jeudi 25 avril - par Zorba

Benjamin Morel affirme que le syndicat d’extrême droite pour lequel Nathalie Loiseau a été candidate épousait des thèses antisémites

Benjamin Morel (docteur en sciences politiques) évoque l’UED, syndicat d’extrême droite pour lequel Nathalie Loiseau s’était portée candidate lorsqu’elle était étudiante à Sciences Po : « C’est un syndicat qui se revendiquait pour une grande partie du maurrassisme. Le maurrassisme, c’est propre à l’histoire politique française, c’est une idéologie qui est très ancrée à l’extrême droite, grosso modo Charles Maurras a eu des écrits antisémites : pour lui, la France devait retourner à son état originel, son état originel c’était ce qu’il appelait “le pays réel” » (CNews, 23 avril 2019).

Nathalie Loiseau, tête de liste LREM aux élections européennes, a réagi à la polémique, en regrettant une "erreur d'il y a 35 ans". Elle prétend aussi ne pas avoir su que la liste qu'elle avait rejoint comptait des gens d'extrême droite.



20 réactions


  • joelim joelim 25 avril 10:54

    Elle me fait toujours penser aux oiseaux d’Hitchcock celle-là.

    Quand je pense à tous ces retraités du 4ème âge qui profitent libéralement des infrastructures nationales de santé et qui vont voter pour elle, convaincus par la télé qu’"il n’y a pas d’autre choix" que de tout démantibuler (la révolution macronienne) pour que les puissantes pauvres firmes internationales puissent survivre... Je suis pour que le droit de vote s’arrête à un âge où le nihilisme devient la seule morale.


    • Garibaldi2 25 avril 14:15

      @joelim

      Dans la longue liste des posts débiles vous pointez en tête !

      Les retraités du 4ème âge ont largement participé au financement des infrastructures nationales de santé.

      Peut-être comprendrez-vous un jour que de nombreux retraités n’ont pas voté pour Macron mais contre Marine.

      Sur les ronds-points les retraités étaient nombreux. Et vous, vous étiez où ? :

      Je suis pour que le droit de vote ne puisse être exercé qu’après un sérieux examen des connaissances historiques de l’intéressé !


    • joelim joelim 25 avril 16:50

      @Garibaldi2
      Je ne parle pas du 3ème âge mais du 4ème. Il faut apprendre à compter un peu smiley .
      Celui qui certes a vécu la guerre. Mais aussi les 30 glorieuses, et donc a cotisé pendant les "vaches grasses", sans douleur donc.

      Et qui vote Fillon ou Macron. Par paresse intellectuelle.


    • cassini 25 avril 17:30

      @joelim
      .
      Vous confondez trente glorieuses avec vaches grasses. La gloire en question n’est pas celle de la prospérité mais de la croissance. De 1945 à 1965 le niveau de vie est simplement passé de bas à médiocre pour la plupart des salaires, sans que cela ait empêché début 1968 encore le smig de tourner dans les 250 francs, à peu près l’équivalent de 350 euros (il concernait toutefois moins de monde). Ce n’est qu’à partir de 1970 que le niveau de vie moyen est devenu décent. 


    • Croa Croa 25 avril 23:11

      À cassini,
      Pendant « les trente glorieuses » les vaches n’étaient pas spécialement grasses mais les paysans l’étaient plus qu’aujourd’hui... Avec moins de vaches ! Oui il y avait de la croissance mais surtout elle était partagée car tout le monde avait un travail. Le niveau de vie était celui de l’époque vu que le frigidaire c’était nouveau et la TV, uniquement en N&Bl sur une seule chaîne, aussi. Considérant le potentiel de l’époque le niveau de vie moyen était bien meilleur (mieux partagé) qu’aujourd’hui où potentiellement nous sommes très riches mais où de plus en plus de gens sont exclus. Le régime politique était très protecteur (étatisme). C’est ça qui a disparu.


    • agent ananas agent ananas 26 avril 05:39

      @cassini, Croa
      Ne vous a t’il jamais apparu que la fin des Trente Glorieuses coïncident plus ou moins avec l’entrée en vigueur de la loi Pompidou-Giscard-Rothschild ?


  • Norman Bates Norman Bates 25 avril 10:55

    Alors là...je suis choqué, ravagé...il me restait le minimum syndical de foi en l’Humanité au fond de mon âme, mamie gâteau vient de l’assassiner...

    Je vais sans tarder rejoindre cette foi devenue dépouille...la corde autour du cou, la tête dans le four (de marque allemande, cruelle ironie du sort) le canon de revolver sur la tempe, j’hésite encore sur la sortie de scène...

    "Loiseau m’a tuer" vais-je gribouiller en lettres de sang sur une porte du motel...

    Loiseau n’est pas cette mamie gâteau à l’air débonnaire, aux rondeurs rassurantes, en itinérance entre la ménopause et l’âge de faire des confitures...non, dans ses bourrelets elle cultive les miasmes les plus innommables qu’on puisse imaginer...

    Loiseau n’est pas de ces espèces protégées qu’on souhaite dorloter, c’est un aigle quelque peu bien nourri qui vole avec ses congénères teutons de sinistre mémoire, ses battements d’ailes sont autant d’uppercuts létaux à la face de l’Humanité...

    Qu’elle puisse par étourderie s’égarer dans la voie sans issue de "l’extrême-droite" passe encore, mais frayer dans le sentier obscur de "l’antisémitisme", le Crime des crimes avec la haine qui tue et qui sent mauvais, non, c’est inexcusable...

    Mamie gâteau inspirait confiance, elle ne ferait pas de mal à une mouche...mais imaginez le cruel sort réservé à une mouche juive...la panique du "peuple élu" dans son ensemble si Loiseau fait entendre ses bruits de bottes en direct du parlement européen où avec son air godiche elle saura manipuler et gruger ses collègues députés jusqu’à finir sur un axe spatio-temporel Nuremberg-Bruxelles avec les conséquences que l’Histoire, volatiles leçons, devrait nous enseigner en chapitres de cendres...

    On oublie, on oublie tout...on oubliera même la défaillance du directeur de casting qui a choisi cette Loiseau de mauvais augures...il parlait "progressisme", libertés, démocratie, et il propose une version adipeuse et féminine de Soral...


  • cassini 25 avril 12:18

    Il se dit que rien qu’en France des milliers de politiques auraient dans leur jeunesse soutenu des partis soutenant eux-mêmes des régimes criminels de gauche. Voilà qui promet de jolis scandales. 


  • Pyrathome Pyrathome 25 avril 13:11

    L’oiseau de proie grimée en dinde faisant la politique de l’autruche, marchant jadis au pas de l’oie tente de pigeonner la volière en faisant le perroquet, elle va se faire plumer et s’en prendre plein le bec, cette vieille pie !


  • Joe Chip Joe Chip 25 avril 14:59

    Cette histoire est, sur le fond, ridicule. Nathalie Loiseau est née à Neuilly, elle est donc issue de la bourgeoisie de droite de l’ouest parisien, qui est catholique et conservatrice. Dans les grandes écoles, ces jeunes gens se retrouvent dans des syndicats issus structurellement de l’extrême-droite des années 60-70 (nouvelle droite&cie) de la même manière que les bourgeois de gauche se retrouvent dans des syndicats et des corporations issus de l’extrême-gauche libertaire de cette période. Cette promiscuité leur permet de connaître et de rencontrer par affinité les gens avec lesquels ils seront amenés à conduire les affaires publiques, gérer l’administration, diriger des grandes sociétés. 

    Tout cela a plus à voir avec la stratification sociale et l’acquisition de certains codes culturels propres à la bourgeoisie qu’avec l’idéologie. Loiseau est aussi "maurrassienne" que Glucksman est "marxiste"... 


    • Joe Chip Joe Chip 25 avril 15:09

      ... ou que Jospin était "trotskyste".


    • joelim joelim 25 avril 16:54

      @Joe Chip
      Ok ok mais n’est-ce pas désopilant qu’elle soit scandalisée qu’"on la salisse" par le rappel de ces faits alors qu’elle lance des accusations d’extrême-droitisme à tire-larigot et en toute mauvaise foi (où alors elle est vraiment bête) ?


    • joelim joelim 25 avril 17:01

      @Joe Chip
      Donc quand ce sont des faits, c’est ridicule. Je suppose alors que vous vous basez dans la vie sur les déclarations d’intention. Genre : Loiseau se revendique des valeurs de l’UE (humanisme, beaux discours, etc.) donc forcément, même si elle s’est présentée à une liste politique d’extrême droite, elle ne l’est pas. Malgré les graves dérives de sa couleur politique en matière des droits de l’homme et de l’équité (sans parler de l’efficience) économique. Ben voyons... smiley


    • jeanpiètre jeanpiètre 25 avril 18:09

      @joelim
      l’ue etant une protodictature de l’extrême droite affairiste, je ne comprend pas vraiment l’étonnement


    • Pyrathome Pyrathome 26 avril 22:49

      @Joe Chip

      Cette promiscuité leur permet de connaître et de rencontrer par affinité les gens avec lesquels ils seront amenés à conduire les affaires publiques, gérer l’administration, diriger des grandes sociétés.

      Ah merde ! des consanguins dégénérés, c’est encore pire que ce je pensais....

      Et quant à dire que cet oiseau de malheur ne serait pas "maurassienne", moi je veux bien, mais d’un niveau bien supérieur au "maurassisme", alors ?

      Pour Glucksman, lui il ne sait pas ce qu’il fait là et ne sait pas quoi dire..., alors pour le "marxisme", il te répondra qu’il ne connaît pas cette recette de cuisine.....en gros, un crétin soit disant "philosophe", comme BHV ?

      Au fait, tu as dû te gourer d’article, on ne parle de l’As Lino ici, mais d’idiots du village ! smiley


    • Et Hop ! 27 avril 09:38

      @jeanpiètre

      L’UE est tout autant une proto-dictature de la gauche socialiste, n’oubliez pas que le premier président de l’UE était Jacques Delors, que c’est Mitterand qui a fait passer Mastrich et l’euro, que tous les socialistes sont Young Leaders, y compris Macron qui est leur créature.


  • Croa Croa 25 avril 23:19

    Ceci est un FAUX SCANDALE. Madame Loiseau gagne à être un peu plus connue et peu importe la manière. Du moment qu’on parle d’elle c’est bon pour elle. Ces « erreurs de jeunesse » ne sont que peccadilles et le public ne peut le ressentir que comme tel.

    Madame Loiseau a fait bien pire, par exemple lorsqu’elle était cheftaine du personnel d’ambassade en Afrique. Mais de ça les médias n’en parleront pas !


    • Pyrathome Pyrathome 26 avril 22:55

      @Croa

      Madame Loiseau a fait bien pire, par exemple lorsqu’elle était cheftaine du personnel d’ambassade en Afrique. Mais de ça les médias n’en parleront pas !

      Si,si, ça va venir....ou l’application des règles "maurassiennes" avec zèle, ancien du gud oblige ! avec à la clé magouilles, détournements de fond, corruption, harcèlement moral et physique...etc, semble t-il ?

      Là, la dinde est farcie et rôtie à point, il n’y a plus qu’à mettre les marrons au feu ... smiley


Réagir