samedi 18 juillet - par jojotv

Je quitte l’UPR ! Le combat pour le Frexit continue !

Charles-Henri Gallois quitte l'UPR suite à la réélection de François Asselineau à sa tête. De nombreux cadres ont également fait cette démarche.



52 réactions


  • rinbeau rinbeau 18 juillet 17:02

    heu ! qui t’as corrompu, charlot ? Les affaires de sexe pour discréditer en politique, c’est un grand classique ! t’as pas autre chose ?


  • SERA SERA 18 juillet 17:18

    Un pari : ce commentaire, pourtant recopiable à volonté ici ou ailleurs a tendance à être effaçable.

    Châârles Henri Gallois, brillant, beau, jeune, intelligent mais à qui sait entendre et voir entre les lignes et images, sent le "qui veut être calife à la place du calife", c’est-à-dire, ici, le parricide d’une part, aux dents qui rayent le parquet d’autre part.

    Je ne prétend pas qu’Asselineau, insuffisamment capable de se remettre personnellement en question soit idéal, mais ça reste lui qui s’est trimbalé le plus gros du boulot depuis des années, il faut lui rendre cela. (je lui conseillerais d’ailleurs de se rapprocher de la pensée d’Onfray, quitte à faire des concessions.)

    Enfin, une intuition me dit qu’à ce moment particulier, une secousse de l’UPR et ce qui l’en résulte de répliques est pour une probabilité fortissime commandé à distance.


  • Hijack ... Hijack ... 18 juillet 18:21

    Lol ! Ce type n’inspire aucune confiance ... s’il avait été sensé, il y a longtemps qu’il aurait dû quitter le parti en faillite ; mais non ... il a essayé de voir ce qu’il restait dans les assiettes.

    Avec Gallois, l’UE a de beaux jours devant elle !


  • beo111 beo111 18 juillet 21:22

    Vidéo courte et claire.

    À mon avis il se trompe lorsqu’il dit que l’UPR est un obstacle au Frexit. Par contre il a raison lorsqu’il dit que c’est sans issue.


    • pegase pegase 19 juillet 12:08

      @beo111
      Par contre il a raison lorsqu’il dit que c’est sans issue.


      -
      Parce qu’Asselineau s’attaque à un ogre qui s’appelle l’Otan, une puissante organisation qui a son siège à Washington, c’est comme vouloir défaire l’OCS avec la Russie et la Chine ...

      Mais les choses évoluent, on ne sait pas trop ce que pense Trump de l’Otan dont l’état profond tire les ficelles ...


    • beo111 beo111 19 juillet 16:26

      @pegase

      Lors de la campagne de 2016 il en voulait la fin, disait-il. Mais une fois président, après le référendum sur le Brexit, il a laissé dire Thérésa May en conférence de presse que l’OTAN c’est important. C’était son premier voyage outre-Atlantique en tant que président des ÉUA.


    • Eric_F 19 juillet 18:36

      @pegase
      "Parce qu’Asselineau s’attaque à un ogre qui s’appelle l’Otan, une puissante organisation qui a son siège à Washington"


      Le Royaume-Uni quitte l’EU, mais pas l’OTAN.
      L’Autriche et la Suède font partie de l’UE, mais pas de l’OTAN.
      La Norvège fait partie de l’OTAN mais pas de l’UE...


    • pegase pegase 19 juillet 20:07

      @Eric_F
      -
      Ce sont des pays qui n’ont aucun poids dans l’échiquier, ce sont tout juste des pions ...

      La France est une puissance nucléaire, troisième fabricant d’armes au monde, on a de la technologie, on a des ingés brillants etc ....


  •  Saladin Saladin 19 juillet 03:46

    Mais personne ne te retient le Charlot. Ça fait près dix ans que j’écoute et entends Asselineau, toi je ne te connais pas, alors pourquoi tu viens nous parler de l’UPR... ?


  • V_Parlier V_Parlier 19 juillet 21:39

    L’UPR avait donc trop de voix ? Il n’y a même plus besoin des médias pour saborder les souverainistes, ils font ça tous seuls !


    • pegase pegase 19 juillet 23:49

      @V_Parlier
      -
      Ce n’est pas une grosse perte non plus hein ...

      De toutes façons les français sont trop idiots pour comprendre ce que rabâche inlassablement l’upr depuis des années, donc ça restera un micro parti ...

      J’ai testé sur une copine mélenchoniste convaincue, pourtant très au fait de la politique, elle ne connaissait pas l’article 63, de plus elle croyait que les délocalisations étaient limitées à l’Union européenne ... 

      C’est pas la peine de se casser le cul pour des imbéciles !!!


    • V_Parlier V_Parlier 21 juillet 21:29

      @pegase
      Désespérant mais vous n’avez pas tout à fait tord.
      Les français continueront d’avoir les dirigeants qu’ils méritent.


  • thierry3468 20 juillet 12:32

    Asselineau a créé l’UPR qui n’a jamais réussi à percer malgré un énorme potentiel

    Il faut reconnaitre qu’un seul homme ne peut réussir politiquement et que Asselineau a manqué d’une base solide pour l’épauler.Onfray et tous ses acolytes ont tous les arguments pour donner à un mouvement patriote cette base idéologique qui fit défaut à Asselineau.

    Je suis certain que Asselienau y trouvera toute sa place avec Dupont-Aignant et Philippot.


  • Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 20 juillet 13:39

    Reste que le Brexit n’existe toujours pas dans les faits...


    • V_Parlier V_Parlier 21 juillet 21:33

      @Voter Après la Monnaie
      Leur procrastination explique peut-être leur nouvelles opérations de propagande paranoïaque sur la manipulation russe lors du vote du Brexit...


  • hocagi@1shivom.com 20 juillet 16:06

    Charles doit passer à l’Élysée, ils recrutent pour diluer les voix de l’opposition


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 20 juillet 19:59

    #5 des Tendances

    Je quitte l’UPR ! Le combat pour le Frexit continue !
    par jojotv
    samedi 18 juillet 2020

    Charles-Henri Gallois quitte l’UPR suite à la réélection de François Asselineau à sa tête. De nombreux cadres ont également fait cette démarche.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    @TOUS LES CONNAISSANT & surtout aux Chouardistes jadis si nombreux par ici ! Merci d’avance !

    Cet article nous sort de l’ombre Asselino, Gallois : ne connaissant pas l’UPR ; à part ce que j’ai pu entendre vaguement sur ce forum, et qqe vidéo que j’ai un peu visionné du gourou prétendument sorti du système après une carrière comparable à celle d’un autre gourou sorti lui aussi du système

    en passant -ce n’est pas une critique de ma part-, si je ne m’abuse, par La Havane et Caracas : le dénommé Mélenchon !

    Si j’ajoute Chouard -petit prof à la liste de ces deux-là, j’ai les 3 "politiques" qui ont le plus enthousiasmé ce forum depuis 10 ans ; Soral et Dieudonné étant à part !

    Mélenchon a déjà fait ses 20 % ce qui a mis en avant une "suite" !

    Ainsi je constate que Gallois

    émerge, quand même, de l’UPR

     ; quoique l’on pense de lui (moi, je ne le connais pas du tout) !

    Mais pourquoi personne n’émerge -en bien ou en mal de la Mouvance Chouard avec ses Gentils Virus, ses Constituants, ses GJ, etc... ???

    Où sont passés ses très nombreux thuriféraires, si présents, hier encore sur ce forum ?!

    Merci

    CQFD


    • beo111 beo111 20 juillet 20:50

      @Mao-Tsé-Toung

      Des chouaristes y’en a, je pense à MaQiavel ou à moi-même. Être chouariste c’est prétendre changer les choses sans prendre le pouvoir politique. Pour ce faire, pas besoin d’émerger.


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 20 juillet 22:42
    beo111 20 juillet 20:50

    "@Mao-Tsé-Toung

    Des chouaristes y’en a, je pense à MaQiavel ou à moi-même. Être chouariste c’est prétendre changer les choses sans prendre le pouvoir politique. Pour ce faire, pas besoin d’émerger."

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    Ok ! Il en reste qqs uns par ici ; mais ce n’est pas -loin s’en faut comme jadis !
    Mais mon commentaire concernait surtout toute la mouvance Chouard de France, de Navarre & d’ailleurs si elle existe ! Cad des "Gallois" -pourquoi pas ? ou autres "personnalités" qui prendraient la relève, puisque le leader -quelles que soient ses raisons a renoncé à poursuivre son combat avec ses GJ, ses Constituants, ses GJ : a priori cette "base" réelle (?) n’émerge nulle part ; vous m’excuserez que je vous dise que les propos de qqs gus sur Ago ne changent rien à l’affaire telle que je la présente tout au moins !
    Si vous me dites que vous n’avez pas besoin de "nouvelles" "personnalités"

    pour poursuivre la lutte (j’ai mis des guillemets), je vous répondrais que vous nous dites n’importe-quoi !

    Merci pour votre réponse


    • beo111 beo111 20 juillet 23:11

      @Mao-Tsé-Toung

      Mais de quelle lutte parlez-vous ? ÉC fait avant tout passer le message relatif aux vertus du tirage au sort en politique. Il a fait ce qu’il avait à faire. Les ressources, textes, vidéos, sont sur la toile.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 21 juillet 00:55
      beo111 20 juillet 23:11

      "@Mao-Tsé-Toung

      Mais de quelle lutte parlez-vous ? ÉC fait avant tout passer le message relatif aux vertus du tirage au sort en politique. Il a fait ce qu’il avait à faire. Les ressources, textes, vidéos, sont sur la toile."

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @beo111
      Aaaaaaaaaaaah !!!
      Pour vous la lutte idéologique n’est pas première auj ?
      Et aussi il suffirait de dire (où ?) que le dogme (cad l’idéologie) se trouve sur la toile pour que le populo accoure émerveillé ???
      C’est bien ce qui se passe ici : certains DIsent qu’il suffit de tchatcher comme au café du commerce pour réaliser une révolution qui nous amènerait la démocratie parfaite, ou quasi : celle prônée par Chouard !!!

      C’est vraiment du n’importe quoi ; c’est le moins qu’on puisse dire !

      PRIMO : une société "démocratique" réussie nécessite un peuple d’élite !

      SECUNDO : la démagogie ça va un moment : où se trouve ce peuple d’élite ?

      Merci pour votre réponse

      CQFD


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 21 juillet 05:24

      @Mao-Tsé-Toung
      le leader -quelles que soient ses raisons— a renoncé à poursuivre son combat avec ses GVirus, ses Constituants, ses GJ 


    • pegase pegase 21 juillet 09:18

      @Mao-Tsé-Toung
      -
      Parce que EC s’est Upr-isé, il a compris que ce n’était que des vœux pieux et que sans la sortie de l’UE rien n’était possible ... 

      C’est ce que je n’arrêtais pas de dire ici même, alors que de nombreux intervenants se paluchaient avec le tirage au sort, y compris les plus éminents membres ...


    • beo111 beo111 21 juillet 10:22

      @Mao-Tsé-Toung

      Le peuple français est le plus grand peuple politique. Non pas qu’il soit plus intelligent ou même plus spirituel, mais la Providence l’a poussé à résoudre certains problèmes politiques avant les autres, les problèmes relatifs à l’État nation.
      Car évidemment la politique existait avant la France, mais pas vraiment dans le cadre de l’État nation. Il y avait des tribus, il y avait des Empires, des cité-état, mais pas d’état nation pérenne.
      On peut à la rigueur mentionner les Égyptiens, ceux qui ont érigé les pyramides, qui n’étaient pas vraiment un Empire, mais dans ce cas les deux sceptres du pouvoir spirituel et temporel étaient dans les mains de Pharaon. Cela n’était possible que parce que le peuple Égyptien était déjà un peuple d’élite spirituel avant de s’incarner sur Terre.
      Mais c’est un cas particulier, et ici bas on ne peut pas bâtir une règle sur un cas particulier.
      Il y aurait évidemment beaucoup, beaucoup à dire sur le sujet, mais nous n’avons pas le temps ici, et il faudra attendre que la providence me laisse le temps d’écrire un livre, vraisemblablement l’an prochain.
      Pour faire simple, ça commence avec la loi salique, même si le baptême de Clovis par Saint-Rémy est particulièrement bien vu.
      Je passe sur l’histoire de la fiscalité, qui sera évidemment au cœur du bouquin, car c’est elle qui explique les révolutions qui ont suivi.
      Mais à l’aube du XIXème siècle, le peuple français a été missionné pour expliquer au monde, qu’en termes de charges politiques, la naissance n’a pas de sens. Évidemment vu de loin la stratégie prudente était de renforcer les acquis des Révolutions anglaise et État-Uniennes, mais le peuple français, un peu trop sûr de lui, n’en a fait qu’à sa tête.
      Mais bon, maintenant c’est à peu près clair, et avant de mourir le peuple français doit parachever son œuvre : il faut montrer qu’en termes de représentation politique, c’est le cens qui n’a pas de sens.
      C’est ici que la descente sur Terre d’Étienne Chouard prend tout son sens.
      C’est lui certes aidé de quelques autres qui a ressuscité le concept de tirage au sort en politique, tirage au sort qui permettrait, au moins d’un point de vue théorique, de dissocier capital et pouvoir.
      Alors de ce que j’ai compris vous votre truc c’est plutôt la mécanique quantique. Donc pour vous donner une image, Chouard avec sa sélection par le sort c’est comme Pauli avec son principe d’exclusion.
      Mais du principe d’exclusion jusqu’à la centrale nucléaire ou la bombe atomique, ben faut pas mal de monde, des chercheurs, des ingénieurs, des techniques, du capital.
      Donc, ne pouvant vraiment compter sur le capital transnational, Chouard n’appuie sur ses Gentils virus pour diffuser la connaissance, son message.
      Là où les scientifiques organisent des colloques pour présenter l’état d’avancement de leurs recherches et pour discuter, Chouard anime des ateliers constituants. De simples citoyens y apprennent à écrire une constitution.
      En termes de progrès tangibles on peut mentionner l’extension du tirage au sort pour les jurés d’assises à partir de 2008, ainsi que la récente convention citoyenne sur le climat.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 22 juillet 00:51
      pegase 21 juillet 09:18

      "@Mao-Tsé-Toung
      -
      Parce que EC s’est Upr-isé, il a compris que ce n’était que des vœux pieux et que sans la sortie de l’UE rien n’était possible ... 

      C’est ce que je n’arrêtais pas de dire ici même, alors que de nombreux intervenants se paluchaient avec le tirage au sort, y compris les plus éminents membres ..."

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @pegase
      1/
      Le modèle de EC est le monde grec antique : cad RIEN A VOIR avec la France d’auj !
      Facile à voir que EC -quelle que soit l’estime qu’on lui porte- a endossé un uniforme beaucoup trop lourd pour lui : pour le dire simplement il n’a pas le niveau de son "idéologie" qui vaut ce qu’elle vaut, mais se situe, a priori, au sommet du "vivre ensemble" (sociologie) prôné jadis par Aristoteles ! Je ne dis pas, en disant cela, qu’ Aristoteles était fan du tirage au sort, c’est bien plus complexe évidemment !

      2/
      ...de nombreux intervenants se paluchaient avec le tirage au sort

      Évidemment avec comme intervenant "privilégié"

      le plus grand tchatcheur de Ago en tête de gondole : vous assistez toujours -quel que soit le sujet traité à une séance de défoulement, plutôt qu’à un exercice d’approche de la "réalité" !
      J’ai expliqué à maintes reprises l’origine de cette tchatche maladive : elle vient de la paire Socrates/Platon* (lire les dialogues de Platon) ! Évidemment

      ici vous n’avez qu’un ersatz de cette tchatche

      car son long parcours historique l’a faite dégénérée au-delà de l’imaginable ; ici ce ne sont que des impressions et non des connaissances qu’on nous déverse continument sur n’importe quel thème !

      *Voir mes très nombreux articles & commentaires qui traitent du sujet !

      CQFD


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 24 juillet 00:51
      beo111 21 juillet 10:22

      "@Mao-Tsé-Toung

      1/

      Le peuple français est le plus grand peuple politique. Non pas qu’il soit plus intelligent ou même plus spirituel, mais la Providence l’a poussé à résoudre certains problèmes politiques avant les autres, les problèmes relatifs à l’État nation.
      Car évidemment la politique existait avant la France, mais pas vraiment dans le cadre de l’État nation. Il y avait des tribus, il y avait des Empires, des cité-état, mais pas d’état nation pérenne.

      2/

      On peut à la rigueur mentionner les Égyptiens, ceux qui ont érigé les pyramides, qui n’étaient pas vraiment un Empire, mais dans ce cas les deux sceptres du pouvoir spirituel et temporel étaient dans les mains de Pharaon. Cela n’était possible que parce que le peuple Égyptien était déjà un peuple d’élite spirituel avant de s’incarner sur Terre.
      Mais c’est un cas particulier, et ici bas on ne peut pas bâtir une règle sur un cas particulier.

      3/

      Il y aurait évidemment beaucoup, beaucoup à dire sur le sujet, mais nous n’avons pas le temps ici, et il faudra attendre que la providence me laisse le temps d’écrire un livre, vraisemblablement l’an prochain.

      Pour faire simple, ça commence avec la loi salique, même si le baptême de Clovis par Saint-Rémy est particulièrement bien vu.
      Je passe sur l’histoire de la fiscalité, qui sera évidemment au cœur du bouquin, car c’est elle qui explique les révolutions qui ont suivi.
      Mais à l’aube du XIXème siècle, le peuple français a été missionné pour expliquer au monde, qu’en termes de charges politiques, la naissance n’a pas de sens. Évidemment vu de loin la stratégie prudente était de renforcer les acquis des Révolutions anglaise et État-Uniennes, mais le peuple français, un peu trop sûr de lui, n’en a fait qu’à sa tête.
      Mais bon, maintenant c’est à peu près clair, et avant de mourir le peuple français doit parachever son œuvre : il faut montrer qu’en termes de représentation politique, c’est le cens qui n’a pas de sens.

      4/
      C’est ici que la descente sur Terre d’Étienne Chouard prend tout son sens.
      C’est lui — certes aidé de quelques autres — qui a ressuscité le concept de tirage au sort en politique, tirage au sort qui permettrait, au moins d’un point de vue théorique, de dissocier capital et pouvoir.
      Alors de ce que j’ai compris vous votre truc c’est plutôt la mécanique quantique. Donc pour vous donner une image, Chouard avec sa sélection par le sort c’est comme Pauli avec son principe d’exclusion.
      Mais du principe d’exclusion jusqu’à la centrale nucléaire ou la bombe atomique, ben faut pas mal de monde, des chercheurs, des ingénieurs, des techniques, du capital.
      Donc, ne pouvant vraiment compter sur le capital transnational, Chouard n’appuie sur ses Gentils virus pour diffuser la connaissance, son message.
      Là où les scientifiques organisent des colloques pour présenter l’état d’avancement de leurs recherches et pour discuter, Chouard anime des ateliers constituants. De simples citoyens y apprennent à écrire une constitution.
      En termes de progrès tangib, ce que je savais déjàles on peut mentionner l’extension du tirage au sort pour les jurés d’assises à partir de 2008, ainsi que la récente convention citoyenne -ce sur le climat."

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @beo111
      Votre commentaire est un véritable roman "historique" : il plairait peut-être à Zemmour : sinon en totalité, en partie tout au moins !
      Bon ! Laissons tomber Zemmour

       !

      "Alors de ce que j’ai compris vous votare truc c’est plutôt la mécanique quantique. Donc pour vous donner une image, Chouard avec sa sélection par le sort c’est comme Pauli avec son principe d’exclusion."

      Là je constate que -ce que je savais déjà que vous ne m’avez pas du tout lu, à l’exception de qqs bribes glanées ici ou là : en particulier ce que j’ai publié sur la MQ ! En effet vous citez un principe très important sans du tout le comprendre : comment voulez-vous malheureux, nous proposer derechef -en sortant un mot de son contexte une approche métaphorique -langage réservé aux plus grands qui vous ridiculise ! Je n’insiste pas !

      "vous votre truc c’est plutôt la mécanique quantique" !

      NON ! La MQ est quelque chose de moderne et de relativement complexe, mais elle ne peut être

      que partie d’un tout plus large qui l’englobe & que l’on a appelé en occident : la Métaphysique ou la Philosophia Perennis suivant l’époque et la langue prépondérante : ici donc ie grec puis le latin !
      Comme tout ça est très vaste, je vais en rester ce soir sur la MQ qui plus que votre baratin -censément "historique"-

      complètement dépassé, donne le la à notre époque avec toutes ses réalisations : l’IRM, le GPS, le laser... et tant d’autres, sans parler des plus performantes qui arrivent très vite ; je veux parler de l’ordinateur quantique & de l’IA !

      En très bref : comme si cela ne suffisait pas pour une approche profonde à la compréhension de mes publications, je rappellerais ici, si vous me le permettez, que tout cela fait partie de la science dite profane, et que j’ai toujours invité mes lecteurs à privilégier une approche sacrée ! Soit dit en passant qu’une chose n’empêche pas l’autre !
      Donc les sachants en MQ universitaire -particulièrement la plupart des censés savants ignorent totalement que les Egyptiens* la pratiquaient déjà dans la vie courante, sans passer par le formalisme actuel évidemment, qui lui est d’essence totalement profane ! Ici-meme j’ai fait un cours sur l’importance de la langue et de son écriture car elle témoigne de l’abandon du Sacré* en perdant notamment la symbolique du Sacré !
      Parenthèse :
      Vous et votre pote en tchatche, le Maq, n’arriverez jamais à comprendre que cette tchatche

      maladive qui vous habite, nous vient de la paire Socrates/Platon* (voir les dialogues de Platon où par exemple quand on parle de Sagesse, on oublie totalement le Sacré, ce qui donne n’importe quoi comme interprétation)

      Bon ; j’arrête là pour ce soir !

      Merci pour votre contribution

      *Voir mes très nombreux articles & commentaires traitant des sujets abordés ici

      CQFD


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 26 juillet 23:54

      A/

      "vous votre truc c’est plutôt la mécanique quantique" !

      NON ! La MQ est quelque chose de moderne et de relativement complexe, mais elle ne peut être

      que partie d’un tout plus large qui l’englobe & que l’on a appelé en occident : la Métaphysique ou la Philosophia Perennis suivant l’époque et la langue prépondérante : ici donc ie grec puis le latin !

      B/

      Vous et votre pote en tchatche, le Maq, n’arriverez jamais à comprendre que cette tchatche

      maladive qui vous habite, nous vient de la paire Socrates/Platon* (voir les dialogues de Platon où par exemple quand on parle de Sagesse, on oublie totalement le Sacré, ce qui donne n’importe quoi comme interprétation)

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      @Mao-Tsé-Toung

      Explication de texte :

      Il faut savoir que (en bref) :
      1/
      Platon (grand aristo) ful l’élève de Socrates (né vers 480)

       : 10 ans
      "Début" de la Démocratie à Athènes : 509 par la réforme de (l’aristo) Clisthène ; (l’aristo)

      Solon ayant fait un gros boulot préparatif auparavant...
      2/
      Aristoteles (métèque aristo) ful l’élève de Platon

       : 20 ans
       Aristoteles

      se rend compte de la nécessité d’aller au-delà de la raison : il cherche (il l’écrit ; je l’ai lu !) donc à pondre une discipline qui engloberait tous les savoirs :
      que l’on a appellera
       beaucoup plus tard- en occident, la Métaphysique ( méta-ta-phusika) au delà de la physique, domaine de prédilection de la Raison !
      Donc celui qui sait lire Aristoteles (le maitre de ceux qui savent*) en a marre de tchatcher avec la paire Socrates/Platon

       ; il insiste beaucoup pour éviter cela en se proposant -brillamment- d’introduire les catégories** !

      *Voir mon article sur Aristoteles

       **le mot sanskrit Samkhya, la Métaphysique

      indienne, veut dire énumération

      Ce sont là des connaissances de base dont personne ne peut faire l’économie, s’il ne veut prendre ses impressions furtives, pour des vérités avérées...

      CQFD


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 27 juillet 06:35

      « Toute vérité franchit trois étapes.D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, ell quie est considérée comme ayant été une évidence. » A. SCHOPENHAUER (1788-1860)

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @Mao-Tsé-Toung
      Où en sommes-nous avec ma thèse sur  

      votre tchatche maladive qui vous habite, et qui viendrait de la paire Socrates/Platon

       ???


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 27 juillet 06:36

      @Mao-Tsé-Toung

      « Toute vérité franchit trois étapes.D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence. » A. SCHOPENHAUER (1788-1860)


    • beo111 beo111 27 juillet 12:06

      @Mao-Tsé-Toung

      Je vais étudier, votre discours m’a l’air intéressant.

      Simplement qu’ici bas, il me semble qu’il faille un trait-d’union entre la dialectique et la parole sacrée, car la marche est trop haute, je l’ai appris à mes dépends.

      En tenant compte des trajectoires des peuples, il me semble que la dialogique, qui n’est pas si éloignée de la dialectique (et qui est déjà utilisée sans le savoir par les négociateurs, un peu comme Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir) pourrait jouer ce rôle.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 27 juillet 18:06
      beo111 27 juillet 12:06

      "@Mao-Tsé-Toung

      Je vais étudier, votre discours m’a l’air intéressant.

      Simplement qu’ici bas, il me semble qu’il faille un trait-d’union entre la dialectique et la parole sacrée, car la marche est trop haute, je l’ai appris à mes dépends.

      En tenant compte des trajectoires des peuples, il me semble que la dialogique, qui n’est pas si éloignée de la dialectique (et qui est déjà utilisée sans le savoir par les négociateurs, un peu comme Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir) pourrait jouer ce rôle."

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @beo111
      J’apprécie beaucoup votre réaction ; d’autant plus que disant en la circonstance ce que je pense, je ne peux faire plus ! Et aussi par le fait de n’avoir lu nulle part la thèse(s) que j’avance... !
      Nonobstant, je comprends quand ce type de propos n’est pas apprécié, mais le proverbe dit : nul bossu ne veut voir sa bosse !
      Quand vous parlez de peuple vous parlez -sans le savoir ? en tant que militant du "bien commun" & du "vivre ensemble", probablement le meilleur chez Aristoteles & chez EC !
      Donc, né très pauvre et resté relativement pauvre, ce discours me va TB dans la mesure où il ne sombre pas dans la démagogie ; ici j’ai fait des propositions "chiffrées" pour la décroissance et la sortie du capitalisme.... (mais c’est un autre débat)

      Laissons ça de coté et revenons à nos moutons & commençons par le commencement ; en la circonstance :

      "Je vais étudier, votre discours m’a l’air intéressant"

      Si possible, vous pouvez le passer au crible, en numérotant vos réponses, comme je le fais : cela faciliterait l’échange

      Merci


    • beo111 beo111 28 juillet 10:49

      @Mao-Tsé-Toung

      Oulalala, avant de le passer au crible nous allons essayer de le comprendre grosse maille.
      Car ce qui est étonnant, c’est que cette paire Socrate/Platon n’est pas symétrique du tout. Il y a le Maître et il y a l’Élève. Et là où la dialectique est un moyen pour le maître, elle est une fin pour l’élève.
      Je ne dis pas du tout cela pour dénigrer la pensée de Platon, dont l’allégorie de la caverne a été adaptée à nos sociétés actuelles par Jacques Généreux dans son bouquin sur le socialisme néo-moderne.
      Je dis simplement que Socrate a éduqué par des discussions.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 juillet 00:38
      beo111 28 juillet 10:49

      "@Mao-Tsé-Toung

      Oulalala, avant de le passer au crible nous allons essayer de le comprendre grosse maille.
      Car ce qui est étonnant, c’est que cette paire Socrate/Platon n’est pas symétrique du tout. Il y a le Maître et il y a l’Élève. Et là où la dialectique est un moyen pour le maître, elle est une fin pour l’élève.
      Je ne dis pas du tout cela pour dénigrer la pensée de Platon, dont l’allégorie de la caverne a été adaptée à nos sociétés actuelles par Jacques Généreux dans son bouquin sur le socialisme néo-moderne.
      Je dis simplement que Socrate a éduqué par des discussions."

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @beo111
      J’ai donné une chronologie que je pense à peu près exacte pour planter le décor

      objectif : ne pas se disperser
      un peu d’érudition :
      1/ le Socrates se levait tous les matins avec une obsession -j’exagère à peine- bien claire pour la journée : la chasse à l’éphèbe
      Ceci étant dit, c’est avant tout un séducteur ! D’origine relativement modeste il parcourt l’Agora suivi par la foule de ses thuriféraires !

      2/Platon beaucoup plus jeune, un grand aristo, est fasciné par la figure de Socrates exubérant au milieu de sa cour !

      3/Rien de publié par Socrates

      , donc on peut penser qu’à la mort de celui-ci il s’en donne tellement

      à coeur-joie, que nous ne savons pas ce qui dans son œuvre est à attribuer à Socrates

      et ce qui lui revient de perso !

      Les questions pertinentes à se poser :
      a)en faisant le tour de l’Agora, il séduit par ses questions/réponses (s’adressait à un populo, a priori assez inculte, et vite formaté, il ne pouvait que tchatcher !

      Puis quant arrive Platon nous avons un couple avec, d’une part un séducteur dialecticien avec des fulgurances exceptionnelles ; de l’autre un jeune surdoué fasciné par son maitre ! La troupe suivait docilement et on en arrive aux fameux "dialogues de Platon"
      Platon arrive quand Socrates est au sommet de son art, il boit comme du petit lait la tchatche du maitre qu’il va rendre dans se s fameux dialogues !
      Vous me citez Jacques Généreux , je ne vous cite personne
      3 écueils MAJEURS à éviter si l’on veut vraiment comprendre

      -tchatcher
      -ânonner

      -citer des "idéologues" modernes

      qui empêchent à coup sur toute approche perso, en entrant dans des slogans imposant tous les lieux communs (poncifs) de son milieu "culturel" et/ou politique

      J’ai publié -il y a longtemps déjà un article sur l’allégorie de la caverne

      Copyright Mao


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 juillet 01:05

      @Mao-Tsé-Toung
      Pour les incultes :
      La "Démocratie athénienne" dure 2 siècles !


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 juillet 05:33

      @beo111 ; tous

      Titre : Le vivant au cœur du conflit d’intérêt
      DATE DE CRÉATION DE L’ARTICLE : 28 juillet 2020  
      Rubrique : Environnement

      beo111   33 articles  
      Modération de cet article

      Votes : +7 - 3 = +4

      Vous avez donné votre avis pour cet article :
      2020-07-29 05:28:12 Mao-Tsé-Toung

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      Qui s’oppose à la publication de cet article ???

      Merci


    • Gollum Gollum 29 juillet 09:03

      @Mao-Tsé-Toung

      Copyright Mao

      En complément du célèbre CQFD.

      Il est beau ce copyright... Il m’éblouit les yeux... smiley

      Ah c’est à ça qu’on les reconnait (ta phrase préférée) hein mon Moa, ils osent tout... smiley


    • beo111 beo111 29 juillet 10:54

      @Mao-Tsé-Toung

      Le vivant au cœur du conflit d’intérêt

      Qui s’oppose à la publication de cet article ???

      Je n’en sais rien et personnellement je m’en fous.

      Je suppose que dans l’équipe de rédaction qui ne doit pas fonctionner à plein régime dans cette période de vacances ils ont du mal à intégrer la lecture de cette vidéo dans une page Agoravox.

      Car, de ce qui est visible, la vidéo est hébergée sur le site de l’auteur (https://www.pollinis.org/), et le logiciel qui lit la vidéo n’est ni celui de Youtube ni celui de PeerTube, il a une interface utilisateur plus limitée semble-t-il. 

      Bref, chez Agoravox ils ne savent pas comment faire.


    • beo111 beo111 29 juillet 12:00

      @Mao-Tsé-Toung

      1/ La chasse à l’éphèbe.

      Bon, pourquoi pas.

      De mon point de vue Socrate avait une grande mission dans l’éducation de la jeunesse, afin d’élever son entendement. Normalement pour élever l’entendement on cultive les arts comme le chant ou la peinture, mais là il y avait une dimension rhétorique incontournable, donc la tchatche est inévitable.

      Et donc il n’est nullement étonnant que le Ciel ait envoyé l’Esprit de Socrate muni d’une certaine inclinaison à l’éphébophilie, afin de contrebalancer le dégoût naturel qu’inspire la jeunesse dans sa stupidité naturelle. Pour lui parler, il faut aller au devant d’elle, il faut en avoir envie.

      Mais alors pourquoi le Ciel n’a-t-il pas fait de Socrate un instructeur professionnel pour la future élite politique ? Tout aurait été plus simple, non ? Auquel cas, le philosophe, aurait-il pu se contenter de l’appât du gain, comme tant d’autres !

      Pour le comprendre, il faut voir que son discours, comme celui du Christ, s’adresse à toutes les strates de la société. Mais, à l’inverse du Christ, il s’adresse en priorité à une certaine catégorie d’âge...

      En effet, il est à noter que le discours de Socrate, même s’il n’est pas exclusivement politique, à tendance à s’opposer au régime politique d’alors, la démocratie. Donc dans la Grèce antique, il est particulièrement inaudible des citoyens adultes, voire expérimentés.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 juillet 16:52

      @beo111
      Je sorts, aussi juste un mot pour le moment : vous êtes formaté comme la plupart par une interprétation manichéenne du "monde" à la Chouard !
      "1/ La chasse à l’éphèbe.

      " n’est dans mon propos qu’un constat ; nullement un jugement de valeur ; encore moins une "attitude" hypocrite d’ignorant de la société athénienne... !
      Je l’ai déjà commenté ici : chez les grecs d’alors -d’alors

      seulement ? même les Dieux sont ...
      Il faut dépasser -ce qui n’est pas une mince affaire pour atteindre une qcq vérité, tout formatage "idéologique" qui est toujours insidieux et pervers...


    • beo111 beo111 29 juillet 17:23

      @Mao-Tsé-Toung

      2/ Platon est fasciné par la figure de Socrates

      Fasciné par la figure, mais du coup il va perdre un peu des discours. Aux grandes leçons de sagesse, il va mélanger le tumulte des passions de son temps. Ainsi va la vie.

      Alors on peut jeter l’opprobre sur la passion. Mais c’est oublier un peu vite, qu’ici bas, sans passion il n’y a pas d’action ! Et que l’amour, fût-il platonique, est une force au dessus de tout !

      Et c’est cet amour, même au delà de la mort du Maître, de sa condamnation injuste par la démocratie athénienne, qui va pousser le jeune disciple à perpétuer la figure de Socrates dans l’édition de ses dialogues.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 31 juillet 04:40

      @beo111
      Nous pouvons constater si nous sommes capables d’être "spectateur" de nous mêmes, que même si des progrès semblent indiscutablement accomplis sur le sujet : la tchatche revient inéluctablement  !

      Alors comment faire pour sortir de ce véritable piège à rats ?

      Je propose pour ma part de voir ailleurs ce qui se fait -ce qui se fait de mieux : cela va sans dire pour sortir du piège, avec plus ou moins de réussite, a priori...
      Voir ailleurs, cela veut dire donc ici : se rapprocher de l’immarcescible, de l’éternel, même relatif, cad des interprétations mythiques, religieuses, en essayant d’en tirer les principes, cad l’essence :

      Qu’est-ce qu’une religion -avec Dieux ou sans Dieux-, si on la réduit à l’essentiel ?
      (darshana (point de vue) maintes fois exposé ici, en restant le plus succinct possible*)
      Prenons l’exemple du bouddhisme avec ses 3 refuges (joyaux) :
      1/
      Le Bouddha


      2/
      Le Dharma (ici l’enseignement du Bouddha

       ; autrement dit le dogme)
      3/
      Le Sangha (la Communauté)

      NB)prenez n’importe quelle religion et vous allez retrouver ce schéma !

      On peut dire sans n’avoir aucune chance de se tromper, que le dogme

      invite toujours à l’ânonnement quel que soit l’initiateur, ici Le Bouddha

       !

      Alors quel intérêt peut présenter pour nous une Religion ?
      Évidemment le 3/ ; cad avant tout la Pratique ! C’est cette Pratique, sous une forme ou une autre qui va nous sortir de la tchatche (à condition d’être sincère, et ainsi de retrouver en nous : l’immarcescible) à laquelle nous invitent tous les clercs (laïques compris) ! Ici chez les bouddhistes "modernes" une propension à une psychologie de bazar...

      Copyright Mao

      *Voir mes très nombreux articles et commentaires sur le sujet


    • beo111 beo111 31 juillet 09:16

      @Mao-Tsé-Toung

      Oui, les préoccupations millénaires, religieuses, sont la couronne de toute vie bien vécue. Perso, je suis encore dans le séculaire.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 31 juillet 20:46
      beo111 31 juillet 09:16

      @Mao-Tsé-Toung

      Oui, les préoccupations millénaires, religieuses, sont la couronne de toute vie bien vécue. Perso, je suis encore dans le séculaire.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      "Perso, je suis encore dans le séculaire "
      @beo111
      Pourtant c’est bien vous qui avait déclaré ici-même :

      "C’est ici que la descente sur Terre d’Étienne Chouard prend tout son sens.
      C’est lui — certes aidé de quelques autres — qui a ressuscité le concept de tirage au sort en politique, tirage au sort qui permettrait, au moins d’un point de vue théorique, de dissocier capital et pouvoir.

      "

      1/Si nous comparons Étienne Chouard

      ("une descente" quand même) à un Bouddha ou à un Mohammed (le Coran et l’Oumma) :
      2/Enseignement de Étienne Chouard

      , notamment le tirage au sort !
      3/Les Gentils Virus, les Constituants & autres GJaunes

      c’est du pareil au même !

      ça vous a échappé ?

      Merci

      Copyright Mao


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 31 juillet 23:00

      @Mao-Tsé-Toung
      Pourtant c’est bien vous qui avez déclaré ici-même :


    • beo111 beo111 31 juillet 23:22

      @Mao-Tsé-Toung

      Je n’ai pas encore abordé le troisième point concernant Socrate & Platon, et il me semble nécessaire de le faire maintenant pour éviter toute confusion future.

      3/

      La grande absente de votre analyse, c’est la démocratie. Et la démocratie athénienne marchait plutôt bien. Mais la démocratie est égalitaire en termes de droits politiques pour tous ceux qui sont reconnus comme citoyens.

      Le savoir, la philosophie, sont de leur côté élitistes. Donc forcément entre Socrate et la démocratie ça s’est mal passé. Socrate a été mis à mort par un jury citoyen, évènement d’une importance capitale qui a eu de lourdes conséquences pour les peuples grecs.

      Car sur le papier, rien, absolument rien n’obligeait Athènes à sacrifier son philosophe. C’était une option politique comme une autre. Mais d’un point de vue céleste, c’était la preuve que les Athéniens, en dépit de leur iségorie, n’étaient pas prêts à entendre la parole régénérante.

      *

      Donc évidemment le disciple Platon ne pouvait pas porter bien haut le nom de son maître, et on ne peut pas lui en vouloir de laisser des doutes quant-à la paternité de certains concepts évoqués dans ses dialogues.

      Alors maintenant, si nous revenons à notre époque actuelle, nous verrons que les mœurs ont évolué vers plus de tolérance, mais que la démocratie, elle, a plutôt régressé.

      Donc le Chouard, outre le fait qu’il est d’un calibre bien inférieur à celui de Socrate, il a une relation inverse à son environnement. Il cherche à faire monter en compétence son auditoire dans le domaine démocratique, ce que les élites de notre temps préfèrent empêcher.

      *

      Alors maintenant j’entends bien vos parallèles entre
      Chouard / Prophète,
      discours sur les institutions / la transcendance,
      mouvements chouaristes / communautés religieuses
      mais ne nous trompons pas d’échelle.

      Ou plutôt, dans une démarche dualiste, ne confondons pas les deux côtés du miroir. Dans le monde matériel il y a des pays, des nations. Alors que dans le monde spirituel il y a des religions. Et ce qui est religieux dans le royaume terrestre est politique dans le royaume des cieux. Et vice-versa.

      Cela étant dit, il nous faut préciser quelques éléments concernant l’articulation entre le séculaire et le millénaire.

      *

      À l’échelle d’un individu, les préoccupations millénaires vont correspondre à l’évolution morale de l’âme, au cours des différentes incarnations. Elles peuvent aussi, dans certains cas, concerner l’accomplissement de travaux spirituels collectifs, comme la création d’une école de pensée.

      Les préoccupations séculaires, elles, vont concerner la contribution d’un individu à son environnement, dans les sphères familiale, professionnelle, culturelle, scientifique notamment.

      Mais qu’en est-il d’une nation, d’un peuple ? C’est à peu près la même chose, sinon que l’échelle n’est pas la même. L’ordre de grandeur d’une vie humaine c’est le siècle, alors que pour le peuple c’est le millénaire.

      *

      C’est pour cela que lorsque j’évoque la descente de Chouard ici bas je ne le mets pas au même niveau que les grands initiés que vous avez mentionné. Il s’agit juste d’un Esprit qui a une mission politique dans le royaume de France, tout comme n’importe quel esprit quelque peu évolué peut avoir une mission dans je ne sais quel domaine, dans je ne sais quel pays.

      La France, elle, est bientôt au bout de son histoire. Et elle aussi doit apporter sa contribution à l’histoire mondiale, pour aider les autres peuples.

      C’est une étape décisive. Si elle meurt maintenant, les derniers éléments nécessaires à la pérennité des États-nations devront être développés au sein d’autres peuples. Ce n’est pas impossible, mais cela apporte des complications.

      C’est pourquoi la France a besoin d’une rémission. Pour achever son grand travail accompli au cours des siècles, et dont toutes les nations futures lui seront reconnaissantes, même après sa mort.

      C’est ça, la France éternelle.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 1er août 03:57

      beo111 31 juillet 23:22
      A)
      3/La grande absente de votre analyse, c’est la démocratie. Et la démocratie athénienne marchait plutôt bien. Mais la démocratie est égalitaire en termes de droits politiques pour tous ceux qui sont reconnus comme citoyens.

      Le savoir, la philosophie, sont de leur côté élitistes. Donc forcément entre Socrate et la démocratie ça s’est mal passé. Socrate a été mis à mort par un jury citoyen, évènement d’une importance capitale qui a eu de lourdes conséquences pour les peuples grecs.
      B)
      Donc le Chouard, outre le fait qu’il est d’un calibre bien inférieur à celui de Socrate, il a une relation inverse à son environnement. Il cherche à faire monter en compétence son auditoire dans le domaine démocratique, ce que les élites de notre temps préfèrent empêcher
      Alors maintenant j’entends bien vos parallèles entre
      — Chouard / Prophète,
      — discours sur les institutions / la transcendance,
      — mouvements chouaristes / communautés religieuses
      mais ne nous trompons pas d’échelle.
      C)
      C’est pour cela que lorsque j’évoque la descente de Chouard ici bas je ne le mets pas au même niveau que les grands initiés que vous avez mentionné. Il s’agit juste d’un Esprit qui a une mission politique dans le royaume de France, tout comme n’importe quel esprit quelque peu évolué peut avoir une mission dans je ne sais quel domaine, dans je ne sais quel pays.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      "Je n’ai pas encore abordé le troisième point concernant Socrate & Platon, et il me semble nécessaire de le faire maintenant pour éviter toute confusion future."

      @beo111
      Ok !
      Première brève impression sur votre long commentaire :
      3 points A, B & C
      A)
      "La grande absente de votre analyse, c’est la démocratie

      "
      Depuis mon arrivée ici (près de 6 ans) je l’ai fait à maintes reprises* !
      B)
      "la descente de Chouard ici bas je ne le mets pas au même niveau que les grands initiés"

       ! Je ne vous le fais pas dire

       ! Nonobstant il faut faire la part de votre conditionnement (formatage) qui vous fait donner une sorte de justification, que pour ma part, je ne demande pas du tout : il faut se libérer de cela : cela n’est pas une mince affaire : c’est sur !
      Pour être bref je n’ai pas développé ce parallèle, mais j’aurais pu comparer Chouard aussi, à des leaders comme Mao, Lenine ou pourquoi pas Ché Guévara, dans leur période : communisme euphorique !
      Qu’on me comprenne bien :
      JE NE FAIS ICI AUCUN JUGEMENT DE VALEUR
      C)
      Chouard

       : "Il s’agit juste d’un Esprit qui a une mission politique dans le royaume de France"

      Dans une interprétation reposant sur une approche du "Sacré" (que je ne traite pas du tout ici), on ne se prête pas à ce type... de "distinction", si je puis dire, qui nous amènerait à pas mal tchatcher, cad ici, à délirer plus ou moins !

      La BG s’y essaye en distinguant bien les choses, entre autres, avec les mots sanskrits svadharma & svabhava** ! Vaste programme !

      *Voir mes articles et commentaires sur le sujet
      **Voir mes articles et commentaires sur la métaphysique indienne

      Merci


    • beo111 beo111 1er août 23:21

      @Mao-Tsé-Toung

      Titre : Le vivant au cœur du conflit d’intérêt

      DATE DE CRÉATION DE L’ARTICLE : 28 juillet 2020  
      Rubrique : Environnement

      Qui s’oppose à la publication de cet article ???

      Ah, au temps pour moi, j’ai reçu des commentaires, vraisemblablement de l’équipe de rédaction. Je vous les recopie :
      2 commentaires :
      - on dirait bien que la vidéo n’est pas prévue pour être visible ailleurs que sur le site pollinis...
      - La vidéo ne peut être vue que sur le site Pollinis ? Impossible de l’intégrer ici dans un article...

    • beo111 beo111 1er août 23:43

      Voilà, c’est corrigé, les modérateurs peuvent aller (re)voter sur Le vivant au cœur du conflit d’intérêt


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 2 août 03:07

      Le vivant au cœur du conflit d’intérêt
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @beo111
      Je viens de voter + 1 (je suis le seul)
      J’ai eu souvent des commentaires, sans que je sache de qui ça venait : parfois, si ce n’est toujours, j’ai pensé à la direction ! Dans ces cas j’essaie "d’adapter", dans la mesure du possible !

      Merci


  • M. Porte-avions M. Porte-avions 22 juillet 00:33

    Adieu mon petit protégé... Tu avais un grand avenir et j’aurais pu faire de toi un homme presque aussi extraordinaire que moi mais tes dents ont défoncé le parquet du coup t’es tombé...


  • Sandeck Sandeck 25 juillet 01:36

    Ce capitaliste réactionnaire insuportable va maintenant pomper chez Onfray pour s’éclaircir la voix. Qu’il aille rejoindre Griveaux dans son cloaque, qu’on l’oublie.


Réagir