mardi 23 avril - par mat-hac

Macron s’en prend aux vieux

Publicité

00:00 INTRO
00:45 On en est où ?
02:24 Orpéa et la loi macroniste
04:58 Le "bien vieillir" s'organise


06:32 Conclusion
08:28 OUTRO



8 réactions


  • amiaplacidus amiaplacidus 25 avril 11:41

    Pourtant, le vieux, les Macron, il les aime bien, enfin, les vieilles, pas forcément les vieux.


  • Et Hop ! 26 avril 09:38

    Quel que soit le système de retraite, le problème est démographique, c’est la proportion entre le nombre de jeunes (actifs producteurs) et le nombre de vieux (retraités consommateurs) qui passe de 4 actifs pour 1 inactifs, à 1 actif pour 4 inactifs.

    Si il n’y a pas un redressement démographique de la population de souche par des mesures appropriées, on court à un désastre épouvantable, d’abord pour les jeunes, ensuite pour les vieux qu’il faudra abattre en masse avec du Rivotril. 


    • yoananda2 26 avril 09:48

      @Et Hop !

      Si il n’y a pas un redressement démographique de la population de souche par des mesures appropriées, on court à un désastre épouvantable, d’abord pour les jeunes, ensuite pour les vieux qu’il faudra abattre en masse avec du Rivotril. 

      Le désastre est déjà là, mais oui, ça va être pire.


    • juanyves juanyves 26 avril 12:38

      @yoananda2
      Suivant cette logique, nous sommes le fruit d’un désastre.
      Population de souche : les Celtes. Les intégrations romaines ont dû conduire au désastre.
      Population de souche : gallo-romaine, l’apport germanique a conduit au désastre.
      Population de souche : occitane, l’apport des barbares du nord a conduit au désastre.
      Laissons de côté les apports espagnols, italiens ou polonais, sans parler des Aznavours arméniens.
      Mais ailleurs :
      Population de souche palestinienne : l’apport israélien conduit au désastre vu que l’israélien veut devenir "de souche".
      Population de souche amérindienne : l’apport européen conduit au désastre, génocide.
      Population de souche indienne (mayas, incas, etc..) l’apport européen conduit au désastre, génocide.
      Donc si nous sommes le fruit d’un désastre épouvantable, duquel beaucoup se réclament et se glorifient comme "de souche", préparons-nous donc contre la volonté génocidaire de ceux qui veulent nous "désoucher", arcs, flèches, couteaux : les indiens se sont fait avoir, nous résisterons.
      Soyons un peu sérieux. Qu’il y ait un problème d’immigration, cela semble assez évident et concerne autant l’immigration albanaise, ukrainienne, roumaine, bulgare, africaine, chinoise ou latino-américaine. Mais la placer sous des justifications raciales, religieuses ou "de souche" est simplement stupide. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’existe pas de tensions culturelles, qui sont d’ailleurs beaucoup plus flagrantes, heureusement, chez les générations plus vieilles que dans les nouvelles. De plus, la Culture est une chose qui n’est pas immuable, mais évolue au cours du temps, preuve en est l’Histoire. Problème d’intégration et assimilation, recherche des causes profondes. Ne serait-ce donc pas sur ces plans-là qu’il faut travailler pour éviter un éclatement violent et dangereux ?
      Mais bon, ce n’est pas à l’ordre du jour, qui est plutôt dans la haine, la violence et la guerre.
      Alea Jacta Est.


    • yoananda2 26 avril 13:32

      @juanyves
      toujours dans la morale à 2 balles à ce que je vois


    • juanyves juanyves 26 avril 18:58

      @yoananda2
      C’est un problème de morale ou avec la morale que tu as ?
      Ou serait-ce que tu n’as pas le moral ?
      Il semble que tu fais une fixation sur ce concept.
      Néanmoins, dans ce que je dis, il n’y a aucune morale, juste de l’Histoire. Mais on peut toujours la réécrire si tu veux, il y en a qui font ça à chaque instant.
      Tu es bien le fruit d’un horrible désastre.


    • strycker strycker 29 avril 08:46

      @juanyves
      tellement vrai mais est-ce que le pire n’arrive pas sans que nous ayons bouger le moindre doigt ? https://crowdbunker.com/v/rFwfsa4bNY
      https://crowdbunker.com/v/LCRbSfapT6c
      https://crowdbunker.com/v/4z7nk4Pt1U


    • Et Hop ! 9 mai 15:55

      @juanyves

      Lisez l’Histoire de la population française de Jacques du Pâquier, professeur à la Sorbonne, au Collège de France, directeur d’étude à l’INED, 3 volume, Presse Universitaire de France, les différentes invasions celtes, ligures, romaines, franques, wisigothiques, anglaises, barbaresques, allemande, puis américaine n’ont apporté aucun peuplement en France jusqu’en 1945, sauf les Bretons qui ont peuplé du VIe au VIIIe siècle l’Armorique qui était dépeuplée et les Vikings en Normandie.
      La Gaule était déjà complètement peuplée à l’époque de César (10 millions), et le pays le plus peuplé d’Europe à la Révolution (20 millions), il n’y avait aucune terre dans les campagnes pour que des migrants s’y installent. Jusqu’en 1918, la paysannerie donnait à la France un excédent démographique qui servait à peupler les villes où les familles s’éteignaient au bout de quelques générations, la guerre de 14 qui a tué 65 % des garçons de 18 à 38 ans (plus les mutilés, amputés, gazés, aveugles, gueules cassées) a été le début dans les régions industrielles d’une immigration de main d’oeuvre polonnaise et italienne qui s’est facilement assimilée en se marant avec des françaises. 
      Jacques Dupâquier avait fait sa thèse sur le fait que la France se soit repeuplée en une génération après la grande peste qui avait tué en moyenne 40 % de la population. Il avait trouvé que la raison était que les familles avaient en moyenne 7 enfants, mais qu’elles ne mariaient qu’un garçon et une fille héritiers, les autres restaient célibataires ou s’exilaient vers une ville. Il y avait de ce fait une réserve importante d’enfants adultes à marier pour remplacer les couples morts de la peste en épousant le veuf ou la veuve.


Réagir