mardi 9 juillet - par mat-hac

Faut-il avoir peur de la politique ?

Depuis novembre 2018, notre pays a vécu les événements politiques les plus stupéfiants des 50 dernières années. Pourtant, la scène parlementaire traditionnelle n’a jamais été aussi dévitalisée. Aux dernières européennes, le RN et LREM ont mené la danse.

Alors faut-il renoncer à la politique ? Est-il encore possible de la réformer ? Comment la refonder sur des bases populaires ? Pour en discuter autour d'Aude Lancelin dans l'émission "Pas de quartier" : Emmanuel Todd, historien et démographe, Philippe de Veulle, avocat, cofondateur de Robes noires et gilets jaunes et Manon Le Bretton, enseignante, ex-candidate aux européennes de la France insoumise.



2 réactions


  • albert123 9 juillet 12:23

    Dans tout système politique dont le pouvoir est obtenu par des élections, le véritable danger n’est pas le personnel politique mais l’électorat.

    Il n’y a rien de plus dangereux qu’un électorat idéologisé et extrémiste (anti racistes, pro migrants, gauchistes diverses, écolos, féministes, LGBT ...) .

    chose qui ne sera bien évidement pas mis sur la table dans cette émission de bobos également idéologisé.


  • ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 9 juillet 22:56

    Aux dernières européennes, le RN et LREM ont mené la danse

    Non, non et non, c’est abstentionnisme non reconnu qui mène la danse, et ce depuis fort longtemps à la plupart des élections.

    Faut-il avoir peur de la politique

    Non, les idées sont inoffensives par contre il faut avoir peur des politiques, ils nous ont suffisamment montré et démontré que ce ne sont pas des gens fiables, honnêtes et sincères. Il faut donc s’en méfier comme de la peste tant que ce système dit démocratie représentative sera en place et tant qu’il ne seront pas sanctionnés pour leurs promesses non tenues.


Réagir