jeudi 26 septembre 2013 - par Bernard Do

Longuet vanne une journaliste de Canal + !

Mercredi, alors qu’une journaliste du Petit Journal de Canal + lui demande si la situation ne semble pas mal engagée pour Nicolas Sarkozy en 2017 après la confirmation de sa mise en examen, Gérard Longuet répond : "Il y a encore pire (qu’être mis en examen), il y a être journaliste". Puis, partant dans un grand éclat de rire, il ajoute que "dans une famille, il y a pire qu’avoir un enfant prostitué, il y a avoir un enfant journaliste". La journaliste reste coi. Luc Chatel se marre.

 



21 réactions


  • Vla l'Jean Jean Valjean 26 septembre 2013 15:40

    Faut dire que faire les Putes pour le patronat, la finance, ils s’y connaissent pas mal à l’UMP....
    Ils défendent leur bizness, c’est humain.
    Journaliste à C+ pires que les putes de l’UMP, c’est pas tout à fait faux non plus.
    -
    Vidéo sans intérêt en fait...


    • Oxalis 26 septembre 2013 16:02

      Vaut tout de même pour la tronche de la journaliste !!!!  smiley


  • cassia cassia 26 septembre 2013 15:44

    Excellent !


  • Oxalis 26 septembre 2013 15:59

    Moi aussi je déshériterais ma fille, si j’en avais une, et qu’elle m’annonçait être devenue journaliste... pourquoi pas revenir à la maison avec un barbu au bras !
    .
    Pas si ’Longuet’ que ça en fait, liquidée en 17 secondes , l’affreuse du p’tit journal !!!


  • Justin Justin 26 septembre 2013 16:40

    Faut voir la tronche en coin de rue de la journaliste ! Bravo Longuet.


  • Oursquipense Oursquipense 26 septembre 2013 16:53

    Franchement je ne croyais pas un jour voir un type qui bousillait les histoires drôles au même point que mon beau-père. C’est impressionnant. Il la raconte à moitié, rit en plein milieu et pire que tout se retrouve à expliquer la chute.

    Si ça fait rire des gens tant mieux.


  • Bond, Nausea Bond Bond, Nausea Bond 26 septembre 2013 18:28

    Si quelqu’un a le patronyme de la presstituée, je suis preneur. Je voudrais juste vérifier un truc.
    Sinon : jouissif.


    • Loki Loki 26 septembre 2013 20:35

      Oui c’est la même qui avait noté "Marine la cougar" si c’est ça que tu voulais vérifier, Salhia Brakhlia, elle s’appelle... smiley


    • Phaeton RduXVIII 27 septembre 2013 00:44

      @Bond, Nausea Bond

      Si j’ai compris où vous vouliez en venir, c’est grâce à votre pseudonyme.
      Si je n’aime pas les islamophobes, j’aime encore moins les feignants...
      Au fait, pourquoi réclamer son patronyme tandis que le prénom suffisait ?

      ^^


  • wendigo wendigo 26 septembre 2013 18:59

     

     Et c’est un politicard qui dit cela !!! entre politicien et journaliste le quel fait le plus le tapin ?
    Monsieur longuet venez me serrer la main à votre prochaine campagne, qu’on rigole en cœur !


  • Rhadamanthe Rhadamanthe 26 septembre 2013 19:16

    Euh... la question portait sur la mise en examen confirmée de Nicolas Sarkozy.
    Quelle bonne idée que de poser la question à un de ses récents ministres, expert en pénal...

    SOURCE : http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Longuet

    En 1964, il prend part, en compagnie d’Alain Madelin, à la création du mouvement Occident, groupuscule d’extrême droite souvent impliqué dans des affrontements violents contre l’extrême gauche.

    (…) En 1967, soupçonné en sa qualité de dirigeant du mouvement d’extrême droite Occident d’avoir été un des instigateurs d’une expédition violente contre des étudiants d’extrême gauche à l’université de Rouen (l’un de ces derniers étant laissé dans le coma après l’attaque), Gérard Longuet est inculpé et condamné le 12 juillet 1967 à 1 000 francs d’amende pour complicité de « violence et voies de fait avec armes et préméditation », en même temps que douze autres militants d’extrême droite, dont Alain Madelin, Alain Robert et Patrick Devedjian.

    (…) Il est amnistié en juin 1968. Après la dissolution, par le Conseil des ministres, d’Occident en octobre 1968, il rejoint le Groupe union défense (GUD), groupuscule d’extrême droite mené par Alain Robert, dont il écrit la charte, puis Ordre nouveau, destiné à rassembler les nationalistes.

    Il fera partie en 1971 avec Claude Goasguen de la direction de ce mouvement, dissous par décret du Conseil des ministres le 28 juin 1973 — en même temps que la Ligue communiste d’Alain Krivine et d’Henri Weber — pour « atteinte à la sûreté de l’État ».
    (…) Inquiété pour le financement du Parti républicain et la construction de sa villa, il doit démissionner du gouvernement Édouard Balladur en octobre 1994, et entame un retrait médiatique tout en restant à la tête de la région Lorraine. Il est mis en examen en 1995 dans l’enquête sur le financement occulte du Parti républicain. Il bénéficie d’un non-lieu le 8 mars 2010, en partie grâce à la loi d’amnistie de 1990 sur les financements politiques, certains faits reprochés représentant un financement illégal de parti politique, mais la loi d’amnistie ne permet des poursuites que pour « des faits d’enrichissement personnel ».

    (…) Renvoyé devant le tribunal correctionnel pour « recel d’abus de crédit » dans une affaire concernant la construction de sa villa de Saint-Tropez (Var), il est relaxé en première instance, puis par la cour d’appel de Paris, en novembre 1998. Mis en garde à vue en mai 2001 pour recel de corruption dans l’affaire des marchés publics d’Île-de-France, il est également relaxé, en octobre 2005.

    Durant ces années, il est administrateur de sociétés d’ingénierie informatique et de conseil, il préside la société Herbemont-César et Associés à partir de juillet 1999, et fonde en avril 2004 une holding spécialisée dans le conseil, Sokrates Group, dont il est le président.

    Face à un tel honnête homme, exemple pour la jeunesse et étalon de la vertu républicaine, cette c...sse de journaliste n’a eu pour réponse qu’un vent insalubre, dont nul ne sait d’où il est sorti (j’ai connu des culs ventriloques, et lycée de Versailles).


  • karikakon karikakon 26 septembre 2013 19:26

    Ah, les beaux princes du peuples, les assistés de luxe de l’argent public, qui manient avec grande désinvolture et légèreté les mots qui affairent à la corruption. Faut pas demander comment s’est quand les micros, caméras, projecteurs ne sont plus là. N’oubliez jamais, que les politiciens du PS et de l’UMP, du centre et des extrêmes, sont des acteurs de téléréalité. Qui tournent dans un fim, produit par le MEDEF et mise en scène par le grand Orient au long titre racooleur " Le Français est dans le pré, il broute"


  • cassia cassia 26 septembre 2013 20:21

    Cet article est symptomatique de l’esprit de désinvolture qui demeure à l’UMP alors que cet esprit "bien français" est totalement éteint coté PS !


  • Loki Loki 26 septembre 2013 20:23

    Je trouve que c’est Longuet qui a l’air plus con que la journalope de service, mais chacun voit midi à sa porte... Sortir une connerie pareille, mal racontée en plus, pour se tirer d’une question gênante et se croire drôle de surcroit, ça a autant de prestance qu’un Depardieu qui lance un "salope" à une autre servante des chiens de garde... C’est ça l’élégance française ? Et ben dis donc... Y avait moyen de la moucher avec plus de panache, ça n’a pas l’air d’être le style longuet, surtout avec sa façon un peu sèche et rigide de faire les bras d’honneursmiley


  • BlueMan BlueMan 26 septembre 2013 21:48

    Franchement, comment un tel type a pu devenir un élu ?


    Il est pitoyable.

    • cassia cassia 26 septembre 2013 22:41

      Ca ne pourra jamais être pire qu ’Hollande et toute la clique PS, au moins à l’UMP, ils ont l’amabilité de nous dire en face que nous sommes de Pov merdes dont ils se contrefichent...


    • Bond, Nausea Bond Bond, Nausea Bond 27 septembre 2013 01:24

      @ BlueMan :
      "Franchement, comment un tel type a pu devenir un élu ?".
      .
      C’est très simple : Longuet s’est mis à quatre pattes sous le bureau et s’est mis à sucer la Matrice.
      Ce type faisait partie d’Occident, un mouvement d’extrème-Droite des années 60 qui militait pour une Europe désenjuivée. Comme il a dû comprendre qu’il n’arriverait à rien, il s’est mis à militer pour ne Europe totalement enjuivée. Voilà comment il est arrivé là où il est.
      J’ai répondu à ta question je présume ? N’hésite pas à demander si tu as d’autres questions, je ferai de mon mieux.


  • Scalpa Scalpa 27 septembre 2013 00:57

    Mon fils est proxénète ma fille est un pute et moi je suis un gros con mais ça se voit a peine.


  • Jean Rigole Jean Rigole 27 septembre 2013 12:04

    eurkkkkkkkkkkkkkk


  • Hijack ... Hijack 28 septembre 2013 14:50

    Lol ! Excellent ... on dirait du Soral !


Réagir