vendredi 20 décembre 2019 - par Gokani

La Macronie, ce régime très spécial... Réforme des retraites : l’arnaque à 72 milliards !

La Macronie est décidément un régime très spécial... où la moindre réforme cacherait une arnaque au profit des "sponsors officiels" du pouvoir en place (banque, assurance, fonds de pensions étatsuniens, multinationales, etc)

 

Osons Causer - Retraites : le braquage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu - 20 déc. 2019

Retraites : un braquage à 72 milliards. Aucun média ne parle du pire scandale de la réforme des retraites.
En sortant les plus gros salaires des cadres du système, Macron ampute le financement des retraites de 4,5 milliards/an.
Vous avez bien lu : 4,5 milliards de perdus chaque année jusqu’en 2040.
Mais pourquoi creuser le déficit des retraites ?


Et bien sur ces 4,5 milliards/an, 2,7 milliards iront aux grosses entreprises.
Jusqu’à 2040, ça va faire 43 milliards de cadeaux. Y’en a qui vont pas rater Noël !
Et le pire : c’est que ça va être à nous tous de payer la retraite des cadres les plus riches !

Pour aller plus loin en vidéos et pour nous donner les moyens de déjouer les arnaques politiques, rejoignez notre nouveau site :)
https://www.osonscomprendre.com

 



8 réactions


  • mat-hac mat-hac 20 décembre 2019 17:39

    Je ne me rappelle plus ce que l’on doit à la Chine, voire à l’Allemagne.

    Vive les monnaies locales !


  • TotoRhino TotoRhino 20 décembre 2019 18:34

    Et vlan, une arnaque de plus !

    Bravo à eux pour avoir soulevé le lièvre !


    • alphomega 22 décembre 2019 13:00

      @TotoRhino
      s’il y a bien un régime d’arnaque perpétuelle avec le macronisme, il manque toutefois une précision importante : quelle est la part de ces cotisations qui reviendrait aux cadres supérieurs, une fois qu’ils seraient en retraite ? Et a fortiori quelle serait la part de ces cotisations dévolue aux retraités non cadres ?
      Ne pas le mentionner est au mieux naïf, au pire malhonnête, même si on comprend le propos consistant à dire que moins d’argent dans le pot commun nuira aux moins favorisés.
      C’est un peu comme si on déplorait un futur effet de moindre ruissellement, alors qu’on ne sait absolument pas chiffrer son débit. 
      Ce qui se dessine, c’est évidemment une part plus importante de retraite par capitalisation des hauts cadres, mais à ce niveau de salaire, le capital et les biens rentables sont déjà acquis bien avant 65 ans, donc certains s’en foutent largement de ne plus cotiser à ce régime, tout simplement.
      Je trouve cette "démonstration" assez nulle, en fait. 


  • maQiavel maQiavel 20 décembre 2019 18:43

    "Osons causer" est très bon, comme d’habitude. 


  • tobor tobor 20 décembre 2019 23:06

    Mathématiquement imparable, jolie démonstration !
    Que fait la Justice ? Quelle Justice ?


  • Vraidrapo 22 décembre 2019 00:30

    Je ne comprends pas les protestations déplacées :

    Nous sommes conscients de la responsabilité de Bruxelles dans les décisions nationales, c-à-d. commission et conseil européens.

    µicron ne fait qu’appliquer des Directives pour lesquelles, il n’a qu’une responsabilité relative. Il y a de 5 à 7000 cabinets de Lobbying à Bruxelles qui sont entretenus par Roteuch et sa multitude de poissons pilotes.

    La Banque Roteuch a nommé µicron,

    la Banque Goldmann-Sachs a nommé Draghi et Monti (les 2 Mario-les) à la ttête de la BCE. Quant au troisième larron Barroso :

    Le géant de Wall Street (Goldmann-Sachs) a annoncé vendredi qu’il embauchait José Manuel Barroso. Moins de deux ans après son départ de Bruxelles, l’ancien président de la commission va conseiller la banque sur l’après-Brexit. Un signal ravageur pour la crédibilité de l’UE.

    https://www.mediapart.fr/journal/economie/080716/jose-manuel-barroso-cede-son-tour-aux-sirenes-de-goldman-sachs

    Devrai-je le rappeler encore et encore ? Une fois qu’on a identifié l’ennemi, à quoi bon se disperser pour taper dans le vide.

    Par ailleurs, je pense qu’on a autant de chance de faire chuter "notre" Système ultra-libéral que le peuple algérien de virer les militaires du Pouvoir... à moins d’affronter les forces de répression comme en 1789.Chiche !

    Avec le manque d’unanimité lors des mouvements sociaux, ce n’est pas gagné... Noël en famille, chiffres d’affaires des détaillants etc, etc...


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 22 décembre 2019 12:50

    Le CV des locataires de Matignon et de l’Elysée c’est la casse de l’hôpital, la casse de l’assurance chômage, du droit du travail et des retraites... leur carrière à tous dans les 20 prochaines années, le plus souvent à l’international, repose sur cette casse.

     

    Laisser derrière soi, en partant, plus de pauvres qu’en arrivant (se reporter au bilan de Blair, Schröder ; et prochainement : Merkel et Macron).


Réagir