mercredi 17 juin - par mat-hac

La mobilisation des soignants a rassemblé à Paris 18 000 personnes

Le 16 juin, plusieurs syndicats et collectifs hospitaliers avaient appelé à une mobilisation nationale pour exiger « de véritables moyens humains et budgétaires pour la santé publique », en plein « Ségur de la santé ». Des affrontements ont éclaté en marge de la manifestation parisienne, où plus de 18 000 personnes étaient présentes, selon la police. Plus de détails en images.

Beaucoup de gilets jaunes respectent les forces de l’ordre. Par contre ceux qui font des manifestations ne comprennent plus cette logique policière depuis longtemps donc le métier police.



3 réactions


  • ahtupic 17 juin 14:20

    Tarlouzette 1er a envoyé ses Benalla et Black Blocks


    • mat-hac mat-hac 17 juin 21:30

      @ahtupic
      Zut ! Ils ont réuni trop de personnes. Il faudrait une billetterie pour ne pas être attaqué !
      Je propose de créer une startup de billetterie pour manifestations, en espérant que les informaticiens qui y sont ne s’y suicident pas.


  • méditocrate méditocrate 17 juin 15:56

    Je ne suis pas certain que les policiers eux-même comprennent les consignes qu’on leur demande d’appliquer depuis un moment...

    " Nassez les en les dispersants. 

    Si ils ne dispersent pas, gazez les.

    Si ils s’agitent et vous insultent en toussant avec les yeux rouges pleins de larmes, tournée de grenades et LBD. "

    Une chaine logique pour décourager le manifestant pas pour maintenir l’ordre.

    A rappeler que la police doit disperser toute manifestation qui dégénère en violence et/ou dégradation... (Pour mieux comprendre les nouvelles techniques du ministère et la présence si pratique des éléments violents à qui on ouvrait très tôt les barrages filtrants dans les manifs GJ.)


Réagir