vendredi 28 décembre 2018 - par Mao-Tsé-Toung

Edwy Plenel, de Mediapart, à propos des passeports de Benalla : "Benalla serait-il toujours au service de Macron ?"

 

BFMTV 
edwy plenel : passeports, benalla serait-il toujours au service de macron ? 

--------------------------------------------------------------------

La 2
20H _ 27/12/18 _ Benalla a-t-il bénéficié de passeports diplomatiques ?

Ajoutée le 27 déc. 2018

- A. Benalla : des voyages avec des passeports diplomatiques ?


A. Benalla en ISRAËL Avec un Passeport Diplomatique INTERDIT !!

Ajoutée le 27 déc. 2018
Alexandre Benalla aurait voyagé ces dernières semaines dans plusieurs pays africains et en Israël en utilisant un passeport diplomatique, selon Mediapart. Le Monde avait révélé lundi que l'ancien conseiller d'Emmanuel Macron s'était rendu au Tchad début décembre, quelques jours avant le président, l'Élysée se défendant qu'Alexandre Benalla soit un "émissaire officiel ou officieux" de la République.

Le passeport diplomatique d'Alexandre Benalla, dont Valeurs actuelles avait révélé l'existence en août, a été délivré le 24 mai 2018, quinze jours après la suspension de l'ancien collaborateur de l'Élysée après les violences du 1er-Mai. --------------------------------------------------------------------

Alexandre Benalla s'était engagé à restituer ses deux passeports diplomatiques

BFMTV

Ajoutée le 27 déc. 2018

Alexandre Benalla s'était engagé à rendre ses deux passeports diplomatiques ; selon des documents qu'il a lui-même signé, le 26 juillet dernier.


38 réactions


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 28 décembre 2018 09:33

    1/

    Très intéressant d’écouter Plenel lire sur le passeport incriminé, les privilèges qu’il accorde à son titulaire !

    2/

    D’autre part la relation qu’on peut qualifier, a priori, d’"amoureuse" de Macron me parait flagrante dans la vidéo :

    1. Benalla en ISRAËL Avec un Passeport Diplomatique INTERDIT !!

    (merci les "spécialistes" des relations amoureuses de Ago

    de confirmer ou d’infirmer)


  • TotoRhino TotoRhino 28 décembre 2018 10:33

    Tout ce que touche Alexandre Benalla pue !

    Je crois que le talon d’Achille d’E. Macron, C’EST Alexandre Benalla !

    Alors il faut creuser, chercher, fouiller et je reste persuader qu’on a pas fini d’être étonné.

    Ce qui est assez rigolo, c’est de voir les liens potentiels qu’il existe entre ce personnage et la mafia russe, alors que Manu a toujours décrié haut et fort RT France.

    Peut-être que la chute de Macron sera facilitée par les services de renseignements russes et pour le coup, ce ne serait que justice !


    • Hieronymus Hieronymus 28 décembre 2018 21:17

      @TotoRhino
      je crois que Macrotte a bcp plus que Benalla comme talon d’achille
      c’est un jeune blanc bec, golden boy propulsé miraculeusement en avant car incolore, inodore, sans saveur, donc façonnable à merci
      la contrepartie c’est l’absence de pesanteur du personnage, il ne pèsera pas lourd dès que les premiers coups vont vraiment être portés, il risque fort d’être balayé comme un fétu de paille car vaniteux, croyant en sa bonne étoile, il n’aura pris aucune précaution face à ses ennemis potentiels


  • TotoRhino TotoRhino 28 décembre 2018 15:29

    Punaises, les fautes ! Va falloir que je me relise mieux...


  • zygzornifle zygzornifle 28 décembre 2018 15:29

    C’est Macron qui est au service de Benalla ....

    Il doit savoir tellement de choses que le Macrounet met des couches tellement il fuit ....


  • zygzornifle zygzornifle 28 décembre 2018 15:34

    Benalla c’est comme une série télé il y a eut :

    la saison 1 , je me prend pour un flic et je cogne sans vergogne,

    la saison 2 , je vais en Afrique me faire un max de fric en toute impunité

    et certainement 

    la saison 3 , j’entraine Macron tout au fond faire la danse du fion .... 


    • Vraidrapo 30 décembre 2018 03:38

      @zygzornifle
      Fontanet, Boulin, De Grossouvre, Bérégovoy, Ben.... smiley
      Requiescant in Pace


  • Pakap Pakap 28 décembre 2018 20:58

    Va pas faire de vieux os le jeune Alexandre ...

    Faut jamais menacer publiquement !

    Y’a qu’le Président qui peut se le permettre


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 28 décembre 2018 21:15

      @Pakap

      Va t-il rallonger la liste des « suicidés par deux balles » ?


      @+ P@py


    • Hieronymus Hieronymus 28 décembre 2018 21:21

      @Pakap
      oui ça risque de faire comme avec Robert Boulin, Edern Hallier ou Bérégovoy pour ne citer que ceux là
      à moins qu’Alexandre n’ait eu l’intelligence de se préparer des munitions (dossiers compromettants) de côté, sorte "d’assurance vie"


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 28 décembre 2018 21:32

      @Hieronymus

      Je pense qu’il à du s’inspirer des exemples que tu cites,... et qu’il à « des munitions » biens planquées ( et surtout prêts à exploser ) quelques part !


      @+ P@py



    • Pakap Pakap 28 décembre 2018 21:47

      @Hieronymus

      Boulin avait des dossiers, ça n’a pas empêché ! Les dossiers ont disparu alors même que sa mort n’était pas connue bien qu’effective, c’est dire la puissance de cette mafia.


    • Hieronymus Hieronymus 28 décembre 2018 22:12

      @Pakap
      oui, c’est vrai mais Boulin s’y est mal pris, il a péché par naïveté n’osant jamais aller soupçonner que ses ennemis étaient prêts à lui faire la peau
      il s’est rendu l’après midi à un rendez vous qu’il pensait être de "négociation" alors que ses interlocuteurs avaient déjà carte blanche pour le "liquider"
      et comme la machine était bien huilée (le RPR de l’époque avec tous ses sbires et valets) son domicile a été cambriolé (dossiers) et l’autopsie a été bâclée (on a même fait disparaitre les organes)
      les 2 gredins commanditaires se nommaient Pasqua et Chirac, il a fallu attendre que l’un meurt et que l’autre soit déclaré incapable pour qu’on ose reconnaître publiquement que Boulin s’est bien fait "buté"


    • Vraidrapo 30 décembre 2018 04:01

      @Hieronymus
      Le pire de tout mais, vraiment le PIRE, c’est qu’il y a a encore des gens qui font du sentimentalisme à propos de spécimen comme Chirac ou d’autres qui ont créé un mouvement du genre "Sarko, reviens  !" etc, etc...
      le Pompon, c’est la merluche qui n’en finit pas d’encenser la Mitte sur les estrades...
      Je cris " plus que jamais, il faut maintenir la Pression des GJ " sinon à chaque élection ce sera 55% d’abstention et les parasites, démagogues, psychopathes de l’ENA et Alii n’ont pas fini de pourrir la Planète.
      Ps : à propos du "suicide" de Béré (*), on ne dit pas si la police scientifique a trouvé des traces de poudre sur la main. Parait qu’on a fait taire la veuve en agitant la carotte et le bâton. Moi, j’aurais choisi le bâton mais je suppose que la carotte et le bâton devaient être énaurmes... les Archives du Crédit Lyonnais à Nantes et à Paris devaient aussi être bien compromettante pour la Mitte...
      Depuis Henry VIII, ça n’a pas changé "Le Sexe que de turpitudes ne commet-on en son nom, au sommet de l’État ! "
      Faudra-t-il nommer un Eunuque à la Présidence... ?

      (*)Pierre MARION (1921 à Marseille 2010 à Louviers)
      https://www.amazon.fr/M%C3%A9moires-lombre-Pierre-Marion/dp/208067692X
      Avec précision et vivacité, il brosse, entre autres, les portraits cruels de personnalités troublantes comme Charles Hernu et François Mitterrand. " Le souverain usé ", comme il l’appelle, l’a en effet toujours abusé. Un rêgne du mensonge qui a conduit Pierre Marion à démissionner, préférant se retirer plutôt que d’accepter des missions douteuses. Fourmillant d’anecdotes et de révélations, Mémoires de l’ombre est une vision de premier ordre de la démocratie, de ses hommes, de ses organes ainsi que de ses services secrets.



    • Belenos Belenos 30 décembre 2018 04:14

      @Vraidrapo

      "ou d’autres qui ont créé un mouvement du genre "Sarko, reviens  !""

      Misère ! Ca y est, vous avez gâché mon réveillon !  smiley


    • Hieronymus Hieronymus 30 décembre 2018 15:20

      @Vraidrapo
      oui bcp de Français persistent à croire que Chirac était un mec sympa alors que c’était un animal politique de la pire espèce, mentant presque toujours avec un aplomb invraisemblable
      il faut dire que les successeurs (Sarkozy et Hollande sans parler de l’actuel) ont été tellement pires que on peut comprendre pourquoi certains tout compte fait regrettent Chirac ou Mitterrand, ce dernier était à l’évidence un filou et un roublard mais sa très grande culture nous a épargné la vulgarité d’un Sarkozy ou la bêtise d’un Hollande, c’est toujours mieux d’avoir des dirigeants "de niveau" ayant une bonne formation en Humanités que la classe politique actuelle dont la crasse mentale et intellectuelle n’a d’égale que la prétention et l’arrogance - les exemples foisonnent
       smiley


  • wendigo wendigo 28 décembre 2018 21:56

     benalla, les passeport etc etc , ne sont pas la réelle affaire, ou du moins ne sont pas ce qui est à voir et retenir dans tout ce merdier.
     Regardons les choses clairement, à quoi joue la presse ? Ils créaient un putch médiatique pour le faire élire et viennent nous balancer ça du jour au lendemain au grand publique, comme une merde sur une planche ?
     Macron n’a pas compris visiblement le message que lui ont envoyé les proprios de ces médias, le message est simple il lui dit "rel-ve le pieds petit tu va nous ruiner, tu es en train d’ouvrir les yeux des connards et (comme lui a dit clairement Alain Minc) tu nous conduit droit vers une insurection. (ça c’était en Juillet). Visiblement le trognon n’a pas eu l’air de bien saisir, ou plus exactement il n’a pas les capacités cognitive lui permettant de transiger, ni de faire des concessions pas plus que d’obeir. Arrive la fin de l’année et l’insurrection arrive, ce qui fait et va faire perdre des millions a ces grands patrons, d’où 2ème coup de semonce, benalla 2 le retour. Benalla n’est rien d’autre que la laisse pour tenir au pieds le chien fou. Je pense même que benalla et l’affaire qui le lie à l’élysée a été fabriquée de toute pièce juste pour tenir macron, par ceux là même qui l’ont mis au pouvoir.
    Mettez vous 5mn à la place de ces hommes d’affaire, laisser les clés du pouvoir avec tout ce que cela comprend (forces armées, policières et atomiques) entre les mains d’une personne avec un profil psy aussi marqué sans aucun moyen de le contrôler ? c’est un coup à le voir se retourner contre soi. Benalla n’est rien de plus que le couillon utile servant de fusible.
    Espérons juste que macron comprenne le deuxième message, sans quoi il risque de comprendre qu’il n’est pas au pays des licornes .


    • Vraidrapo 30 décembre 2018 04:14

      @wendigo
      Alain Minc, Attali, Kouchner, Conh-Bendix, B.Henri-Lévy,...
      ça fait une sacrée brochette mythologique digne des plaies de l’Apocalypse...
      avec Roteuch en "Deus ex Machina".
      ajouter à ceux-ci la relève Patrick Cohen, Demorand, Lapix, Salamé, Drouelle, le nouveau promu Ali Badou ( Tu quoque mi fili !?...) et tous les Media du MEDEF :
      comment veut-on que le consumériste vorace programmé s’en sorte !?
      Balayés Pierre Mermet et Fred Taddéï...


    • Belenos Belenos 30 décembre 2018 04:16

      @Vraidrapo

      "Alain Minc, Attali, Kouchner, Conh-Bendix, B.Henri-Lévy,..."

      Pitié...  smiley  smiley


    • Belenos Belenos 30 décembre 2018 04:19

      "la relève Patrick Cohen, Demorand, Lapix, Salamé, Drouelle, le nouveau promu Ali Badou"

       smiley
      http://www.barbery.net/psy/suicide/lisezceci.htm


    • PumTchak PumTchak 30 décembre 2018 06:06

      @wendigo

      Très bonne analyse, que je partage. Le premier Scud envoyé en juillet par le Monde (le patron est Xavier Niels un bon copain à Macron) traduit vraisemblablement l’inquiétude des oligarques français. J’ai toujours en tête, aussi, la ligne rouge neoconservatrice des relations avec Poutine : Macron venait d’organiser avec lui un convoi humanitaire en Syrie. C’est peut-être donc les cadeaux trop voyants aux riches, peut-être un peu les deux.

      Cette fois ci, ce sont les flammes qui commencent lécher les façades des médias. Les Nuits Debout (métro/bobo) selon Christophe Guilly, c’était de la bonne soupe, mais les gilets jaunes (France périphérique et profonde a ranger dans le passé), c’est de la mauvaise soupe. Les éditocrates ont une mission géopolitique de désigner les bons et les méchants dans le monde atlantiste et sociétale de recomposer la société à l’ère de la mondialisation (qu’ils soient cyniques ou convaincus, c’est pareil). Et, de fait, la population maintenant visible grâce aux GJ prend à contrepied la vision geopolitico-sociétale des medias et les désigne non plus comme vecteur d’info, mais bien comme l’entrave à la possibilité d’opinion commune du pays.
      .
      Il y a un bon révelateur-témoin, Juan Branco, jeune avocat qui vient de la caste du haut. Il est mondialiste et pro-migrants (un genre de Raphaël Glucksmann). Mais il est train de s’enticher complètement des gilets jaunes, comme un retournement de son idéologie.
      Il est passé chez Mermet où l’on voit son anti-macronisme, ancien à l’aune des gilets jaunes : https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Juan-Branco-desosse-Macron

      Le plus intéressant est son opuscule qu’il a édité il y a 15 jours. C’est une visite panoramique et détaillée de l’état profond français, entre les grands patrons et ceux des médias, ainsi que toutes leurs relations incestueuses. C’est peu long, malheureusement (112 pages), avec une tendance à se complaire dans son style littéraire. Mais la partie la plus intéressante fait 72 pages et il y des paragraphes essentiellement sans trop d’informations factuels qu’on peut balayer en diagonale.
      Cela va bien au delà de ce que pourrait publier un Canard Enchaîné ou un Médiapart (Fabrice Arfi, le journaliste qui soulève les affaires, en prend lui-même pour son grade). Et Juan Branco a la connaissance intime de cette caste, puisqu’en vient lui-même.
      http://branco.blog.lemonde.fr/files/2018/12/Macron-et-son-Crepuscule.pdf
      Et les médias mainstream ne pourraient pas tenir longtemps à voir se multiplier ce genre de personnage.


    • Belenos Belenos 30 décembre 2018 07:17

      @PumTchak

      Bien vu avec Branco (conseiller juridique de WikiLeaks et avocat de Julian Assange) mais il est d’un autre niveau que le plaisantin avec qui vous le comparez. 


    • PumTchak PumTchak 30 décembre 2018 09:24

      @Belenos

      Oui, leurs intelligences ne sont pas du tout comparables. Je cherchais quelqu’un de connu et n’avais trouvé que R Glucksmann sous le clavier en écrivant la phrase, pour leur proximité idéologique. Mais j’ai peut-être été trop vite.

      Le plaisantin n’est pas pour autant inoffensif. Hamoniste aux dernières élections, il a crée le mouvement/parti "Place Publique", pour relancer la culture des pastèques. Il a récupéré, à ma déception, Claire Nouvian. Et il y a marché électoral : le vide laissé par Hulot, pendant que la pétition "l’affaire du siècle" atteint les 2 millions de signatures. Et contrairement au renégat Branco, il joue l’enfant chéri de la France du haut, des médias, avec les zartistes et les zuniversitaires qui le cautionneront facilement.
      On l’a déjà vue, mais je ne m’en lasse pas :
      https://www.youtube.com/watch?time_continue=114&v=ZnAVKm9_bnQ


    • PumTchak PumTchak 30 décembre 2018 09:29

      @PumTchak

      Problème avec le lien, video complete :
      https://www.youtube.com/watch?v=ZnAVKm9_bnQ


    • Belenos Belenos 30 décembre 2018 09:34

      @PumTchak

      Ces gens sont bêtes, on n’y peut rien, mais une société saine ne mettrait pas en avant de tels médiocres. 


    • Reignor Reignor 30 décembre 2018 11:14

       
      @PumTchak : « avec une tendance à se complaire dans son style littéraire »
       
      Je n’ai, malheureusement, jamais lu de livre aussi mal écrit. Dommage, c’est très intéressant.
       


    • PumTchak PumTchak 30 décembre 2018 11:51

      @Reignor

      Je ne suis pas la bonne personne pour critiquer son style. Mais c’est vrai que s’il réduisait à 20 pages, plus de français sauraient à quoi ressemble l’état profond.


    • Belenos Belenos 30 décembre 2018 21:06

      @PumTchak

      Le lien vers le texte de Branco a disparu brusquement. 


    • Vraidrapo 31 décembre 2018 10:41

      @Belenos
      Circonstances éternuantes :
      les Media du MEDEF ont œuvré efficacement au service de leurs employeurs. Cf les présentations fallacieuses de métinges du candidat µicron,
      l’inaction des "Juges" vis-à-vis du financement de Campagne du même candidat


  • Pyrathome Pyrathome 28 décembre 2018 22:19

    De quoi macron est-il le nom ?

    Enjoy ! smiley

    https://globalepresse.net/2017/05/08/macronleaks-toxicomanie-homosexualite-rothschild/

    Un muppet, suivez les ficelles ! svp....


    • Hieronymus Hieronymus 28 décembre 2018 22:45

      @Pyrathome
      je ne sais quelle fiabilité accorder à ce lien mais un président ne peut pas être sodomite, si tel est le cas c’est une honte nationale
      dans la colère des GJ se mêlent bcp d’éléments + ou - conscients, un aspect tient aux moeurs du locataire de l’Elysée, un autre tient aux attentats dits terroristes de ces dernières années, largement inexpliqués
      c’est peu de dire que le peuple n’est plus représenté par ses élites, en vérité le ressentiment est immense
      on n’en a pas fini avec les GJ


    • mjk mjk 30 décembre 2018 13:21

      @Hieronymus

      Cette publicité n’a pas été envoyée à Macron mais à la personne qui s’est fait livrer des "amphets" à l’Assemblée nationale (ce n’est pas Tourret d’ailleurs, contrairement à ce qui est écrit dans l’article).


  • BA 29 décembre 2018 01:04

    Les « échanges réguliers » de Benalla avec « certains membres » de l’Élysée.


    Dans une lettre adressée au cabinet d’Emmanuel Macron vendredi, Alexandre Benalla affirme nourrir des relations avec des membres du palais présidentiel.


    Alexandre Benalla soigne sa défense. Si l’ancien responsable de la sécurité publique et privée d’Emmanuel Macron reconnaît entretenir des « relations » et des « échanges réguliers » avec « certains membres de la présidence », il assure dans une lettre adressée au cabinet du président de la République que ses activités n’ont « aucun lien » avec l’Élysée. Il répondait ainsi à Patrick Strzoda, directeur de ce cabinet, qui l’avait sommé de s’expliquer sur « d’éventuelles missions personnelles et privées » menées « comme consultant » alors qu’il était « en fonction à l’Élysée ».


    Dans ce courrier dont l’Agence France-Presse a obtenu copie, M. Benalla mentionne des « échanges réguliers » avec certaines personnes à l’Élysée au détour d’un reproche fait à M. Strzoda :


    « Au regard des relations que j’entretiens avec certains membres de la présidence, et des échanges réguliers que j’ai avec eux, il eût été plus cohérent de me transmettre directement ces interrogations auxquelles je n’aurais pas manqué de répondre, sans qu’il soit nécessaire de les porter sur la place publique ».


    https://www.lepoint.fr/politique/les-echanges-reguliers-de-benalla-avec-certains-membres-de-l-elysee-28-12-2018-2282315_20.php


  • Vraidrapo 29 décembre 2018 07:30

    N’avez-vous pas honte de gâcher les fêtes de fin d’An’nées des consommateurs voraces... tandis que les marchands du temple font leur bizness en péril !!!???

    J’exagère mais pas tant que ça ?

    Une pensée pour les GJ des carrefours dernier recours pour "Honneur National"


  • BA 1er janvier 22:00

    Assemblée Nationale : la députée Yaël Braun-Pivet étouffe l’enquête parlementaire sur l’affaire Benalla.


    Yaël Braun-Pivet a refusé ce mardi 1er janvier la tenue d’une nouvelle réunion de la commission d’enquête parlementaire à propos de l’affaire Benalla, comme l’avaient demandé les députés socialistes et apparentés lundi. 


    La présidente de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Benalla a fermé la porte ce mardi à une nouvelle réunion, alors que les députés socialistes avaient demandé la veille la tenue "en urgence" d’une nouvelle commission d’enquête pour faire la lumière sur les nouveaux éléments de l’affaire. 


    "Les dernières révélations relatives aux agissements de Monsieur Benalla ne relèvent pas du périmètre précis" fixé en juillet par la commission d’enquête, a considéré la présidente de la commission dans un communiqué publié ce mardi. 


    Yaël Braun-Pivet y dénonce la "volonté de l’opposition d’instrumentaliser ces dérives à des fins politiques".


    "Aujourd’hui on me demande de rouvrir les travaux de la commission d’enquête. C’est tout simplement impossible juridiquement et les membres du groupe socialiste le savent très bien" a expliqué la présidente LaREM de la commission des lois sur BFMTV.


    "Ce n’est absolument pas sérieux " a-t-elle commenté, ajoutant qu’"en aucun cas elle n’avait le pouvoir de rouvrir la commission d’enquête".


    Ces derniers jours, les rebondissements de l’affaire Benalla ont tourné au bras de fer entre l’Elysée et l’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, qui affirme avoir continué d’échanger avec le chef de l’Etat après son licenciement, tandis que l’Elysée dément.


    "Je rappelle au groupe socialiste et apparentés que cette demande rapide, pour ne pas dire précipitée, formulée le 31 décembre pour une réunion le 2 janvier, dénote une nouvelle fois de la volonté de l’opposition d’instrumentaliser à tout prix les dérives personnelles de Monsieur Benalla à des fins politiques".


    "Les travaux de la commission sont clos et les dernières révélations relatives aux agissements de Monsieur Benalla ne relèvent pas du périmètre précis fixé en juillet".


    Vendredi dernier, de nombreux élus, sénateurs et députés de tous bord, avaient déjà exigé des explications de la part du palais présidentiel et d’éventuelles suites judiciaires à l’encontre d’Alexandre Benalla. 


    https://www.bfmtv.com/politique/affaire-benalla-la-presidente-de-la-commission-des-lois-ferme-la-porte-a-une-nouvelle-commission-d-enquete-1602256.html


Réagir