mardi 30 octobre 2018 - par Gokani

La ministre Agnès Buzyn habillée pour l’hiver par le député Jean Lassalle

« Si vous aviez mis, ne serait-ce que le dixième des efforts pour garder cette maternité que vous en avez mis à promouvoir votre mari, elle ne serait pas fermée !  » : ce sont les mots du député Jean Lassalle s'adressant à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Un taillage de costume en règle, un habillage pour l'hiver de toute beauté... envers une ministre souvent critiquée, à juste titre semble-t-il... après avoir rendu obligatoires 11 vaccins pour les enfants (0-2 ans) depuis le 1er janvier 2018, avec un « léger conflit d'intérêt » (1), ou pour le "recasage" fort à propos de son mari, ancien directeur général de l'INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), nommé tout récemment « conseiller d'État en service extraordinaire » (2) ...

 Voici donc cette intervention remarquée (mais pas assez) de Jean Lassalle à l'Assemblée nationale, le 24 octobre 2018, à propos de la fermeture de la maternité d'Oloron :

AC VIDEO - 25 octobre 2018

« La manière dont vous avez procédé à la fermeture de la maternité d'Oloron est absolument inacceptable et ignoble. Je comprends que vous puissiez dire que c'était la faute à Hollande. Il y a 18 mois que vous êtes au pouvoir, vous aviez grand temps d'atterrir. Vous avez fermé impitoyablement. Si vous aviez mis, ne serait-ce que le dixième des efforts pour garder cette maternité que vous en avez mis à promouvoir votre mari, elle ne serait pas fermée.  »

Voir Maternité d'Oloron : le clash de Jean Lassalle à l'Assemblée nationale avec la ministre : « Le député de la quatrième circonscription ne lâche pas l'affaire sur la maternité d'Oloron, fermée en décembre dernier. Hier soir en séance à l'Assemblée nationale, il s'en est vivement pris à la ministre de la santé Agnès Buzyn » ...

 

Merci Monsieur Lassalle !

 

(1) Wikipédia (Agnès Buzyn)

« De 1998 à mars 2011, elle organise un congrès annuel sur la greffe de moelle, tâche rémunérée par le laboratoire pharmaceutique Genzyme14. De 2002 à 2006 elle dirige une équipe de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) travaillant sur l’immunologie des tumeurs à l’Institut Cochin. De 2005 à 2011, elle est également rémunérée pour intervenir dans des congrès concernant trois médicaments permettant de lutter contre la leucémie myéloïde chronique : le Glivec, le Tasigna (produits par Novartis) et le Sprycel (produit par Bristol-Myers Squibb)14. Elle entre au conseil consultatif (advisory board) de ce dernier médicament en 2007, et des deux autres en 2008, rôle qu'elle occupe jusqu'en mars 201114 tout en exerçant de nombreuses fonctions au sein d'organismes publics, ce que Le Canard enchaîné a qualifié ironiquement de « léger conflit d'intérêt »15. »

 

 Voir ce magnifique Que dit la science à propos des 11 vaccins obligatoires en France à partir de 2018 ? pondu par L'Inserm lorsque M. Lévy - mari de la ministre de la Santé - en était le directeur... (l'industrie pharmaceutique a des soutiens d'autant plus zélés qu'ils sont bien placés...)

 

(2) Wikipédia (Yves Lévy)

« La mandat d'Yves Lévy à la tête de l’INSERM touche à son terme le 12 juin 2018. Son renouvellement éveille un soupçon de conflits d'intérêts5,6,7. L’opacité de la procédure de nomination est critiquée par le journal médical The Lancet8. Yves Lévy est reconduit comme président de l’INSERM par intérim le 11 juin9,10. Le 30 juillet 2018, il annonce par un communiqué sa décision de retirer sa candidature à un second mandat11,12. Le 11 octobre 2018, il est nommé « conseiller d'État en service extraordinaire », sur proposition de la ministre de la Justice13. Selon Le Figaro « sa nomination est déjà la cible de procès en copinage »13. »

 



10 réactions


  • TotoRhino TotoRhino 30 octobre 2018 19:42

    Ho oui, j’avais déjà vu cette excellent allocution de JL au sénat, et bon sang qu’il a raison.

    Mais pour moi le meilleur "taillage de short" s’est déroulé au parlement Européen envers la personne de... Manu : 

    https://www.youtube.com/watch?v=3SXSYIJl3Lc

    J’avais fait un article sur cette intervention, mais elle n’a pas été validée par Ago... 



  • kirios 31 octobre 2018 06:29

    voilà un député qui fait honneur à sa fonction , bravo !


  • thierry3468 31 octobre 2018 10:44

    Le Jeannot envoie du lourd et nous vitrifie cette sinistre ministre qui fait passer ses intérêts bien avant ceux des citoyens qu’elle est supposée défendre.


  • zygzornifle zygzornifle 31 octobre 2018 13:11

    Enfin autre chose que le bourdonnement habituel des députés ....

    Buzyn=business , Lassale a bien raison ....


  • raymond raymond 31 octobre 2018 18:01

    tous de "en marche" sont aussi mauvais qu elle, cela ne va pas durer les 5 ans !


  • files_walQer files_walQer 31 octobre 2018 18:01

    Merci Monsieur Lassalle !


  • charly10 31 octobre 2018 18:42

    Ce Monsieur Jean Lassale me plait beaucoup.Il en faudrait des dizaines comme lui a l’assemblée.


  • djwalo djwalo 1er novembre 2018 13:52

    Je veux ici présenter tout mon respect à Monsieur Jean Lassale

    , un exemple de justesse et sérieux je l’ai rencontré lors d’un séminaire international à propos la réforme du secteur de santé et c’était très précieux d’échanger avec lui.


  • nobody_knows 2 novembre 2018 11:42

    "He bé, toi tu trouves ce que tu veux !"... Mdr. Là, on l’entend mon Sud-Ouest !

    Ils peuvent s’estimer heureux de pas avoir pris un coup de fusil !


Réagir