vendredi 14 janvier - par mat-hac

Emmanuel Macron "est commissaire priseur"

Si vous pensiez qu’Emmanuel Macron était Président de la République, vous vous trompiez. Il est commissaire priseur !

Mon intervention sur la proposition issue de la France insoumise de nationalisation des sociétés d’autoroutes.



6 réactions


  • JL 14 janvier 11:28

    Bravo La France Insoumise

     

     Ceci dit, ce que la Droite a privatisé pour un euro, il est de coutume républicaine  que la Gauche rachète un million la même quantité et qualité de service.

    Que la Droite s’empressera de privatiser à nouveau quand ce sera son tour.

     

    La République est une bonne fille entre les mains des voyoux.


  • Zero9 Zero9 14 janvier 16:00

    La place de Jupiter c’est au bout d’une corde.


  • sirocco sirocco 14 janvier 17:51

    Emmerdeur 1er vend aussi les lignes de chemin de fer (les plus rentables évidemment).


  • sls0 sls0 14 janvier 19:04

    Bravo miss.


  • eau_du eau_du 14 janvier 21:50

    Il été déjà fortement implique dans la "vente" d’Alstom quand il été dans la gouvernement de François Hollande !
    .

    En 2014, la branche énergie du groupe Alstom est rachetée par l’américain General Electric. Cinq ans plus tard, cette cession continue de faire couler beaucoup d’encre. Le parquet national financier, notamment, a récemment indiqué s’être saisi de l’affaire après qu’un député a émis des soupçons quant à un potentiel « pacte de corruption » impliquant Emmanuel Macron.


  • microf 15 janvier 14:38

    Il doit rigoler Emmanuel Macron en écoutant ce Discours et se dire que celle lá, n´a encore rien compris.

    Toutefois, les francais vont maintenant comprendre les africains qui se plaignent des mêmes effets des privatisations imposées á l´Afrique par leur pays.

    Jusque dans les années 80, il y avait une classe moyenne en Afrique qui travaillait dans des entreprises viables et qui gagnaient bien leurs vies.

    Ma soeur á moi travaillait en tant que Sécrétaire de Direction et gagnait l´équivalent de 1000 Euros par mois dans ces années 80, c´était beaucoup d´argent, et la vie n´était pas chère.

    Arrive le Programme d´ajustement structurel, toutes nos entreprises viables exactement comme ce qu´ a dit la Député pour la France, ont été privatisées. Cette classe moyenne mise au chomage... la misère s´installa avec son lots de problèmes, l´immigration vers l´Occident se déclencha.

    Lorsque nous nous sommes plaints, il nous a été dit que c´est parceque nous ne savons pas gérer, que les privatisations seront bien pour nous, car ceux qui prennent en mains ces entreprises vont mieux gérer que nous et faire de ces entreprises des structures plus rentables, voilá plus de trente ans que nous attendons.

    Bienvenus seulement chers francais au club des exploités.


Réagir