jeudi 9 mars - par BlueMan

Décryptage du programme de Jean-Luc Mélenchon sur la question européenne

Cette vidéo est une analyse précise du programme de Jean-Luc Mélenchon, texte à l'appui.

 

Synopsis :

 

Un grand merci à « Antho UPR » pour cette analyse très précise et irréfutable des impasses et des contradictions du programme européen de Jean-Luc Mélenchon.

 

Ce programme consiste, si l’on y regarde de très près, à utiliser toutes les contorsions langagières et stylistiques possibles et imaginables pour esquiver la question centrale de la sortie de l’UE. L’objectif de tant d’ambiguïté est clair : amener les Français à rester dans l’UE en croyant qu’ils vont voter pour quelqu’un qui veut en sortir !

 

Comme il est justement dit à la fin de la vidéo, ce programme « alter-européiste » refuse de remettre en cause le principe même d’une construction politique continentale, qui n’est au fond qu’un apartheid planétaire qui ne dit pas son nom.

 

Source : UPR.

 

Nota Bene :

 



66 réactions


  • nadi 9 mars 12:17

    Je ne vois pas pourquoi le peuple devrait culpabiliser d’un non respect des traités qu’il a refusé lors du référendum de 2005. Le vrai scandale n’est pas le non respect des traités, mais de devoir s’y soumettre.


    • pegase pegase 9 mars 12:49

      @nadi

      Et les amendes du CJUE vous en faites quoi ? Style 150 000 euros par jour de retard ...

      Le CJUE est là pour faire respecter les traités, si vous refusez de vous plier aux injonctions du CJUE, ils vont vous flanquer à la figure de lourdes sanctions économiques, vous serez mis au ban des nations, avec tout un tas d’emmerdes à la clé ...

      Les traités ont été ratifiés par la France , vous ne pouvez pas vous y soustraire, et le CJUE ne peut pas non plus se soustraire à ses obligations ...

      Il vous faut ouvrir les yeux et arrêter de croire l’escroc Melanchon !


      https://europa.eu/european-union/about-eu/institutions-bodies/court-justice_fr

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Cour_de_justice_de_l’Union_europ%C3%A9enne

      La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), anciennement Cour de justice des Communautés européennes (CJCE)Note 1, est l’une des sept institutions de l’Union européenne. Elle regroupe trois juridictions : la Cour de justice, le Tribunal et le Tribunal de la fonction publique. Le siège de l’institution et de ses différentes juridictions est à Luxembourg.

      La Cour veille à l’application du droit de l’Union et à l’uniformité de son interprétation sur le territoire de l’Union. À cette fin, elle contrôle la légalité des actes des institutions de l’Union européenne et statue sur le respect, par les États membres, des obligations qui découlent des traités. Elle interprète également le droit de l’Union à la demande des juges nationaux.


    • nadi 9 mars 13:04

      @pegase

      Sur le plan juridique vous avez raison. Mais les français n’ont jamais voulu de ces traités. Ces traités ont été signés non par les français, mais par des imposteurs. Ayez confiance. Si le CJUE trouvait en face de lui un gouvernement français fort et déterminé, je suis sur qu’ils trouveraient une solution smiley sinon ... titanic !


    • pegase pegase 9 mars 19:53

      @nadi
      Ces traités ont été signés non par les français, mais par des imposteurs.


      Oui , mais ce sont des élus, et puis ils ont modifiés plusieurs fois la constitution pour pouvoir nous la faire à l’envers ...

      Nous avons à faire à des gens intelligents, pas des rigolos, ils ont pensés à tout jusque dans les moindres détails ...


    • manu manu 9 mars 19:56

      @pegase

      Une petite vidéo d’un ancien membre de l’UPR.

      Wikipedia IGF :

      Carrières offertes aux membres de l’Inspection générale des finances

      L’inspection a la réputation d’être un formidable accélérateur de carrière. La plupart des membres du corps poursuivent une carrière dans le service public, dans des administrations centrales de l’État (notamment à la direction générale du Trésor), dans des établissements publics, dans des autorités de régulation, dans des collectivités territoriales ou dans des organisations internationales.

      Par exemple, sont des inspecteurs des finances :

      Critiques

      Sorte d’« élite de l’élite11 », au sommet de la hiérarchie créée par la sélection à la française, l’Inspection des finances alimente nombre de suspicions et de critiques, justifiées ou exagérées, sur le caractère fermé et mandarinal du pouvoir en France. Dans les années 1990, les scandales financiers dont ont été victimes des entreprises à la tête desquelles se trouvaient des inspecteurs des finances (Vivendi avec J.-M. Messier, Alstom avec P. Bilger, Crédit lyonnais avec J.-Y. Haberer, France Telecom avec M. Bon, Elf avec P. Jaffré) ont alimenté les critiques de l’institution.

      L’IGF est également régulièrement critiquée pour être « un placard doré » et pour recaser les proches des politiques en fin de carrière12.


    • nadi 9 mars 20:19

      @pegase

      Je suis désolé mais pour moi ces traités sont illégaux. Dans le programme d’Hollande leurs renégociations étaient prévu (je précise que je n’y ai jamais cru) donc il y a eu tromperie.


    • pegase pegase 9 mars 22:35

      @manu


      Yannick l’énervé dans doute, ou Jean Robin smiley

      Quand est ce qu’il nous re-poste une vidéo ce comique, j’ai hâte ...


    • Vlad Dimir 10 mars 04:14

      @nadi
      Entièrement d’accord avec vous. C’est fou comme les Asseliniens se contorsionnent pour nous convaincre que leur gourou et sa bible européenne seraient le salut, le verset satanique "50" est une roue à cons qui in fine donne le dernier mot à la commission européenne, je le leur ai plusieurs fois signalé. Ce qui est légal n’est pas forcément légitime, qu’ils le sachent et qu’ils arrêtent de nous les briser.

      Le peuple est souverain ; la demi-molle ça va pas être possible à un moment donné.


  • yoananda yoananda 9 mars 12:20

    pas mal.
    Mais bon la politique, c’est un rapport de force.
    Le coté tout lisse bien propret d’Asselineau, je ne suis pas sur que ça soit la meilleure stratégie de vente électorale.


    • jeanpiètre jeanpiètre 9 mars 12:29

      @yoananda
      surtout que sous son côté lisse et invocateur des mythes passés, c’est un collaborateur professionnel de la pire espèce

      ENA +HEC = collision maximale


    • yoananda yoananda 9 mars 12:34

      @jeanpiètre
      oui, à l’écouter on sent bien que c’est le genre de gus qui divinise une pile de papier avant toute autre chose.


    • pegase pegase 9 mars 12:53

      @yoananda

      Mais bon la politique, c’est un rapport de force.


      Oui , et le rapport de force face aux institutions européennes n’est clairement pas en notre faveur => voir les amendes pour la non retranscription des directives concernant les OGM, que nous payons avec nos impôts !


      Le coté tout lisse bien propret d’Asselineau, je ne suis pas sur que ça soit la meilleure stratégie de vente électorale.


      Il a au contraire bien la tête sur ses épaules, et il ne tente pas de nous escroquer comme les autres ...


    • jeanpiètre jeanpiètre 9 mars 13:02

      @pegase
      Il a au contraire bien la tête sur ses épaules, et il ne tente pas de nous escroquer comme les autres ...

      son parcours indique le contraire

      du coup PROUVE LE


    • capobianco 9 mars 13:06

      @pegase
      " Il a au contraire bien la tête sur ses épaules, et il ne tente pas de nous escroquer comme les autres ..."

      Enfin un moment de rigolade !!!



    • pegase pegase 9 mars 13:25

      @jeanpiètre

      son parcours indique le contraire

      du coup PROUVE LE


      Ah oui ? lequel ? Allons, ayez le courage de développer ! 


    • pegase pegase 9 mars 13:32

      @capobianco


      Il n’a pas appelé à voter Hollande comme Melanchon à ce que je sache => "la finance c’est mon ennemi" ...

      Il n’a pas de députés avec un mandat d’arrêt international au cul comme le FN à ce que je sache ..

      Il n’a pas de casier judiciaire rempli comme beaucoup d’autres à ce que je sache ...

      On aimerait vous voir critiquer ceux qui sont réellement critiquables !


    • Pyrathome Pyrathome 9 mars 13:47

      @jeanpiètre

      son parcours indique le contraire

      du coup PROUVE LE

      .

      C’est pourtant très simple, il suffit d’aller écouter et voir ici :

      10 ans de conférences, 10 ans d’analyses, 10 ans de propositions, 10 ans de débats pour essayer d’y trouver la plus petite contradiction ou la moindre incohérence dans ses entretiens et dans le programme présenté.

      Pendant que vous y êtes, essayez aussi d’y trouver des propos déplacés, irrespectueux envers quiconque ou encore délictueux punissables par la loi...

      La respectabilité et l’honnêteté ne se décrètent pas, seul le temps les révèlent.... 

      Allez au boulot et bon courage !


    • jeanpiètre jeanpiètre 9 mars 17:54

      @pegase
      son parcours

      son côté legaliste, il suivra l’ensemble des lois infâmes de la me république

      sa sortie de l’europe se fera sur 10 ans, le temps pour les commanditaires du traité antidémocratique de reformuler leur contrat 

      son côté ni droite ni gauche, et surtout pas gauche, asselineau est un leurre pour cadre sup et juristes d’entreprise

       


    • pegase pegase 9 mars 19:33

      @jeanpiètre


      2 ans, c’est 2 années la sortie par l’article 50 ...

      Les boites seront OBLIGÉES de relocaliser illico, et moi ce qui m’importe c’est de ne plus être concurrencé par les pays asiatiques, qui ne sont pas d’ailleurs fabricants, mais seulement sous traitants pour des boites européennes qui s’en foutent plein les fouilles ...


    • jeanpiètre jeanpiètre 9 mars 21:17

      @pegase
      Regardons attentivement ce qui se passe au royaume uni...

      D autre part la france napas que ue comme probleme et asselineau a fait tout son parcours precisement dans l autre gros probleme de l egat francais


    • pegase pegase 9 mars 22:32

      @jeanpiètre
      Regardons attentivement ce qui se passe au royaume uni...


      Justement ça se passe plutôt bien smiley

      Ils vont redresser leur pays avant le notre, on est toujours perdant, il y en à marre !


    • jeanpiètre jeanpiètre 9 mars 22:42

      @pegase

      Oui un bon status quo dans l europe Toujours plus de pauvres et la city qui mene la danse C est vraiment formidable Ils vont recreer le carcan avant de sortir de celui de l ue , s ils en sortent vraiment un jour Et pour l autre question, celle de la collision des elites de l etat et des affaires ? Asselineau est tres silencieux sur la nationalisation necessaire d entreprises qui spolient etat et citoyens genre vinci suez paribas, axa, vivendi et j en passe et surtout d une grande reforme d etat qui clarifie les liens entre officines dont votre mentor est issu


    • pegase pegase 10 mars 03:29

      @jeanpiètre


      Je n’ai même pas envie de répondre, vous balancez n’importe quoi ...

      Vous voulez quoi au juste ? que la SNCF soit complètement privatisée ???? 

      Faut arrêter les conneries, on est dans une situation catastrophique, et votre belle Europe, les Serbes viennent d’adopter un TGV chinois .........

      Ce n’est plus possible, STOP, il faut arrêter ce merdier au plus vite !!! On ne tiendra pas un quinquennat de plus !


    • cettegrenouilleci 10 mars 08:34

      @yoananda

      Un peu de patience. Les électeurs ne vont pas tarder à vous dire ce qu’ils en pensent, et ce qu’ils pensent de la soupe que leur servent les autres candidats.


    • jeanpiètre jeanpiètre 10 mars 18:12

      @pegase
      ne me parlez pas de courage en vous cachant derrière un général crypto totalitaire, et ne me parlez pas d’espoir en militant à fond pour quelqu’un qui n’invoque que son fantôme

      je suis d’accord sur le merdier , pas sur le fait de croire qu’un courtisan du systeme puisse être un sauveur , je ne suis pas catholique, je ne crois pas en la sainte trinité, ni même en ce que vous appelez france, je suis natif des environs de la première capitale du royaume des francs, je ne fais pas confiance aux elites parisiennes et de la loire


  • Mathias Cohen 9 mars 13:30

    Merci pour cette vidéo bien faite et qui permet d’aborder le fond de la discussion Asselineau-Mélenchon (qui aura peut-être bientôt lieu, puisqu’il semble qu’Asselineau soit en passe d’avoir recueilli ses signatures).
    Il y a un point qui concerne l’approche générale du traitement du sujet, c’est l’utilisation de la méthode Asselineau, qui consiste à confondre son point de vue souverainiste avec la vérité. En gros pour Asselineau : "Je suis souverainiste donc je pense que l’Europe est une impossibilité" devient "L’Europe est une impossibilité, c’est une vérité indépassable". Cette vision pose un problème en ce sens qu’elle nie la construction politique de la réalité dans le cadre de la perspective de l’accession au pouvoir. C’est cette distorsion qui explique pourquoi Asselineau n’est pas dans un débat avec ses interlocuteurs, mais qu’il les accuse sans arrêt de vouloir dissimuler leurs intentions véritables. Ce qui s’explique parfaitement : l’Europe est impossible, c’est la réalité, donc les autres candidats ne peuvent qu’être in fine d’accord avec moi, donc, dans la mesure où ils semblent ne pas manquer d’intelligence, ils mentent (ce qui explique à mon avis pourquoi Asselineau s’énerve assez vite dans les débats).
    Je pense que cette analyse de François Asselineau est erronée. En fait, Mélenchon n’a tout simplement pas la même vision des choses qu’Asselineau, et c’est tant mieux, cela ne peut qu’enrichir les échanges. Mélenchon n’a pas la même culture politique. Le souverainisme de Mélenchon ne représente pas une fin en soi, il est un moyen pour arriver à un mode de gouvernement qui favorise la répartition des richesses. Dans ce cadre, l’Europe n’est pas LE problème, elle est UN problème, et elle ne l’a d’ailleurs pas toujours été, puisqu’elle était même une solution à une époque. Mais c’est pareil, Asselineau ne peut pas envisager que des hommes et des femmes politiques aient pu croire à ce projet, car, en bon souverainiste, il pense que l’Europe est vouée à l’échec depuis le début.
    Perso, je suis plutôt en accord avec le souverainisme de moyen de Mélenchon plutôt que le souverainisme de fond d’Asselineau, car je ne pense pas que le retour à la Nation soit une condition suffisante à l’avènement d’une société plus juste. Ce retour à la Nation est une condition nécessaire, mais plus conjoncturelle que structurelle, à une société plus juste. En effet, je ne pense pas qu’il faille fermer la porte à l’idée d’une entente supranationale, si celle-ci nous parait aller dans le bon sens, et ce n’est pas parce que cela ne s’est jamais vu dans l’histoire que cela ne se fera jamais. On peu imaginer que des convergences sociales et fiscales permettent de dépasser les problèmes liés à la monnaie, par exemple.

    Une dernière chose : Mélenchon veut un modèle économique de gauche, qui a beaucoup moins de chance, historiquement, de voir le jour que celui qu’affectionne Asselineau : les trente glorieuses paternalistes, capitalistes et productivistes ne sont pas la tasse de thé de Mélenchon. Donc la difficulté européenne est, de ce point de vue, plus facilement assimilable aux autres difficultés qui empêchent traditionnellement un pouvoir socialiste de prendre les rennes, et que les gens de gauche ont profondément assimilé. L’accession de la (vrai) gauche au pouvoir a toujours a voir avec l’extraordinaire, une situation quasi révolutionnaire (Mélenchon parle de révolution par les urnes, ce qui ne signifie pas que chacun reste bien tranquillement chez lui et ne sort que pour mettre un bulletin dans l’urne, bien au contraire), et donc, dans ce contexte, la désobéissance à un certain nombre de lois qui semblent en temps normal indéboulonnables devient tout d’un coup possible : envoyer balader le FMI, ne pas rembourser sa dette, etc... Le légalisme d’Asselineau n’a à mon avis pas beaucoup de chance de faire advenir ce genre d’événements, et donc l’avènement d’une société plus juste s’en éloigne d’autant...


    • pegase pegase 9 mars 14:06

      @Mathias Cohen
      En gros pour Asselineau : "Je suis souverainiste donc je pense que l’Europe est une impossibilité" devient "L’Europe est une impossibilité, c’est une vérité indépassable".


      C’est la vérité ! 

      Qui détient la vérité selon vous ? 

      C’est le peuple, c’est lui qui paye des impôts et de très lourdes charges, les charges les plus élevées du monde => le peuple de France est en droit de réclamer des comptes, vous ne trouvez pas ? 

      Je vais vous rafraichir la mémoire :

      Alsthom vendu aux américains (Macron), le fusil d’assaut de l’armée française acheté aux allemands (faute à l’UE), EADS passé sous la coupe d’Airbus Group (Siège social aux Pays Bas), L’arrêt des hauts-fourneaux d’ArcelorMittal à Florange, en Moselle, affaire des Lejaby, Ubérisation de la société, vente de l’aéroport de Toulouse- Blagnac à des investisseurs chinois (encore Macron), fermeture usine kleber à Grenoble....etc etc .. Liste très très longue de fourberies en tout genres où le peuple français perd des milliers d’emplois, faute à l’article 63 du TFUE libéralisant les mouvements des capitaux, conséquence => les entreprises foutent le camp, vous n’avez pas remarqué ? 


    • pegase pegase 9 mars 14:12

      @Mathias Cohen

      Je ne parlerai même pas de l’invasion massive des produits chinois ici en France sans aucune contre partie (c’est l’Allemagne qui en profite), notre balance commerciale avec la Chine étant chroniquement ultra déficitaire, toujours la faute à l’article 63 et cette foutue institution européenne !

      Étranglez vous avec ce graphique !

      http://hpics.li/6d64c43


  • Croa Croa 9 mars 14:04

    Le coté positif c’est que l’UPR reconnaît ainsi JL Mélenchon comme seul concurrent sérieux d’Asselineau smiley
    *
    C’est oublier un peu vite qu’il y a encore une moitié des français qui croient encore dans les élites en place et qui croient encore que l’Union Européenne est un bienfait.
    Dans l’attente c’est bien qu’il existe deux propositions pour en sortir. En ce qui me concerne je préfère plutôt la solution plus complète de la France Insoumise : À quoi bon sortir de l’Europe si nous conservons en France le même régime pourri ?


  • hase hase 9 mars 14:18

    Vous êtes tarés ou quoi ?
    Jamais le programme de Mélenchon ne pose la sortie de l’UE comme préalable ; la sortie de l’UE sera nécessaire si dans le cadre de l’UE on ne peut pas faire notre politique, vous ne comprenez pas ça ? c’est pourtant simplissime ; à prendre les gens pour des cons, non seulement vous faites le jeu du système mais vous vous rabaissez.
    Vous avez votre diplôme de marchand d’OGM ?


    • Qiroreur Qiroreur 9 mars 20:44

      @hase
      " la sortie de l’UE sera nécessaire si dans le cadre de l’UE on ne peut pas faire notre politique, vous ne comprenez pas ça ?"

      Pourquoi "si" ? Dans le cadre de l’UE votre prog est impossible à appliquer. Alors pourquoi ne pas le dire directement et partir directement de cette évidence (à moins que ça n’en soit pas une pour vous) ? Par crainte de faire fuir le chaland ? 


    • hase hase 9 mars 22:17

      @Qiroreur
      parce que, d’une part, l’UE est branlante et que la France affichant sa volonté risque bien d’être la goutte qui fait éclater le vase et d’autre part, tous les peuples en ont ras leur couffle de l’UE, aussi, cette nouvelle donne ( sans mauvais jeu de mot) peut créer des remous dont on n’a pas idée aujourd’hui.

      La Slovénie déciderait de sortir, il y aurait toute la force bruxelloise pour la mater, l’humilier, la ridiculiser comme elle l’a fait pour la Grèce ; la France, économiquement, historiquement, politiquement, et symboliquement, ce n’est pas le même morceau.

      C’est pourquoi le coup peut se tenter ! Et pourquoi le tenter ? Parce que ce serait bien, cette union des peuples ( qui le veulent) dans le monde actuel ! Ça serait bien une force socialiste vraie comme appoint aux essais, aux désirs aux combats des autres peuples du monde.


    • Qiroreur Qiroreur 9 mars 22:48

      @hase

      "tous les peuples en ont ras leur couffle de l’UE, aussi, cette nouvelle donne ( sans mauvais jeu de mot) peut créer des remous dont on n’a pas idée aujourd’hui."

      C’est faux, désolé. Il y a des tas de pays qui sont gagnants à être dans l’UE (pourquoi pensez-vous que les candidats sont si nombreux, sans parler de tous les pays quisont rentrés ces 2 dernières décennies). Des pays de l’est comme la Pologne sont les grands gagnants. L’Allemagne, bien que largement contributrice, a également des intérêts. Certains peuples sont bien gagnants dans l’affaire... La France, entre autres, paye à fonds perdus. 

      "C’est pourquoi le coup peut se tenter !"

      On ne fait pas de la politique avec un jeu de dés. JLM n’est pas cohérent sur cette question cruciale ; ce souverainisme de dernière minute ne tient pas. 


      "Et pourquoi le tenter ? Parce que ce serait bien, cette union des peuples ( qui le veulent) dans le monde actuel ! Ça serait bien une force socialiste vraie comme appoint aux essais, aux désirs aux combats des autres peuples du monde."

      Oui ça serait bien... sauf que les intérêts des allemands ne sont pas ceux des français ou des slovènes. C’est exactement le sujet et ça vaut pour tout. Par exemple récupérer des centaines de milliers de travailleurs pas chers est dans l’intérêt des allemands pour payer leurs retraites et sauver leurs banques. Les 5 millions de chômeurs français, les millions de travailleurs concurrencés déloyalement, etc. n’y ont aucun intérêt. Ce n’est pas non plus dans l’intérêt des travailleurs polonais que d’être obligés d’aller bosser à l’autre bout de l’Europe pour 3 francs 6 sous. C’est également le cas pour le respect de l’environnement, l’agriculture, etc. etc. etc.


    • Croa Croa 9 mars 23:24

      À Qiroreur

      En réalité les intérêts des peuples sont plus convergents qu’il n’y parait, intérêt du peuple allemand comprit ! L’Union Européenne fait surtout l’affaire de la haute finance.
      L’intérêt des peuples serait plutôt dans le protectionnisme solidaire, c’est à dire dans une relocalisation des économies tout en préservant des formes de collaborations. Ceci dit les frontières n’empêchent nullement de collaborer donc on peut en remettre ! smiley


    • Qiroreur Qiroreur 9 mars 23:39

      @Croa
      "L’intérêt des peuples serait plutôt dans le protectionnisme solidaire, c’est à dire dans une relocalisation des économies tout en préservant des formes de collaborations. "

      Prenons un exemple pour ne pas rester dans les abstractions. Vous pensez qu’il est dans l’intérêt des 2500 slovènes (et leurs familles) de voir disparaître l’usine Renault implantée chez eux et qui les emploi  ?

      C’est cela que j’essaie de comprendre dans votre raisonnement. 



    • Croa Croa 9 mars 23:48

      À Qiroreur,

      Si cette usine est là, c’est que les slovènes ont besoin de bagnoles et c’est bien que pour les slovènes Renault produise en Slovénie. Donc il n’y a pas de raison qu’elle disparaisse. (À vrai dire ce n’est pas un bon exemple car l’avenir n’est plus à l’automobile aussi bien en France qu’en Slovénie.)


    • Qiroreur Qiroreur 9 mars 23:57

      @Croa
      Cette usine produit environ 140 000 véhicules par an dans un pays qui n’a que 2M d’hab. Restons sérieux svp. Si Renault fait faire ses voitures là-bas c’est uniquement pour des questions de coût. Le marché intérieur slovène n’absorbe pas cette prod... les voitures sont exportées. 


    • Qiroreur Qiroreur 9 mars 23:59

      @Qiroreur
      Cette raison est d’ailleurs parfaitement assumée par la direction de Renault.


    • Qiroreur Qiroreur 10 mars 00:20

      Je crois qu’il est là le gros pb des partisans de la FI... vous fantasmez un monde qui n’existe pas. J’ai assisté au live sur YT (me suis pas fait les 5h non plus) mais en lisant le chat tout en écoutant les interventions c’était confondant de naïveté (s’en vouloir être vexant). Y croire c’est bien, et il y a de très belles idées, mais hélas les intérêts des peuples européens divergent, voire sont diamétralement opposés. Intuitivement, et même ceux d’entre eux qui n’ont aucune culture politiqur ou notion en économie, les français le comprennent. Cela explique pourquoi votre projet (joli sur le papier) ne rencontre pas l’adhésion espérée.


    • pegase pegase 10 mars 11:42

      @Croa


      Ils sont surtout au Maroc, Algérie, Roumanie, les usines françaises en l’état actuel des choses vont progressivement fermer ...

      Usine Revoz (Novo mesto) en Slovénie => Salaire moyen en Slovénie : 783,66 euros, assorti de charges patronales avantageuses ...

      Lorsque vous achetez une Renault aujourd’hui, il y a 90% ce chance qu’elle soit fabriquée dans un pays hors UE, faute à l’article 63 du TFUE.... Voir l’article que j’avais posté sur le "made in France" ..

      https://www.lesechos.fr/13/03/2014/LesEchos/21646-070-ECH_la-nouvelle-carte-des-usines-europeennes-de-renault.htm

      http://www.journaldunet.com/management/salaire-cadres/1126847-smic-en-europe/


    • Croa Croa 10 mars 15:27

      À Qiroreur,

      Pour commencer il faudrait appeler un chat un chat ! Un chat ça miaule ou ça ronronne mais ça ne se lit pas.

      *

      Le monde de la France Insoumise (Ø) n’existe pas et pour cause, c’est un projet. La Ø ose l’utopie c’est vrai mais vouloir un monde plus juste ce n’est tout de même pas demander beaucoup !
      Quand au monde qui existe aucune illusion à se faire : Il va vers sa fin et il faudrait être aveugle et sourd pour croire qu’il sera éternel, ce qui rend les utopies de la Ø finalement plus réalistes que la perpétuation du système actuel à bout de souffle.


    • Croa Croa 10 mars 15:43

      À pegase,

      Merci pour l’info. On s’en doutait.

      *

      Au delà cela démontre qu’en répondant positivement à la pression des lobbies de l’automobile nos élites trahissent doublement. Pousser au renouvellement du parc sous divers prétextes ne faisant pas illusion, c’est aller à l’encontre des intérêts du peuple : L’automobile fait vivre beaucoup de monde mais de moins en moins dans les usines d’assemblages constructeurs. Non seulement il n’y a plus grand monde chez Renault et Peugeot-Citroën mais en plus si ce monde est à l’étranger...  ! Il vaudrait donc mieux faire durer le parc actuel afin de faire travailler les garages et ce qui tourne autour que casser toutes ces bonnes automobiles.  smiley

      *

      De plus cette industrie est de toute façon celle du XXe siècle. Ces objets sont nuisibles : Nous devons maintenant apprendre à nous en servir le moins possible, ce qui est une autre bonne raison pour ne plus investir là dedans.


    • Qiroreur Qiroreur 10 mars 23:26

      @Croa
      J’éprouve votre cohérence, ne m’en veuillez pas de le faire parce qu’il est naturel de questionner ceux qui prétendent savoir. Je partage sur le fond votre constat de l’impasse civilisationnelle dans laquelle nous nous trouvons tous et l’impératif de la dépasser. J’interroge juste. Etant végétarien, n’ayant ni voiture ni télé, je m’oppose dans les faits au modèle consumériste/productiviste (et passe parfois pour un barge y compris dans ma famille... mais c’est pas grave, ce qui compte c’est l’impact de nos idées), rien de plus à dire, n’étant ni sourd ni aveugle... salutations


  • pegase pegase 9 mars 14:56

    la sortie de l’UE sera nécessaire si dans le cadre de l’UE on ne peut pas faire notre politique, vous ne comprenez pas ça ?



    Elle sera à 100% nécessaire, vous le comprenez ça ? 

    Les traités sont IRRÉVOCABLES et vous ne pouvez pas vous y soustraire, comme le prétend Melanchon !

    Vous devriez écouter l’interview de Thinkerview posté par Zatara... Asselineau dresse une liste non exhaustive des refus de modifier quoi que ce soit des autres pays de l’UE ...

    Par exemple concernant la modification de article 63 => le Luxembourg , Malte, le Liechtenstein, et toutes les places financières s’y opposeront farouchement ! 


    • hase hase 9 mars 15:46

      @pegase
      Nous voyons le monde en dynamique, et nous en sommes acteurs. Nous savons que la politique se fait et se défait ; il suffit de jeter un œil en arrière sur l ’histoire même récente ; voilà, c’est tout, rien n’est figé, tout se transforme.

      Nous avons une politique à mener, elle s’appelle révolution citoyenne , et, changement de république. Nous la mènerons.

      Vous ,vous n’avez pas de politique, mais vous avez l’article 50, peu importe Le Pen, ou pire ?

      Voilà.


    • pegase pegase 10 mars 11:44

      @hase

      Vous ,vous n’avez pas de politique


      Visiblement ça vous fait mal au cul de visiter le site de l’UPR  smiley


    • Croa Croa 10 mars 15:50

      À Pegase rapport à l’interpellation de Hase,

      Et toi as-tu lu le programme de La France Insoumise ?

      (Étienne Chouard qui a lu les deux programmes hésite encore. De nombreux français aussi.)


  • maQiavel maQiavel 9 mars 23:35

    La vraie vérité vraie , c’est que tout ça , c’est de la branlette. smiley

    C’est mouche du coche qui disait très justement que ça n’a aucun intérêt de s’intéresser aux programmes des candidats parce qu’ils ne sont de toute façon pas tenu de les respecter. Donc les électeurs ne votent pas pour un programme mais pour un homme ou une femme en qui ils ont confiance !
    Et même si ces candidats ont réellement la volonté d’en sortir et d’appliquer leurs programmes , un programme est un papier sur lequel sont écrites de belles théories et prévisions toute propre , le réel lui est chaotique et imprévisible , regardez Trump aux Etats unis. 

    Sortir de l’UE serait de toute façon chaotique , quel que soit le programme et tout dépendrait des capacités d’adaptation au chaos de celui qui serait à l’Elysée et de son aptitude à comprendre et jouer des rapports de force avec les autres Etats mais surtout à l’intérieur France. 

    • guepe guepe 10 mars 00:03

      @maQiavel

      Hélas, vous avez raison, Hollande nous l’a bien montré. je direz meme que votre vraie vérité vraie est également véritable.

      C’est pour ça que toutes ces batailles de programmes entre upr, fn et fi est ridicule, la plupart des gens ne les lisent meme pas et se contentent de ce qu’ils ont vu à la télé/médias/réseaux sociaux ou de ce que leur disent leur entourage. Le véritable danger, c’est Macron.

      D’ailleurs, son camarade de promo avait soutenu Bruno Le Maire, comme quoi, le système sait miser sur toutes les pièces de l’échiquier pour tout verouiller.


    • guepe guepe 10 mars 00:08

      @guepe

      A part Olivier Berruyer, la "dissidence" ne semble pas vraiment s’attaquer à Macron.


    • Joe Chip Joe Chip 10 mars 00:38

      Oui, d’ailleurs Macron l’a dit aussi, le programme, les gens s’en foutent. C’est pour faire beau et soigner sa crédibilité dans les médias. 

      Le record en la matière, c’est Bruno Le Maire qui a passé des mois en pure perte a peaufiné un programme de 1000 pages, les médias en avaient même fait un favori pendant un temps :

      http://www.leparisien.fr/politique/primaire-de-la-droite-bruno-le-maire-sort-son-programme-en-1000-pages-17-09-2016-6129123.php

      Résultat il a été balayé dès le premier tour de la primaire et depuis il a disparu dans les méandres de la basse politique politicienne. 

      Ce qui compte, c’est la grande politique, c’est à dire les principes, la fidélité aux principes et le courage de les mettre en oeuvre. 


    • yoananda yoananda 10 mars 01:51

      @maQiavel
      Moi je veux voter pour des lois et non des hommes.

      "Sortir de l’UE serait de toute façon chaotique , quel que soit le programme et tout dépendrait des capacités d’adaptation au chaos de celui qui serait à l’Elysée et de son aptitude à comprendre et jouer des rapports de force avec les autres Etats mais surtout à l’intérieur France. "

      Pas que celui qui sera à l’Elysée, mais de tout le pays entier, et notamment de l’état.

      Je n’aime pas du cette réduction ad présidentum typiquement française. Ok on a eu 2/3 grands leaders à l’occasion, mais le reste du temps, l’histoire du pays ne se résume pas au berger, il y aussi les veaux !

      Et pour le coup, je crois qu’actuellement la France n’a que très peu de capacité d’adaptation. C’est purement intuitif. On est un pays trop vieux et divisé.


    • pegase pegase 10 mars 04:31

      @maQiavel

      La vraie vérité vraie , c’est que tout ça , c’est de la branlette. 


      Pas vraiment puisqu’il est interdit de falsifier la profession de foi sous peine de lourdes amendes ... Alors je sais bien qu’ils parviennent à biaiser les choses, mais dans l’absolu ils n’en ont pas le droit ...

      Bonne bourre smiley

      Voilà une jolie fille, ça vous aidera ..

      http://hpics.li/52bda87


    • ldv07 ldv07 10 mars 13:00

      @maQiavel
      Tu vas voir si mélenchon fera ce qu’il veut, il est pas seul comme Asselineau et ne sera pas président monarque comme Godlineau.

      La FI veille au grain et je t’assure qu’il y a des engins là dedans qui se les laisse pas moudre.


    • Croa Croa 10 mars 16:21

      À ldv07,

      Asselineau n’est certainement pas tout à fait seul. Mais tu as raison sur le fond, il y a beaucoup plus de contributions actives dans les équipes de la France Insoumise que dans celles de l’UPR.


  • BlueMan BlueMan 10 mars 01:21

    "Jean-Luc Mélenchon et le mouvement de la France insoumise : des sous-marins de la franc-maçonnerie tombée, anticonstitutionnelle et antidémocratique"

    http://www.blueman.name/Jean-Luc_Melenchon_Les_Insoumis_et_la_franc-maconnerie_tombee.php


    • ldv07 ldv07 10 mars 12:57

      @BlueMan
      Ha merci je ne savais pas que j’étais tout ça, va falloir que je m’introspecte....


    • jeanpiètre jeanpiètre 10 mars 18:17

      @ldv07
      laisse tomber , blueman est un mix de marion lepen pour les idées juvéniles et de jean robin , pour sa manie de publier à tout va ses copié collé en aspirants les droits publicitaires des vrais fournisseurs de contenu


Réagir