lundi 14 octobre - par Zorba

Sonia Devillers dénonce sur France Inter le fait que CNews recrute des journalistes d’extrême droite (Zemmour, Rioufol, d’Ornellas, E. Lévy, Goldnadel, Praud, Morandini…)

Eric Zemmour sur CNews. On en parle depuis des semaines. C’est confirmé. Malgré une condamnation en justice confirmée (pas pour des actes X ou Y) mais bien déjà pour des propos tenus dans les médias. Malgré aussi l’ultra-violence de son discours à la Convention de la droite sur lequel le parquet de Paris a ouvert une enquête. Voici donc Eric Zemmour, tête de gondole d’un débat sur l’actualité proposé par la chaîne info de Canal+. Cette même chaîne dont il a été viré il y a 5 ans. Mais comment en est-on arrivé là ? Sonia Devillers a invité deux journalistes que ça ne surprend pas. En fait, les patrons de Canal n’attendaient que ça.

L'Instant M par Sonia Devillers (11 octobre 2019), avec Isabelle Roberts et Raphaêl Garrigos.

Pour les plus pressés, allez directement à 6'45. C'est là que l'on commence à parler de CNews et de Zemmour.



38 réactions


  • berry 14 octobre 10:58

    Ca alors, j’en reviens pas !

    Les yeux m’en sortent de la tête (à 15’05).


  • julien julien 14 octobre 11:51

    Tous les noms donnés sont d’extrême-droite ? En gros pour ces gens tous ceux qui ne pensent pas comme eux sont d’extrême-droite et doivent être interdits d’antenne. On voit bien en réalité qui sont les vrais fascistes.


  • Sylvain Sylvain 14 octobre 12:32

    Que CNews se "droitise" et développe une ligne de Fox news à la française, cela semble être effectivement le cas.

    Maintenant Cnews est une chaîne privée, de quel droit Sonia Devillers souhaite imposer une ligne idéologique et politique à une chaîne privée ? On n’est pas en URSS a son grand désarroi j’ai l’impression..

    Que France Inter, radio public payé par le contribuable soit très marqué politiquement et très peu éclectique est bien plus gênant. 


    • Duke77 Duke77 14 octobre 13:15

      @Sylvain
      De quel droit ? Et bien de celui d’être devenu les vrais esprits totalitaires. La gauche française (qui n’en est pas une car libérale et est elle aussi à l’image du modèle américain avec leur "démocrates") est devenue plus fasciste que l’extrême droite qu’elle dénonce. Idem aux USA où Trump est l’anti-système et les Clinton sont dans le camps des fous prêt à exploiter la misère humaine à l’autre bout du monde pour un consumérisme menant à l’ecocide global. Ils vont encore plus loin que la droite et se sont entourés de satanistes et de pédophiles (la rumeur du pizzagate a bien été confirmée cet été par leurs relations avec Jeffrey Epstein et l’utilisation de son Jet "Lolita Express" à de nombreuses reprise par Bill Clinton, qui ne s’est pas arrêté à une petite pipe de sa jeune secrétaire sous le bureau de la maison blanche au final).

      Les médias servent désormais l’idéologie dominante mondialiste du nouvel ordre mondial comme les complotistes l’ont annoncé depuis des années : un projet mené par les plus grandes fortunes pour globaliser l’économie et annuler les spécificités culturelles afin d’augmenter la facilité de distribution de leurs produits et services tout en permettant à des tarés de mener leur agenda messianique (quelle sera la capitale du monde ?). On est loin de la société décrite dans les films de SF comme StarTrek où un monde unifié apporte un enrichissement culturel, sert l’exploration de l’univers par l’homme et où on a éliminé la monnaie. C’est même l’inverse.

      Le JT des chaînes d’infos et les animateurs sont une sorte de "CQFD" permanent de la théorie du complot, au moins par l’expression de ses conséquences idéologiques et de son totalitarisme. Nous sommes bien en "democrature" en France : dictature déguisée en démocratie organisée par les plus riches.


  • Lucy Lucy 14 octobre 12:34

    Rance-inter, mais mdr smiley

    Ce média du service public phagocyté par les bobos, cocos, gauchos qui distillent le politiquement correct à longueur d’émission. Des collabos, des feujes et des maçons qui inoculent aux bulots le vivre ensemble depuis 40 ans. Laissez-les se faire plaisir avec leurs « extrême-droite » par-ci « extrême-droite » par-là, les temps changent même s’ils font mine de l’ignorer, regardez plutôt les scores youtube avec 167 J’AIME et 359 J’AIME PAS.  

    Marre de payer une redevance pour me faire insulter par des abrutis, rdv sur cnews ce soir à 19h


    • Garibaldi2 15 octobre 07:40

      @Lucy

      ’’Des collabos, des feujes et des maçons’’, pourriez-vous préciser votre pensée ? Y-a-t-il des noms derrière ces catégories ?


    • Lucy Lucy 15 octobre 11:24

      @Garibaldi2

      Salut bichounet, hier après-midi un togolais (ou peut-être un malien) m’a suivi comme un chihuahua en rut entre Longchamp et rond-point de Rennes, ce n’était pas toi par hasard ? Désolée de t’avoir explosé les coucougnettes avec mon parapluie, mais t’inquiète pas bichounet c’est pris en charge par l’AME smiley

      A apprendre par cœur pour demain, bichounet


    • Garibaldi2 16 octobre 07:12

      @Lucy

      Non, ce n’était pas moi, je suis blanc, souchien depuis au moins 10 générations, athée.

      Manque la partie collabos et francs mac.


  • ezechiel ezechiel 14 octobre 13:31

    Cnews, que des journalistes d’extrême-droite ? Et alors ? Il y a bien France Inter et Canal +, entre autres, qui n’ont que des journalistes d’extrême-gauche pour rééquilibrer !


  • ahtupic 14 octobre 13:49

    CNews va doubler ou tripler son audience. France Intox, France Tout Faux, l’Immone, l’Aberration, etc y contribuent.


  • maQiavel maQiavel 14 octobre 13:59

    Il en est exactement comme Sylvain le décrit plus haut « CNews se "droitise" et développe une ligne de Fox news à la française », c’est-à-dire une ligne néolibérale conservatrice en phase avec l’idéologie néocons. D’une main on tape sur les musulmans pour accréditer l’idée du choc des civilisations et de l’autre on tape sur les prolos ( voir le traitement ahurissant du mouvement des GJ ), tout en faisant la promotion du néolibéralisme mondialisé et de l’européisme et en marginalisant ceux qui ont des vues opposées.

     

    Mais en réalité, ce n’est qu’un symptôme d’un phénomène beaucoup plus profond, la droite remporte la bataille culturelle et la société française se droitise de plus en plus. C’est pour ça que je ne tape même plus sur les gauchards, ça ne sert plus à rien, ce sont des zombies, c’est-à-dire qu’ils bougent encore alors qu’ils sont déjà morts ( et c’est tant mieux, leur bilan est lamentable, qu’ils crètent définitivement, peut être que le vide qu’ils vont laisser permettra l’émergence de quelque chose de plus consistant), la gauche culturelle ne se maintient que grâce au capital symbolique qu’elle accumulée depuis des décennies mais qui se dilapide de plus en plus vite, l’une des dernières place forte de cette gauche culturelle est le milieu des arts ( particulièrement le cinéma et la musique).  La dynamique est du côté des droitards, l’avenir est à eux ( pour le pire selon moi). Cette victoire culturelle a évidemment des effets médiatiques, le paysage audiovisuel n’a plus rien à voir avec ce qu’il était-il y’a 20 ans à l’époque de la gauche culturelle triomphante, les grands médias vont certainement avoir une trajectoire similaire à celle des réseaux sociaux au sein desquels la droite culturelle est d’ores et déjà hégémonique. 

    Maintenant que les droitards montent officiellement en puissance ( car jusque là, leur puissance culturelle était underground), la fracture des représentations dans notre société sera de plus en plus vive.


    • Ozi Ozi 14 octobre 14:41

      @maQiavel
      D’accord avec le début de ton commentaire, mais pas avec la fin..
      Quand tu dis : La dynamique est du côté des droitards, l’avenir est à eux, je pense en fait que la dynamique est du côté de l’effondrement, et que toutes les structures et représentations du système actuel à bout de souffle vont être progressivement balayées..

      La ligne néolibérale conservatrice n’est qu’une des dernières tentatives des puissants pour maintenir encore peu l’illusion des masses par des détournements d’affects mais elle n’a aucun avenir durable.. La seule chose que cette ligne peut apporter, c’est une accélération concrète de l’effondrement en cour..


    • maQiavel maQiavel 14 octobre 16:16

      @Ozi

      Et c’est l’un des points sur lesquels nous ne sommes pas d’accord car je ne crois pas qu’un effondrement puisse balayer des systèmes de représentation par lui-même. Un effondrement n’est pas un phénomène social neutre, il y’a des gagnants et des perdants, ça peut déboucher sur un système autoritariste inégalitaire ultraréactionnaire encore pire que tout ce qu’on connait aujourd’hui, tout comme il peut déboucher sur une société plus égalitaire, émancipatrice et respectueuse des droits de chacun. Tout dépend de la façon dont évoluent les rapports de force entre ceux qui vont instrumentaliser cet effondrement pour assoir leur domination et ceux qui sont en quête d’autonomie individuelle et collective.

      J’irai même plus loin : selon moi, cette combinaison entre néolibéralisme et thématique conservatrice est déjà un système de représentation moulé pour l’effondrement, c’est celui de ceux qui vont chercher à profiter de l’effondrement pour construire leur monde idéal qui serait, pour les gens comme toi et moi, un véritable enfer. Le darwinisme social consubstantiel au néolibéralisme combiné au paradigme ultra-hiérarchique et inégalitaire des ultraconservateurs donne un mélange explosif, surtout si on tient compte des potentialités technologiques en termes d’ingénierie sociale qui permettent la réalisation de leurs projets. 


    • Mr.Kout 14 octobre 18:39

      @maQiavel

      Je pense q’un effondrement sévère peut avoir comme conséquence de balayer tout les systèmes de représentation modernes en amenant les conditions d’un retour à des systèmes d’organisation plus archaïques. 


    • Julot_Fr 14 octobre 20:08

      @Maquiavel et Mr.Kout En clair, comme explicite par Soral, le pouvoir d’occupation sionist et leur ingenieurs sociaux qui lancerent la gauche avec les touche pas a mon etc se reconfigure sous l’egide du national sionist par lequel on se fait elire en antagonisant les musulmans. Ainsi Atali se ventait de connaitre la prochaine presidente francaise (MLMLP). Ceci serait effectivement le cas si les choses continuaient comme prevu.. mais l’anti globaliste (donc anti sionist) Trump pourrait secouer le monde financier sur lequel repose le pouvoir sionist et pourquoi pas liberer la france.. on peut rever.. des gens competent (pour le peuple et non pour les oligarques) comme DeGaule pourrait revenir sur le devant de la scene


    • Ozi Ozi 14 octobre 20:24

      @maQiavel : Tout dépend de la façon dont évoluent les rapports de force entre ceux qui vont instrumentaliser cet effondrement pour assoir leur domination et ceux qui sont en quête d’autonomie individuelle et collective.

      Parfaitement d’accord, c’est tout le dilemme qui s’offre aux populations aujourd’hui entre choisir ou subir.. Mais on est bien d’accord que quoi qu’il se passe il va y avoir un changement. Autrement dit, ceux qui critiquent (parfois à bon escient) le slogan racolant du "nouvel ordre mondial" comme si l’ordre actuel était génial et surtout qu’il n’y avait qu’un seul dessein derrière ce changement d’ordre, sont en pleine négation des paramètres d’effondrement du système actuel.. non ?
      Seulement voilà, comment concilier cette quête d’autonomie individuelle et collective devant la problématique environnementale (par ex) c’est à dire les limites que nous impose la physique ?
      Peut-on continuer dans le souverainisme alors que les guerres commerciales inévitables des 192 nations sur la Terre sont le carburant premier de l’effondrement du système actuel qui entraine tout le vivant dans sa chute ?
      C’est pour cela que je parlais dans mon post précédent d’avenir non durable pour les structures et représentations du système actuel (aussi autoritaires et inégalitaires qu’elles soient)..
      En fait tout reste à inventer et à construire, et les solutions de facilités (régulièrement répétées) ne sont pas vraiment les plus efficientes...
      Il faudrait enfin un bon débat citoyen là dessus.. 


    • maQiavel maQiavel 15 octobre 11:16

      @Mr.Kout &Ozi 

      Je fais la part de choses entre d’un côté les systèmes de représentation mentales et de l’autre les conditions matérielles d’existence. Les deux sont évidemment liées et dans ce genre de débat, on en arrive souvent au dilemme de la poule et de l’œuf ( est-ce des conditions matérielles qu’émergent les représentations mentales comme dans la conception matérialiste ou est ce au contraire les conditions matérielles sont le résultat des systèmes de représentations comme dans la conception idéaliste ?) Mais au delà de cette controverse, mon opinion est que ce système de représentation constitué du mélange entre néolibéralisme et imaginaire ultraréactionnaire pourrait très bien s’accommoder de systèmes d’organisation archaïques dans un contexte de désastres environnementaux, il pourrait même servir à sécréter un cadre de légitimation d’un nouvel ordre social bien plus inégalitaire et autoritaire que tout ce qu’on peut connaitre aujourd’hui. Et je rajouterai que ce qui est efficient pour les uns ne l’est pas forcément pour les autres, selon que l’on ait une perspective oligarchique ou populiste, on aura des jugements différents de l’efficience, tout est finalement une question d’intérêt. 


    • Sparker 15 octobre 16:04

      @maQiavel et Ozi

      Il y a un élément que nous ne prévoyons pas.
      Bien des civilisations se sont effondrées et d’autres ont grandis à leur suite car il y avait de la résilience possible sur une terre encore en grande partie disponible.
      Un nouvel élément ferait son apparition suite à un effondrement plus ou moins violent, c’est qu’il va falloir réfléchir et décider notre avenir, on croyait le faire déjà mais on ne faisait que projeter un imaginaire "bêtement" humain.
      "Rebondir" sur du connu ne sera pas vraiment possible. Le phénomène ascensionnel et empirique du développement des humanoïdes à maintenant "rempli" la terre et, à mon sens, nous arrivons à la fin de ce processus développement/prédation (pour faire vite).
      Le développement qui faisait appel à la part instinctuelle de l’humain ne fait plus recette. Plus personne ne pourra aller dans son coin se reconstruire une armée de conquête.
      La conquête est presque terminée, nous sommes les maîtres, jusqu’à notre pouvoir d’autodestruction rien n’est au dessus de nous que nous n’inventions.
      Et pourtant nous sommes si fragiles. L’instinct disparait et nous allons devoir nous rendre responsable de nos actes et de nos choix.
      Le temps de l’idéologie à vécu aussi, le pragmatisme va être de rigueur et notre conversion, ou accouchement, se fera dans la douleur.


  • mac1 14 octobre 14:18

    La "gauche" à la France inter n’en a visiblement que le nom car elle est libérale, largement mondialiste et immigrationniste. Ces gens ont remplacé les luttes sociales par des enjeux sociétaux ce qui fait largement le jeu du grand patronat.

    Dire que cette station était celle ou intervenaient des gens comme Desproges, on est tombé bas...


  • cevennevive 14 octobre 15:01

     "Mais comment en est-on arrivé là ?"

    A force d’entendre toujours les mêmes discours sur FR Inter ! A force nous faire pleurer sur le sort des immigrés, de nous faire haïr les Gilets Jaunes et les quémandeurs de toutes sortes, et surtout, surtout, d’entendre certains "journalistes" (Pfff !) tels que Léa Salamé, nous dire ce que nous devons penser avec un ton docte qu’elle prend même avec les plus intellectuels et avisés des invités !

    Peu me chaut les idées d’Eric Zémour, mais il est bien normal que chacun d’entre nous entende des opinions et positions diverses. Ce qui n’est en aucun cas à Fr Inter.

    Rappelez-vous la façon dont "ils" ont reçu Jean-Marie le Pen, il y a quelques années. J’en ai été outrée et je n’appartiens certes pas au FN.



  • Clocel Clocel 14 octobre 15:53

    Perso, je ne connais personne de vivant qui écoute encore France Intox...

    Est-ce bien raisonnable de relayer les scories de cette radio communautaire ?


  • CoolDude 14 octobre 16:04

    C’est la liberté d’expréSSion (avec le mot Sion dedans... C’est quand même bien fait la langue Française !).

    Allez, restons positif, on va dire que ça va peut être signer le grand retour de Dieudo & Soral dans les médias !


  • makhno makhno 14 octobre 16:27

    NOUS payons Sonia Devillers.... !

    NOUS la payons pour qu’elle puisse s’extasier (à 18:00) que Mouloud Achour se revendiquant comme "Musulman" soit le parfait exemple "...d’une France métissée qui s’assume..."  !!??

    Le METISSAGE.... !!

    La lubie progressiste criminelle de ceux qui ne supportent pas la diversité.... !


  • Norman Bates Norman Bates 14 octobre 18:49

    Morandini est plutôt classé à l’extrême-tactile, non.. ?


  • Hijack ... Hijack ... 14 octobre 18:58

    T’ain la vache ... Zemmour on sait pour qui il prêche, pas de problème. Par contre entendre ces personnes "france-Interiens" ... c’est du lourd en conneries !


  • Norman Bates Norman Bates 14 octobre 19:07

    France Inter et CNews sont dans la grande distribution, deux enseignes concurrentes qui partagent le même fournisseur de soupe prête à gober...y a que l’emballage qui change...

    Du moment que les travailleuses-travailleurs du "journalisme" restent dans le droit sentier des bonnes manières, sans évoquer les coulisses...ou les loges... smiley


  • Norman Bates Norman Bates 14 octobre 19:11

    Rubrique "ces médias qui font trembler nos "élites" suite et pas fin"...

    Hier soir grand moment de subversion sur LCP...deux heures de pommade ruisselante fournie par deux "journalistes" qui s’admirent mutuellement, Anne Sinclair et Patrick Cohen...

    Deux amateurs de "liste noire" aussi...ils font de la télé pour eux, les goyims peuvent se gratter...


  • vesjem vesjem 14 octobre 20:00

    sonia devillers : "une journaliste noire, y’en a pas énormément à la télévision française non plus", mais des journalistes élues, y’a que çà....


  • ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 15 octobre 02:51

    Sonia qui ? France quoi ?

    Parce qu’il y en a encore pour écouter la propagande officielle ?

    Jetez TV et radios, la vie n’en est que plus belle après !


  • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 08:31

    Et alors ?

    Elle préfère peut être Boudin et sa bande de grumeleux au service de la Macronnerie ?


  • Mollah Homard 15 octobre 11:31

    du communisme l’extreme gauche a quand meme conservé la fascisation de ses adversaires. tout ce qui est plus a droite qu’eux est extreme droite, c’est drole tellement c’est ridicule et obsolète


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 octobre 13:27

    Du temps de ma grand-mère où le populo s’exprimait, après observation, d’un mec ou d’une nana, souvent par des proverbes et/ou des dictons !

    -----------------------------------------------

    "Autant le mot est léger pour celui qui le jette, autant il est lourd pour celui qui le reçoit."  
     
     Theme Médisance
     pays Espagne 13 avis  Avis des internautes Donnez votre avis
      Explication  

    Critiquer, insulter est facile et désinvolte. Il nous en coûte très peu mais l’individu visé peut en souffrir beaucoup. Il faut donc savoir se maîtriser et réfléchir à ses paroles *

    https://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/styles/simplecrop1000/public/s onia_de_villers_hd02_0.jpg?itok=2oj8QvJc&sc=50cefb0c5544d17f32155297b889f799

    -----------------------------------------------

    Ma grand-mère citait toujours le bon ; cad à bon escient !

    Aurait-elle choisi en la circonstance, celui que je mets en exergue ci-dessus ?

    *J’en suis persuadé ; je le connais un peu ; car pour qualifier la racaille agoravoxienne ne me lâche pas un seul instant, je le sors souvent : bon sang ne saurait mentir !


  • paulau 18 octobre 17:26

    Tous ceux qui ne sont pas de mon avis sont d ’ extrême droite.


Réagir