mercredi 31 mai - par Sonya V...

Macron l’acteur épouvantail

Notre nouveau monarque, Emmanuel 1er, est avant tout un acteur qui joue les rôles écrits et mis en scène par ceux qui profitent de cette comédie du pouvoir. Les planches du Louvre, de Versailles (rencontre avec Vladimir Poutine) et de Taormina (G7) ne sont que les scènes d'un vaste théâtre, où des acteurs plus ou moins doués nous sont présentés comme des grands chefs méritant toute notre attention. 

 

On peut aussi les voir comme de simples épouvantails censés nous subjuger, voire nous effrayer, pendant que les propriétaires du vaste théâtre récoltent discrètement ce qu'ils ont semé. Autrement dit, ils moissonnent le blé, avec avidité, quand nos yeux sont rivés sur l'épouvantail de service...

 

 

Emmanuel Macron : "Une belle image avec un bel acteur pour un beau film", décrypte Éric Zemmour (RTL, 30 mai 2017)

 

 

 

 

Quand le lycéen Emmanuel Macron​ jouait au théâtre devant Brigitte Trogneux sa future épouse.

 

 

local/cache-vignettes/L480xH393/macron-epouv662e-d9043.jpg

 

local/cache-vignettes/L480xH394/macron-epouve954-30d91.jpg

 

local/cache-vignettes/L480xH282/macron-acteue1f4-6e695.jpg

 



11 réactions


  • zygzornifle zygzornifle 31 mai 12:56

    bien fait, bien fait, bien fait , vous l’avez voulus vous l’avez eut......dans l’os ...


    quand il va vous défoncer le trognon je vous dirais bien fait , bien fait , bien fait , la connerie a un prix et vous avez eut le 1er prix et maintenant vous allez payer le prix fort......

  • simplesanstete 31 mai 13:03

    Comme disait dieudo dans l’affaire Polansky, le cinéma juif enfin le cinéma tout court et ce depuis 2000 ans plus. Gouverner c’est impressionner/ Necker et la bonne engeance adore çà.


  • fred fred 31 mai 13:39

    Macron..l’homme qui parlait au nombril de Brie-gite...L’époux-vantail de la continuité..Le Narcisse des banquiers...Une simple roue de secours des Français en manque de neurones...L’étudiant défroqué par sa maîtresse..Le miroir aux alouettes... !


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 31 mai 14:50

    Macron se dit de droite ET de gauche.
    Je ne sache pas qu’il en ait fait LA Synthèse.
    Dans l’affirmative, quelle est-elle ?
    Si un lecteur connaît la réponse, qu’il ait l’amabilité de nous en faire part...


  • Hijack ... Hijack ... 31 mai 15:32

    Zemmour a évidemment compris que le Macron, n’est qu’un bon comédien ... j’ajouterai comédien niveau primaire. Car qui, à part les fillettes et garçonnets fils de bobos peut gober cette farce ?

    Il n’a rien dit, absolument rien ... mais a feint, a joué. D’ailleurs, Poutine, n’entrant pas dans ce jeu, n’a dit que le strict nécessaire.


  • Sonya V... Sonya V... 31 mai 22:14


    Un vrai très bon acteur : Daniel K...


  • troletbuse 1er juin 00:32

    Suivant la tournure que prendront les événements lorsque Macronimbus appliquera son programme, on verra si Zemmour se fait virer ou pas. Pas possible que l’on puisse critiquer sa majesté. Inadmissible
    Mais si la carpette Calvi se faisait virer, ce serait un miracle. Je deviendrais croyant.


  • izarn 1er juin 17:32

    On se rappellera l’enthousiame délirant de la presse face à Sarkosy nouvellement élu.
    Rapidement dénommé "le nain"....
    Bientot Macronule ? ou Macronouille ?


  • tobor tobor 2 juin 01:56

    Ceux et celles qui s’imaginent encore que les présidents de l’union euro-atlantiste ont le plus infime des mots à dire qui soit de leur cru ou la moindre décision à prendre de leur propre chef se mettent le doigt dans l’œil jusqu’aux poils de nez.
    .
    Ce Macron a la particularité de n’être qu’un acteur, c’est à dire qu’il n’a rien d’autre à faire valoir que d’interpréter une émotion, un emportement, un self-contrôle et de bien connaître son texte quoique, assurer en temps réel sur base d’une oreillette le fait aussi.
    .
    Il n’est sans-doute pas anodin que la prof de théâtre soit devenue sa prof particulière et à plein temps pendant quelques années pour préparer le poulain.


Réagir