mercredi 11 mai - par Mao-Tsé-Toung

Alexis Poulin : L’Union Populaire commence à inquiéter la majorité présidentielle

Publicité

#L_EDITO_POLITIQUE
Alexis Poulin : L'Union Populaire commence à inquiéter la majorité présidentielle

11 mai 2022



Sud Radio
 



4 réactions


  • BA 11 mai 14:47

    Taha Bouhafs accusé de harcèlement et violences sexuelles, LFI ouvre une enquête interne.


    Au moins trois personnes ont témoigné contre Taha Bouhafs, un temps investi candidat de la Nouvelle union populaire écologique et sociale dans le Rhône. La France insoumise a lancé une enquête en interne après ces accusations.


    Après la convention d’investiture de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) samedi soir en vue des législatives, La France insoumise a saisi son comité contre les violences sexistes et sexuelles afin d’ouvrir une enquête au sujet de Taha Bouhafs, un temps investi candidat dans le Rhône, indiquent plusieurs sources à BFMTV.


    Au moins trois personnes ont témoigné contre le journaliste, l’accusant de harcèlement sexuel et de violences sexuelles. Il s’agit pour l’heure uniquement de témoignages en interne, les personnes en question n’ont pas formellement déposé plainte.


    Après la publication de cet article, le Comité de suivi contre les violences sexistes et sexuelles de la France insoumise a confirmé avoir été saisi samedi "d’un témoignage relatant des faits supposés de violences sexuelles reprochées à Taha Bouhafs". "Une procédure a été enclenchée immédiatement" et l’intéressé "a été confronté aux accusations dont il faisait l’objet ce lundi", assure l’instance dans un communiqué.


    "Il lui a été signifié qu’en raison de la gravité des faits supposés, par principe de précaution, et conformément aux textes définissant les principes du mouvement, la France insoumise pouvait être amenée à ne pas l’investir", poursuit le Comité.


    "Après cette confrontation et avant même la fin de notre procédure interne, Taha Bouhafs a fait le choix de renoncer de lui même à l’investiture pour les élections législatives."



    https://www.bfmtv.com/politique/elections/legislatives/la-france-insoumise-ouvre-une-enquete-interne-autour-d-accusations-de-harcelement-et-violences-sexuelles-contre-taha-bouhafs_AN-202205110365.html



  • Clocel Clocel 12 mai 07:33

    Bullshit...


  • MAZIG 12 mai 12:10

    L’affaire Taha Bohafs n’est que le début du dénigrement de la UPES ; Un pseudo syndicat , proche de l’extrême droite vient de porter plainte contre Melenchon pour uns soi disant diffamation . Tous les médias , y compris france télévision mènent une campagne anti Mélenchon quotidiennement. S’il y a un enseignement à tirer de ce lynchage médiatique , c’est que Melenchon leur fait peur , ce qui prouve qu’il est dans le vrai et qu’il est le seul à pouvoir , à coup sûr , sonner le glas de cette ruche mediatico-politico financière mafieuse , soutenue et protégée par une partie de la police corrompue.


  • panpan panpan 13 mai 11:12

    Le poudreux a les pleins pouvoirs, personne en face de lui et certainement pas merluch,quand on voit comment il a rampé devant lui à Marseille.

    Il n’y a que la gamelle qui l’intéresse mais il ne sera jamais à la hauteur de faire peur au psychopathe de l’Elysée.


Réagir