jeudi 11 octobre - par Paul Dallio

Marseille : Stéphane Ravier (RN) accuse le PS et le PC d’avoir refusé de nommer une place "Arnaud Beltrame" pour ne pas "provoquer" la population

La question de l'hommage à accorder à Arnaud Beltrame a dégénéré lors du dernier conseil municipal de Marseille. Le sénateur RN Stéphane Ravier a accusé ses homologues de gauche de « se coucher devant ceux qui soutiennent les terroristes », ce à quoi à Patrick Mennucci (PS) a vertement répliqué.

Le sénateur Rassemblement national (ex-FN) a accusé des élus de gauche des 15e et 16e arrondissements d'avoir « refusé que cela se fasse chez eux pour ne pas provoquer la population locale ». Stéphane Ravier a été jusqu'à reprocher à ses opposants de « collaborer et de se coucher devant ceux qui soutiennent les terroristes islamistes ». « Toujours compter sur la gauche pour trahir, pour se coucher, pour pratiquer l’aplaventrisme », a-t-il encore lancé. La gauche aurait, selon ses mots, avancé « le prétexte fallacieux que cette place n’était pas assez prestigieuse, pour enfin avouer la vérité » : la population locale de ce quartier populaire prendrait cela pour « une provocation ».

L’élu du Rassemblement national a fustigé avec quel cynisme la gauche fait « la leçon tout au long de l’année sur les valeurs, la nécessité de la défendre et [son] engament à lutter contre l’obscurantisme », pour finalement « reculer » et « collaborer avec l’ennemi », comme le voudrait sa « tradition ». Stéphane Ravier a déploré « l’ignominie » et la « capitulation » d’une telle décision. Et de conclure : « Vous en répondrez devant l’Histoire ».

Une envolée qui a trouvé une réponse du même ordre de la part de Patrick Mennucci : « On se calme Adolf », n'a pas hésité à lui lancer le conseiller socialiste.



6 réactions


  • Le Celte Le Celte 12 octobre 04:58

    C’est du snifage de cul entre espèces, ils s’indignent de noms d’oiseaux et marchent sur les cadavres.


  • jakem 12 octobre 10:08
    Malheureusement les RN accumulent les outrances verbales qui sonnent comme des slogans alors qu’ils devraient exposer calmement les griefs justifiés et diffuser un argumentaire cohérent et solide en associant la raison et le coeur.

    Quand on est un responsable politique on ne doit pas causer comme n’importe quel quidam au bistrot, ni comme moi ici et ailleurs.

    Cela dit Ravier a tout à fait raison de dénoncer la lâcheté et le collaborationnisme des gauchistes.

    • jakem 12 octobre 14:18

      @jakem
      Je me rends compte que j’ai oublié de pointer les outrances verbales de la gôche.


    • louis 13 octobre 07:45

      @jakem
      il est vrai que lorsqu’un responsable politique a des propos racistes vis a vis d’une région Française , c’est plus que choquant .


    • Zatara Zatara 13 octobre 08:28

      @jakem
      Je me rends compte que j’ai oublié de pointer les outrances verbales de la gôche.

      Facho


  • FritzTheCat FritzTheCat 12 octobre 19:05

    Que peut on attendre de la goÔoche (PS, PC, insoumis... et tutti quanti), entre soumission intégrale aux marchés et au libéralisme dans les années 80 à l’islamisme le plus répugnant aujourd’hui ?


Réagir