jeudi 9 mai - par mat-hac

Macron à l’Elysée : « Il dirige un Etat comme une entreprise »

Emmanuel Macron fête ce 7 mai 2019 ses deux ans à l'Elysée. Interrogés sur son bilan, les Français que nous avons rencontrés à Paris sont mitigés.

L'équipe politique LREM a permis de supprimer l'émergence de la gauche de l'économie réelle.

 



5 réactions


  • ETTORE 9 mai 15:13

    Pas comme "une entreprise " car il s’en fout de la mettre en faillite tant que cela rapporte aux " investisseurs, commanditaires".

    Dites plutôt comme " donneur de tempo pour les galères "

    Rien à foutre de la douleur des " jaunes galériens" qu’il considère comme des moins que rien.

    Sa majesté veut faire du ski nautique avec sa galère dorée propulsée par des rameurs sans dents, pour épater la galerie et gonfler les voiles boursières de ses amis régatiers.

    La FRANCE, une Entreprise ?

    Allez en parler aux requins de la finance, qui tournent autour de ce magnifique bateau doré Emannuelien, et dites leur bien :

     Que leurs ailerons dorsaux se voient trop bien.


    • Et Hop ! 10 mai 23:37

      @ETTORE

      Macron n’a jamais dirigé d’entreprise, il n’a jamais fait d’études de gestion ni de comptabilité.

      Macron n’a jamsi non plus été banquier, il était commercial dans un banque d’affaire, chargé de vendre des projets de fusion acquisition, et payé à la commission.

      Macron est un commercial, c’est un bonimenteur.


  • edwig 9 mai 15:29

    Toute l’insanité de notre système est de justement avoir mis dans la tête de n’importe qui qu’un pays ou même un ménage se gère comme une entreprise...hors, c’est exactement le contraire.

    car les finalités et objectifs d’une entreprise ou un état ne sont pas les mêmes, pire, ils s’opposent.

    le but d’une entreprise, c’est de faire du profit, le but d’un état c’est qu’il fonctionne au mieux pour rendre heureux ses citoyens, comme le ferait une famille.

    mais comme les médias appartiennent à la finance, c’est le discours de la finance qui a été implanté dans la tête de chacun.

    aujourd’hui, l’unique préoccupation d’un état c’est le PIB. c’est un véritable cancer cette histoire de PIB.

    une famille a pour objectif le bonheur de chacun avant toutes choses, l’aspect financier n’est qu’un des éléments dans tout ça, mais il n’est pas central et s’il l’était, si une famille mettait en priorité le profit, les enfants iraient au travail et celui qui ne bosserait pas, on le jetterai à la rue etc...

    L’humain, ça ne se "gère" pas avec des mathématiques.


  • C’est l’imbécile Jean Robin qui devrait être content (mais Macron est bien évidemment un marxiste pour lui).


  • thierry3468 11 mai 14:58

    Macron dirige un État comme une entreprise....

    Juste une précision,Macron ne dirige rien du tout.Il est chargé d’appliquer les GOPE et de faire plaisir à ses"parrains".

    Il reçoit des consignes et s’applique à les faire passer auprès des gueux.Finalement,c’est un sous fifre qui obéit aux ordres.


Réagir