mercredi 13 novembre - par Paul Dallio

Esther Benbassa "a perdu la tête" : Nathalie Loiseau "choquée" par les étoiles jaunes dans la manifestation contre l’islamophobie

Nathalie Loiseau, députée européenne LREM, présidente de la sous-commission Sécurité et Défense, était l'invitée de franceinfo le 11 novembre 2019.

"Ça me choque profondément", a réagi l'eurodéputée LREM Nathalie Loiseau sur franceinfo lundi 11 novembre, à la photo prise dimanche lors de la marche contre l'islamophobie, de manifestants et d'une petite fille, tous arborant une étoile jaune et un croissant de lune sur la poitrine, aux côtés d'Esther Benbassa, sénatrice EELV de Paris.

"Faire cet amalgame entre le sort des musulmans français aujourd'hui, qui sont victimes parfois de paroles, de préjugés et de comportements condamnables, et ce qu'il s'est passé dans la France de Vichy, sous l'influence du régime nazi contre les juifs, c'est scandaleux, explique Nathalie Loiseau. Et j'en veux à Mme Benbassa, qui n'est jamais en retard pour donner une leçon de morale à l'un ou à l'autre, de s'être prêtée à cette manigance."

"Est-ce qu'on est dans un État nazi aujourd'hui ?, interroge Nathalie Loiseau. Est-ce que la France d'aujourd'hui c'est le régime de Vichy ? Est-ce que des musulmans sont mis dans des cars et des bus pour être déportés ? Les mots ont un sens, les symboles ont un sens. Mme Benbassa a perdu la tête."

(...)

Franceinfo



9 réactions


  • QAmonBra QAmonBra 13 novembre 10:08

    Merci @ l’auteur pour le partage.

    Étrange volatile la Loiseau ! (oui je sais elle était facile celle là !) après le concept d’antisémitisme applicable aux seuls talmudo-$ionistes d’origine européenne ! Voici que cette plaie gouvernementale voudrait nous faire croire, que des droits auraient également été déposés sur le concept de l’étoile jaune, quel que soit son nombre de branches !

    Si l’idée est véritablement la votre, chapeau bas Mme Esther Benbassa, vous avez visé juste et vous êtes mieux placée que cette marionnette, pour savoir qui dirige réellement la France et, surtout, où ces derniers la mènent. . .


  • Vraidrapo 13 novembre 10:25

    Benbassa fait du Benbassa... quant aux autres... ils font du cinéma, on aime bien le cinéma en france... le Buz comme ils disent.

    Quoiqu’il en soit le Pays fait eau de toutes parts, plus rien n’a de sens :

    l’or a pris 20% en un an et la bourse 30% dans le même temps (?... ?)

    et la BCE fait tourner la planche à billets encore et encore, cette salope de Lagarde vient d’être nommée à sa tête qui sait ce qu’elle va nous mitonner


  • Hijack ... Hijack ... 13 novembre 17:36

    Même si sur le show ananas et moi, ça fait 2 ... les étoiles jaunes ont bien existé !

    Les musulmans vivent en France chez eux ... malgré les discriminations ; rien que pour ça, la comparaison entre leur situation avec les juifs portant étoiles jaunes durant la dernière guerre, est une pire connerie, de la chouinerie par les porteurs de ces étoiles, et ... du peu que j’ai vu, ces porteurs n’étaient même pas conscients du ridicule de la comparaison. Par contre, il est possible que ceux qui ont pris la décision de distribuer ces stickers ... avaient une idée derrière la tête et, j’espère me tromper, sinon, ils ont fait ça pour allumer le feu ... pour faire de la provocation. /// Esther Benbassa ... a dit qu’elle n’avait pas remarqué les étoiles jaunes ... mais si quelqu’un avait fait une innocente petite Quenelle, elle l’aurait vu et dénoncé ... 

    Cela étant, cette même Benbassa a argumenté que le port de cette étoile jaune était aussi une façon de dire ... voilà ce qui risque d’arriver ! ... hum Non, ça ne risque pas d’arriver comme ça ... soit il y aura clash hard, soit il n’y en aura pas.


  • Albar 13 novembre 19:14

    Que ne nous a-t-on pas rabâché ces médias mainstream, depuis un certain temps déjà, sur le voile. Tout sauf le voile dit ’’islamique’’

    Images correspondant à femmes en fichu sur la tête

    Chaque femme est libre de mettre ce qui lui plait, que les féministes ne doivent pas imposer leur loi !

    Mais quelle est cette liberté de dictature ?


    • Hijack ... Hijack ... 13 novembre 21:11

      @Albar

      Tu as tout à fait raison ... chaque femme doit porter ce qu’elle veut ...
      A la seule condition ... de ne pas raconter ou se faire raconter que ce qu’elle porte, que c’est Dieu qui le lui impose.

      Faire dire à Dieu ce qu’il n’a pas dit ... c’est un grand haram ... ai-je compris.

      Celui qui interprète le Coran selon son avis personnel, il a commis une erreur même si ce qu’il a dit est correct".

      « Demandez aux gens de la connaissance si vous ne savez pas », [sôurat An-NaHl / 43]. 

      (et, les gens de connaissance, ce ne sont surtout pas les imams avec des idées wahhabites).
      .
      Les gens de connaissance, sont les islamologues, théologiens, historiens de l’islam. Ni le copain du coin, ni ses proches ... surtout pas YouTube ou Facebook.


  • ezechiel ezechiel 14 novembre 00:43

    "Est-ce qu’on est dans un État nazi aujourd’hui ?, interroge Nathalie Loiseau."

    Elle a raison, toute cette mascarade sur l’islamophobie, c’est de la manipulation politique de victimisation organisée à la base par les islamistes des Frères Musulmans pour souder la communauté musulmane contre la France et les Français, et soutenue par les idiots utiles de l’extrême-gauche.

    La France a accueilli des millions de musulmans en moins de 40 ans, et ils vivent dans des conditions bien meilleures que dans n’importe quel pays musulman.
    L’État Français a fait construire des milliers de mosquées pour eux, et il est d’ailleurs paradoxalement plus facile de construire un lieu de culte musulman en France que dans un pays musulman.
    En effet, dans les pays musulmans, les prédications et les imams sont strictement encadrés et contrôlés par l’État, et même les textes religieux lus pendant la prière du vendredi sont écrits par l’État, il est donc très difficile dans ces conditions drastiques d’obtenir un nouveau lieu de culte.
    Ce qui est impensable en France, car la laïcité interdit de se mêler des affaires internes religieuses. Chacun peut donc en France construire une mosquée sans contrôle, tant qu’il apporte l’argent, généralement avec l’aide financière de l’État français.

    Alors que l’on arrête de nous casser les couilles avec l’islamophobie !



Réagir