dimanche 2 juin - par Paul Dallio

Les idées de l’UPR progressent, n’en déplaise aux "ricaneurs"

Au lendemain des élections européennes, un militant de l'UPR essaie de se trouver des raisons de rester optimiste, en dépit du score piteux de son parti (1,17 %). Il explique sa déroute avec la notion de "conflit de priorités". A l'en croire, les partisans du Frexit seraient nombreux, plus qu'il n'y paraît, mais ils auraient tendance à donner la priorité à d'autres sujets : l'immigration pour les sympathisants du RN et la question sociale pour ceux de LFI, incapables de comprendre que le Frexit est la priorité des priorités.



101 réactions


  • Sparker 2 juin 19:01

    "Les gens sont super crétin", tout l’UPR...

    Toujours pas compris que les sondages qui donnent 30% au frexit c’est exciter les divergence et l’éclatement, ce qui avait déjà été le cas au présidentielle avait le 500 signatures...

    Bref rien de nouveau sous le soleil UPR, des cracks entouré de cons. Vive les 1%...


    • insomnia2 insomnia2 2 juin 22:35

      @Sparker

      Que vous a fait l’UPR ? 


    • cettegrenouilleci 3 juin 09:15

      @Sparker

      ["Les gens sont super crétins" , tout l’UPR...]

      "Bref rien de nouveau sous le soleil UPR, des cracks entourés de cons. Vive les 1%"

      Comme à votre habitude, vous n’avez rien compris ou vous ne voulez rien comprendre !

      Ce que dit cette vidéo, c’est tout le contraire de ce que vous rapportez là, sorti de son contexte. Ce qui ne change pas, c’est la rigidité de votre grille de lecture et votre souci de nuire, quitte à tordre le cou à la vérité, au bon sens, et à vos propres intérêts.

      Car, contrairement à ce que vous et vos champions prétendent, aucune amélioration significative ne peut intervenir dans la situation dramatique du pays si on ne sort pas d’abord la France de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

      Accéder au pouvoir, comme vos amis l’ont déjà fait, ça ne sert à rien,[ à part désespérer le peuple et le jeter dans les bras de l’extrême droite] si c’est pour conduire la nation sur les mêmes rails funestes, toujours plus avant dans les griffes de l’UE qui n’est qu’un jouet entièrement soumis, tout à fait soumis à l’oligarchie euro-atlantique, autrement dit aux grandes sociétés capitalistes.


    • v.moyal 3 juin 09:17

      @insomnia2....2eme..surtout sur ce site à genoux devant ce charlatan !


    • Joe Chip Joe Chip 3 juin 10:09

      @Sparker

      Il n’y a aucun sondage qui donne 30 ou 40% de voix aux partis proposant le frexit, il y a juste un sondage qui a montré que 40% des gens se prononceraient en faveur d’une sortie de l’UE dans le cadre d’un RIC, ce qui politiquement ne veut pas dire grand-chose.
        
      Il y aussi des sondages qui montrent que 60% des électeurs de Mélenchon pourraient voter pour MLP au second tour dee la prochaine présidentielle :

      https://www.lejdd.fr/Politique/a-trois-ans-de-la-presidentielle-ce-que-les-europeennes-nous-enseignent-pour-lelection-de-2022-3901620

      Ce qui est évidemment complètement bidon, le report des voix de "l’extrême-gauche" vers "l’extrême-droite" est marginal, en dépit des fantasmes d’alliance des rouge-bruns agités par les médias. 
       


  • ezechiel ezechiel 3 juin 07:37

    "Les idées de l’UPR progressent"

    C’est clair, dans quelques années, il pourra tenter de se hisser à hauteur du parti animaliste !! smiley

    Asselineau est un défenseur des organisations de l’Islam radical.
    Il donne même des interview sur Oumma.tv, la chaîne de l’islam radical antioccidental et antisioniste en France financée par les États-Unis pour noyauter la France avec la population islamisée !!

    Ne croyant pas au choc des civilisations, Asselineau explique dans ses conférences qu’il est pour la reprise du projet EURABIA des années 1970, c’est-à-dire une fusion de l’Europe et du Maghreb, et donne des conférences dans les mosquées radicales des Frères Musulmans (à Nantes, voir vidéo du lien ci-dessous [10:38]).

    http://islamineurope.unblog.fr/2012/11/23/les-predicateurs-fondamentalistes-de-luoif-incitent-les-jeunes-musulmans-au-repli-identitaire-et-au-communautarisme-dans-la-nouvelle-grande-mosquee-assalam-de-nantes/
    http://islamineurope.unblog.fr/2011/10/26/la-mosquee-arrahma-de-nantes-met-en-ligne-sur-son-site-lintegralite-dun-livre-antisemite-incitant-a-la-discrimination-religieuse-a-la-misogynie-et-au-jihad-islamique-guerre-sainte/

    Comment faire confiance à Asselineau, qui considère que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel auteur de l’attentat de Nice revendiqué par Daech ayant fait 86 morts et 458 blessés en juillet 2016, n’est pas un terroriste islamiste ?

    Pour résumer, Asselineau voulait accélérer le suicide de l’Europe, favoriser son noyautage par la population immigrée islamisée.

    Son programme était vérolé à la base, ce qui explique son lamentable échec aux élections.


    • Joe Chip Joe Chip 3 juin 08:40

      @ezechiel

      C’est surtout qu’Asselineau essaie de capter (sans aucun succès) le vote communautaire musulman pour faire progresser son parti, alors que les musulmans majoritairement s’abstiennent ou votent en fonction d’intérêts locaux. 


    • ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 3 juin 10:20

      @ezechiel

      Le FN hurle contre les immigrés qui ne s’intègrent pas et qui détestent la France.
      L’UPR promeut des immigrés intégrés patriotes.

      Approche différente du problème.

      Le FN clive
      L’UPR rassemble


    • cettegrenouilleci 3 juin 10:41

      @Joe Chip

      Vous aussi, comme Sparker, vous tordez le cou à la réalité pour servir votre souci de nuire.

      L’UPR ne fait pas dans l’électoralisme.

      L’UPR donne à tous nos concitoyens, quels qu’ils soient, d’où qu’ils viennent, de quelque obédience religieuse ou politique qu’ils soient, quelles qu’aient été leurs allégeances politiques antérieures, quelle que soit leur place dans la société, quelle que soit leur couleur de peau, les clés pour comprendre la situation dramatique du pays, pour en connaître les causes, pour se saisir des leviers qui leur permettront de reprendre en mains, collectivement, solennellement, sûrement, le contrôle de leur vie et de leur destin.

      La sortie de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan est l’une de ces clés. La clé est la même pour les athées, pour les chrétiens, pour les musulmans, pour les jeunes et pour les vieux, pour les ouvriers, les fonctionnaires, les artisans, les agriculteurs, les actifs, les retraités, les chômeurs.

      Tous ont intérêt à se donner la main pour se ressaisir de leurs droits piétinés par la dictature de l’UE.

      Tous ont intérêt à unir leurs forces dans un grand rassemblement populaire capable de rétablir notre démocratie et d’extraire la nation française des griffes de l’UE, de l’euro et de l’Otan.


    • @ken_le_sous-vivant
      "L’UPR promeut des immigrés intégrés patriotes." uh uh, encore le fantasme soralien ridicule du "front de la foi"...

      "L’UPR rassemble." Merci pour cette réplique pleine d humour... Les upériens sont impayables, dans le genre candaule.


    • ezechiel ezechiel 4 juin 00:25

      @ken_le_sous-vivant "L’UPR promeut des immigrés intégrés patriotes. L’UPR rassemble"

      Ah bon ? Vous croyez qu’en fréquentant les Frères Musulmans (UOIF) de la mosquée de Nantes, Asselineau rassemble ? Il veut quoi, transformer la France en califat ?
      Vous croyez qu’en occultant le terrorisme islamique, Asselineau rassemble ?


    • Drugar Drugar 4 juin 10:01

      @ezechiel
      Alors, F. Asselineau passe sur Oumma.tv, donc il défend l’islam radical.
      Donc, si on suit votre raisonnement de fumeur de moquette, alors :
      F. Asselineau passe sur KTOTV, donc il promeut le le christianisme radical et le terrorisme chrétien,
      F. Asselineau passe sur Kernews, donc il promeut l’indépendantisme breton et le terrorisme breton,
      F. Asselineau passe sur TV-Catalane, donc il est pour la catalanisme radicale et le terrorisme catalan.

      J’ai bon ??????
      Ah bah non, le raisonnement ne fonctionne qu’avec les musulmans, suis-je bête, qui, comme chacun le sait naissent tous avec une bombe entre les dents et sont tous des terroristes en puissance. 
      Je n’ai que mépris pour les pauvres xénophobes obtus dans votre genre, qui passent leur temps à monter des théories fumeuses et tordre les événements dans tous les sens pour les faire coller à leur vision de détraqué

      Dans sont interview que vous mettez en lien pour "prouver" que F. Asselineau donne des conférence dans des mosquées radicales (en nous prenant bien pour des débiles, en mettant le compteur, regarde, c’est là à 10:38, il le dit, il est vilain, Rahhhhaaaa). si vous écoutez un tout petit peu plus, il dit que s’il était invité par un évêque ou un rabbin, il s’y rendrait également avec autant de plaisir. Ah bah, mince alors, toute votre belle théorie fumeuse qui s’écroule, c’est ballot hein.


    • Gollum Gollum 4 juin 10:26

      @Drugar

      Je n’ai que mépris pour les pauvres xénophobes obtus dans votre genre, qui passent leur temps à monter des théories fumeuses et tordre les événements dans tous les sens pour les faire coller à leur vision de détraqué

      On notera qu’un bon nombre de ces obsédés de l’islam sont de confession chrétienne (pas tous mais un bon paquet).

      Ézéchiel (qui sévit aussi, si je ne me trompe pas, sous le pseudo Jonas sur Avox.fr)
      se revendique chrétien tendance très traditionnelle, Pascal L (sur Avox.fr) lui aussi obsédé par l’islam, pareil, Amaury Grandgil (sur Avox.fr) lui aussi obsédé par l’islam, pareil...

      On a aussi ceux qui sont persuadés que le christianisme fait partie de notre histoire et assumé comme tel comme rempart contre la barbarie sans toutefois se revendiquer de confession chrétienne. Je les appellerai des chrétiens culturels... Ils sont un peu plus faux-cul car ils n’assument pas. Et il y en a un bon paquet aussi...

      On en déduit facilement donc qu’il s’agit de concurrence quant à un paradigme religieux.


    • Drugar Drugar 4 juin 11:42

      @Gollum
      Je suis d’accord avec vous.
      Je ne nie pas, d’ailleurs, que le christianisme fasse partie intégrante de l’histoire de France, en particulier du fait que la monarchie française était de droit divin et donc étroitement lié à la religion chrétienne. On le voit également au nombre d’églises et de cathédrales chrétiennes qui parsèment le territoire. Dire le contraire serait se voiler la face smiley

      De même, je ne nie pas qu’il existe un problème de terrorisme dit islamiste. Mais il serait intéressant que certain aillent voir un peu plus loin que le bout de leur nez en se posant la question de la provenance de ce type de terrorisme et pourquoi c’est le seul type de terrorisme qui sévit dans notre pays actuellement ? Par ailleurs, l’histoire du christianisme est blindé d’exactions, de tueries et d’événements atroces : à mon sens l’islam n’est pas pire que le christianisme sur ce plan, il y a juste un décalage temporel entres les deux religions.

      A titre personnel, je suis agnostique, et donc je laisse chacun vivre sa spiritualité comme il l’entend en adoptant une religion ou non. Pour ma part je n’aime pas les organisations religieuses, qui sont essentiellement des organes de pouvoir et d’influence, qui servent des intérêts très humains et sont très loin de la spiritualité qu’ils sont sensés servir...En revanche, je peux être sensible aux messages ou aux valeurs transmis par un courant religieux ou une religion.


    • Gollum Gollum 4 juin 12:55

      @Drugar

      Complètement en phase avec la totalité de votre post. smiley


    • @Drugar
      "On le voit également au nombre d’églises et de cathédrales chrétiennes qui parsèment le territoire..." Quel sens de l’observation. On en déduirait presque que le pays était chrétien dans ses profondeurs : ouh, ça fait peur !

      "Par ailleurs, l’histoire du christianisme est blindé d’exactions, de tueries et d’événements atroces : à mon sens l’islam n’est pas pire que le christianisme sur ce plan..." Relativisme culturel absolu des kikoules frais émoulus de l’Education nationale. Pourquoi n’allez-vous pas vivre dans un pays musulman, si ça vaut un pays ex-chrétien ?

      "il y a juste un décalage temporel entres les deux religions." Mh, en effet, c’est sûrement l’explication la plus satisfaisante du terrorisme musulman actuel, qui se déploie à peu près sur la terre entière. Ne pas oublier que c’est quand les méchants blancs chrétiens qui sont à l’origine de tout ça, tout de même.

      "En revanche, je peux être sensible aux messages ou aux valeurs transmis par un courant religieux ou une religion." Surtout l’islam, non ? Une grande religion universelle et virile, bon dieu, c’est attirant, ça !


    • Drugar Drugar 4 juin 15:10

      @Jean Robin contre Fantômette
      Bravo, joli ramassis de niaiseries !! smiley smiley
      Votre commentaire est l’illustration parfaite de ce que je disais quand je parlais des bouffons qui passent leur temps à tordre la réalité pour la faire rentrer dans les cases étriquées de leur réalité vu au travers du prisme de leur cerveau embrumé par la maladie mental.


    • @Drugar
      Tu sais faire des phrases à la con, y’a pas à dire. Tu n’as pas volé ton bac sous-noté. Tu nous tiens au courant pour la conversion ?


    • Drugar Drugar 5 juin 09:00

      @Jean Robin contre Fantômette
      La nullité et la vacuité abyssale de vos interventions donne le vertige...


    • Hieronymus Hieronymus 5 juin 10:42

      @Drugar
      l’histoire du christianisme est blindé d’exactions, de tueries et d’événements atroces : à mon sens l’islam n’est pas pire que le christianisme sur ce plan, il y a juste un décalage temporel entres les deux religions.


      jetez un coup d’oeil là dessus :
      http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2017/10/l-invasion-islamique-de-l-inde-le-plus-grand-genocide-de-l-histoire.html
      j’ai pris l’exemple de l’Inde mais on aurait pu en prendre bien d’autres, partout l’Islam s’est imposé par la violence et la terreur, vos parallèles et relativismes culturels (très politiquement corrects et dans l’air du temps) sont des raccourcis et des facilités qui arrangent bien du monde mais sont en réalité dangereux et malhonnêtes


    • Drugar Drugar 5 juin 11:44

      @Hieronymus
      Je ne relativise pas, je mets l’islam et le christianisme sur le même plan. Le christianisme a eu une longue période d’obscurantisme dans le passé, parsemée de tueries, de croisades iniques amenant son lot de massacres, de tortures, d’exécution et de terreur perpétré par l’inquisition, de chasses aux sorcières et j’en passe...

      L’islam vit actuellement sa période d’obscurantisme, récupérée par certains pour manipuler les foules et servir des intérêts malfaisants, poussant à un prosélytisme débrider que je déteste. Mais le christianisme a déjà fait tout cela. La seul différence c’est que pour le christianisme, cette période est révolue et que cette religion est actuellement beaucoup plus calme, mais pas exempt de défaut actuellement encore (problème de pédophilie chez les prêtres...). De même, l’islam pendant la période d’obscurantisme du christianisme, été plus calme mais certainement pas exempte de reproches.

      C’est en ce sens que je parlais de décalage temporel entre les deux religions : l’islam fait actuellement exactement les mêmes stupidités qu’a fait le christianisme dans le passé. A partir de là, en quoi l’islam serait donc pire que le christianisme ?
      A mon sens, ce qui serait malhonnête, ce serait de se voiler la face en occultant le lourd passé du christianisme pour ne se focaliser que sur le lourd présent de l’islam : tel est le sens de mes commentaires précédent, mais je peux concevoir qu’ils aient été mal perçus.

      Je suis issu d’une famille catholique et pratiquante concernant certains membres. je suis devenu agnostique par conviction car je considère que la pratique de la spiritualité doit être un choix libre et non contraint, choix que je ne retrouve absolument pas dans les différentes religions, très souvent infantilisantes, avec des obligations et des interdits que je trouve profondément stupides, finalement très éloignées de la recherche spirituelle qu’elle sont sensées offrir.

      Ainsi, j’ai surement cet avantage de pouvoir traiter ce genre de sujet de manière plus neutre qu’aucune personne affiliée à une religion qui aura forcément un filtre déformant devant les yeux, préférant, et c’est bien naturel et humain, son groupe religieux d’appartenance, tout en diabolisant les exo-groupes. Ce qui est dangereux, c’est d’oublier que l’on peut avoir ce filtre devant les yeux et croire que l’on traite le sujet de manière neutre alors que l’on est forcément influencé par son groupe d’appartenance (c’est un biais de perception très courant, dont je suis victime moi-même concernant l’UPR, par exemple).

      Je vous recommande d’aller voir la chaîne YT d’horizon-gull pour en savoir plus sur le sujet des manipulations et des biais de perception, si vous ne la connaissez pas déjà.


    • @Hieronymus
      C’est un type qui n’est même pas au courant que la France était historiquement un pays chrétien ou l’est encore, si on fait attention au paysage effectivement (Ca dépend des coins d’ailleurs). Qu’est-ce que vous voulez, on leur enseigne la grandeur de l’islam au collège et non plus l’histoire de France...

      Il ne fait que répéter la haine anti-France, anti-chrétienne qu’on lui a enseigné, la vanité en plus... Ils sont nuls en tout et on leur dit que ce sont des petits génies. 


    • @Drugar
      "De même, l’islam pendant la période d’obscurantisme du christianisme, été plus calme..."

      Effectivement, la conquête musulmane a dû sûrement se passer dans le calme voire même la chute de Constantinople ou le siège de Vienne. Dans le calme, les gars ! N’oubliez pas que le christianisme est en pleine période obscurantiste. On passerait pour quoi, nous, une fois en France ?

      J’adore la cuistrerie de ces collégiens ignorants et pontifiant en tout.


    • Drugar Drugar 5 juin 16:46

      @Jean Robin contre Fantômette
      Merci pour vos remarques constructives smiley
      Pour vous remercier, je vous donne ce lien vers une vidéo qui vous permettra de vous instruire, cela vous fera le plus grand bien : 
      Francois Asselineau L’Histoire de France


    • Hieronymus Hieronymus 5 juin 21:31

      @Drugar
      je mets l’islam et le christianisme sur le même plan


      c’est n’importe quoi !
      vous accumulez les poncifs et les clichés de la bien pensance
      on reconnaît un arbre à ses fruits, qu’est ce que la civilisation musulmane ? rapport homme/femme ? organisation politique ? voyez l’état des pays musulmans, ces gens souhaitent nous importer leur malheur ? qu’ils restent chez eux !
      vous êtes victime de l’ethno-masochisme occidental, dites moi donc où sont les Léonard de Vinci, William Shakespeare ou Jean Sébastien Bach musulmans ?


    • "Je ne relativise pas, je mets l’islam et le christianisme sur le même plan."

      En fait, je n’avais pas remarqué mais c’est toute la phrase qui est une vraie perle !


  • Norman Bates Norman Bates 3 juin 08:10

    C’est rassurant : le nombre des "incapables de comprendre" est en baisse, il n’y a plus que 98,83% d’imbéciles réfractaires aux "idées qui progressent" et de la "priorité des priorités"...

    Ces idiots à courte vue ont d’autres "priorités" qu’il sera toujours temps de traiter le moment venu, ils doivent au préalable s’éveiller à "la priorité des priorités"...

    Moralité : les gens sont bêtes, ils ne savent pas ce qu’ils font.

    Les campagnes et les scores se suivent et se ressemblent, l’électeur stupide reste seul fautif...il est superflu de s’interroger sur l’efficience de la pédagogie autour d’une idée unique qui continue de faire flipper...il est vain de remettre en cause la stratégie en terme de communication, le "marketing" si essentiel à notre époque pour grappiller des voix...la tête pensante, la tête de liste unique, la tête de gondole reste inamovible...il n’imprime pas, avec son chapelet d’articles scotché aux lèvres et son allure d’expert-comptable aussi affriolante qu’un convoi funéraire...

    C’est un bon techno là où, peut-être, un autre communicant saurait saisir l’électeur par les tripes, des choses concrètes, titiller les zones sensibles pour recueillir l’adhésion...mais qui osera formuler cette objection au Chef qui se souvient qu’il a une autre candidate sur sa liste à trois jours du scrutin.. ? qui aura l’outrecuidance d’estimer qu’en dehors du sacro-saint Frexit le programme est rempli de trous et de flous.. ?

    Qui va faire le ménage parmi les militants, véritable cour des miracles "grâce" à la politique du chiffre.. ? c’est bien de plastronner sur le nombre d’adhérents, encore faudrait-il, peut-être, un monsieur Loyal pour chapeauter ce "cirque pour tous" où le militant sincère et respectueux côtoie l’alter ego boursouflé de la certitude d’être infaillible et d’être entouré d’abrutis qu’il est légitime de mépriser et d’injurier, sans parler de la cohorte de "militants" juste capables de saboter le parti, sciemment ou pas...

    Il y a d’autres questions...mais elles sont toutes nulles et non avenues...comme vu plus haut, les responsabilités sont ailleurs...les autres boutiques politiciennes font émerger de nouvelles têtes, elles essayent de se remettre en question, parfois le chef assume la responsabilité d’un échec, mais c’est bête puisque c’est toujours l’électeur le coupable...


    • ged252 3 juin 09:39

      @Norman Bates
      Tiens tu es DEJA dépassée, ringardisée, je te conseille ce tread sur Twitter, le mec est meilleur que Stéphane Edouard ou que l’oservateur.
      .
      Il est complétement en dehors de la doxa : valeur sexuelle d’une femme :
      .
      https://twitter.com/Ieroidelajungle/status/1134183852723855360


    • medialter medialter 3 juin 10:28

      @Norman Bates
      "le nombre des "incapables de comprendre" est en baisse"
      *
      Oui, mais le nombre de "capables de comprendre" est en hausse, pas autant qu’espéré, mais déjà près du sixième du partie de Raphael Glucksman (envie d’Europe 6,19%), et surtout très au-dessus de ce parti d’avenir, flambeau de Zola, ("Alliance Jaune" 0,54%), ce parti pour lequel "plus rien ne sera comme avant", ce vent de fraîcheur sur la France qui un jour détrônera les méchants, et qui après 6 mois d’intelligentes stratégies, ces élèves de Sun Tzu qui ont déjà fait considérablement baissé le prix de l’essence à la pompe.
      *
      Haaaaaaaaaaaa je la sens, cette fin de Kali Yuga, l’âge d’or est à nos portes, que les "capables de comprendre" ne changent pas de main, la chantilly va être généreuse, banana split pour tout le monde, ce qui devait être des partis soupape de sécurité pour désillusionnés et rêveurs du dimanche prend en fait réellement le pouvoir. Que les ricaneurs ricanent, l’heure de la conscience planétaire a sonné, le St Esprit est sur le point de s’emparer des zombies en illuminant leurs méandres caverneux. Reste simplement à installer RIC & référendums, une formation accélérée d’intelligence par correspondance pour la masse, et nous voilà sortis d’affaires


    • medialter medialter 3 juin 10:34

      "ce vent de fraîcheur sur la France qui un jour détrônera les méchants, et qui après 6 mois d’intelligentes stratégies, ces élèves de Sun Tzu qui ont déjà fait considérablement baissé le prix de l’essence à la pompe"
      *
      ===> ce vent de fraîcheur sur la France qui un jour détrônera les méchants, ces élèves de Sun Tzu qui, après 6 mois d’intelligentes stratégies,

      ont déjà fait considérablement baissé le prix de l’essence à la pompe

      *
      Dsl pour la bafouille, me suis trop marré en prenant mon café smiley


    • Joe Chip Joe Chip 3 juin 11:25

      Le problème de base l’UPR est qu’il est financé par ses membres et que leur budget de campagne (1,5 millions d’euro) est disproportionné par rapport à leur empreinte politique réelle. Evidemment, quand on est met autant d’argent de sa poche pour financer une cause, on attend inconsciemment un retour sur investissement, d’où cette incapacité à se remettre collectivement en cause.

      Le fétichisme autour du nombre d’adhérents (compteur en temps réel) ne sert qu’à enfermer les gens dans une bulle cognitive et à créer une dynamique politique artificielle. L’UPR est dans un cercle vicieux où le parti doit gagner toujours plus de militants pour se convaincre que le résultat des élections ne dit pas la réalité et surtout pour amasser les fonds nécessaires afin de pouvoir continuer à faire campagne "comme les grands" et entretenir l’illusion auprès des militants. 

      Ils ne savent pas utiliser le net, enfin ils l’utilisent très mal pour faire du tapage publicitaire et du harcèlement en ligne, c’est à dire le degré 0 de la communication numérique. 

      Ils ne tirent même pas parti de le souplesse artisanale d’une petite structure qui fonctionne dans les faits comme le parti communiste des années 50.

      Et puis ils ne comprennent pas ce qu’est une élection (un choix). La posture dialectique des militants de l’UPR est qu’il faut parvenir à priver les électeurs de leur capacité ou liberté de choisir, d’élire, qui serait en soi problématique (l’électeur étant forcément un con/mouton se contentant de remettre à chaque élection une pièce dans l’appareil). Cela passe par une volonté de verrouiller intégralement la réflexion tout en prétendant faire exactement le contraire. 

      "On leur a pourtant tout expliquer à ces débiles, pourquoi ils ne votent pas pour l’UPR ?"

      "Toutes les informations sont sur le site de l’UPR, il vous suffit de lire"

      A les écouter, voter serait un acte intégralement rationnel et impersonnel qui ne pourrait conduire qu’à un seul choix correct en faveur de l’UPR, toute autre option étant disqualifiée comme fasse ou inconséquente. Tout le monde aurait vocation à voter pour Asselineau puisque tous les Français seraient virtuellement d’accord avec lui, sans le savoir encore. Or, voter est un acte foncièrement subjectif. Même un Mélenchon ne va pas jusqu’à insulter ou nier la subjectivité de ses opposants politiques : il admet la contradiction et l’impossibilité de tout réconcilier au travers d’un seul choix pseudo-démocratique. 

      Bref, il y a là un paradoxe fondamental, ils sont dans une logique de parti unique et monocausal qui est déphasée par rapport à la logique électoraliste. Farrage n’a jamais défendu le Brexit ou l’article 50, il a fait en sorte d’être en mesure d’incarner les aspirations des europhobes britanniques et il est allé se battre pied à pied au sein même du parlement. Il n’a pas épluché le contenu des articles 22 et 24 alinéa 3b durant les débats télévisés, il n’a pas agité sa carte des euro-régions, il n’a jamais parlé de Walter Halstein, il a fait de la politique. Il est allé là-bas pour insulter les yeux dans les yeux le président du conseil (« Vous avez le charisme d’une serpillière humide et l’aspect d’un petit guichetier de banque ») et en le traitant «  d’assassin de la démocratie européenne et de toutes les nations européennes »


      Ca vous a quand même une autre gueule que nos Philippot et nos Asselineau avec leur ode au CNR et leur article 50. Nous on a des souverainistes qui ne composent même plus une force politique et qui réussissent l’exploit de se disputer des scores de 2 ou 3%. 


    • @Joe Chip
      La France est le pays des louseurs qui se prennent pour le Messie !


    • Norman Bates Norman Bates 4 juin 08:08

      @medialter

      Dans la sinistrose ambiante tu as raison de saluer ce sursaut empli d’espoir demeuré inaperçu depuis le 26 mai...les médias aux ordres n’en parlent pas, la "World Company" tremble des genoux, mais le soulèvement tant attendu par les urnes est bien là...
      Raphaël Glucksmann et Francis Lalanne sont dans la place.. !
      Il suffit d’une conversion à l’asselineaunanisme avec Philippot et Hamon pour gonfler les troupes et voila l’électrochoc qu’il fallait pour réanimer les consciences engourdies...
      Un monde libre ! c’est comme si c’était fait...


    • Attention !
      37 736e adhérent à l’UPR depuis hier soir ! Le compteur UPR ne ment pas. Ca monte inexorablement ! La victoire est au bout, c’est forcé ! 


  • betov 3 juin 08:32

    Asselineau a détruit l’UPR deux fois :

    1) En disant que la France est plus proche des pays Nord-Africains que des pays Baltes, à l’envers de toute évidence culturelle, historique ou raciale.

    2) En ne saisissant pas l’ énorme perche que Etienne Chouard lui a tendue lors de la toute première émission d’UPR-TV.

    Il lui suffisait de retirer son RIP et de déclarer que l’UPR s’alignait sur le RIC dans la formulation et aux conditions de GJ, sans en toucher une ligne.

    En une minute, il a perdu l’essentiel de GJ qui lui tendaient les bras.

    Le vote terminal des électeurs est parfaitement logique, la responsabilité de l’échec, intégralement sur les choix de François Asselineau.


    • Hijack ... Hijack ... 3 juin 16:26

      @betov

      En réalité, ni le RIP ni son jumeau le RIC ne peuvent aboutir ...
      Je ne vais pas faire mon Francis Cousin ... mais, il serait très naïf de croire que l’Empire autorisera ce (ou l’un des 2) référendum ...
      C’est d’ailleurs, selon moi (au risque de me tromper) ... la seule chose que je ne trouve pas logique dans tout le programme de l’UPR.
      .
      Les G.J ... on, en majorité négligé l’UPPR, car ils n’y croyaient pas ... que c’est F.A qui a tendu la main à maintes reprises aux G.J, qu’il soutient tjrs.


    • Djam Djam 3 juin 23:53

      @Hijack ...
      "Les G.J ... on, en majorité négligé l’UPPR, car ils n’y croyaient pas ... que c’est F.A qui a tendu la main à maintes reprises aux G.J, qu’il soutient tjrs."
      Heu... pas sûr... je pense que les GJ ont ignoré l’UPR parce qu’ils sont comme une large majorité des français : totalement contaminés par l’UE. L’idéologie européiste occupe tellement l’espace du bla bla médiatique et politique depuis des années que cette aberration s’est incrustée dans les bas fonds des cerveaux. Allez donc ensuite expliqué qu’on s’est fait enflé en grandes largeurs...
      Les GJ réclament un peu plus de fric pour... tenez-vous bien, payer leurs factures !!! C’est-à-dire qu’ils ne réalisent même pas que les 2/3 des factures qui nous tombent sur le rab suite au "progrès" des "outils de la modernité" sont en réalité des besoins artificiels imposés par le choix de société.
      La plupart des occidentaux ne se pose même pas question de savoir si le modèle occidental ne serait pas un gigantesque délire basé sur une économie totalement malsaine et une mise en esclavage dont la dimension est planétaire.
      Non... les pas contents se contentent de réclamer moins d’impôt et quelques euros en plus ! C’est dire si l’aliénation est profonde. On réclame juste que les cordes soient un petit moins serrées, mais on ne cherche pas à dénouer les cordes et s’en servir pour pendre les mafieux de ces gouvernances au service de leurs propres intérêts particuliers et des multinationales qui financent leur campagne de charlots.


    • Hijack ... Hijack ... 4 juin 14:09

      @Djam

      D’accord avec toi, (G.J par rapport à l’UPR) mais je disais bien qu’ils n’y croyaient pas ...  pour les motifs exacts que tu énonces.
      .
      Donc trop préoccupés par de multiples problèmes sociaux ... médias menteurs, que l’U.E ne peut logiquement pas être leur priorité etc ... 


    • revolQé1 revolQé1 5 juin 11:35

      @Djam,
      nombreux sont dans mon entourage celles et ceux qui sont pour les "revendications jaunes ", mais pour lesquels l’Europe c’est la paix et donc,qu’il ne faut surtout pas en sortir afin d’échapper aux éventuelles guerres qu’ont connu les siècles passés.
      Comme beaucoup,ils ne font pas la différence entre Europe et UE de Bruxelles,
      ce qui est un gros problème.


  • cettegrenouilleci 3 juin 08:45

    Bonjour Paul Dallio

    Merci pour cette bonne vidéo et ces très pertinentes réflexions.


  • Joe Chip Joe Chip 3 juin 09:46

    En une vidéo, un condensé de la bêtise et de l’arrogance sectaire des militants de l’UPR qui doivent être les seuls à traiter régulièrement les gens de crétins et de cons et à pouvoir s’étonner ensuite qu’ils ne votent pas pour eux (parmi d’autres raisons). 

    https://www.youtube.com/watch?v=LE0aehh52xU

    Le soi-disant sondage qui donnait 40% de frexit est un exemple typique d’interprétation biaisée par la mauvaise foi militante :

    https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2019/02/116120-Résultats-Les-Français-et-le-RIC.pdf

    1) Le sondage portait sur le RIC, pas directement sur le Frexit

    2) La question posée portait d’abord sur la participation en cas de référendum :

    Dans l’hypothèse où un référendum d’initiative citoyenne (RIC) était organisé sur les propositions suivantes, iriez-vous voter... la sortie de l’Union Européenne


    D’autres items étaient testés (alignement du système des retraites, peine de mort, abrogation du mariage homosexuel...)


    3) Le résultat est que le taux de participation s’élèverait à 57%, ce qui montre au passage que même sur le Frexit il ne faut pas trop compter sur les abstentionnistes.

    4) Sur ce taux de participation, 40% s’exprimeraient en faveur d’une sortie de l’UE

    Il ne s’agit donc pas de "40% de Français" mais de 40% de gens parmi ceux qui iraient voter... 

    En réalité, dans un autre sondage de la même IFOP réalisé début mai, le nombre de Français favorable à une sortie de l’UE était estimé à 23%

    https://www.liberation.fr/checknews/2019/05/09/selon-cnews-77-des-francais-sont-pour-le-maintien-dans-l-ue-et-33-contre-quel-chiffre-est-faux_1725842

    Evidemment, il faut encore passer ce chiffre à travers plusieurs filtres pour arriver à appréhender le poids électoral réel de partisans de sortie de l’UE comme le démontrent les résultats des Européennes où ces derniers ont obtenu 10% des voix sachant qu’elles ne se sont pas toutes reportées sur les partis défendant clairement le frexit qui ont obtenu entre 2 et 5% (selon qu’on ajoute NDA ou pas) pour la bonne et simple raison que le frexit n’est pas la préoccupation unique ou principale de nombre de "frexiters" potentiels, autant de subtilités dans l’analyse des données qui semblent avoir totalement échappé aux esprits supérieurs de l’UPR.


  • ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 3 juin 09:54

    Il n’y a qu’à voir les vidéos d’illuminés tentant de salir M. Porte-avions sur YT. Même avec un score proche du néant galactique ils se chient dessus tellement monsieur 1% est indéboulonnable sur l’UE.


  • Djam Djam 3 juin 10:21

    Le Fexit est à l’évidence la seule et unique solution pour sauver le pays. Toute personne qui a pigé le mécanisme mortel de l’UE et des traités, sont évidemment plus au fait que les béats européistes qui ne réalisent pas qu’ils sont adeptes d’une religion dont les dogmes font des ravages.

    Cela dit, les UPRistes se trompent sur un point majeur : non, les français ne voteront jamais un Frexit. Pour une simple raison que la majorité française a intégré l’illusion européenne et surtout, parce que cette majorité est devenue trouillarde jusqu’à la caricature. Il suffit de lui raconter les contes pour enfants sur le thème "Rôôôôôôhhhhh la la !!! si on sort on sera tout seul dans le cosmos, perdu à tout jamais" pour que cette majorité tremble et s’agenouille devant la déesse Europa.


    • cettegrenouilleci 3 juin 10:51

      @Djam

      Si vous trouvez que le débat est vain , pourquoi y participez-vous ?

      Vous semblez vouloir dissuader les lecteurs de retrousser leurs manches et d’entrer dans la bataille avec le bon cheval. Vous leur demandez de renoncer au prétexte que le succès serait inatteignable, les Français étant trop timorés ou trop obtus. Il n’y a pourtant pas d’autre solution pour s’en sortir !

      C’est un peu maso !


    • Vraidrapo 4 juin 09:25

      @Djam
      Effectivement, les "gens" n’ont pas le coup du sacrifice immédiat : semer pour récolter.
      Ils montrent tous les jours par leur indiscipline terrifiante ( dernier exemple ces maudites crottinettes électriques), leur appétit insatiable pour tous les hochets de la consommation qu’ils ne sont pas près de devenir raisonnables donc, maitres de leur destin. Par conséquent, ça vivote à la petite semaine en bouffant cette merde qui rend obèse au propre comme au figuré...
      Air du temps :
      plus de 1000 kms de bouchons au retour du WE de l’Ascension, record du chassé-croisé de juillet aout 2018, battu !
      Le prix du gazole a augmenté de 50% en 3 petites années :
      http://france-inflation.com/prix-carburants.php

      combien de "gens" pleurent la bouche pleine de magdo !


  • REMY Ronald REMY Ronald 3 juin 12:00

    Chers internautes d’Agoravox, bonjour.

    Je vais être un peu long

    (comme cela m’arrive hélas trop souvent, par recherche de la qualité du débat citoyen).

    .

    Bien que militant européïste depuis 45 ans, je me suis toujours évertué à être critique par principe, par méfiance inconsciente et en souvenir des remarques caustiques du général de Gaulle (prônant néanmoins une Europe des Nations de Gibraltar à L’Oural).

    .

    Bien m’en a pris face aux fédéralistes prônant majoritairement une Europe des Régions et face aux Verts prônant à l’époque une Europe des ethnies. Je me suis donc régulièrement battu contre ces deux courants de pensée "proudhoniens" (tous pro indépendantistes des DOM-TOM), majoritaires à l’époque au sein des fédéralistes européens et des "Verts pastèques". Y compris en me retrouvant dans les deux cas marginalisé malgré ma haute place dans leurs instances.

    .

    Aujourd’hui encore, les fédéralistes proudhoniens continuent de sévir. Y compris au sein de Verts. Il suffit de lire leurs documents politiques étnicistes et pro-indépendantistes, notamment sur la Nouvelle Calédonie-Kanakie, la Corse et les DOM-TOM. Si on leur laisse le volant du pouvoir, avec eux, l’Europe et la France seront éclatées en bantoustans et en régions tribalisées dont on a vu le triste résultat dans l’ex Yougoslavie explosée (à l’initiative déjà solitaire de l’Allemagne).

    .

    A noter que ces mêmes fédéralistes proudhoniens soutiennent comme par hasard le Pacte de Marrakech (le nom officiel à l’ONU : Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières

    ) fomenté sans débat par les pro immigrations pour légitimer après coup l’attitude immigrationniste massive unilatérale de Merkel. Un pacte « engageant »

    (bourré d’engagements juridiques) ratifié sans débat par le Ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian (sans débat à l’Assemblée National et au Sénat, sans consultation du Conseil Constitutionnel malgré les nombreuses demandes). Une attitude hautaine et méprisante vis-à-vis du "bas peuple qui n’est pas en mesure de comprendre donc d’en débattre", très similaire à ce qui est justement reprochée au "froid et lointain" Conseil Européen.

    .

    Dans les milieux fédéralistes européens vérolés de l’intérieur par un angélisme humaniste hyper sectaire, une idéologie séditieuse radicalement anti nationale, J’ai donc ressenti pendant 40 ans un profond sentiment d’insécurité... tout en conservant mon idéal européïste.

    J’ai donc systématiquement écouté, en parallèle, avec soin les "européïstes critiques" ainsi que les "anti". Y compris les partisans du Brexit puis du frexit. Y compris Philippot et Asselineau.

    Faute d’arguments suffisant et crédibles, Florian Philippot (0,7%) a clairement été mis en minorité par ses propres confrères dans son propre parti RN.

    François Asselineau (1,2%) n’a pas convaincu les français non plus, malgré quelques soutiens "VIP" et son curieux tropisme pro-musulman et une poignée de soutiens très "VIP".

    Cependant,

    tout en demeurant un militant hyper actif d’une "unification européenne hamiltonienne modernisée" (Une Europe des Nations de Gibraltar à Vladivostok), je suis reconnaissant à monsieur Asselineau pour son soigneux travail critique de l’actuelle "pétaudière européenne" et sa remarquable analyse de l’inacceptable Pacte de Marrakech (texte sujet à polémique, puisque radicalement rejeté, avant ou après signature, par la moitié des pays européens). Mon attitude apparemment schizophrène s’appelle de l’honnêteté intellectuelle. Mais c’est du débat citoyen et approfondi d’idées que naissent les solutions. (Comme c’est de l’absence de débat imposé par de prétendues élites que naissent les guerres et les guerres civiles).

    .

    Ce dialogue a été fécond sur ce délicat dossier européen, en donnant naissance à ce qui semble être la seule alternative crédible entre le "frexit" d’une part et "l’impuissance oppressive" d’une Europe bureaucratique, technocratique sans véritable âme ni même parfois d’éthique :

    .

    La création d’agences fédérales européennes

    avec un budget propre et un contrôle démocratique (comme aux USA). Chaque Etat européen pourra rejoindre telle ou telle agence après débat national. Pourra quitter, quelques années plus tard en cas de basculement électoral, telle ou telle agence s’en être expulsé des autres agences (évitant ainsi l’abbération du brexit). Pourra ensuite y re-adhérer si telle est la volonté nationale changeante du peuple re-consulté par référendum. Une Union Européenne à géométrie variable, à la carte. Une souplesse systématique adossée à une solidité budgétaire et démocratique fédérale pérenne. 15 ou 30 agences, qu’importe le nombre, tant que la rapidité et l’efficacité collective est au bout, avec un Parlement Européen au pouvoir de contrôle effectif et une Banque Européenne affectée aux investissements collectifs (et non complice de l’actuel système de bulles spéculatives suicidaires).

    .

    A+ pour le VRAI débat

    (sans insultes, non occulté par les médias aux ordres, non censuré par la apparatchiks)

    Cordialement.


    • pegase pegase 3 juin 13:17

      @REMY Ronald

      François Asselineau (1,2%) n’a pas convaincu les français non plus, malgré quelques soutiens "VIP" et son curieux tropisme pro-musulman ...
      -
      Asselineau n’a jamais été "pro-musulman", ça c’est une idée répandue par les détracteurs du FN (RN), 

      le rapprochement supposé avec les pays du Maghreb ne vaut que pour les échanges commerciaux (libre échange) avec nos anciennes colonies et tout les nombreux pays de la francophonie ... Le Cameroun par exemple, où ils parlent mieux le français que vous et moi, le Sénégal ...etc ...

      Je ne vois pas de pro-musulmanie là dedans ?  smiley

      Aujourd’hui on en est à refiler 2 milliards par an à la Pologne pour que les dirigeants polonais achètent des F35 américains, où est la logique ?


    • REMY Ronald REMY Ronald 3 juin 16:25

      @pegase
      Bonjour.
      Je me base uniquement sur les discours d’Asselineau.
      .
      Il affiche une préférence que je catalogue de "curieuse" sans que cette préférence soit pour autant scandaleuse ou déshonorante.
      .
      Pourquoi curieuse ? 
      Parce que les pays maghrébins et africains ont délaissé commercialement la France déclinante au profit des concurrents, notamment des USA puis de la Chine.
      (Y compris au niveau armement, les USA et la Chine se taillent l’énorme part du marché africain).
      .
      Quant au marché européen, complètement percé au point d’être une véritable passoire sans aucune solidarité (votre exemple polonais n’est hélas pas le seul), l’objectif de notre relance européenne —ce n’est hélas qu’un objectif— est qu’un maximum de pays européens participent à la construction des centrales, des trains, camions, voitures, avions, bateaux, fusées, éoliennes, panneaux solaires, batteries électriques, etc. Ce qui nous permettra ensuite (et uniquement ensuite, lorsque capable de concurrencer notamment les chinois) de commercer à nouveau avec les africains.
      .
      C’est une question de volonté politique, de bon sens diplomatique et d’efficacité économique pour les européens eux-mêmes. L’actuelle squelettique politique de relance économique européenne (les fameux grands projets) est totalement insuffisante.
      .
      Se contenter de verser des allocations chômage et des aides (y compris européennes) ne peut être une solution à long terme pour ralentir le déclin économique, culturel et diplomatique de l’Europe à nouveau divisée, éclatée (corrompue et noyautée par des lobbies qui veulent sa perte ou sa colonisation rampante).
      .
      Au delà des critiques des institutions européennes que nous partageons (paradoxe ?) très souvent, l’absence totale de propositions correctives concrètes a été frustrante.
      .
      L’absence caricaturale d’argument autres qu’à (pratiquement) répéter
      "tout ira automatiquement mieux lorsque chaque pays choisira le "frexit"
      (
      NB/ et donc la concurrence sauvage et déloyale entre Nations),
      "tout ira automatiquement mieux lorsque l’on retournera à 30 monnaies européennes différentes"
      (NB/ et donc
      les guerres monétaires, la triche des dévaluations spoliatrices et la coûteuse pagaille du change),
      a généré un sentiment populaire anxiogène compréhensible.
      (compréhensible en tous cas pour nous la plèbe, les gueux ignares, les "damnés de la Terre" et les "bouledogues de la République", qui voulons des solutions pour renforcer, développer, bâtir, et non simplement quitter, dissoudre ou détruire).
      .
      D’où, par conséquent, ce résultat électoral plus que éloquent du "frexit" en 2019.
      .
      Preuve en est aussi qu’en martelant systématiquement qu’il faut quitter les traités européens, France Insoumise s’est spectaculairement effondré de 19,58% à 6,3%.
      De son côté, en répétant au contraire (par calcul électoral ?) que "la France doit rester dans l’Union Européenne (réformée) et dans l’EURO" (réformée) le RN (ex FN) a été solidement propulsé à 23,43%.
      En 2019, les français ont clairement voté POUR l’Union Européenne réformée (tous partis parlementaires confondus, même les godillots de l’erreur de casting LOISEAU sont maintenant, enfin, pour la réforme)
      A+
      Cordialement.


    • pegase pegase 3 juin 16:49

      @REMY Ronald
      Je me base uniquement sur les discours d’Asselineau.
      .
      Il affiche une préférence que je catalogue de "curieuse" sans que cette préférence soit pour autant scandaleuse ou déshonorante.

      -
      Désolé c’est NON !

      Quand il parle de l’UE , il est avant tout question du libre échange dans le cadre de l’union douanière et des subventions européennes avec nos impôts, donc il embraye souvent sur le fait que nous ferions mieux d’avoir des relations économiques de libre échange avec nos anciennes colonies et les pays francophones qu’avec l’Estonie ou la Pologne qui se foutent des français comme de l’an 40 ...

      Il ne parle pas de son amour pour les maghrébins ???? Il faut arrêter avec ça, c’est du grand n’importe quoi !


    • pegase pegase 3 juin 17:01

      @REMY Ronald

      Ce que vous n’avez pas l’air d’avoir compris, c’est que vous payez au travers de vos impôts l’effort de guerre américain qui consiste à maintenir, à coups de subventions en milliards d’euros, toute les anciennes république soviétique de l’Est sous l’escarcelle de l’Otan ...

      Asselineau a bien compris leur jeux, et veut recentrer les finances publiques pour nos intérêts, et en particuliers nos ex-relations de la Françafrique ... L’amour pour les musulmans et les maghrébins est une pure invention du FN !


    • REMY Ronald REMY Ronald 4 juin 12:45

      @pegase
      rebonjour.
      Mon métier m’a fait rencontrer beaucoup d’étudiants et de chercheurs étrangers. Y compris d’Europe dite de l’Est. La totalité des conversation démontraient un profond attachement de leur part à l’unification européenne et une inquiétude quant à la solidité de l’alliance militaire avec l’Amérique de Donald Trump.
      Je ne brode pas ; ils connaissent très bien les russes et sont demandeurs de la plus grande solidarité possible au sein de l’Union Européenne.
      Ce concret observé rejoint d’ailleurs les sondages.
      Ils ne sont donc pas européïste uniquement pour les aides financières européennes, contrairement à ce qu’une propagande haineuse diffuse pour promouvoir cette "curieuse" préférence d’alliance avec les pays maghrébins et africains.
      (ces haines sont inutiles et fatigantes dans les débats sérieux ; ce qui explique qu’Asselineau rebute tant l’électorat malgré une inégalable campagne sur les réseaux sociaux et sur le terrain depuis l’objectif effondrement des gauches).
      .
      La France a perdu 70% de ses emplois industriels en 30 ans de mauvaise gestion. Je répète que l’Europe doit par conséquent se mobiliser, s’entraider, coopérer, reconstruire des usines. Une fois que la France et l’Europe auront à nouveau des choses à vendre, elle pourra concurrencer les USA et la Chine en Afrique
      .
      Mettre la charrue à l’envers, noyer la France dans une union économique dévoyée par la haute corruption et la concurrence hautement déloyale avec un ensemble maghrébo-africain désuni à philosophie tribale et dictatoriale comme le proposent les ENArques Asselineau et Philipot (encore des ENArques là aussi !) est
      => un non sens suicidaire sur le plan strictement économique
      (NB/ si les ENArques étaient de bon gestionnaires, cela se saurait. On n’aurait pas rajouté en urgence des cours de gestion économique à l’ENA en 2016-2017. On n’aurait pas décidé la dissolution de cette "brillante" institution en 2019 (faute, parait-il, d’arriver à la réformer).
      et
      => une haute trahison diplomatique, politique et morale envers les acquis concrets et évidents de l’Europe, envers l’idéal Européen des lumières, de l’humanisme

      et des cathédrales qui a un message culturel et spirituel spécifique de paix, de concorde et de coopération à faire rayonner dans le Monde.
      .
      Par contre,
      la présence d’une grosse corruption dans une partie des pays européens (pas qu’à l’Est) est un excellent cheval de Troie pour l’achat de matériel américain au dépend d’une idéale coopération et fabrication collective européenne...
      .
      Cette forte corruption, ces concurrences déloyales et ces "démocratures" devraient être moins éternelles en Europe qu’en Afrique.
      Pourquoi ? 
      En raison de votre inégalable liberté d’expression, de vos articles, de vos manifs, de vos bulletins de vote, en raison de l’existence même du Parlement Européen : une institution expérimentale qui n’est pas prêt d’avoir une équivalence en Afrique (quoique peuvent exprimer les borborismes Asseliniens sectaires en réponse à ce sujet très précis, alors qu’ils sont si clairement convaincants sur le crétin système d’unanimité en Europe ou sur le pacte de Marrakech).
      .
      NB/ J’ai aussi constaté que les propagandistes de l’unification européenne étaient souvent à la fois rares et incroyablement médiocres ; tant d’argumentaires oubliés ou mal développés !
      (La faute peut-être au déclin de nos élites... que l’on doit continuer à dégager).
      C’est cette médiocrité qui explique peut-être le doublement des voix frexit passé de 1% à 2%.
      A+ Cordialement.


    • pegase pegase 5 juin 12:46

      @REMY Ronald

      Mettre la charrue à l’envers, noyer la France dans une union économique dévoyée par la haute corruption et la concurrence hautement déloyale avec un ensemble maghrébo-africain désuni à philosophie tribale et dictatoriale comme le proposent les ENArques Asselineau et Philipot (encore des ENArques là aussi !) est
      => un non sens suicidaire sur le plan strictement économique
      (NB/ si les ENArques étaient de bon gestionnaires, cela se saurait.

      -
      L’UPR a zéro euro de dette, c’est pas mal non ?

      Des échanges existent déjà entre les pays africains que j’ai cité, le Cameroun par exemple échange le plus avec la France, et il est déficitaire en terme de volume d’échange, cad qu’il perd de l’argent en important trop français ...
      -
      Mon métier m’a fait rencontrer beaucoup d’étudiants et de chercheurs étrangers. Y compris d’Europe dite de l’Est. La totalité des conversation démontraient un profond attachement de leur part à l’unification européenne et une inquiétude quant à la solidité de l’alliance militaire avec l’Amérique de Donald Trump.
      -
      Mais on se fout de ce que les étudiants des pays de l’Est pensent, ce qui est important c’est le devenir de la France et les intérêts des français, ce ne sont pas les polonais qui sont venus nous sauver du nazisme en incorporant la première armée, ce sont des combattants de nos colonies ...
      -
      Je ne brode pas ; ils connaissent très bien les russes et sont demandeurs de la plus grande solidarité possible au sein de l’Union Européenne.
      -
      Et bien alors qu’ils la payent leur appartenance à l’UE, au lieux de ça c’est nous qui les payons pour ne rien avoir en échange !
      -
      Ce concret observé rejoint d’ailleurs les sondages.
      Ils ne sont donc pas européïste uniquement pour les aides financières européennes, contrairement à ce qu’une propagande haineuse diffuse pour promouvoir cette "curieuse" préférence d’alliance avec les pays maghrébins et africains.
      -
      Sauf qu’ils parlent le français ces africains sur lesquels vous crachez ! Et en plus ils achètent français (le cas du Cameroun est flagrant) ...


    • REMY Ronald REMY Ronald 6 juin 20:18

      @pegase
      Rebonjour.
      Les agressivités sont inutiles pour la sérénité du débat.
      .
      Pas de chance... Je suis né en Afrique et j’y ai vécu 20 ans. Mon père y est décédé il y a moins de 2 ans. Ma soeur qui a l’âge de ma fille ainée y vit toujours. Avec de la famille et de nombreux amis communs.
      .
      En résumé, j’ai des informations de première main.

      J’ai des amis maghrébins et africains. Ils m’ont parlé. Ils continuent à me parler. Certains apprécient nos travaux sur la monnaie d’investissement et de développement DTSL. certains m’ont même collé des affiches en allant de panneau en panneau à pied.
      .
      Le déni aveugle par esquive idéologique et partisan est inutile.
      Car nombre d’entre eux sont désolés
      => du degré de corruption qui règne dans leur pays.
      => Des racismes ethniques entre pays ou à l’intérieur de pays, nuisant parfois à l’unité de certains Etats. 
      => De l’intolérance religieuse parfois très grave (une musulmane marié à un chrétien vit souvent un enfer, y compris avec harcèlement public de la gendarmerie à chaque barrage).
      => Du sentiment anticolonial sciemment entretenu par certains politiciens locaux.
      => Des mesures administratives, économiques et fiscales déloyales pour les non nationaux, etc.
      Nier tout ce lourd passif nuit à la crédibilité du discours.
      .
      L’Afrique a beaucoup de chemin pour rejoindre les critères européens permettant les liens de confiance optimum.
      Elle y parviendra.
      Nous sommes nombreux au sein d’une fraternité transnationale à contribuer à cet objectif.
      .
      Mais cet objectif louable, indispensable, ne doit pas être un prétexte pour stopper les avancées de la solidarité européenne et pour détruire les précieux acquis positifs accumulés jusqu’ici.
      .
      Notre idéal gaullien d’Union Européenne des Nations libres, via des agences fédérales autonomes contrôlées par un Parlement Européen aux droits accrus, mérite attention, puisque cherchant à traiter les maux dénoncés par les patriotes (dont nous faisons partis).
      A+
      Cordialement.


  • pegase pegase 3 juin 16:36

    Voici le relevé du temps de parole sur BFM. Voila pourquoi l’upr fait 1.1%. Édifiant et consternant !
    À titre d’information décisive, voici le relevé du CSA concernant le temps de parole sur BFMTV du 15 avril au 19 mai (5 semaines pendant lesquelles se cristallise l’opinion publique) :

    - Parti espéranto : 6min 39s

    - France Royale : 7min 01s

    - Parti de la Décroissance : 7min 20s

    - UPR (Asselineau) : 7min 57s (où on l’interroge 3mn sur Philippot)

    - Parti Pirate : 8min 25s

    - Liste musulmane : 9min 12s (soit 11% de plus que l’UPR)

    - Ligne Claire (Renaud Camus) : 10min 24s (soit 26% de plus que l’UPR)

    - Lutte Ouvrière (Arthaud) : 27min 01s (soit 3,3 fois plus que l’UPR)

    - Alliance Jaune (Lalanne) : 1h 07min 30s (soit 8,1 fois plus que l’UPR !)

    - Les Patriotes (Philippot) : 1h 12min 20s (soit 8,7 fois plus que l’UPR !)

    - PCF (Brossat) : 1h 37min 41s (soit 11,8 fois plus que l’UPR !)

    - LFI : 6h 05min 34s (soit 44,1 fois plus que l’UPR !)

    - RN : 10h 45min 39s (soit 77,9 fois plus que l’UPR !)

    - LREM : 11h 32min 22s (soit 83,6 fois plus que l’UPR !)


    • Tartoquetsches 3 juin 21:28

      @pegase

      La n’est pas l’essentiel.

      23% des français voterai pour un Frexit. Pourquoi l’upr ne fait que 1,2%. ?

      Les français votent pour des questions Politique Or la limite de l’upr, c’est que le Frexit est perçu comme un moyen, pas une fin.

      Et certains pensent aussi qu’une sortie propre, cad via le vote des citoyens et un respect des règles (art 50, etc) est illusoire face à une UE qui est a-démocratique et de nature totalitaire. Ce n’est pas la bonne stratégie pour en sortir. Et je dit ça en ayant voté upr aux européennes , comme il y a 5 ans d’ailleurs.


    • Tartoquetsches 3 juin 21:29

      @Tartoquetsches

      voteraient pour un ...


    • Vraidrapo 4 juin 09:45

      @Tartoquetsches

      le Frexit est perçu comme un moyen, pas une fin.


      Justement, c’est là toute sa cohérence.
      Les autres avancent des slogans, des généralités d’une autre époque, ceux auxquels les gens sont habitués et sans comprendre, ils avalent la pilule avec le complicité des Media du MEDEF y compris celui de M.Weil.
      Ecoutez les slogans de l’UMPS et confrontez leurs propositions en ayant à l’esprit les technocrates de l’Olympe / Bruxelles et vous voyez que ça ne passe pas.
      Ces têtes de liste :
      soit sont des enfants,
      soit, ils nous prennent pour des enfants
      faut-il que le populo ait bien régressé politiquement pour en arriver à ce stade primaire !? Qu’ont-ils fait de la France mère des Révolutions...
      Il faut recommencer l’UE avec un noyau dur : solidaire à 100% sans pan d’exclusivité (fiscalité, politique étrangère, politique sociale..) et ré-intégrer les autres un par un après conformité, sans se soucier des émissaires de Washington 
      et du dollar !
      Pour ce faire, il faut :
      des "gens" qui ont une consistance politique décente, pas des bouffeurs de magdo !
      et rétablir Ce Service National aboli par Chirac, cet âne en rut permanent !


  • Hijack ... Hijack ... 3 juin 16:57

    Un peu long pour ce qu’il a à dire, mais l’analyse du gars de la vidéo est parfaitement logique et colle à la réalité.

    Les français sont frileux et ne veulent pas prendre de risques volontairement ... alors qu’ils en prennent tous les jours contre leur gré.

    .

    J’ai vite lu ici ou là que d’aucuns (notamment RN) pensent que F.A serait pour l’islamisation de la France machin chouette ... que la preuve en serait la nouvelle Zamane Ziouane (pourtant toute nouvelle, depuis les G.J en janvier de cette année) ... il ne l’est pas plus que Poutine le serait pour la Russie où pour lui, seuls comptent les russes qui se disent russes, et, ça marche. Seulement Poutine avait dit ça ... après être arrivé au pouvoir. Pour Asselineau, il lui reste à convaincre les plus frileux.

    .

    Pour l’immigration, pareil ... F.A a tjrs été contre les guerres d’agression qui ont été justement faites pour faire affluer vers la France (et le reste de l’Europe surtout) l’immigration nouvelle ... n’est-il pas BHL ?

    .

    Asselineau a été le premier à dénoncer le pacte de Marrakech

    .

    Faut vraiment dire n’importe quoi et ne pas savoir réfléchir une seconde de croire que l’UPR serait pour l’immigration ... si ce parti l’était, en trompant ses adhérents/sympathisants ... ces derniers le quitteraient dare dare.


    • pegase pegase 3 juin 17:12

      @Hijack ...
      Pour l’immigration, pareil ... F.A a tjrs été contre les guerres d’agression qui ont été justement faites pour faire affluer vers la France (et le reste de l’Europe surtout) l’immigration nouvelle ...


      En plus il veut développer les ex pays de la Françafrique et faire des échanges économiques avec eux, quoi de plus louable franchement ? C’était la politique de De Gaulle ...

      Au lieu de ça, on assiste à une mainmise de la Chine sur tout le continent Africain, comme par exemple au Cameroun, c’est à se taper la tête contre les murs tellement les français sont idiots !


    • Hijack ... Hijack ... 3 juin 17:47

      @pegase

      Oui, sauf que je ne dirai pas mainmise de la Chine en Afrique ... si ce n’est pas la Chine qui s’installe en Afrique, ce seront les USA ... et, contrairement à ce qui se dit ici ou là, la Chine et l’Afrique, certes avec quelques débordements, tout se passe bien. La Chine a tout intérêt à se placer en Afrique ou être reléguée, comme va l’être l’Europe enchaînée. La Chine au moins a les mains libres. Bref, si c’étaient les ricains qui s’étaient installé en Afrique ... les africains le regretteraient amèrement.
      .
      Si F.A veut développer les pays de la Françafrique ... ce ne serait que bénef pour les 2, la France et l’Afrique. Sans compter qu’une Afrique évoluée économiquement, ne verra plus fuir ses hommes.
      .
      Quoi qu’il en soit, la Chine ne reculera pas ... Sais-tu aussi qu’une des raisons qui ont fait que Kadhafi devait se faire massacrer : il avait déroulé le tapis rouge à la Chine. Il avait bien fait.


    • @pegase
       "il veut développer les ex pays de la Françafrique"

      Après avoir mis sur pied une économie et des structures modernes dans toute l’Afrique française durant la colonisation (routes, rail, hôpitaux, écoles, usines), après leur avoir donné purement et simplement des milliards de francs pour le développement (20% du budget partait pour l’Algérie avant 1962), avant et après les prétendues indépendances, il faudrait encore leur donner notre pognon, à ces bamboulas !

      Ca va durer combien de temps cette histoire ? Qu’on les leur laisse, les pays francophones à la Chine ou aux Etats-Unis ! L’Afrique nous a coûté 32,5 milliards de francs-or dans la période 1945-1960, soit le double du plan Marshall pour la France. Tout ça pour quoi ? Pour les avoir chez nous après qu’ils eussent fait semblant de déclarer leur indépendance.

      2000 milliards de dollars ont été donnés à l’Afrique depuis les années 1960 par les pays riches, en pure perte, la démographie et la corruption africaine sui generis annulant les effets de cette manne.

      La politique de de Gaulle, c’était de se débarrasser de l’Algérie pour ne pas les avoir chez nous !


    • Hieronymus Hieronymus 3 juin 22:26

      @Jean Robin contre Fantômette
      La politique de de Gaulle, c’était de se débarrasser de l’Algérie pour ne pas les avoir chez nous !

      c’est pas très réussi..
      à défaut de l’Algérie française, nous avons la France algérienne smiley


    • Hijack ... Hijack ... 3 juin 23:57

      @Hieronymus

      Quoi ??? Vous vous rendez déjà !  smiley
      .
      Je blague bien sûr, car cette vision est ridicule. Certes, les algériens ont débarqué ici facilement ... mais facilement parce que la France en avait besoin, n’est-ce pas Mr Bouygues ? Que c’était encouragé de toutes part dans l’hexagone.
      .

      Mais c’est l’Algérie de Boumediène qui a proclamé l’arrêt de l’émigration dès 1973
      ...
      .
      Si les algériens (et autres) sont ici, c’était surtout pour des raisons économiques, ni plus ni moins ... et surtout, la politique de chiottes après Boumédienne ... qu’ils appelaient dictateur. Chercher autre chose, comme une colonie déguisée ... c’est de la connerie sans déguisements.
      .
      De Gaulle ... avait compris (peu l’avaient compris ... et peu pourront l’admettre y compris maintenant ... des 2 côté de la Méditerranée d’ailleurs). Ce que je vais dire, j’étais surpris que J.M Lepen ne le dise pas ... sauf s’il l’ignorait ou avait peur de la vérité et ses conséquences, et dans ce dernier cas ce serait grave. BHL, diaboliquement dit tjrs la vérité ... et c’est lors d’une conférence à Marseille qu’il avait dévoilé : mais .... l’Algérie est une terre juive ! (décret Crémieux oblige ...) ... Personne n’avait réagi. J’ai par contre entendu des ex de l’Algérie française, dire qu’ils le savaient ... -je fais court, car il y a de quoi écrire un gros bouquin que c’était peut-être une sorte de paiement suite à la collaboration de la der et tout le tintoin. De Gaulle avait tjrs été étonné du fort soutien US à la guerre d’Algérie, comme s’ils y étaient contraints. Donc, De Gaulle ayant compris le piège ... je suppose que le Général avait dû se dire qu’il était dorénavant inutile de tuer ses hommes pour Israël. Bien plus tard, alors que c’étaient des ennemis durant et après la révolution, Boumédienne et De Gaulle (peu de temps avant qu’il ne quitte le pouvoir) par l’intermédiaire du journaliste Paul Balta décédé récemment, s’étaient liés d’amitiés par courriers diplomatiques ... et le contenu des quelques lettres dont j’ai eu connaissance (à l’époque, lues par Balta) étonnaient : par l’amitié nouvelle et soudaine des 2 hommes d’une part et surtout, du fond de leurs pensées sur le problème entre l’Algérie et la France. Donc c’est clair ... et on sait à présent pourquoi les sionistes n’aimaient et n’aiment tjrs pas De Gaulle. Écris ça d’une traite, j’espère avoir été assez explicite.
      .
      Donc, s’il y a des immigrés en France ... ce n’était en aucun cas un projet de leur part ... mais parents en venant en France, ne rêvaient que d’une chose ... rentrer au bled, mais les problèmes du bled les faisaient à chaque fois reculer. La majorité (sauf les nouvelles générations) ... sont dans notre cas.

      Mais ... au fait, rassure toi, lol ... si la France devenait comme l’Algérie ... tous les algériens se sauveraient !


    • pegase pegase 4 juin 00:11

      @Jean Robin contre Fantômette
      -
      Il veut laisser le continent africain à la Chine, au fou smiley

      on aura pas besoin de les financer, c’est déjà fait ...


    • @Hieronymus
      De Gaulle a été trahi par tout le monde à peu près. Ceux qui se réclament de lui encore aujourd’hui le dénaturent, les Soral, Asselineau, Dupont-Gnangnan, Martinez au Front national. Ce sont tous des centristes de gauche, des afrotropres, fascinés plus ou moins par l’islam, l’Orient, l’Afrique, des néo-colonialistes en somme alors que le vrai projet de de Gaulle était de se débarrasser de l’Afrique et de recentrer les forces françaises sur la France (et les Dom, avec Ariane). Pour tous ces imbéciles, la puissance française passerait par l’Afrique alors qu’elle s’y noie pour des cacahuètes. Nous faisons la police en Afrique de l’Ouest pour quel résultat, pour quel bénéfice ? Rien, comme vous le savez sinon encore plus d’immigration. Tous ces neuneux sont découillus pour parler comme Bernard Lugan.

      Il y a aussi la solution de tout mettre sur le dos d’Israël comme le fait si bien notre ami musulman soralien transparent. Israël domine tout, c’est bien connu. Encore un peu et il y aura des monarchistes maurassiens cocaïnomanes et musulmans en France, grâce à Soral !


    • Vraidrapo 4 juin 09:05

      @Hijack ...
      Donc c’est clair ... et on sait à présent pourquoi les sionistes n’aimaient et n’aiment tjrs pas De Gaulle.

      En 2019, les pseudo-gaulois, ces Goyyims, ne l’ont toujours pas compris.
      Les Minc, Attali, BHL, Talonnettes, Konh-Bendix, tous les Weil, Veil etc... leur chient sur la gueule et ils en redemandent. Maintenant, ils ont même en prime un couple au Panthéon !
      Personne ne proclame que Konh-Bendix a été parachuté en 68 pour dégommer le Général suite à l’embargo des Armes pour proche-Orient. ( peuple d’élite sûr de lui et dominateur...)
      Aujourd’hui, après avoir essayé de déstabiliser Damas, l’UMPS livre des armes aux belligérants saoudiens pour massacrer des populations yéménites


    • Hieronymus Hieronymus 4 juin 09:45

      @Jean Robin contre Fantômette
      Soral a le mérite d’ouvrir la fenêtre d’Overton, chère à DP,
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Fen%C3%AAtre_d%27Overton
      mais sinon c’est vrai qu’il dit un max de conneries, car prisonnier de sa clientèle pour laquelle il vit, c’est dommage pour un mec aussi brillant qui produit souvent d’excellentes analyses
      je suis abonné à la lettre de Jeune Nation et jette un coup d’oeil discret sur leurs publications quasi quotidiennes, je prends eux comme exemple mais pourrais en prendre d’autres, en résumé bcp de parlote, srt de la parlote, mais jamais aucune stratégie claire d’énoncée, je pense qu’en gros ils s’en foutent (que tout se casse la gueule) satisfaits qu’ils sont de leur "intelligence supérieure"
      mais le pire n’est pas dans l’inanité de leurs propos mais dans le caractère extrêmement égocentrique et conflictuel de leurs leaders, c’est là qu’on revient à Soral et au delà de ses mérites, de son courage certain, on est bien obligé de constater la négativité du personnage :
      https://youtu.be/0-KfBAstvr0
      https://youtu.be/1BeCS2VmLvs
      vidéos que j’ai tenté sans succès de faire publier sur ce site
      c’était très sympathique cette réunion du 19 janvier avec un Alain en grande forme qui tapait sur tout le monde càd sur Zemmour (ça peut se comprendre, y a de profondes divergences) mais aussi sur Vincent Lapierre (motif non avoué "jalousie" car le mec s’est barré de son staff) et enfin très violemment sur Boris Lelay (inexcusable, Lelay est anti-muzz mais il a un courage énorme et prends des risques inouïs) 
      ces attaques incessantes contre tout et tous disqualifient Soral qui révèle son caractère de teigne hargneuse et ingérable, incapable de faire la part des choses, Boris Lelay qui est un des commentateurs les plus doués du Web ne l’agresse jamais de cette manière, comme pour Branco on reconnaît là encore la jalousie maladive de Alain, passé de commentateur critique à fouteur de merde détestable


    • @Hieronymus
      Bon, encore un peu et vous finirez par découvrir que Soral n’est ni courageux ni brillant. Courage ! Moi-même, je l’admirais il y a longtemps mais je suis à peu près sûr désormais qu’il n’y a rien d’original chez lui. Quant à sa personnalité, mieux ne vaut pas en parler. 
      Je suis étonné par le nombre de soraliens-blancs dégénérés sur ce site, du reste. Certains vont jusqu’à le copier de façon grossière. Soral qui hait les maghrébins, du reste... c’est un type totalement névrosé, voire plus.


    • Hijack ... Hijack ... 4 juin 13:48

      Hum ! + 6 d’un coup ... en me connectant !  smiley


    • Hijack ... Hijack ... 4 juin 13:50

      @Vraidrapo

      Tout à fait  !


    • Eric_F 4 juin 15:05

      @Hijack..
      "c’est l’Algérie de Boumediène qui a proclamé l’arrêt de l’émigration dès 1973"
      Manifestement cette "proclamation" n’a pas eu d’effet, il y a encore 40 000 arrivées par an de nos jours. Le nombre d’Algériens en France est évalué entre 1,7 millions [insee 2008] et 4 millions (dont 2 millions de binationaux) [ref]


    • Hijack ... Hijack ... 4 juin 15:42

      @Eric_F

      Une proclamation n’est pas une prévision ... il avait dit durant son vivant et ça correspondait à sa politique. D’ailleurs, il avait bloqué (mis à part les étudiants, les touristes etc ...) toutes les départs d’Algérie. Mais il mort (bizarrement) moins de 5 années après. Depuis, ça a été de pire en pire ... jusqu’à nos jours.
      .
      De plus, Boumedienne à l’époque soviet, avait envoyé les meilleurs étudier en URSS ... en second lieu aux USA et ensuite la France, RFA ... (sans être sûr de l’ordre, sauf pour l’Urss).
      .
      Les algériens en France, sont en majorité français ... et tant que que certains français les désigneront en tant qu’algériens, le problème dont tu te plains, demeurera. La bi-nationalité, suis contre ... non pour son côté pratique, mais pour le reste.

      Les chiffres que tu avances (nombre d’algériens et des arrivées) me semblent exagérés (pas eu le temps de vérifier)

      En 2011, sur les 64 933 400 individus présents légalement sur le territoire français, l’Insee recensait 465 849 immigrés algériens (0,7% de la population totale)

      Les médecins algériens représentent 25 % du nombre total de médecins étrangers exerçant dans les hôpitaux français, selon une étude du Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM).


    • Hieronymus Hieronymus 4 juin 17:37

      @Jean Robin contre Fantômette
      oui Soral on peut clore le chapitre
      je ne cherche pas vraiment à le défendre, je pense qu’il y a eu une dégradation, ces vidéos d’actualité il y a qq années étaient vraiment bonnes, à l’époque il jouait un rôle assez positif même si son côté mégalo hyper narcissique avait déjà de quoi inquiéter
      je l’évoquais surtout à titre d’exemple du formidable foutoir qu’est la réacosphère (ou fachosphère) où les gens sont surtout occupés à se tirer dans les pattes (et c’est fort triste)
      Soral hait les Maghrébins ? pas si évident.. y a peut être chez lui une forme de fascination non avouée pour la violence et la cruauté de ces derniers
      mais je ne vais pas creuser davantage..


    • pegase pegase 5 juin 12:28

      @Jean Robin contre Fantômette

      Nous faisons la police en Afrique de l’Ouest pour quel résultat, pour quel bénéfice ? Rien, comme vous le savez sinon encore plus d’immigration.

      Arrêtez voir, votre niveau de vie actuel dépend directement du pillage des ressources du continent africain, le jour où ce pillage cessera, vous redescendrez au niveau de la Roumanie ...


    • @pegase
      On a un bon collégien marxiste là aussi, un bon anti-capitaliste à barbichette probablement entretenu par papa-maman et qui pontifie sur internet. 

      Ducon, comment piller un pays qui n’a aucune richesse ? La seule richesse africaine pendant longtemps, c’était l’esclavage. La France a toujours perdu son argent à développer l’Afrique car ce n’était pas les Africains qui avaient commencé à exploiter les ressources minières ou énergétiques ou à développer leur agriculture, avec leurs techniques néolithiques. Les investissements français ont développé l’Afrique et pas l’inverse puisque la population ne cesse de grimper. Ca vient d’où la médecine, les hôpitaux, leur meilleure hygiène, leur meilleure alimentation qu’avant la colonisation ? Des Africains eux-mêmes peut-être ?

      De Gaulle te tirerait tes grandes oreilles de kikoule niais ethnomaso.


    • joelim joelim 5 juin 23:03

      @Jean Robin contre Fantômette
      "Moi-même, je l’admirais il y a longtemps mais je suis à peu près sûr désormais qu’il n’y a rien d’original chez lui. Quant à sa personnalité, mieux ne vaut pas en parler.
      Je suis étonné par le nombre de soraliens-blancs dégénérés sur ce site
      ,"

      Quelle pédanterie. Vous étiez dégénéré donc.
      C’est bien pire maintenant.


    • @joelim
      Le dégénéré, c’est celui qui poursuit dans la contradiction avec son éducation, son héritage séculaire, les valeurs qu’on lui a inculquées. Je n’ai pas poursuivi dans cette voie, gros cul.


    • Eric_F 6 juin 18:29

      @Hijack ...
      "Une proclamation n’est pas une prévision"
      en effet, mais dire que l’immigration aurait été du seul fait des entreprises allant chercher les gens en Algérie est fausse depuis les années 70, alors que le flux migratoire s’est néanmoins poursuivi. Personne me semble-t-il ne nie que certains nouveaux arrivants apportent des compétences utiles pour la France (cf votre exemple des médecins), c’est du reste le critère que défendent les partisans de l’"immigration choisie".

      Concernant les chiffres, Wikipedia mentionne diverses études sur la question. Il y a forcément une intégration "de jure" au fil des générations, pas toujours aussi effective "de facto" vu le contexte difficile (économique, géopolitique, socio-culturel...). Notamment le concept de "double nationalité" pose par nature un problème sur les questions conflictuelles bilatérales, ce n’est absolument pas spécifique au cas algérien bien évidemment.


  • Julot_Fr 3 juin 22:28

    Arschelineau n’est pas credible.. toute cette pub est veine.. emmerdante


    • cettegrenouilleci 3 juin 23:23

      @Julot_Fr

      "toute cette pub est vaine, emmerdante"

      La vôtre, très élaborée et très convaincante, va, on n’en doute pas, ravir les amateurs de rhétorique et de joutes tribuniciennes, à défaut de séduire ceux qui chérissent le respect de l’orthographe.


  • Vraidrapo 4 juin 05:01

    C’est mon deuxième vote pour la liste Asselineau, et il y en aura d’autres !

    Quand je fais un choix politique, j’examine les programmes, j’écoute les têtes de liste et je me décide sur le plus cohérent compte tenu des réalités passées, présentes et des projections...

    qq critères politiques :

    l’ingérence étrangère et le néocolonialisme,

    la souveraineté,

    l’économie,

    l’objectivité des Media,

    la solidarité nationale,

    la démocratie "parlementaire",

    la lutte contre la corruption des élites,

    les privatisations...

    quand j’entends JLM vanter les mérites de la Mitte, ça ne passe pas,

    quand on a assisté à la nullité de la folle lors du débat sur la monnaie, ça ne passe pas,

    Quant aux "Grands Partis " traditionnels, ils ont montré à maintes et maintes reprises, l’idée qu’ils se font du pouvoir : se vautrer dans le fromage.

    Nous avons un instrument merveilleux : le Monde Diplomatique à lire et à partager sans modération !


    • Hijack ... Hijack ... 4 juin 14:01

      @Vraidrapo

      Je te rejoins sur bcp de points (sauf le Monde Diplomatique que je ne lis plus, depuis longtemps).
      .
      Avant, perso, je votais soit contre quelqu’un ou contre un projet ... ou bien je m’abstenais, jamais pour approuver ! Depuis Asselineau, aucune hésitation. Je le soutiens à 199 % (les +99) sont, ce que l’on sait de son projet avant même qu’il n’en parle ... diplomatie oblige).
      .
      J’irai même plus loin ... en disant qu’après F.A, il y a la route (royale sans jeu de mots) pour la royauté en France, donc pas pour l’immédiat. Malheureusement, bcp ne sont pas prêts à le comprendre ... enfin, à condition qu’il ait la voie libre, ce qui ne sera jamais aisé.


    • Vraidrapo 4 juin 23:50

      @Hijack ...
      Je ne comprends pas votre allusion à la monarchie ... ?
      Par ailleurs, je lis le Monde Diplomatique jusqu’à la dernière ligne. Je cercle les nombreux paragraphes particulièrement frappants/courageux et je le passe à ma compagne qui apprécie. Ce mensuel procure un ensemble de clefs qui permet à chacun de se faire une opinion éclairée malgré ce contexte de Media consensuels manipulateurs ( sous les directives du MEDEF et du Siècle ).
      Si la majorité des électeurs étaient sensibles aux "éclairages" du Diplo, l’Oligarchie serait amenée à révéler son vrai visage : celui de la dictature. On passerait à la trappe, le qualificatif démocratique dont on affuble abusivement ce pays...
      La manipulation des Media est la variable d’ajustement du Régime politique qui a commencé à glisser vers une dictature... il n’est que de comparer la violence inouïe de la répression contre les Gilets Jaunes et celle contre les petits merdes dealeuses des banlieues... Y’ a pas photo !


    • Hijack ... Hijack ... 5 juin 17:46

      @Vraidrapo

      Je ne lis plus le Monde diplomatique depuis longtemps ... et même avant, c’était juste quelques grandes lignes ... ça ne m’empêche pas d’être souvent d’accord avec toi, il me semble.
      .
      Je dis que l’idéal pour la France (mais aussi bcp de grandes nations) serait la royauté ... mais pour cela, il faut impérativement exister en dehors de l’U.E. Je sais que l’idée d’un royaume ... ça en refroidi pas mal (moi le premier il y a quelques années), mais après avoir étudié la chose, j’adhère à cette idée ... tout à fait possible pour le bien de tous, sauf que la majorité des gens ne sont pas prêts ... ne serait-ce qu’à le comprendre. Malgré que je pourrais écrire 1000 lignes en arguments pour un royaume, je m’en garderai bien, car il y a des gens bien plus calés que moi sur le sujet ... donc consulter les nombreux sites pro royauté qui seront à même de bien informer tous ceux qui se posent des questions ou ne comprennent pas.


    • Eric_F 6 juin 19:10

      @Hijack ...
      On peut admettre la royauté dans le cadre d’une continuité historique sans rupture (ou très brève), comme en Angleterre ou dans les pays nordiques (dont nul ne nie que ce sont des pays très démocratiques). Mais dans aucun de ces pays le monarque n’a de pouvoir effectif, juste symbolique et traditionnel (parfois quasi-folklorique). En Espagne la période républicaine a été brève, puis le franquisme constituait une forme de "régence". Chez nous, il y a eu rupture de la continuité monarchique depuis un siècle et demi, et en plus il y a plusieurs dynasties prétendantes dont aucune n’émerge vraiment (Bourbon-Anjou, Orléans, Bonapartistes).
      Durant la seconde guerre mondiale et jusqu’au début des années soixante, le comte de Paris a eu une certaine activité et notoriété, il semble que le général de Gaulle ait tenu en réserve l’option d’une restauration monarchique (il avait toujours, a dit Pierrefitte "plusieurs fers au feu" selon les circonstances, et il semble qu’il ait quelque peu lanterné le prétendant). Ni les circonstances, ni la classe politique, ni l’état de l’opinion n’ont donné corps à cette hypothèse, et aucun prétendant ultérieur n’a eu la moindre notoriété. A part un milieu extrêmement restreint, il n’y a plus de tradition monarchiste en France comme il pouvait en exister jusqu’au milieu du 20è siècle, ni de mouvement politique significatif.

      PS : "consulter les nombreux sites pro royauté" le premier que m’indique le moteur de recherche est "allianceroyale.fr", et le navigateur retourne une alerte "risque de sécurité" ...attention la république est en danger smiley


  • thierry3468 4 juin 09:17

    L’UPR a fait le bon diagnostic sur la situation du pays mais se plante sur ce qu’il faut faire pour sauver le pays à l’agonie.Le Frexit pourrait s’avérer l’ultime saignée qui tuerait le peu d’espoir encore présent.En effet,le Frexit serait très douloureux à obtenir et plus surement ,il serait suivi de représailles monumentales de la part des puissances financières .Notre pays n’est pas prêt à accepter un traitement aussi extrême que le Frexit qui pourrait s’avérer désastreux pour tous les Français.Asselineau ne peut rien garantir .Ce saut dans l’inconnu est angoissant alors que les Français ont besoin de sécurité .


    • maQiavel maQiavel 4 juin 12:17

      @thierry3468

      La pierre angulaire , c’est l’euro. Une sortie de l’eurozone pourrait effectivement s’avérer très douloureuse mais tout dépend de la stratégie de sortie. Avec une bonne stratégie de sortie , les inconvénients seraient incontestablement inférieurs aux bénéfices. 


    • cettegrenouilleci 4 juin 13:13

      @thierry3468

      "Notre pays n’est pas prêt à accepter un traitement aussi extrême que le Frexit qui pourrait s’avérer désastreux pour tous les Français."

      Si beaucoup de nos concitoyens croient cela, c’est parce que le médias, le gouvernement Macron et les opposants de pacotille qui siègent à l’assemblée leur cachent la vérité et leur mentent effrontément.

      Le maintien de la France dans l’UE, c’est toujours plus de délocalisations, toujours plus de suppressions d’emplois, toujours plus de profits pour les détenteurs de capitaux, toujours plus d’austérité pour les travailleurs et les couches populaires.

      Le maintien de la France dans les pinces de l’UE et de l’euro, c’est la poursuite du démantèlement à marche forcée de nos services publics et le bradage à des intérêts privés et des puissances étrangères, des grandes entreprises nationales qui encadraient et garantissaient le bon fonctionnement de notre économie et constituaient un bouclier aussi bien contre les effets de la mondialisation que contre la course effrénée au moins disant social et à la liquidation des droits, des libertés et du niveau de vie des salariés de tous les secteurs et de toutes catégories.

      C’est le maintien de la France dans l’UE, l’euro et l’Otan qui risque bien " de s’avérer l’ultime saignée qui tuerait le peu d’espoir encore présent".

      Contrairement à ce que vous affirmez, c’est la sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan qui redonnera à la France et aux Français les garanties du retour à la préservation de nos intérêts nationaux et à l’éradication des politiques et des pratiques aberrantes conduites au nom du principe sacré de la construction européenne.

      Mais ce principe même de la construction européenne est une imposture. Il n’apporte rien de bon aux nations et aux peuples embarqués bon gré mal gré dans ce cauchemar. L’UE n’apporte ni la paix, ni les moyens de résister aux conséquences de la mondialisation, ni l’arrêt des fermetures d’entreprises, ni l’arrêt du démantèlement de nos institutions et de nos territoires, ni la préservation de notre environnement et de nos libertés, ni aucune garantie pour les travailleurs, ni aucune augmentation du pouvoir d’achat.

      "Ce qui est angoissant alors que les Français ont besoin de sécurité", c’est de maintenir notre pays enfermé dans la machine à broyer et à soumettre les peuples qu’est l’Union Européenne, c’est de voir érigé en dogme d’état, avec l’aide de politiciens véreux, concupiscents, dépourvus d’honneur, avec l’aide de médias serviles, le principe même de la destruction de notre nation et de notre peuple. 

      Ce qui est angoissant alors que les Français ont besoin de sécurité, c’est de voir le peuple endormi par les joueurs de flûte des européistes des tous acabits.

      Ce qui est angoissant, c’est de constater jour après jour l’étendue des dégâts provqués par cette chimère, par ce miroir aux alouettes de la construction d’une nation européenne pour un peuple européen qui n’existeront jamais ni l’une, ni l’autre.

      Toutes ces conséquences catastrophiques des lubies européistes de la classe politicienne qui préside aux destinées du pays depuis près de cinq décennies ont été étalées au grand jour par le mouvement inédit et la colère légitime des Gilets Jaunes.

      La réaction du pouvoir au développement de l’action des Gilets Jaunes a démontré avec éclats (c’est le cas de la dire) une fois de plus le mépris dans le quel Macron et ses accolytes tiennent les besoins élémentaires de la population et leur juste revendication d’obtenir que chacun ait les moyens de mener une vie digne.

      Le gouvernement Macron et ses donneurs d’ordre de l’oligarchie n’ont rien cédé aux Gilets Jaunes parce que leur seul projet et leur seule préocupation, c’est de garantir des superprofits aux grandes entreprises capitalistes et l’augmentation faramineuse des dividendes des actionnaires, c’est de mettre notre peuples dans l’incapacité de se défendre contre les appétits de plus en plus dévastateur des prédateurs qui président désormais à la définition, au choix et à la mise en acte de notre destinée à tous.

      L’UPR ne se plante pas "sur ce qu’il faut faire pour sauver le pays".

      Ce qu’il faut faire pour sauver le pays, c’est d’abord et de toute urgence sortir la France de l’UE, de l’euro et de l’Otan et se prémunir contre le retour éventuel à de telles aberrations (le RIC est l’un des outils qui permettra d’y veiller, ainsi que des modifications adéquates de notre constitution).

      La tâche urgente de l’heure, c’est pour chacun de retrousser ses manches et d’apporter sa contribution à la construction du grand rassemblement populaire majoritaire qui sera seul capable de tenir en respect les ennemis du peuple, de conduire la résistance à l’entreprise de liquidation de notre nation, de mettre en application et de faire respecter par tous le retour à l’indépendance de la France, de redresser l’économie du pays en organisant la nécessaire ré-appropriation sociale des secteurs stratégiques de la production et des échanges, de redonner à notre pays la place qu’il n’aurait jamais dû perdre dans le concert des nations.

      Bonne journée à tous.


    • REMY Ronald REMY Ronald 4 juin 13:53

      @maQiavel
      Bonjour.
      Pas d’accord avec vous. Le vrai problème n’est pas l’Euro, mais

      => l’incomplète banque européenne pour devenir une monnaie véritablement concurrente du dollar et se sortir de son dangereux impérialisme léonin,

      => la mauvaise gestion du système financier européen gangrenée par une gigantesque démente spéculation

      au dépend de l’économie réelle,

      => l’incomplète structuration du marché européen permettant une inacceptable concurrence déloyale (notamment au niveau fiscales et des charges sociales)

      => la médiocrité de certains gouvernements européens qui ont suicidairement laissé faire (notamment en France où 70% des emplois industriels ont disparu en 30 ans).

      => etc. etc.(trop copieux à exposer)
      .
      Le fait d’avoir l’Euro ou le Franc n’a rien à voir avec la bonne ou mauvaise gestion des pays.
      Les exemples sont nombreux et évidents dans les deux sens (Euro ou monnaie nationale).
      .
      Il faut au contraire améliorer les textes existant.
      Ce nouveau parlement européen servira t’il d’aiguillon aux "Dagoberts" qui dirigent chacun des pays ET le Conseil Européen ? Nous verrons. Nous agirons pour que ce soit le cas.
      .
      Le retour à 27 monnaies différentes, trichant par dévaluations concurrentielles successives, solution spoliatrice par essence, coûteuse par les frais de change, par l’instabilité monétaire face aux spéculations sur les monnaies, coûteuse diplomatiquement et économique face au Dollar roi, ne bénéficiera qu’aux démagogues manipulateurs et surtout aux spéculateurs. Jamais au peuple.
      Lorsque des spéculateurs gagnent des milliards en jouant tour à tour sur telle ou telle monnaie nationale, à l’exemple du financier Charles Gave ou du Milliardaire Georges Soros (qui s’est notamment enrichi, via la Livre, sur le dos des citoyens Britanniques), ils prélèvent cet argent où ? Dans la poche de nos dirigeants ? Dans la poche de nos élus et de nos politiciens ? Non. Ces milliards sont et seront toujours prélevés dans vos poches à vous, citoyens, de droite ou de gauche, électeurs ou non de François Asselineau.
      Moins on leur donnera l’occasion de spéculer, moins le citoyen y perdra.
      D’où cette démarche unitaire.
      Ce qui ne doit pas nous empêcher d’améliorer le fonctionnement des institutions européennes

      et de l’Euro.
      Lors de l’élection européenne de 2019, la quasi totalité des partis français se sont enfin décidé à oeuvrer dans ce sens

      .
      A+
      Cordialement.


    • cettegrenouilleci 4 juin 14:45

      @cettegrenouilleci

      petite correction

      §13 : notre peuple (singulier et précieux) (et non pas "notre peuple(s)"


    • maQiavel maQiavel 4 juin 16:31

      @REMY Ronald

      Pour commencer , je vous remercie pour vos interventions car même si je suis la plupart du temps radicalement en désaccord avec vous , je trouve que vous apportez du pluralisme sur ce site , il est très rare de trouver ici des personnes se revendiquant européiste et macroniste.

       

      Je précise que dans ma réponse à thierry3468 , lorsque j’ai écrit que l’euro est la pierre angulaire , je voulais dire que ce n’était pas la sortie de l’UE qui en soit était problématique mais celle de l’euro qui peut être très dangereuse si elle est menée de la mauvaise façon. Sur votre commentaire , ma réponse sera très superficielle car il est impossible d’aborder un sujet aussi vaste que l’euro en un seul commentaire :

       

      -Tous les problèmes économiques ne sont pas liés à l’euro , il y’ a d’autres causes et vous en avez cité quelques-unes qui sont conjoncturelles comme la mauvaise gestion de certains gouvernements. Il n’en reste pas moins que l’euro constitue un énorme problème structurel.

       

      -La zone euro n’est pas une zone économique optimale , au lieu d’engendrer un mouvement général de convergence des économies , l’euro accroit spontanément l’hétérogénéité. Dans un système de monnaie unique ( ou commune , peu importe ) et en l’absence de flux de transfert massifs , cette hétérogénéité se traduit logiquement par des écarts de compétitivité qui condamne les pays dont l’inflation est structurellement supérieure à une montée des déficits , à l’austérité et à la récession. L’euro ne tient donc pas compte de l’individualité des systèmes socioéconomiques qui sont le produit des histoires nationales , ce qui est pourtant un facteur essentiel dans toute approche de politique monétaire , la réalité est qu’ il existe des taux d’inflation différents suivant les pays et qu’ une politique monétaire unique implique qu’elle sera soit trop restrictive soit trop accommodante suivant les différents pays ( cfr la métaphore de la chaussure ) , c’est ainsi que certains pays s’en sortent bien au sein de la zone euro et que d’autres crèvent à petit feu , ce n’est pas seulement une question de mauvaise gestion.

       

      -L’euro a un cout faramineux pour l’économie française du fait de la pression que cette monnaie exerce sur sa croissance , sur le chômage et sur les finances publiques. Vous parlez de désindustrialisation , eh bien des études montrent que l’euro est le responsable principal de l’affaiblissement de la production industrielle, que ce soit à cause des problèmes de concurrence à l’intérieur de la zone Euro ( écart sur les coûts salariaux ) ou à cause des problèmes de concurrence extérieure à la zone Euro (hausse du taux de change par rapport au Dollar).

       

      -Vous dites que les dévaluations ne profitent pas aux peuples mais l’histoire économique montre que cette assertion est fausse. Bien sûr , il ne faut pas dévaluer n’importe comment sinon c’est la catastrophe mais les dévaluations vertueuses ça existe et l’histoire regorge d’exemples. Lorsqu’on a affaire à une telle hétérogénéité au sein d’une zone économique , il faut une dévaluation pour rééquilibrer les niveaux de compétitivité , elle peut être externe ( on modifie la totalité des prix nominaux ) ou interne ( on baisse la masse salariale ). L’euro interdit la dévaluation externe , vous devez être content puisque vous estimez qu’elle est spoliatrice ( pour les rentiers , ça s’entend ). Mais l’euro oblige à la dévaluation interne , ne trouvez-vous pas là qu’il s’agit d’une spoliation pour les salariés ? En réalité les choses sont claires et il y’a un choix politique à faire : soit on favorise les rentiers , soit on favorise les salariés. L’euro est un choix politique oligarchique qui est en faveur de la rente et qui pénalise le salaire , les oligarques européistes ont sciemment choisi de sacrifier les classes moyennes et populaires en les utilisant comme une variable d’ajustement.

       

      -Le pire , c’est que les politiques de dévaluation interne ne parviennent pas à réduire l’hétérogénéité de la zone , bien au contraire. Vous pouvez tenter de changer tous les traités que vous voulez (quand bien même ce serait possible et que les 27 puissent vraiment tomber d’accord ) , ce problème ne se réglera pas comme ça , la seule solution c’est de mettre en place des flux de transfert dans le cadre d’un fédéralisme européen. Seulement , les flux à mettre en œuvre sont tellement massifs que les gagnants de la zone euro comme l’Allemagne ( en réalité surtout le grand patronat allemand ) ne l’accepteront jamais puisque ce serait un suicide national.

       

      Je n’ai pas pu répondre à tout , mon commentaire est déjà trop long.


    • REMY Ronald REMY Ronald 4 juin 20:42

      @maQiavel
      Effectivement, ce type de dialogue un peu sérieux prend du temps et incite d’ailleurs à des vérifications statistiques complémentaires. Une compilation des derniers chiffres européens 2018 s’impose...
      .
      J’ai retrouvé dans votre argumentation une architecture commune à celle de Charles Gave (dont j’aime voir et revoir ses vidéos, tout en étant en désaccord avec lui sur les "solutions"). J’ai d’ailleurs apprécié qu’il ne parle plus de "frexit" et qu’il se déclare européïste lui aussi (mais sans l’Euro et sans Maastricht). Il préfère maintenant utiliser le terme "brUxit"(Bruxelles), beaucoup plus constructif et... réformiste.
      .
      Reste les bases de désaccords entre nous tous, qui permettent cependant et paradoxalement un grand nombre de convergences d’analyse.
      En clair,
      comme avec François Asselineau,
      je me délecte de la soigneuse description détaillée des dysfonctionnements des institutions européennes.
      Résultat,
      si je devais diriger un éventuel gouvernement de rassemblement républicain,
      (il n’y a aucune chance à mon âge)
      moi le militant européïste passionné,
      je préfèrerai de loin les avoir au sein du Conseil, plutôt que certains actuels courtisans zombis, aussi aveugles, autistes, incompétents que censeurs.
      Comme je l’écrivais déjà dans un texte "En Marge" le 27 décembre 2017, un bon gouvernement a besoin d’outils complets d’analyse et d’alerte, de bons radars, rétroviseurs et périscopes politiques.
      .
      Dans l’attente d’avoir le plaisir de s’échanger des statistiques et graphiques au cours des prochains mois (et années), et de se pencher sérieusement sur la démarche alternative d’Europe des Nations, à géométrie variable, à la carte, via X agences fédérales européennes, recevez mes cordiales salutations.


    • Vraidrapo 4 juin 23:55

      @thierry3468
      Dès le début de la présidentielle, Asselineau a reconnu qu’on aurait 2 à 3 ans de vaches maigres avec 20% de dévaluation / au Mark ou à l’Euro...
      Idéologiquement je suis prêt à ce sacrifice et à davantage d’effort fiscal dans la mesure de mes ressources.
      Quant à la CIA, je l’attends de pied ferme ! Fera pas le coup de Maïdan...


    • Hijack ... Hijack ... 5 juin 17:57

      @thierry3468

      Hum ! Tu crois donc que la France est prête à accepter les menottes de l’U.E ... pieds et poings ... mais ne serait pas prête à être totalement libre ?
      C’est placer l’auto-endiguement, l’enchaînement, bien au-dessus de la liberté ...
      .
      Pourtant ... même un animal n’échangerait pas sa liberté ... y compris au prix de sa vie ; sauf s’il en est contraint. Et, si tu crois que la France est contrainte ... ou les français contraints, ce n’est guère prometteur.
      .
      Asselineau a bien étudié la question ... la France est une des nations les plus résilientes ... elle donnera l’exemple et, j’en suis certain bcp suivront son exemple, si le cas échéante. Cela étant ... vu que le Frexit serait un affront contre l’Empire, va savoir s’ils laisseront faire celui qui cherche à faire évader des dizaines de millions d’âmes de leur prison, petitement dorée ... Tout ça pour dire que F.A, joue actuellement le rôle le plus salutaire.


    • maQiavel maQiavel 5 juin 18:51

      @REMY Ronald

      Je n’ai jamais vraiment lu ou écouté Charles Gave (qui a des postures qui éveillent ma méfiance ) sur la question de l’euro ou alors très succinctement , mais si nos argumentations ont une architecture commune , alors soit.

      Sinon effectivement , il y’a une convergence de plus en plus forte entre les analyses de ceux qu’on désigne comme eurosceptique et ceux qu’on désigne comme des europhiles ( je parle évidemment des gens qui publient sur le sujet , pas des commentateurs médiatiques qu’ils soient politiciens ou journalistes ).

      Ce fut un plaisir d’échanger avec vous.


    • Eric_F 6 juin 15:13

      @Vraidrapo
      "Asselineau a reconnu qu’on aurait 2 à 3 ans de vaches maigres avec 20% de dévaluation / au Mark ou à l’Euro"  Quelle est la part des produits importés (qui augmenteront mécaniquement de 20%) dans la consommation ? Les plus modestes qui achètent davantage de produits "low cost" ne seraient-ils pas les premiers pénalisés ? Le tissu industriel n’est pas apte à se reconstruire en 2 ou 3 ans sur l’ensemble des domaines (par exemple textile, électroménager...) et ses couts de production par rapport au pouvoir d’achat intérieur resteront ce qu’ils sont aujourd’hui, les jeans de base nationaux coutent au moins 80 euros, et les micro ondes 200 euros, 4 ou 5 fois plus que ceux low cost, donc la dépendance extérieure pour les produits d’appel demeurera, mais leur prix augmentera lié à l’érosion du franc, donc le pouvoir d’achat baissera (pour les salariés comme pour les pensionnés). 
      C’est vrai qu’on pourrait peu à peu redevenir producteurs et exportateurs, mais avec un pouvoir d’achat proche des pays de l’Est.

      PS : les "rentiers" fortunés qui ont leur argent placé sur des valeurs des pays à monnaie forte seront paradoxalement les plus gros bénéficiaires.


  • Eric_F 4 juin 15:11

    Le Brexit est considérablement plus smple que le Frexit, puisque le Royaume Uni n’est pas dans l’euro ni dans Schentgen, il constitue une puissance financière, il peut compter sur l’entente anglo-saxonne avec les Etats Unis.


    • Hijack ... Hijack ... 4 juin 17:44

      @Eric_F

      Justement, je pense que la France sera encore plus libre que la GB, allié d’office de l’oncle Sam otanisé. La France frexitée pourra commercer avec qui elle veut, ne sera soumise à aucune puissance. Rien ne lui empêchera de choisir, ses amis, ses alliés, ses partenaires commerciaux.


    • Vraidrapo 5 juin 05:39

      @Hijack ...
      D’autant plus facile que le clivage des 2 blocs (rideau de fer) est révolu.
      Même en ce temps-là beaucoup de pays avaient pu réaliser le Mouvement des Non-alignés... imparfait certes mais, une bonne base pour une posture alternative à l’aube du IIIème millénaire. Peut-être une chance pour la France de redevenir chef de file dans le concert des Nations... pour autant que nos zélites l’ambitionnent !

      Le but de l’organisation défini dans la « déclaration de La Havane » de 1979 est d’assurer « l’indépendance nationale, la souveraineté, l’intégrité territoriale et la sécurité des pays non alignés dans leur lutte contre l’impérialisme, le colonialisme, le néocolonialisme, la ségrégation, le racisme, et toute forme d’agression étrangère, d’occupation, de domination, d’interférence ou d’hégémonie de la part de grandes puissances ou de blocs politiques » et de promouvoir la solidarité entre les peuples du tiers monde. L’organisation, dont le siège est à Lusaka en Zambie, regroupe près des deux tiers des membres des Nations unies et 55 % de la population mondiale.


    • Hijack ... Hijack ... 5 juin 18:15

      @Vraidrapo

      Oui, surtout que le rideau invisible de l’Empire est bien pire que ne l’était le rideau de fer.
      Pour être chef de file des nations ... je t’ai répondu plus haut.


Réagir