lundi 17 septembre - par Paul Dallio

« Je traverse la rue et je vous trouve un travail », assure Emmanuel Macron à un jeune chômeur

Le chef de l'État conseillait au jeune homme, formé dans la filière horticole, de chercher dans l'hôtellerie ou la restauration.

Samedi 15 septembre, à l'occasion des Journées du Patrimoine, le palais de l'Élysée ouvrait ses portes au public. Le président de la République Emmanuel Macron a profité de cette opportunité pour aller à la rencontre de ses hôtes, dans les jardins. Et c'est là qu'un échange a eu lieu avec un jeune chômeur. "Vous êtes inscrit à Pôle Emploi ?", demande le chef de l'État.

"Oui, et j'ai beau envoyer des CV et des lettres de motivation, ça ne fait rien", lui répond le jeune homme, qui explique être formé en tant qu'horticulteur et regrette de ne jamais avoir de réponse lorsqu'il postule. Et Emmanuel Macron de rétorquer : "Si vous êtes prêt et motivé, dans l'hôtellerie, les cafés, la restauration, dans le bâtiment, il n'y a pas un endroit où je vais où ne me dit pas qu'on cherche des gens."

Quelques instants plus tard, Emmanuel Macron insiste : "Hôtels, cafés, restaurants... Je traverse la rue et je vous en trouve. Ils veulent simplement des gens qui sont prêts à travailler, avec les contraintes du métier." Il ajoute ensuite : "Mais ne perdez pas de temps à me parler à moi : vous faites une rue, vous allez à Montparnasse, vous faites la rue avec tous les cafés et restaurants et franchement, je suis sûr qu'il y en a un sur deux qui recrute."

Un changement de filière pour trouver du travail plus vite ? Voici donc la solution que semble préconiser le chef de l'État. Et, apparemment, ça marche :



29 réactions


  • bob14 17 septembre 09:20

    Sauf qu’en face de l’Elysée, il n’y a que des boutiques de luxes..et là du boulot..nada !


    • La mouche du coche 17 septembre 14:08

      Evidemment notre président n’a pas tort. Du boulot, il y en a partout. 

      C’est un autre problème de ce président : certes il ne dit que des mensonges mais il dit parfois la vérité par erreur. Même une montre arrêtée est juste 2 fois par jour.


  • Le Celte Le Celte 17 septembre 09:45

    Peu importe l’épanouissement personnel, il n’y a que le travail qui compte, peu importe le travail d’ailleurs, pourvu qu’en ces temps difficiles vous puissiez rémunérer les actionnaires qui s’alimentent d’abord et vous chient dans les assiettes ensuite. Il y a quelques décennies ils usaient d’un autre terme pour définir le plein-emploi, les belles images et les tickets de rationnement. Tripaliez les amis !, tripaliez !... et vous serez soignés de l’esprit des cigales !


    • Et Hop ! 17 septembre 14:01

      @Le Celte : Épanouissement personnel, c’est impossible avec un salaire beaucoup trop bas.

       Macron aurait pu répondre aux employeurs de la Restauration et du Bâtiment qui se plaignent depuis des décennies d’augmenter les salaires proposés au niveau des employés de Banque, avec les mêmes horaires.

      Si les banques payaient comme dans l’hôtellerie, elles n’auraient pas de candidats.

      il n’y a pas de chômeur paresseux, il y a des employeurs avares.


    • Le Celte Le Celte 17 septembre 16:05

      @Et Hop !
      Je sais, il y a pourtant des solutions mais elles n’arrangent pas nos élites.


    • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 19 septembre 06:07

      @Le Celte
      Les actionnaires et les investisseurs sont les patrons de Macron, en première ligne il y a les banques, ensuite vient les investisseurs grands et petits, ceux qui veulent une belle rentabilité annuelle ... et puis, à la fin vient petits commerçants qui se font racktetté par le RSI (qui mise en bourse) et enfin vient les salariés qu’il faut tondre comme des moutons ...

       

      Macron est un Roi Taxeur qui bosse pour la banque et qui ne passera pas le prochain tour de table ... Il parait que Macron voulait ou veut taxer les tablettes et encore + les succéssions ... Un monstre ce Macron, au service des Monstres Leaders !


    • V_Parlier V_Parlier 19 septembre 20:52

      @DJL 93VIDEO
      Moi ce qui me frappe a chaque fois, avec Macron comme avec le precedent, c’est cet aveu decomplexe de la situation du pays ou les seuls emplois qui existent encore sont : "l’hotellerie et la restauration". Comme si c’etait normal... Ils n’ont meme pas honte d’avouer que nous sommes ainsi en total declin.


    • Le Celte Le Celte 20 septembre 11:48

      @DJL 93VIDEO
      Macron et tous les autres professionnels de l’entubage global ! smiley


  • thierry3468 17 septembre 09:52
    Macron va vaincre le chômage à lui tout seul....il traverse la rue et bingo,il trouve un emploi pour chaque chômeur.
    Est ce quelqu’un pour le faire redescendre sur Terre car il n’est plus hors sol le gars,il est en apesanteur..... ?peut-être destination Jupiter...

  • gaijin gaijin 17 septembre 11:21
    Y en a qu’on essayé : dans la rue en face un seul restau propose du taff mais expérience exigée ...
    pas de bol Imbu premier il a pas appris qu’en france les entreprises ne veulent pas former ...........il leur faut le mouton a 5 pattes mais taillé en forme de briquet jetable

    • Et Hop ! 17 septembre 14:36

      @gaijin : 

      Ca fait 30 ans que les entreprises de la restauration et du bâtiment se plaignent de ne pas avoir de candidats, alors qu’il y a 6 millions de chômeurs, et expliquent que c’est parce que les chômeurs sont des paresseux, alors que c’est parce qu’ils sont des esclavagistes qui ne veulent pas payer la main d’oeuvre.

      Ils n’ont qu’à appliquer leur sacro-sainte loi du marché, et augmenter les salaires de 25 %, ils auront plein de candidats. 

      Si les banques payaient leurs employés comme ceux de l’hôtellerie et du bâtiment avec les mêms horaires, ils n’arriveraient pas à recruter.

      Et si on apliquait la convention collective de la banque au Bâtiment, à l’Agriculture, à l’Hôtellerie, à l’Assistance publique, à tous les secteurs qui se plaignent de ne pas arriver à recruter.


    • gaijin gaijin 17 septembre 15:51

      @Et Hop !
      de toute façon le batiment recrute massivement des clandestins ( grace au système des sous traitants de sous traitants ) alors effectivement les travailleurs français ne sont pas compétitifs ...............


    • CoolDude 17 septembre 16:04

      @gaijin

      le bâtiment recrute massivement des clandestins (immigration)

      Ou des travailleurs détachés (UE).


    • gaijin gaijin 18 septembre 09:27

      @CoolDude
      " ou des travailleurs détachés "

      bien sur même motif même punition : des presque esclaves a pas cher .....


  • Norman Bates Norman Bates 17 septembre 11:38

    Avec le régime LREM il y a d’autres ausweiss vers l’emploi, par exemple lécher à grandes lapées la rondelle présidentielle...


    Choper une petite IST est moins craignos que de se faire écraser en traversant la rue...

  • larhetorique 17 septembre 12:13

    Ah ça pour du boulot précaire, il y a des offres, mais allez dire à votre banquier que vous êtes en travail précaire, à votre futur bailleur et j’en passe... Et la "mobilité du travail" quand on est un couple avec enfants scolarisés ? Ils sont fous ces gens, ou ils sortent d’un profond coma, ou ils viennent de la planète lune hein


  • troletbuse 17 septembre 13:32

    Quand Macronimbus sera viré, il pourra trouver un emploi chez Michou, ca lui ira bien. Ou alors se vendre sue le "BON COIN" mais ce sera payant.


  • Joe Chip Joe Chip 17 septembre 13:57

    En même temps, quand les sans-dents et autres "petits blancs" qui essaient en vain d’alpaguer Jupiter devant les caméra comprendront qu’ils font partie d’un plan com’ soigneusement étudié afin 1) de les humilier et 2) de les désigner à l’opinion comme boucs-émissaires ("regardez ces faignasses qui ne veulent pas du boulot qu’on leur propose"), il y aura eu du progrès... 

    Quand un Algérien sans papier l’interpelle dans la rue , le ton est beaucoup plus conciliant : 

    https://twitter.com/twitter/statuses/1038539294154084371

    "Eh ! Monsieur Macron, merci beaucoup, hein ! Monsieur Macron, on est sans-papiers, on t’aime trop ici"

    D’ici là la machine à communiquer élyséenne va continuer à tourner à fond...


    • Et Hop ! 17 septembre 14:21

      @Joe Chip : 

      Il dit au sans-emploi qu’il n’a qu’à changer de profession et de région, mais il ne dit pas au sans-papier qu’il n’a qu’à changer de pays, et retourner dans le sien.

      Depuis Hollande qui était sifflé partout où il allait, le public des sorties présidentielles est complètement filtré et peuplé de figurants. 

      Pour le 14 juillet, ils ont fait des parcs fermés de 10m x 10 m avec des barrières sur les deux bords de l’avenue des Champs Élysées, à l’entrée de chaque parc il y a des gendarmes qui interdisent l’accès au Français et laissent passer les touristes étrangers. Comme ça les TV du monde montrent le président qui défile avec des applaudissements, et on ne voit pas que ce sont des touristes chinois et américains qui applaudissent le spectacle, ni que le peuple français repossé en arrière-plan le huent et l’insultent. 


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 17 septembre 14:33

    Macron ne sait pas écouter : Le gars lui dit qu’il est dans l’horticulture et Macron lui propose un boulot dans le BTP ou la restauration ... et pourquoi pas à la mine tant qu’on y est ! ... Horticulteur çà veut dire que le gars aime travailler avec les plantes !


  • Qamarad Qamarad 17 septembre 16:23

    C’est de la haine typique de classe de la haute-bourgeoisie pour le peuple français historique... C’est aussi du mépris, et comme le souligne Joe Chip, la meilleure des choses est de ne pas donner le bâton pour se faire battre. 


  • Hijack ... Hijack ... 17 septembre 18:46

    Le jeune horticulteur chômeur ... aurait peut-être dû dire à Macron ... chiche, je traverse la rue, mais avec vous , et vous aurez un chômeur de moins.


  • Ozi Ozi 17 septembre 19:19
    Eh oui, nous aussi on a notre Trump, avec la petite phrase de com bien préparée à l’avance..
    Stratégiquement c’est bien joué, de par sa politique anti-sociale et anti-environnementale, tout un pan électoral de l’aile gauche de LREM est en train de se faire la male, du coup il faut aller chercher l’électorat de droite sur le terrain idéologique des Wauquiez et Dupont Aignan, ainsi que les nostalgiques du FN a papi : Les chômeurs sont des fainéants arrivistes, il y a de l’emploi pour tout le monde si on cherche un peu, les pauvres sont des assistés, les jeunes des branleurs...
    Sur que sa cote de popularité va remonter par sa droite en vue des Européennes, un classique..


  • hocagi@1shivom.com 17 septembre 21:40

    les fonctionnaires, les retraites les chômeurs - tous au boulot bande de branleurs - fini d astiquer le jonc ou de masturber le minou


  • troletbuse 17 septembre 22:09

    Dommage que ce garçon ne soit pas boucher car Benalla étant viré par la force des choses, Macaron a un trou à boucher. smiley


  • thierry3468 18 septembre 04:59
    Je vous l’avait déjà écrit Macron ,le fils caché de Garcimore.....Un tout de passe passe et abracadabra un emploi à chaque coin de rue.
    Garcimore nous faisait sourire mais Macron ne fait plus rire personne depuis longtemps.

  • Djam Djam 18 septembre 10:10
    Macron a une certaine logique dans sa réflexion...
    En effet, lui, voulait être comédien... et puis il a découvert qu’un comédien ça galère et ça ne gagne rien. Alors il a traversé la rue pour faire sciences popot ! parce que faire de la merde, ça rapporte gros !

  • harry stot 18 septembre 21:02

    Le discourt du système politico médiatique est que le chômage c’est la faute des chômeurs de manière à masquer les ravages de la planche a billet et de la dérégulation du commerce mondial.


Réagir