samedi 12 septembre - par mat-hac

Contraception : la gratuité pour les mineurs de moins de 15 ans inquiète

La contraception est désormais totalement prise en charge pour les mineurs de moins de 15 ans. Une mesure du gouvernement qui a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. Si l’annonce peut déranger, l’objectif est d’éviter les grossesses précoces et le recours des adolescentes à l’avortement.



5 réactions


  • sls0 sls0 12 septembre 15:30

    L’église a chez moi encore un gros poids politique.

    Résultat : 13,2% de mineures enceintes.

    La pilule coute 300 pesos ou 6 hamburgers ou 6kg de riz.

    Moins de 15 ans ça fait jeune pour ma part mais des pucelles à cet âge là ça devient moins courant, il faut faire avec.

    Il y a en France 18% des gens qui vivent sous le seuil de pauvreté. Une vie ou il faut faire des choix pour les achats, la pilule pas sûr qu’elle fasse partie des priorités et c’est aussi une population moins formée à la sexualité sous son aspect contraintes et risques.


  • thierry3468 13 septembre 07:21

    Plus facile de distribuer la pilule que de s’interroger sur cette sexualité très précoce chez les adolescents.Les grossesses précoces ne surviennent pas par accident.


  • claudemichel claudemichel 13 septembre 08:42

    La France est un étrange pays, qui dispose de la contraception mais qui pratique 240.000 IVG par an ?


    • claudemichel claudemichel 13 septembre 10:42

      @claudemichel
      Et comble de la bêtise, continue l’immigration intensive ?
      Les Français sont ils des zombies ou des imbéciles irrécupérables ?
       smiley


  • V_Parlier V_Parlier 16 septembre 23:22

    N’oublions pas que les pseudo-élites progressistes (Matzneff n’étant qu’un fusible) exigent des "partenaires" de plus en plus jeunes sans devoir endosser des responsabilités paternelles embarrassantes. Bon, caricature peut-être mais je pense que ça situe quand même l’état d’esprit...

    Et puis, avec l’impunité accordée aux violeurs multirécidivistes il faut pouvoir dire aux jeunes victimes qu’elles n’avaient qu’à prendre la pillule...


Réagir