samedi 14 octobre 2017 - par Sophie Li

Laurent Joffrin ulcéré par les propos de Danièle Obono sur Charlie Hebdo et Dieudonné

Des propos choquants de la députée Danièle Obono ont refait surface, mettant dans l'embarras son parti, La France Insoumise. Avant son élection à l'Assemblée nationale, elle avait déclaré ne pas avoir pleuré pour Charlie Hebdo, mais pour la censure par l'État de Dieudonné, pourtant condamné pour antisémitisme. De quoi mettre en rage le journaliste Laurent Joffrin : "Je pense qu'il faut interdire un certain nombre d'expressions haineuses et racistes", a-t-il martelé sur C8, face à des contradicteurs plus tolérants ou laxistes que lui, l'un d'eux allant jusqu'à contester la loi Gayssot, qui réprime le négationnisme. Joffrin a même osé un parallèle entre la présence problématique d'Obono à l'Assemblée (dont on ne connaissait pas jusqu'ici les idées douteuses) et celle, à proscrire selon lui, d'un député nazi.



62 réactions


  • maQiavel maQiavel 14 octobre 2017 11:22

    J’avoue être agréablement surpris par le semblant de cohérence de Danièle Obono sur la liberté d’expression.

    Dans un précédent article sur la polémique lié au fait qu’elle avait signée une pétition lancée par « les Inrocks » contre la censure du groupe du groupe ZEP et du rap satiruque qui avait pour refrain « nique la France » , signature qu’elle justifiait par sa défense du principe de la liberté d’expression , j’avais écrit « Rappelons ici un des principes de la liberté d’expression : elle ne vaut que pour la personne qui pense autrement, quand bien même on la méprise et si on veut l’empêcher de s’exprimer, c’est que l’on s’oppose à cette liberté ! Il sera donc impossible pour les véritables défenseurs de la liberté d’expression de s’insurger de ce qu’une citoyenne, même élue de la République, puisse défendre ce principe philosophique. Particulièrement ces personnes qui s’insurgent, au nom d’une atteinte à la liberté d’expression , des condamnations de Dieudonné, de Boris Le Lay, d’Hervé Ryssen et d’autres personnes classées à l’extrême droite et étiquetées « raciste » dans les médias mainstream. On pourrait par la même occasion demander à madame Obono si elle serait prête à signer une pétition en défense d’une de ces personnes, ce qui permettrait de vérifier la sincérité et la cohérence de sa position. D’autant que dans une interview, elle s’exprime ainsi : « J’ai apporté mon soutien au groupe ZEP, dont l’album s’appelle « Nique la France ». Je l’ai défendu au nom de la liberté d’expression. Je ne reprends pas le terme, pour ma part. Mais je crois indispensable de défendre la licence créative pour les artistes  ». »

    Même si ces phrases semblent lui laisser le bénéfice du doute, elles étaient ironiques car il ne faisait aucun doute dans mon esprit qu’il était impossible qu’elle s’insurge contre la censure Etatique d’un Hervé Ryssen ou d’un Dieudonné.

    J’ai eu tort : « Je n’ai pas pleuré Charlie. […] J’ai pleuré toutes les fois où des camarades ont défendu, mordicus, les caricatures racistes de Charlie Hebdo ou les propos de Caroline Fourest au nom de la ’liberté d’expression’ ou de la laïcité ’à la Française’Mais se sont opportunément tu-e-s quand l’Etat s’est attaqué à Dieudonné, voire ont appelé et soutenu sa censure… ». Etonnant !!!  smiley

    Ceci étant, je n’oublie pas qu’elle s’est abstenue (avec le groupe FI de l’assemblée) lors de la votation pour cette loi scélérate qui prévoit une peine d’inéligibilité pour des délits d’opinion « « « racistes » » » et « « « homophobes » » ». Je ne pense donc pas naïvement qu’elle soit un véritable défenseur de la liberté d’expression. Et à vrai dire, si c’était le cas, ce serait dangereux pour elle car elle se mettrait tout le monde à dos tant dans le spectre politique qu’associatif car défendre de façon cohérente ce principe est la meilleure manière de devenir un pestiféré et de se retrouver isolé. Elle est déjà haie par les droitards qui en ont fait le symbole de tout ce qu’ils haïssent chez la FI, si elle se mettait à militer pour l’abolition des lois pénalisant les opinions comme Gayssot et Pleven, les gauchistes la haïraient encore plus. Sa défense de la liberté d’expression ne peut être que partielle et partiale (je serais encore plus agréablement surpris si je me trompe). 


    • maQiavel maQiavel 14 octobre 2017 11:22

      Bien sur, il y’a une façon plus primitive, plus reptilienne d’expliquer sa position sur Dieudonné : elle est noire, Dieudonné également, solidarité nègre exige, particulièrement dans un contexte médiatique d’affrontement spectacle entre soi disante islamo-gaucho -sphère et facho-judéo-sphère. Seulement, sa phrase sur Dieudonné date d’avant sa députation, donc ça ne tient pas la route …

       


    • Zatara Zatara 14 octobre 2017 12:56

      @maQiavel
      Salut maQ,

      Concernant Obono, tu ne devrais pas te focaliser sur la liberté d’expression en tant que telle.... vois plutôt le contexte pour comprendre qu’il existe bel et bien 2 publics dans sa conception de la politique.... marrant de voir comme cette vue est finalement beaucoup plus commune qu’on le pensait dans l’hémicycle.....


    • maQiavel maQiavel 14 octobre 2017 13:38

      @Zatara
      Salut zat. 

      Tu me connais , ce qui m’intéresse spécifiquement dans cette affaire , c’est la question de la liberté d’expression et plus largement des libertés fondamentales (qui est concrète et tranchante , soit on est pour , soit on est contre ). Tout le reste m’intéresse beaucoup moins en réalité , surtout la façon que nous avons chacun d’interpréter des "contextes " ( question sujette à différentes interprétations , extrapolations et analyses de la réalité , des supposées intentions cachées qu’on décèle chez les uns ou les autres selon sa propre logique et de ce que l’on croit comprendre de la logique des autres , c’est du domaine du mou , de l’ éminemment subjectif et relatif qui peut être débattu une éternité , tout ça pour revenir au point de départ ). 

      De façon générale , Obono ou les politiciens en général ne m’intéressent pas , de toute façon je ne veaute pour aucun d’entre eux. Ce qui m’intéresse , ce sont les propos et les propositions politiques et de ce point de vue là , n’importe lequel d’entre eux , de Melenchon à Marine Le Pen , de Laurent Wauquiez à Cambadélis , d’Obono à Collard , peut dire des choses intelligentes ou des conneries ( ou même alterner l’un ou l’autre dans une même phrase , si si smiley ). Et je me contre fiche du fait que ces gens croient en ce qu’ils disent ou non , c’est une inquiétude d’électeur , ce que je ne suis pas. 

      Donc , le propos d’Obono qui est incriminé ici est ce qui retient mon attention et ça concerne bien la liberté d’expression. Le spectacle médiatique communautaire judéosphère versus islamosphère , franchement je m’en tape le coquillard tellement il est bête ... voilà quoi. smiley 


    • Zatara Zatara 14 octobre 2017 13:55

      @maQiavel
      aaah je retrouve le juriste et l’essentialiste smiley tu as raison, traquer le faux pas est de l’ordre de la politique politicienne. Mais dans le cas d’Obono, et de son puppet master, j’y vois une constante dans le grand écart entre le marché électorale d’une part, et les faux semblants de républicanisme teinté cyniquement et continuellement (il le faut bien puisque ça fini toujours par ruisseler du côté de la FI) d’idéaux et de pureté morale, d’autre part.... Et je ne te crois pas assez sot pour chercher encore ici ou là des convictions profondes dans le paysage politique français médiatisé.... Passer par Obono pour décrire les contradictions inhérentes aux discours politiques dans leur degré de liberté d’expression, c’est comme chercher de l’honnêteté chez Sarko ...


    • Zatara Zatara 14 octobre 2017 13:56

      @erratum

      Passer par Obono pour décrire les contradictions inhérentes aux discours politiques dans leur degré d’attachement à la liberté d’expression, c’est comme chercher...


    • maQiavel maQiavel 14 octobre 2017 14:02

      @Zatara
      Comme je l’ai dit précédemment , les convictions profondes des politiciens m’intéresseraient si j’étais un électeur , ce que je ne suis pas , donc ça ne m’intéresse pas. Ce qui attire mon attention, ce sont les propos que certains de ces politiciens tiennent , que ces propos soient des convictions profondes ou de la com m’indiffère en réalité , ce qui est important de mon petit point de vue tout à fait contestable et sans intérêt, c’est leur justesse. 


    • Zatara Zatara 14 octobre 2017 14:06

      @maQiavel
      au delà du discours convenu (encore que, comme avec cette exemple, l’instant s’accommode à toutes les sauces au besoin)c’est le marché électorale qui dicte leur comportement quant à cette notion.... Il est donc parfaitement inutile ne serait-ce que d’évoquer la notion de liberté d’expression chez ceux là même, qui sont, en vérité, les plus soumis au marché électorale et à la doxa merdiatique....


    • maQiavel maQiavel 14 octobre 2017 14:07

      @Zatara
      Pour le dire autrement , je me contrefiche de savoir si Obono est très attachée ou non à la liberté d’expression et de savoir si ça fait partie de ses convictions profondes. Ce serait de la pure com que ça ne changerait rien pour moi. 

      Par contre , elle qui prétend défendre ce principe , ce qui m’intéresse , c’est de déterminer si dans ses propos , elle le défend de façon cohérente et intelligente. 


    • Zatara Zatara 14 octobre 2017 14:12

      @maQiavel
      Ce qui attire mon attention, ce sont les propos que certains de ces politiciens tiennent , que ces propos soient des convictions profondes ou de la com m’indiffère en réalité , ce qui est important de mon petit point de vue tout à fait contestable et sans intérêt, c’est leur justesse.

      y’a peut être une meilleure base.... je ne sais pas moi, les philosophes par exemple ? parce qu’un politique s’en tamponne de la justesse..... la politique n’est absolument pas un art de la "justesse"...m’enfin.....


    • Zatara Zatara 14 octobre 2017 14:22

      @maQiavel
      Par contre , elle qui prétend défendre ce principe , ce qui m’intéresse , c’est de déterminer si dans ses propos , elle le défend de façon cohérente et intelligente.

      tu regardes la qualité de sa com’ alors.... comprends pas trop mais soit....


    • maQiavel maQiavel 14 octobre 2017 14:45

      @Zatara

      Je n’ai pas dit que la politique est un art de justesse ou que les politiciens s’intéressent à la justesse. Je l’ai dit à plusieurs reprises : je me fiche des politiciens.  

      Ce qui m’intéresse moi, ce n’est pas le cirque politicien mais la justesse des propos qui sont tenus, même par eux, ça pourrait être aussi le cas de la boulangère du coin de ma rue à la différence qu’elle n’est pas un représentant public connu et attaqué pour ses positions. 

      Que le propos soit une com ou non  je m’en fiche, ce qui m’intéresse moi  c’est le principe de liberté d’expression en lui même et sa défense par les propos notamment de ceux qui sont officiellement chargé de voter les lois.

       


    • capobianco 15 octobre 2017 10:34

      @maQiavel
      Vous aurez du mal à convaincre ceux qui n’ont pour volonté que de prouver que cette femme n’est pas "bien" . Il tiennent à démontrer que Mme Obono ne dit pas ce qu’elle "veut dire"... Pas de parti pris bien sûr...bien sûr !


    • Zatara Zatara 15 octobre 2017 12:47

      @capobianco
      Pour ma part, je ne pense rien en particulier de Obono, j’ai un problème avec l’hypocrisie totale de la Merluch’... Que ses ouailles aient, et c’est démontré par le positionnement de celles ci suivant plusieurs "affaires", une conception de la liberté d’expression à sens unique, ne m’étonne guère.... De plus, il ne s’agit pas de démontrer que quelqu’un est "bien" ou "mauvais", je vous laisse à ce genre de considération du niveau bac à sable...


    • Zatara Zatara 15 octobre 2017 12:57

      @capobianco
      ... mais je suis curieux.... à quel "parti pris" faites vous allusion ?


    • maQiavel maQiavel 15 octobre 2017 14:28

      @capobianco

      Vous aurez du mal à convaincre ceux qui n’ont pour volonté que de prouver que cette femme n’est pas "bien" . Il tiennent à démontrer que Mme Obono ne dit pas ce qu’elle "veut dire"... Pas de parti pris bien sûr...bien sûr !

      ------> Oui mais je ne jetterai la pierre à personne car tout le monde fonctionne comme ça en France. Regardez le FN , il y’a des tas de gens qui sont convaincus que c’est un parti d’extrême droite fond mentalement raciste , homophobe etc. Quand vous vous dites à ces gens là que les propositions du FN et les propos de ses cadres n’ont rien de racistes ou homophobes, ils vous répondent qu’on s’en fiche des propositions et des propos car ce n’est que de la com , que les dirigeants ne disent pas ce qu’ils veulent dire et qu’il y’a un contexte historique qui illustre mieux le fond de ce parti. Et de là, on peut partir dans des débats sans fin qui ne s’appuient sur rien d’autres que des sentiments et des intimes convictions que l’on a soi même. Donc rien de solide, surtout pas des propos ou des programmes puisqu’on suppose que tout cela n’est que mensonge.

      Si on joue à ce jeu là pour le FN, on peut également y jouer pour la FI, n’est ce pas ? Et pour tous les autres partis d’ailleurs !

      C’est pourquoi ces discussions interminables sur ce qu’on pense des postures des uns ou des autres ne m’intéressent pas, je me fiche du FN, je me fiche de la FI , je me fiche des partis politiques en général et de la sincérité ou l’hypocrisie des politiciens , ce qui m’intéresse c’est l’intelligence et la justesse des propositions politiques d’où qu’elles viennent, quand bien même ceux qui les portent ne croient pas un mot de ce qu’ils disent , le message compte plus pour moi que le messager. 


    • maQiavel maQiavel 15 octobre 2017 15:31

      Et c’est d’ailleurs l’une des grandes vertus des référendums d’initiative populaire, c’est une façon d’échapper à cette tambouille politicienne qui ne vole pas plus haut que les chaussettes des nains de jardin.

      Quand on observe comment ça se passe en Suisse lors des votations, le citoyen lorsqu’il glisse son bulletin dans l’isoloir se fiche du cirque politicien , des postures des uns ou des autres partis , de leur sincérité ou de leur hypocrisie , ce qui compte pour lui c’est d’exprimer le choix politique qu’ il a fait en âme et conscience après réflexion sur les questions qui lui sont posées.

      Bien sur que ce n’est pas parfait, qu’il existe tout de même des citoyens suisses qui se comportent en blaireaux qui veautent sans s’être au préalable informé et que même les institutions suisses pourraient être améliorés mais ce que je constate, c’est que lors des votations, il y’a des débats d’un niveau incomparablement supérieur à ce qui se fait dans les médias « français ».

      Imaginons deux secondes une votation sur les limites à fixer au droit à l’expression dans un cadre médiatique d’égalité de temps de parole entre ceux qui défendent les différentes propositions. Ne serait ce pas mille fois plus intéressant que ce spectacle d’affrontement entre judéo-facho-sphère versus gaucho-islamosphère qui ne fait bander que les journaleux et leur clientèle au temps de cerveau disponible ? Pour moi, ça ne fait aucun doute. 


  • Clocel Clocel 14 octobre 2017 11:30

    Parle nous plutôt de tes vacances Frinjo et de ta jeunesse turbulente !

    Pas de coups de soleil mal placés ?

    https://www.legrandsoir.info/?pen-et-joffrin-ensemble-et-tous-nus-3058+.html


  • WakeUp 14 octobre 2017 11:55

    Je conseillerai au vieux mâle blanc qu’est Laurent Joffrin de la boucler...

    => C’est hilarant de le voir empêtrer dans le monde qu’il a contribué à façonner.

    • mmbbb 14 octobre 2017 14:57

      @WakeUp je lui en glisse un autre " nique ta race " propos qui n est pas neutre . En effet depuis Charlie Hebdo et le dégommage de Cabu, il est quand même devenu difficile a ses grands intellos qu est Joffrin de mettre la poussière sous le tapis C’est tres jouissif de voir ce gars indigné . Moi , je ne lui suis pas, je trouve cela logique, Joffrin est in fine un bo bo qui promeut la mixiye sociale mais n a jamais traine ses guêtres dans cette France qu il a aide a se construire territoire de non droit ( francais ) , violence , radicalisation http://www.laprovence.com/article/edition-marseille/4592162/.html

      Je me marre quand meme il devrait fait sienne cet adage " qui veut faire l ange fait la bête "


    • V_Parlier V_Parlier 14 octobre 2017 19:59

      @WakeUp
      "C’est hilarant de le voir empêtrer dans le monde qu’il a contribué à façonner."

      -> D’une façon plus générale c’est ce que je me suis dit aussi. Une guerre interne au sein même de la bobosphère est en train d’éclater tant ils vont tous s’empétrer dans leurs contradictions. Les prochaines années médiatiques risquent d’être tumultueuses.


    • Zatara Zatara 14 octobre 2017 22:24

      @WakeUp

      que Laurent Joffrin ferme son claquos, tout le monde en rêve....

      mais "vieux mâle blanc", je vois pas trop ce que ça vient foutre là....

      le syndrôme Delphine Ernotte ? s’agit il encore de tout ramener à la race des vanillodermes, intrinsèquement raciste, génétiquement raciste même, aux dernières nouvelles ?


    • Zatara Zatara 15 octobre 2017 15:21

      @WakeUp
      hallucinant même...

      on peut donc poster "vieux mâle blanc" tout tranquillement... ça marche aussi avec vieux mâle noire ? ou vieux mâle maghrébin ? mâle et blanc, les pires tares du moment, parfait cheval de Troie façon SWJ décérébrés.....

      Je déteste Joffrin, au même niveau que BHL... mais ce genre de considération me sidère.... du pure délire sexiste et raciste sous couvert d’une capote luminescente anti raciste.


    • Zatara Zatara 15 octobre 2017 15:26

      @WakeUp
      toute la connerie de Joffrin pseudo résumé dans ce seul constat, immanence transcendantale de l’esprit analytique de notre temps : vieux/mâle/blanc...


  • Gollum Gollum 14 octobre 2017 12:10

    Joffrin mis en minorité qui l’eut cru ? 


    Assez jouissif. Enfin des personnes de bon sens. L’animateur visiblement pris au dépourvu. Réinvitera-t-il les trublions ?

  • troletbuse 14 octobre 2017 12:20

    Joffrin de son vrai nom "Mouchard", à éviter.


  • CoolDude 14 octobre 2017 14:13

    Même si on a l’impression que les avis sont divergents et pluralistes*, j’ai bien l’impression qu’au final on a toujours cette idée de base que :
    1) Se foutre de la gueule des Musulmans... C’est bien ! C’est la liberté d’expression. C’est Charlie. Il n’y a pas d’Islamophobie comme on dit.
    2) Se foutre de la gueule des Juifs... C’est tu fermes ta gueule ou c’est la taule ! C’est Gayssot.

    Il y a un engrenage qui est pété, ils n’arrivent pas à passer la seconde... Mais sinon, ça va ! Aucune contradiction...

    Mais bon, si n’y avait que dans ce domaine là ou on entend un peu n’importe quoi.

    Bref, c’était rigolo... Ça vaut un sketch de Dieudonné.

    * : Le fameux débat démocratique ! En fait, ça diverge juste sur la manière et les moyens pour que tu fermes ta gueule pendant qu’on te la met ou je pense ! La dessus, ils sont fort ces politiques et ces médiatiques. Comment ils t’embrouillent...


    • Pyrathome Pyrathome 15 octobre 2017 00:02

      @CoolDude

      Comment ils t’embrouillent...

      N’est embrouillé que celui qui le veut bien, celui qui réfléchit voit les mauvais comédiens en tant que tels et donc ne peut pas se laisser berner....



  • ezechiel 14 octobre 2017 15:33
    Danièle Obono, député de la "France Insoumise", est une sympathisante du "Parti des Indigènes de la République" (PIR), un mouvement raciste anti-blanc, anti-Français et antisioniste d’extrême gauche préchant le communautarisme, l’éradication de la race blanche et un esprit de revanche contre les « blancs colonisateurs » :
    « le PIR lutte contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale. »

    « Le PIR s’oppose à une Europe impériale blanche et à tous les dispositifs qui sont mis en œuvre dans cette perspective. Le PIR s’attachera à développer des liens d’entraide, de solidarité et de partenariat avec toutes les forces qui luttent, dans l’ensemble des Etats européens, contre le projet de construction d’une Europe blanche."

    « Il faut refuser le système d’intégration : sur le plan idéologique. Il faut résister à l’idéologie de l’universalisme blanc, des droits de l’homme et des lumières, du progrès, de la vision linéaire de l’histoire. »
    "Avoir comme horizon de dégager une majorité décoloniale pour briser la suprématie blanche."


    Danièle Obono soutient sur son compte Twitter le mouvement politique raciste anti-blanc et anti-français du "Collectif MWASI" :
    Rappel de leur idéologie :
    "Nous réaffirmons notre intransigeance face la culture du viol, les violences conjugales et de leurs impunités qui sévissent en France, encouragé par l’Etat, sa police et sa justice mais aussi les médias et l’élite culturel françaises"
    "Nous réaffirmons notre mobilisation contre l’Etat réactionnaire raciste et (néo)colonial, qui produit l’Etat policier, le complexe industriel de la prison et les guerres impérialistes qui tuent et exploitent nos communautés – que ça soit en France, dans les colonies départementalisées, ou dans les pays du Suds."
    "Nous tenons à rappeler tout notre mépris et notre dégoût face aux instrumentalisations du “féminisme” à des fins racistes et impérialistes ( fémonationalisme) par la team féminisme blanc."

    Le porte-parole du PIR, Houria Bouteldja, est connue pour ses frasques et ses discours anti-français, elle apparaît en couverture du livre « Nique la France ».

    • pegase pegase 14 octobre 2017 20:37

      @ezechiel


      Elle a ricané avec frère Melanchon devant une statue de Jeanne d’Arc, ça me suffit largement pour la cataloguer anti France , alors sa déclaration concernant Dieudo l’antisémite notoire, fan de V.Reynouard et R.Faurisson, les sinistres types qui prétendent que les chambres à gaz n’ont jamais existé, alors qu’il y en a une à côté de chez moi  smiley .......


    • Norman Bates Norman Bates 14 octobre 2017 23:26

      @pegaz

      Pour une fois tu fais preuve d’une certaine cohérence...tu condamnes sans appel la liberté d’expression et celles et ceux qui la défendent, te trouvant ainsi aux cotés de Joffrin, Jérôme Guedj, Frédéric Haziza, Valls, toute la clique de "sinistres types" qui unissent leurs voix indignées lorsque quelqu’un ose se soustraire à l’hypocrite concert de la gloire à Charlie et dont le cas est aggravé lorsqu’il ne crache pas sur Dieudo...c’est comme ne pas voter Macron face à Le Pen, tu en sais quelque chose, toi la brebis sagement postée sur le droit chemin qui ne ménage pas sa peine pour choyer la macronie face à ses opposants...

      Le "résistant" face à "l’oligarchie" que tu prétends être est à poil.


    • Norman Bates Norman Bates 14 octobre 2017 23:32

      @pegaz

      "..., les sinistres types qui prétendent que les chambres à gaz n’ont jamais existé, alors qu’il y en a une à côté de chez moi ..."

      Tu peux apporter une preuve, une vraie.. ? un compte FB.. ?

      Avec le recul tu as conscience de l’abjection de ton propos sur les deux femmes tuées à Marseille.. ?

      Le négationnisme c’est comme la liberté d’expression, c’est à géométrie variable dans ton pauvre esprit...


    • capobianco 15 octobre 2017 10:52

      @pegase
      Comment est-il possible de dire autant de bêtises en si peu de phrases ?

      Tout est bon pour le groupuscule à 0.9% afin d’aider le pouvoir macron. Des affirmations et jugements définitifs (ricané, antisémite, fan de, chambre à gaz à coté de chez moi ??????) bien dans le sens de la droite pure et dure. On ne lésine pas sur le procédé à l’upr..... 


    • pegase pegase 15 octobre 2017 12:36

      @capobianco

      Comment est-il possible de dire autant de bêtises en si peu de phrases ?


      Quoi donc ? Précisez SVP, qu’est ce qui vous choque ? 

      C’est une manie de balancer une expression de nature à discréditer un intervenant sans préciser exactement de quoi vous parlez !


    • pegase pegase 15 octobre 2017 12:43

      @capobianco

      Je ne suis pas à l’UPR ... j’ai effectivement quelques sympathies pour ce mouvement car il est le seul à prôner le Frexit, mais ça s’arrête là, donc inutile de me baratiner avec vos histoires de 0.9% , ce qui est d’ailleurs complètement faux, on sait tous que Macron ne devait pas passer le second tour ....

      Ensuite Macron et l’UPR smiley ... elle est bien bonne celle là !


    • pegase pegase 15 octobre 2017 14:13

      @Norman Bates

      Avec le recul tu as conscience de l’abjection de ton propos sur les deux femmes tuées à Marseille.. ?


       C’est abjecte d’évoquer hypothétiquement parlant un false flag servant à justifier l’état d’urgence ?

      Je n’ai pas dit que c’était le cas, j’ai seulement émis une hypothèse ....

       Définition : => Une hypothèse est une proposition ou une explication que l’on se contente d’énoncer sans prendre position sur son caractère véridique, c’est-à-dire sans l’affirmer ou la nier. Il s’agit donc d’une simple supposition, appartenant au domaine du possible ou du probable.


      Le négationnisme c’est comme la liberté d’expression, c’est à géométrie variable dans ton pauvre esprit...


      Je vous propose de venir dans ma région, je vous montrerai une vraie chambre à gaz, ayant servie pour de vrais, avec des vraies victimes, dans un vrais camp où ont été exécutés plus de 500 résistants (des locaux) parmi 52 000 détenus dont 25 000 sont morts à l’issue de la guerre....
      Ce camp a été attaqué par la résistance, dont des membres du GMA, l’opération ayant échouée, les maquisards se sont repliés dans la ferme du Viombois où ils ont été anéantis par une division SS sous les ordres de Himmler 
      (aidés des miliciens pétainistes) ...

       

      Voir drame du Viombois => 52 morts ...

      <<Le 3 septembre 1944, Himmler, arrivé en Alsace, a repris la situation en main et, le 4 septembre, on apprenait que les troupes allemandes venaient de recevoir l’ordre de défendre coûte que coûte la ligne des Vosges.>>

      Mais je sais que vous êtes un pétainiste notoire du côté des miliciens, votre position est de nier les faits qui accablent les pétainistes ...
       


    • Norman Bates Norman Bates 16 octobre 2017 02:49

      @pegaz

      "C’est abjecte d’évoquer hypothétiquement parlant un false flag servant à justifier l’état d’urgence ? "

      C’est abject d’évoquer hypothétiquement une instrumentalisation servant à justifier un chantage communautaire.. ? attention, réfléchis bien avant de débiter un nouveau flot d’âneries...pense printemps et pense Gayssot...

      Je me fiche de ta région (que je connais bien) et me tamponne de ta chambre à gaz...je n’y étais pas, je suis innocent...j’ai été gavé à la propagande shoatique comme tout le monde, au bout d’un moment tu prends du recul et tu observes les conséquences, la France repentante, soumise, souillée, humiliée, sous le joug des caprices d’une communauté à qui tout est accordé sans broncher...au détriment du peuple français...
      Tu t’en fiches, t’es embrigadé jusqu’au trognon et content de l’être, tes articles sur la "pauvre petite Rachel", le Vel d’hiv’ en témoignent, tout comme ton assentiment aux lois liberticides imposées par le Crif...ton cerveau lavé est ouvert à toutes les compromissions...c’est la position officielle de l’UPR.. ?

      De Gaulle, dont tu as volé l’image, privilégiait la France au détriment des exigences communautaires, lui...ton imposture apparaît encore dans toute son hypocrisie...

      "Mais je sais que vous êtes un pétainiste notoire du côté des miliciens, votre position est de nier les faits qui accablent les pétainistes "

      C’est le "grand Serge" qui t’a soufflé cette phrase entre deux papouilles.. ? t’es le dernier des derniers à avoir la légitimité pour désigner les collabos, à moins d’avancer que l’objet de tes "affinités" est un farouche "résistant" à "l’oligarchie"...

      Tu noteras que j’applique mon principe sur la liberté d’expression en dépit du caractère un tantinet diffamatoire de ton propos...il serait dommage de priver les agoravoxiens de s’amuser de la profondeur insondable de ta bêtise...


    • Norman Bates Norman Bates 16 octobre 2017 02:57

      @pegaz

      Tu as raison : l’UPR n’est probablement pas macroniste...

      Mais toi oui...sinon comment expliquer la profusion d’articles contre le FN (surtout lors de la présidentielle, tiens tiens..) et contre la FI.. ? 

      Macron est étrangement épargné...un simple oubli, sans doute...


    • Et Hop ! 16 octobre 2017 18:08

      @pegase "… que les chambres à gaz n’ont jamais existé, alors qu’il y en a une à côté de chez moi "

      Ca alors, c’est un scoop, on va enfin pouvoir prouver qu’elles ont existé. C’est où ?


  • thierry3468 15 octobre 2017 05:29

    Joffrin exemple parfait de la chienne de garde du système qui n aboie que sur ordre de ses maitres.Charlie est devenu un torchon immonde depuis des annees alors que Dieudo a exposé a tous les limites de la liberte d expression sur certains sujets sensibles.

    On peut rire de tout mais pas avec tout le monde..........


  • sheryl1 15 octobre 2017 14:36

    reprenons le raisonnement de Laurent Joffrin : le Bétar a largement collaboré avec Hitler, le Bétar a donné naissance au Likoud, donc le gouvernement israëlien est nazi. ah bah on ne peut pas faire des généralités dans un sens mais pas dans l’autre. d’ailleurs, Netanyahou n’a-t-il pas dit lui-même que "Hitler ne souhaitait pas exterminer les juifs" ? aïa aïa aïe ! quand on fait des amalgames ! de plus, Dieudonné est anti-camerounais, puisqu’il a fait des sketches sur les camerounais !


    • Et Hop ! 16 octobre 2017 18:14

      @sheryl1 : " le Bétar a largement collaboré avec Hitler, le Bétar a donné naissance au Likoud, donc le gouvernement israëlien est nazi. "

      C’est typiquement un raisonnement par amalgame, plus précisément un syllogisme faux, un sophisme.

      " le Bétar a largement collaboré avec Hitler, le Bétar a donné naissance au Likoud, donc le gouvernement nazi était israélien. "

      " Hitler a largement collaboré avec les Sionistes, le Bétar est une organisation sioniste, donc Hitler dirige le Bétar. "


    • sheryl1 28 octobre 2017 16:46

      @Et Hop ! : mais c’est justement ce que fait Laurent Joffrin : des amalgames


  • maQiavel maQiavel 15 octobre 2017 16:49

    Joffrin fait partie d’une caste particulière, celle des « éditocrates ». Au sein cette caste, seul deux individus assument en toute décontraction et avec cynisme leur fonction sociale : Giesbert et Barbier. Barbier expliquait doctement que « l’éditorialiste est un tuteur sur lequel le peuple, comme du lierre rampant, peut s’élever ».

    C’est un paradigme qui a été théorisé des décennies auparavant par Bernays de façon brillante : les communicants sont indispensables à l’exercice du « gouvernement invisible », qui constitue l’essence de la »démocratie « . Le terme » démocratie« ici ne signifie pas le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple évidemment, c’est un ensemble de principes et de valeurs pseudo-progressistes promues et pilotées par une minorité « éclairée » qui se donne pour mission d’enrégimenter les masses afin de les guider vers la lumière.

    On retrouve en filigrane, dans le discours de certains journalistes qui semblent s’attribuer le rôle de guide des masses considérées comme un troupeau égaré, la prétention de délimiter le cadre dans lequel les discussions intelligentes peuvent avoir lieu ,en marginalisant , voir en interdisant les idées opposées à celles des « minorités éclairées ». C’est exactement le discours que tient Joffrin dans la vidéo : la » démocratie « ne saurait accepter que s’expriment des opinions » antidémocratiques « !

     Avant l’émergence des réseaux sociaux (qui ont leurs défauts sur lesquels je ne m’étendrai pas ici), il suffisait de marginaliser ces opinions en ne les diffusant pas ou en les ridiculisant sans aucun droit de réponse. Avec la multiplication des réseaux de diffusion des opinions liées à l’émergence d’internet, ces éditocrates , conscient de la menace à moyen et long terme pesant sur leur fonction sociale, sont devenus des véritables promoteurs de la censure Étatique et légale des opinions non conformes aux leurs.

    C’est pourquoi, il faut bien comprendre ceci : quand cette caste édictocratique parle de « liberté d’expression », elle parle en réalité de « liberté de la presse » ou pour être plus précis, de « liberté de la grande presse », la leur. Pour faire simple ils parlent de leur propre liberté de formater l’opinion et du droit d’en préserver le monopole. De là, il devient beaucoup plus facile de comprendre comment cela se fait qu’ils se présentent d’un coté comme les plus grands défenseurs de la liberté d’expression et que de l’autre coté ils fassent la promotion de la censure. Il n’y a pas de contradiction, c’est simplement que dans le contenu de la notion de « liberté d’expression », ils ne mettent pas la même chose qu’une personne normale.

    Cette vidéo illustre très bien ce mode de pensée : ne pas être Charlie ne relève pas de la liberté d’expression, c’est un peu comme le nazisme, c’est une opinion » anti –démocratique« qui ne doit pas trouver d’expression politique à l’assemblée et qui, si besoin est, doit être réprimée légalement.

    PS : Le pire, c’est qu’à l’époque de Bernays, ces minorités « éclairés » avaient un certain niveau et pouvaient proposer des paradigmes sociaux et politico-philosophiques. Aujourd’hui, le journalisme politique se limite au journalisme sportif (commentaires de compétition entre les différents concurrents au cirque électoraliste) et au journalisme téléréalité (commentaires des clash entre les différentes personnalités politiciennes, artistiques et médiatiques). Leur principal vecteur d’influence se limite à l’occupation de l’espace médiatique. 


    • Zatara Zatara 15 octobre 2017 16:58

      @maQiavel
      bien d’accord...

      Leur principal vecteur d’influence se limite à l’occupation de l’espace médiatique.

      faut croire que cela suffit à obtenir une certaine influence


    • maQiavel maQiavel 15 octobre 2017 17:29

      @Zatara
      Malheureusement mais c’est comme ça  ... 


    • Zatara Zatara 15 octobre 2017 17:40

      @maQiavel
      tu te rends bien compte de ce que cela signifie ?


    • maQiavel maQiavel 15 octobre 2017 17:49

      @Zatara
      Que les éditocrates ont raison. C’était l’un des points que je voulais vérifier aux dernières élections. Et même s’il a été critiqué , Barbier avait raison , que celà plaise ou non. 

      Ceci étant , je ne pense pas que ce soit un fait de nature mais un fait culturel ( et donc quelque chose de relatif et modulable qui est lié au contexte socioculturel )


    • Zatara Zatara 15 octobre 2017 18:01

      @maQiavel
      Ceci étant , je ne pense pas que ce soit un fait de nature mais un fait culturel ( et donc quelque chose de relatif et modulable qui est lié au contexte socioculturel )

      De mon côté, c’est le contraire depuis les dernières élections.... je ne pensais pas ce phénomène puisse être aussi important...


    • La Voix Du Pentagone Semi Kebab 15 octobre 2017 20:49

      @maQiavel
      Mouchard a surtout du bol de ne jamais se trouver en face de moi quand je suis énervé, il n’aurait plus de dent ni même de mâchoire pour exprimer sa pensée policée et insupportable de suffisance arrogante doublée d’une nullité abyssale et subventionnée de surcroit par des banquiers, son journal tournant à perte, comme chacun le sait, au fait d’où vient la légitimité d’une sombre merde comme mouchard d’exposer son avis au tout venant ? ... Poser la question c’est y répondre. 


  • maQiavel maQiavel 15 octobre 2017 17:34

     

    A 10 :20 à peu près, l’une des femmes sur le plateau journaliste estime que la loi Gayssot n’est pas une bonne idée et qu’il faut combattre des idées par d’autres idées, Laurent Joffrin saute sur l’occasion pour l’accuser d’ultra –libéralisme.

    Je comprends très bien ce qu’il a voulu dire, il estime qu’elle défend l’idée que la liberté d’expression ne doit avoir aucune limite et qu’on peut dire tout et n’importe quoi n’importe quand sans aucune réglementation, ce qui m’étonnerait beaucoup car je ne connais personne qui défende une telle conception de la liberté d’expression, même chez les anarcho-libertaires les plus radicaux. Tout le monde sait très bien que la liberté sans limite, c’est la loi du plus fort. Donc bien sur qu’il faut des réglementations, on ne doit pas pouvoir hurler à 3 heure du matin avec un mégaphone en plein milieu d’un quartier résidentiel en se prévalant de la liberté d’expression. On ne doit pas non plus pouvoir répandre des rumeurs de pédophilie sans aucune preuve sur une personne tout simplement parce qu’on lui est hostile et qu’on a envie de détruire sa vie sociale et familiale. Il faut bien entendu des réglementations, la question ne se pose pas là mais à l’endroit ou faut poser les limites au droit de s’exprimer légalement.

    Mais cette remarque sur « l’ultra libéralisme » est encore plus perfide car ce mot renvoie dans les imaginaires collectifs à la sphère économique. Cela sous entend qu’être pour le droit de chacun à s’exprimer légalement et considérer qu’à des arguments doivent s’opposer à d’autres arguments et non la force de la loi, c’est être forcément en faveur du libre échange intégral, à la disparition de l’Etat de la vie économique et à l’illimitation du droit de propriété. Comme si le libéralisme économique était inséparable de la défense des libertés fondamentales. C’est une façon très perverse de diaboliser les défenseurs de la liberté d’expression et de les mettre dans une case prédéfinie. 


    • maQiavel maQiavel 15 octobre 2017 17:37

      Sinon de manière générale, je préfère largement la position de ceux qui sont ouvertement contre le principe de la liberté d’expression à celle de ceux qui prétendent le défendre mais qui sont les premiers à appeler à la censure dès que des propos auxquels ils s’opposent virulemment arrivent à leurs oreilles. 

      Parce qu’il faut bien penser qu’être pour la liberté d’expression, c’est accepter le fait que des gens dont déteste les sentiments ou les raisonnements aient le droit légal de s’exprimer sans limitation (à l’exception de la calomnie et de l’incitation au meurtre et à la violence). Accepter ce principe, c’est accepter le fait que ses propres idées, opinions, valeurs, références intellectuelles et culturelles, parfois ce que l’on considère comme étant le plus sacré, se fassent attaquer et parfois de façon très vive.

      Etre pour la liberté d’expression, ce n’est pas neutre, ce n’est pas du tout un principe facile à accepter car les expressions peuvent être perçue comme des agressions personnelles. En ce qui me concerne, ça me va car je considère qu’en vertu du principe de proportionnalité, une expression doit avoir pour réponse une autre expression. Mais je préfère la posture de ces personnes qui s’opposent à ce principe après en avoir pesé lourdement les conséquences que celle de ceux, qui avec beaucoup de légèreté, prétendent le défendre. 


    • La Voix Du Pentagone Semi Kebab 15 octobre 2017 20:59

      @maQiavel
      A 10 :20 à peu près, l’une des femmes sur le plateau journaliste estime que la loi Gayssot n’est pas une bonne idée et qu’il faut combattre des idées par d’autres idées, Laurent Joffrin saute sur l’occasion pour l’accuser d’ultra –libéralisme.

      .

      Il était surtout à deux doigts de le taxer de nazi et le soupçonner fortement de révisionnisme $hoatique, j’ai décelé chez ce connard qui carbure au mauvais whisky une autocensure difficilement contenue pour ne pas se vautrer intégralement dans le point godwin du début à la fin de cette séquence, ce """""""""""journaliste""""""""""" n’aurait tout simplement, dans un monde encore à peu près normal et cohérent, c’est à dire donnant la parole aux plus méritants, aux plus compétents, jamais eu accès à aucun médias que ce soit, il serait dans le caniveau, à la rue en train de faire la manche, au vu de ses compétences inexistantes qu’il a étalées publiquement depuis des décennies, mais non, il est toujours là à ramener sa fraise obsolète de crétin fini à la pisse de chacal, mais jetez moi ces télés bordel ! Vous me tentez et me contaminez en diffusant ces conneries dont je croyais m’être débarrassé à tout jamais il y a maintenant plus de 20 ans. La rechute me guette à cause d’articles de ce genre qui relaient cette fange immonde, grrrrrrr....


    • maQiavel maQiavel 15 octobre 2017 21:37

      @Semi Kebab
       smiley


    • Et Hop ! 16 octobre 2017 18:28

      @maQiavel : " Je comprends très bien ce qu’il a voulu dire, il estime qu’elle défend l’idée que la liberté d’expression ne doit avoir aucune limite et qu’on peut dire tout et n’importe quoi n’importe quand sans aucune réglementation "

      Avant la loi Gayssot, il y avait déjà depuis toujours dans les Codes pénaux successifs, y compris sous l’Ancien Régime, la prohibition de la calomnie, de la diffamation et de l’insulte PUBLIQUES, ainsi que de tous les appels publics à commettre des infractions et des crimes. 

      La loi de 1881 l’a étendue à la presse écrite, c’était normal.

      Il n’y avait absolument pas d’ajouter les délits de propos antisémites et d’incitation à la haine, qui avaient été inventés par Lénine dans les premières lois pénales édictées en 1918. Gayssot est communiste.

      Puis le délit de remise en cause de certains faits historiques condamnés par le Tribunal de Nuremberg.

      Maintenant, on arrive à l’étape suivante, ces délits d’opinions n’ont plus besoin d’être publics, il peuvent êtres une conversation ou une lettre privée, voire une pensée.

      On arrive au totalitarisme des anciennes Républiques démocratiques socialistes.


  • microf 16 octobre 2017 01:08

    Daniele OBONO á droite, Daniele OBONO á gauche, Daniele OBONO au milieu, Daniele OBONO au dessus, Daniele OBONO au dessous, ce nom sera bientôt le plus connut de France, il ne fait pas oublier qu´elle est lá pour cinq ans, et ce serait mieux de l´oublier et de s´occuper de l´essentiel.


  • microf 16 octobre 2017 01:10

    @microf
    " Il ne faut pas oublier"


  • simplesanstete 16 octobre 2017 02:22

    Montjoie que je trépasse si je faiblis !


  • Heimskringla Heimskringla 16 octobre 2017 10:19

    Sebastian Kurz en passe de devenir le plus jeune dirigeant d’Europe. 


    L’AFD en Allemagne, Ben Shapiro aux US, le Joffrin et toute sa petite caste n’en n’ont pour plus très longtemps, ils vont tous exploser en vol avec leur logiciel des années 80 qui se fracasse sur le réel de 2017. Ils ne pourront pas faire le grand écart longtemps. 

    L’avenir sera national libéral. 

    • Imagine 16 octobre 2017 11:48

      @Heimskringla

      En effet, depuis que les US se sont désengagés en Europe, le naturel revient au galop. L’Europe redevient national autoritaire.

      Ce qui se passe en Europe n’a pas son équivalence aux US. La démocratie et les libertés sont bien ancrés chez eux, c’est culturel.

      Seuls les anglais ont une culture démocratique et libérale en Europe. Constatant un relent nauséabond du nationalisme sur le continent, ils ont opté pour le brexit. Voilà de mon point de vue, le choix de l’élite British : éviter la contagion.

      L’histoire se répète !


    • Heimskringla Heimskringla 17 octobre 2017 10:06

      @Imagine

      "Ce qui se passe en Europe n’a pas son équivalence aux US. La démocratie et les libertés sont bien ancrés chez eux, c’est culturel."


      Vous en êtes resté à la surface des choses, démocratie ? ou ça ? 


Réagir