça, ça donne de la force et du courage. Je ne suis pas un insoumis, je suis un insurgé, et en prison un autre "papa en colère" m’a envoyé L’Homme Révolté de Camus où est écrit "je me révolte donc nous sommes" et vous savez quoi, c’est vrai !


    • Cyril Delacour Cyril Delacour 21 septembre 12:47

      @maQiavel Que pensez-vous - pour commencer - de rendre la monnaie au bien commun (actuellement privatisée avec intérêts) et de proscrire l’usure (que l’argent fasse de l’argent c’est au mépris du travail, de l’environnement social, culturel et naturel) ?


  • bob14 bob14 10 septembre 12:38

    Sur la photo, nous voyons en direct l’agonie de la bécasse...Balai en un acte désespéré de la bobo à droite en sortant des chiottes... !


  • Joe Chip Joe Chip 10 septembre 21:15

    Je suis le premier à fustiger les gogos qui voient des franc-maçons partout, mais cet espèce d’arriviste pas arrivé du PS qui essaie de se faire passer pour un grand persécuté en mode seconde guerre mondiale est totalement pathétique. Je doute d’ailleurs que des franc-maçons sincères révèlent leur appartenance à la franc-maçonnerie pour des raisons aussi triviales. Sans doute un type entré en maçonnerie pour faire carrière.


    Et puis faut avouer qu’il a un peu la tête de l’emploi, si j’ose dire... en plus, il explique qu’il n’a plus aucun pouvoir donc à quoi tu sers à la limite ? Ben de serpillère. 

    Et comme par hasard...

    Le 25 mai 2012, selon Marianne et Mediapart, l’examen du compte bancaire d’un élu PS révèle que ce dernier a notamment payé avec son indemnité représentative de frais de mandat des billets de train pour sa famille, sa cotisation de parlementaire au PS (500 euros par mois) et surtout, documents à l’appui, des voyages privés au mois d’août en Espagne, au Sénégal ou en Égypte. Pascal Terrasse porte plainte pour vol de relevés bancaires, accusant Mediapart de livrer en pâture sa vie privée, en se fondant sur des relevés bancaires personnels et volés18. En tout, Mediapart estime que « les sommes irrégulièrement dépensées par Pascal Terrasse sur son IRFM ces quatre dernières années s’élèvent facilement à plus de 15 000 euros, pour les seuls voyages en famille »19.


  • Cyril Delacour Cyril Delacour 20 septembre 17:09

    Confrontation filmée avec l’ex député Terrasse AVANT son agression : https://youtu.be/naSiyGYQF88

    Ce qui a poussé à l’insurrection : déni de justice en ce qui concerne le travail dissimulé d’enfants pour un film de cinéma dont le député a fait la promotion, a été médiateur pour négocier des contrats, qui a demandé sa régularisation qui n’est pas possible selon la DIRECCTE (publicité de travail dissimulé par ex. sur Twitter, la boulette dans la main du député au début de la confrontation filmée).


    Peut-être allez-vous accorder un "droit de réponse" qui a été refusé par les autres médias, par exemple en intégrant à votre article la vidéo de la confrontation où l’on entend le député insulter et où on le voit violent.

Réagir