samedi 20 août - par JPCiron

Enième anniversaire de l’attaque du navire USS LIBERTY par l’armée Israélienne

L'armée Israélienne avait attaqué un navire américain au large du Sinaï. Par air et par mer. C'était un ''navire-écoute'' avec un armement ultra léger.

Une histoire pas claire, ni d'un côté, ni de l'autre.

A l'occasion d'un nouvel anniversaire de ''l'incident'' (juin 1967), les rescapés réclament au Congrès de faire la lumière. Car cette histoire n'est pas claire !

 

 

Le résumé de l'Article wikipedia donne pas mal d'informations :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Incident_de_l%27USS_Liberty

 

Les rubriques « Enquêtes sur l'attaque » de l'Article, tant côté US qu'Israël comportent nombre d'aspects pas nets. Et plusieurs versions se sont succédé.

Fait incroyable « le Congrès américain se voit refuser l'enquête et le témoignage des marins américains est en partie tronqué  »

.

De nombreuses voix aux États-Unis estiment que l'attaque était délibérée.

Les organisations pro-israéliennes (AIPAC, etc) firent un intense lobbying.

« Le Pentagone décrète un black-out médiatique de l'affaire, les membres de l’équipage sont menacés de prison s’ils relatent les événements  »

Publicité

… et l'affaire est très vite close-enterrée aux USA.

.

Avec le temps, la déclassification de certaines archives remettent le sujet sur le tapis.

Voir le film-interview (Anglais) : https://justiceforliberty.org/

D'autant que les survivants ont vieilli, mais sont toujours là !!

Et que leurs souvenirs ne collent pas avec les récits officiels.

Lire la déclaration de Ward Boston, jr., Captain (anglais) glaçant !

https://ifamericansknew.org/us_ints/ul-boston.html

https://www.usslibertyveterans.org/

.

.

Et les motifs de l'attaque ?

Peu de gens croient encore à une erreur ''technique'' (mauvaise visibilité, confusion entre deux navires, problèmes de communication et de transmission,...)

D'autant que l'attaque aérienne a été complétée par l'attaque navale de navires rapides qui se trouvaient déjà pas trop loin, pour détruire-couler navire et embarcations de sauvetage. L'Article cite entre autres deux hypothèses plus plausible :

En 2001, Le Monde Diplomatique évoque une attaque pour empêcher la collecte d'informations sur les crimes commis à El-Arish par les Israéliens (exécution de 300 prisonniers ligotés).

En 2002, la BBC avance l'idée d'une attaque sous fausse bannière (simulation d'une attaque égyptienne qui donne prétexte à une attaque-réponse aérienne sur l’Égypte, à partir du porte-avion US posté non loin de là) >> d'où 'l'importance' de la nécessité de liquider les survivants du USS Liberty.

 

Avec cette dernière hypothèse, l'histoire prendrait un autre tour...

… plus négatif encore.

 

JPCiron

 



20 réactions


  • sirocco sirocco 20 août 16:27

    « Le Pentagone décrète un black-out médiatique de l’affaire, les membres de l’équipage sont menacés de prison s’ils relatent les événements  »

    La criminalisation de la vérité a été et reste une pratique privilégiée dans le monde atlantiste.


    • JPCiron JPCiron 20 août 18:22

      @sirocco
      .
      Ce silence imposé sous peine de prison est ce que l’on appelle ailleurs une fatwa.
      .
      Dans un monde de post-vérité, le réel n’a plus d’importance.
      Seule compte la pseudo-vérité officielle.
      Parfois, le mépris de la population est tel qu’il n’y a pas même de vérité officielle arrêtée. Et les quelques documents non détruits restent en secret-défense.
      C’est ce que l’on appelle la démocratie qui apporte la transparence, la liberté, et la justice au monde.


  • Résistance-aux-media 20 août 20:02

    Et c’est important ça ???


    • JPCiron JPCiron 20 août 20:36

      @Résistance-aux-media

      C’est quoi votre "ça" ?


    • Résistance-aux-media 21 août 08:03

      @JPCiron

      ça ?

      c’est toi-même qui l’écrit :

      Une histoire pas claire, ni d’un côté, ni de l’autre.

      Quelque chose que les Juifs n’arrivent pas à comprendre semble-t-il :
      Choa ou génocide, les gens du monde entier ne se soucient pas plus d’Israël que de n’importe quelle région de la Planète.
      Il y a tellement de malheurs en croissance "exponentielle" (terme à la mode des media).
      Le jour où les dizaines de milliers de colons juifs évacueront la Cisjordanie occupée (on peut rêver...) peut-être qu’ils occuperont le devant de la scène pendant quelques semaines d’euphorie planétaire mais, ensuite la routine climatique reprendra ses Droits pour longtemps !


    • JPCiron JPCiron 21 août 10:46

      @Résistance-aux-media

      <Une histoire pas claire, ni d’un côté, ni de l’autre.>
      C’est vrai que l’on peut le lire au premier degré ou au second.
      On peut le lire en mode ’’fait ponctuel’’ ou en mode ’’intégré’’.
      .
      S’il n’y a rien de vraiment important dans le monde, il y a quand même pas mal de gens qui s’égosille sur tel ou tel sujet, selon leur penchant. Et davantage qui commentent ces nombreux sujets sans importance pour certains, mais importants pour d’autres.
      .
      C’est cela AgoraVox. 
      Pour voir passer le temps, on peut aussi lire la Gazette Régionale et sa page nécrologique.
       smiley


    • Résistance-aux-media 21 août 23:09

      @JPCiron

      . Et davantage qui commentent ces nombreux sujets sans importance pour certains, mais importants pour d’autres.

      Effectivement, ceux-là même qui utilisent l’argent du contribuable pour taper plus fort sur le Tamtam... depuis un bon moment déjà..


    • JPCiron JPCiron 22 août 08:38

      @Résistance-aux-media

      Si plus de gens s’aperçoivent des magouilles, plus il y aura de monde pour corriger leur vote...


    • Résistance-aux-media 24 août 21:37

      @JPCiron
      .
      Comme les gens avant Zemmour avait peur de dire qu’il votait Nationaliste,
      aujourd’hui, les mêmes se croient obligés de soutenir l’Ukraine. Les "pauvres" blondes...
      Technique médiatique :
      Saturation,
      Émotion,
      Grossissement
      Déformation des faits

      Par Conessa sur Thickerview


    • JPCiron JPCiron 25 août 10:15

      @Résistance-aux-media

      Sans vouloir les offenser, ils se font manipuler comme des moutons.

      Je me souviens, en UK, d’avoir suivi une émission intitulée (si je me souviens bien) "A man and his dog".
      C’était une compétition entre plusieurs ’équipes’, à flanc de colline, pour faire entrer un troupeau de moutons dans l’enclos, le plus vite possible.

      Et il y a une grande similarité dans les techniques : utilisation du ’terrain’, intimidation globale, ruses, sanction immédiate du mouton qui sort du rang, le tout avec beaucoup de technique dans la communication et d’entente aussi entre l’homme et son chien. 
      Les moutons sont bons à tondre...


  • phan 21 août 15:35

    LB Johnson, le président juif américain a organisé 2 attaques sous faux drapeau :

    Attaque du Golf du Tonkin (Août 1964) : attaque réussie qui a provoqué un véritable holocauste !

    Attaque d’USS Liberty (Juin 1967) : attaque ratée grâce à l’action héroïque du destroyer 626/4 de la marine soviétique.

    Voici la traduction du lien précité :

    "
    USS Liberty : Opération Cyanure : les Russes à la rescousse
    Opération Cyanide : sera-t-elle adaptée au cinéma en Russie ?
    Peu de gens en Amérique ou en Russie sont conscients du rôle crucial et héroïque joué par le destroyer 626/4 de la marine soviétique pendant la guerre des Six jours en juin 1967 . Le commandant et l’équipage de ce navire ont gardé le navire de renseignement américain GTR-4, mieux connu sous le nom d’USS Liberty, après l’attaque par les branches aériennes et navales combinées des Forces de défense israéliennes. L’attaque sioniste a été coordonnée avec des éléments de la marine américaine, des services de renseignement américains et de la Maison Blanche.
    Le plan top-secret était connu sous le nom d’opération Cyanide et devait entraîner le naufrage du Liberty de toutes les mains, être imputé à l’Égypte et exploité pour permettre le bombardement du Caire et l’entrée des États-Unis dans la guerre contre Israël. côté. Les relations de l’Union soviétique avec les pays arabes auraient été endommagées et peut-être coupées, l’Amérique et Israël prenant le contrôle de toute la production pétrolière du Moyen-Orient. Les frontières d’Israël se seraient étendues du Nil à l’Euphrate.
    Pour une raison quelconque, l’attaque n’a pas réussi à couler le Liberty, malgré des tonnes d’explosifs, de roquettes, de tirs de canon, de napalm et de six torpilles déployées contre le navire lors d’attaques qui ont duré près de deux heures.Des bombardiers américains dotés d’armes nucléaires ont été lancés contre Le Caire depuis un porte-avions américain, mais ont été rappelés lorsque le Liberty a réussi à envoyer un signal de détresse avec une radio et une antenne réparées. L’opération a dû être abandonnée car elle nécessitait un silence radio absolu et la disparition du navire. La frappe initiale des combattants de Tsahal a détruit toutes les antennes, combinée au brouillage des cinq fréquences radio secrètes.
    Le président américain, Lyndon B. Johnson, était sous l’influence de plusieurs agents du renseignement sioniste, à savoir Arthur et Mathilde Krim, Arthur Goldberg, les frères Rostow, Abe Feinberg et d’autres. Il était le membre le plus important de l’opération Cyanide.
    Le destroyer 626/4 est venu en aide au Liberty à la suite de l’attaque et est resté à ses côtés jusqu’à ce que les forces américaines soient autorisées à s’approcher environ dix-sept heures plus tard. Il a été rapporté que le sous-marin américain, USS Amberjack, était prêt à couler le Liberty et à sauver l’opération, mais la présence du 626/4 a empêché que cela se produise.
    C’est l’histoire de base que John B. Campbell, un scénariste américain expérimenté, a préparé pour le tournage. Il essaie maintenant de trouver un producteur et des fonds pour le tourner en Russie. Son scénario original intitulé CYANIDE a été traduit en russe par Aleksandr I. Mezentsev. Campbell a écrit que l’agression américano-israélienne contre la Russie et les peuples musulmans serait stoppée après que des millions de personnes dans le monde auraient appris la trahison impitoyable de l’opération Cyanide, décrite par Peter Hounam de la BBC dans son livre du même nom. Le public russe et américain appréciera l’héroïsme et l’élan des officiers russes qui sont venus à la rescousse de Liberty.
    De plus, nous croyons que la relation étrange et destructrice entre l’Amérique et Israël serait comprise et généralement dénoncée par les Américains qui ignorent maintenant ce qui s’est réellement passé. Le désarmement de cet axe ne pouvait qu’avoir un effet bénéfique sur les relations internationales entre l’Amérique et le reste du monde, conduisant à une politique étrangère américaine plus humble. Il est possible que la nature de l’attentat contre le Liberty aide à expliquer l’attentat contre le World Trade Center le 11 septembre 2001, étant donné que les seules personnes arrêtées ce jour-là par la police américaine étaient des Israéliens, écrivent Campbell et Mezentsev." * ************************** Eh bien,
    Pour ma part, j’aimerais voir un film basé sur l’histoire ci-dessus. Malheureusement, avec le contrôle juif sur Hollywood et la télévision, cela ne se fera probablement jamais... du moins en dehors de la Russie. Et la Russie, contrairement aux États-Unis, n’aime pas faire de vagues (pardonnez le jeu de mots) sur leurs exploits héroïques. Je me demande si les marins du navire russe ont aidé les Américains à réparer leur radio et leur antenne afin qu’ils puissent émettre le "signal de détresse qui a changé le cours de l’histoire du monde". Si c’est le cas... alors ce serait la cerise sur le gâteau.
    Dans le climat actuel de russophobie et de méchanceté du président russe Poutine... Les Américains devraient prendre du recul... lire l’histoire ci-dessus pour qu’ils puissent enfin savoir qui sont leurs "vraiment" amis... et aussi qui sont vraiment leurs "ennemis". sommes. Parlez de tourner la vérité sur sa tête !

    "


    • JPCiron JPCiron 21 août 16:33

      @phan

      Grand Merci pour ces info et ces liens. Qui éclairent cette histoire plus tellement incompréhensible à présent...
      .
      En particulier les aspects relatifs à Johnson.
      Il y avait aussi cette info sur les fréquences secrètes et les antennes détruites.
      A lier peut-être avec le fait que le navire a été attaqué au napalm, selon les rescapés.
      Le récit sur le navire russe, s’il est vérifié, serait un don du Ciel.
      .
      Je note que dans les liens, le navire est enregistré comme GTR4.
      Cependant, j’ai relevé par ailleurs que son ’’nom’’ est GTR5


    • phan 21 août 20:06

      @JPCiron
      L’article de référence :

      L’USS Liberty et l’Opération Cyanide
      (
      les liens "404 not found" peuvent être retracés par l’internet archive par exemple 
      "USS Liberty : Dead In The Water" (BBC Documentary 2002)
      Le jour où Israël attaqua les Etats Unis. L’ USS Liberty le 8 juin 1967.
      .
      PS : L’USS Liberty (AGTR-5) et le Golfe du Tonkin ...
      Quant à l’assassinat de JFK par LBJ, c’est une autre histoire ...

    • JPCiron JPCiron 21 août 21:18

      @phan

      Merci pour ces liens riches d’infos et de références.


      Je vois que les Russes ont été corrects :« La seule visite amicale a été celle d’un petit navire de guerre soviétique. Son offre d’aide a été refusée, mais les Soviétiques ont affirmé qu’ils resteraient dans les environs en cas de besoin. »



      Je vois aussi par ailleurs que la centrale atomique de Dimona-Israël n’a peut-être pas porté chance à JFK. Et Jacob Rubenstein a fait taire Lee Oswald définitivement.


      Dans toutes ces affaires (et dans d’autres), qui est le ’’porte-flingue’’ de qui ? Celui qui croit commander est peut-être ’habité’ par l’autre.


      Notre monde réel semble comme un roman de fiction sur l’intrication des mafias.


      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°


      « L’Opération Cyanide a été conçue pour assurer la victoire d’Israël au Moyen-Orient. L’attribution de la destruction d’un navire américain au monde arabe aurait justifié des représailles à grande échelle.  »

      On a eu les armes de destruction massives (pour justifier une opération de ’nettoyage’ et de déstabilisation des voisins d’Israël), on a l’opération Ukraine pour affaiblir l’Europe et empêcher la Russie de se joindre à elle.


      Quel sera le prochain coup fourré ?


  • TchakTchak 21 août 16:37

    Merci à JPCiron, ainsi qu’à Phan, pour vos visites guidées dans la caverne monstres : Washington et Tel Aviv.


    • JPCiron JPCiron 21 août 21:20

      @TchakTchak

      Merci pour vos encouragements.
      C’est sympa. Et bien agréable .
       smiley


  • Résistance-aux-media 21 août 23:14

    Je me posais les questions :

    si la guerre en Ukraine persiste pendant 3 ans ou plus, est-ce que la Chaine de Bouygues (LaCIa) est "capable" de continuer à nous matraquer 24/24 ?

    Y aura-t-il assez de généraux en retraite pour se relayer sur le plateau ?


    • JPCiron JPCiron 22 août 08:41

      @Résistance-aux-media

      Y aura-t-il assez de généraux en retraite pour se relayer sur le plateau ? >

      Non, faut pas s’inquiéter...
      Il y aura toujours assez d’experts auto-proclamés pour servir les mêmes salades...


    • Globulard 22 août 17:36

      @JPCiron

      Ben vu le niveau des n’articules , il y a de forte chance de lire des choses intéressantes dans la gazette régionale, plutôt que d’aller chercher des infos datant de 1967 et dont tout le monde se fout. Et cerise sur le gâteau, et si t’as de la chance tu pourras lire dans la rubrique nécrologique le décès de ton pire ennemi , que du bonheur.


    • JPCiron JPCiron 22 août 20:57

      @Globulard
      .
      Merci pour vos considérations.
      Nous en ferons le meilleur usage.


Réagir