mercredi 10 octobre - par Clémentine

Le coup de gueule de Pascal Praud contre France Inter et Marlène Schiappa après une chronique "pas drôle et misogyne"

Mardi matin, dans "L'heure des pros" sur CNews, Pascal Praud a évoqué une chronique de Daniel Morin sur Charlotte D'Ornellas, journaliste à "Valeurs Actuelles", diffusé le 27 septembre dernier sur France Inter.

"Les petites cathos d'extrême-droite, ça me plait, ça me fait chavirer, ça me transporte, ça m'excite. Tu me plais, Charlotte, oui tu plais au-delà du raisonnable (...)", pouvait-on entendre sur la radio du service public.

"Quand Tex a fait une plaisanterie douteuse sur France 2, il a été viré, immédiatement. La direction de France Inter ne s'est pas exprimée", a lâché Pascal Praud.

"Daniel Morin ne s'est pas excusé. Je n'ai pas réagi à cette chronique. (...) Son pire crime dans cette chronique, c'est de ne pas être drôle. Non seulement ce n'est pas drôle, mais pour du France Inter qui nous a fait six heures de Balancetonporc par jour pendant six mois...", a déclaré Charlotte D'Ornellas sur le plateau de CNews.

"Sa chronique n'est pas drôle. J'ai le sentiment qu'il y a deux poids, deux mesures. Marlène Schiappa, [n'a] rien [dit]. France Inter, rien. C'est ça qui me fascine dans ce monde (...) Si un chroniqueur écrit ça sur une femme politique ou une chroniqueuse qui n'est pas étiquetée à droite, parce que vous êtes étiquetée à droite... Je vous dis qu'il y a deux poids, deux mesures. On n'en parle pas de la même manière. Ce n'est pas convenable", a conclu Praud.



21 réactions


  • sls0 sls0 10 octobre 18:30

    Mais on s’en fout de ce que pense Pascal Praud, c’est qui Pascal Praud, c’est la première fois que je vois son nom.

    Pour qui il bosse Pascal Praud, ben oui maintenant c’est la voix de son maitre la mode.

    Je n’ai pas regardé la deuxième vidéo, j’en ai rien à foutre de l’héritage de Johnny.

    • Norman Bates Norman Bates 10 octobre 19:01

      @sls0

      Si un autre "on" se manifeste pour exprimer son indifférence de la pensée de sls0 il faudra organiser un référendum...


    • nobody_knows 11 octobre 14:25

      @sls0

      Mais on s’en fout de ce que pense Pascal Praud, c’est qui Pascal Praud, c’est la première fois que je vois son nom.

      C’est un ancien commentateur sportif recyclé en journaliste...

      Je sais, ça vole pas haut chez CNews...

       smiley


    • V_Parlier V_Parlier 11 octobre 18:28

      @sls0
      Connu ou pas, il donne son avis comme nous le faisons tous ici. Et au moins il a pu le dire à la TV. Si je précisais à chaque fois sous les vidéos qui ne m’intéressent pas "j’en n’ai rien à foutre" je pense que j’ennuierai pas mal de monde. Vous êtes de mauvaise humeur en ce moment, on dirait. Je ne sais pas trop où vous voulez en venir...


  • Norman Bates Norman Bates 10 octobre 18:32

    Moi aussi je vais pousser un coup de gueule...planquez-vous, il va y en avoir partout, ça va être une boucherie...déjà le mot barbare "zut" stagne sur mon clavier indigné mais je conserve décence et tenue...

    Oui, je m’insurge avec force contre l’humour méchant...je prône son abolition pure et simple...il faut relever le curseur, actuellement situé entre Dieudonné et les autres humoristes, et le fixer sur une interdiction totale de toutes les méchancetés susceptibles de heurter un individu, une communauté, un sexe etc...avant de le prolonger sur le monde animal puis le monde végétal, car qui est certain qu’un hamster ou un pissenlit ne puissent être blessés par un sketch.. ? qui.. !?
    Place, enfin, à l’humour gentil, l’humour antalgique, l’humour camomille dont les incarnations ne manquent pas, entre François de Rugy, le stand-up de Drucker ou la drôlerie du technocrate bruxellois, c’est quand même davantage bienveillant style "we are the world" que telle chronique d’un éditorialiste en manque de "buzz" ou telle lettre scato-homophobique d’un philosophe avec "no future" gravé sur le front...
    Non, je ne parle pas de "l’humoriste" franco-camerounais cité plus haut, par crainte d’une possession par voie maraboutique...
    En taule, tous ces méchants qui font bobo au cœur des gentils, ou en camp de rééducation et de déradicalisation, ils apprendront à ne plus confondre gentillesse et faiblesse.. !

    • Claire29 Claire29 10 octobre 21:13

      @Norman Bates si encore c’était de l’humour,votre coup de gueule serait justifié !

       Les propos dégueulasses de cet "humoriste" que je ne connaissais pas ne me font pas rire !Silence du microcosme,du CSA,de la ministre de l’égalité homme femme Schiappa,des féministes du mouvement "Balance ton porc",tout ce beau monde se tait quand la cible de ce billet nauséabond n’est pas dans le camp du "bien" ! 

       Pascal Praud a raison quand il dit que "France Inter et les chroniqueurs de France Inter sont intouchables",si c’était ailleurs et d’un autre chroniqueur plutôt classé à droite,ce chroniqueur serait accusé d’incitation au viol et poursuivi en justice !


    • Norman Bates Norman Bates 10 octobre 22:20

      @Claire29

      Il n’y a évidemment aucune trace d’humour dans mon propos...je n’aime pas l’humour, je déteste l’humour, je hais l’humour...qui fait l’humour fait la guerre...l’humour c’est du caca qui sort de la bouche des méchants...

      Vous avez raison de stigmatiser la misogynie de ce triste personnage, pour ma part je ne manque jamais une occasion d’apporter mon soutien aux femelles qui mènent ce noble combat...


    • Earthnet Earthnet 10 octobre 22:29

      @Norman Bates

      Telle mère tel psychopathe. 


    • Norman Bates Norman Bates 10 octobre 22:42

      @Earthnet

      Un accès de psychopathophobie.. ? c’est méchant !


    • nobody_knows 11 octobre 14:40

      @Claire29

      Silence du microcosme,du CSA,de la ministre de l’égalité homme femme Schiappa

      Schiappa, c’est normal, elle est pas du même bord.

      Quand un gros salaud de droite tripote une femme, on n’entend jamais couiner Ciotti comme il le fait quand ses intérêts ou ceux de ses copains du parti sont en jeu.

      C’est très cynique ce que j’écris, mais c’est ça le corporatisme.


    • Claire29 Claire29 11 octobre 15:46

      @nobody_knows

      Et alors,est-ce que c’est une raison pour ne pas dénoncer les gros salauds de gauche ?

      On entend sur toutes les chaînes de télé et toutes les radios et pendant plusieurs jours tous les commentateurs,chroniqueurs,éditorialistes,humoristes,toutes les féministes de toute la presse bien pensante quand un "un gros salaud de droite tripote une femme" et on les a entendus aussi quand un député écologiste a été accusé de tripoter ses collègues de l’Assemblée !

      Mais quand un gros salaud de gauche sur France inter prend pour cible une femme de droite il faudrait se taire ?


    • nobody_knows 11 octobre 16:18

      @Claire29

      Et alors, est-ce que c’est une raison pour ne pas dénoncer les gros salauds de gauche ?

      Absolument pas, mais c’est comme ça que ces névrosés fonctionnent à mon humble avis. Un jour on dénonce les actes d’un adversaire, le lendemain on se tait pour les mêmes actes s’il s’agit d’un collègue.


    • dom66 12 octobre 10:52

      @Claire29

      « Les propos dégueulasses de cet "humoriste" que je ne connaissais pas ne me font pas rire »


      Et bien moi ce qui ne me fait pas rire c’est posture d’un président qui est censé représenter la France dans le monde, dans les bras d’un black avec un doigt d’honneur et lui l’air benêt d’une tarlouze, (qu’il est certainement) heureux et admiratif.


  • Pierre Régnier 11 octobre 10:18

    Il y a quelques années, Guy Bedos - qui avait été drôle - a convaincu les responsables de France Inter que l’humour doit consister, dorénavant, à moquer les gens de droite, ou supposés tels, après les avoir faire glisser à "l’extrême" droite.

     

    Très souvent la moquerie, en l’occurence chargée d’un lourd mépris, devient alors, dans la bouche des "humoristes" du Sept Neuf de France Inter, un véritable combat politique de la "Gauche", la fausse Gauche, celle qui trouve malin de détruire un peu partout d’authentiques valeurs françaises.

     

    Mais cette dérive serait celle d’une vraie Gauche que ce serait tout aussi révoltant.


    • nobody_knows 11 octobre 14:35

      @Pierre Régnier

      l’humour doit consister, dorénavant, à moquer les gens de droite

      En même temps hein... Y a du potentiel à droite en France. smiley

      "J’arrêterai de faire de la politique quand les politiques arrêteront de nous faire rire." - Coluche


    • albert123 12 octobre 14:29

      @Pierre Régnier

      "la fausse Gauche"

      bah non tout simplement la gauche, tellement inconséquente et irresponsable que ceux qui en portent le flambeau passent leur temps à la dédouaner dès qu’elle fait n’importe quoi (cad a peu près tout le temps).

      y’a pas de vraie ou de fausse gauche, il n’y a que la gauche, et ses dérives idéologiques sectaires, sa frustration intrinsèque, son rejet de la Nature, son besoin d’un homme nouveau, son besoin d’éduquer (enfin de dresser) les individus pour qu’ils se conforment aux lubies d’une idéologie qui nous a laissé les moments les plus "heureux" du XXème siècle et du siècle à venir (le fascisme italien, le nazisme allemand, le communisme, les lgbt, les racialistes, les féministes, l’anti spécisme ...).


    • Pierre Régnier 12 octobre 16:04

      @albert123

      Il s’agit bien d’une FAUSSE GAUCHE

      Je vous propose d’alimenter votre réflexion par la lecture de ces deux articles personnels :

      Sur Riposte Laïque  :

      https://ripostelaique.com/mes-camarades-de-gauche-vont-ils-enfin-sindigner-pour-cette-bonne-raison.html

      (L’illustration n’est pas de moi)

      Sur Agoravox :

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pour-le-socialisme-150555

      (ici c’est bien moi qui ai choisi l’illustration)


  • nobody_knows 11 octobre 14:30
    La question que je me pose est : est-ce que la bique Eugénie Bastié va dire là aussi que "une blague sexiste n’a jamais tué personne" ?
    Cette chronique de Morin était nulle, insultante, tout comme la lettre à Manu de notre philosophe martyr national.
    Au raz des pâquerettes, un humour de gros beauf, gauche ou droite, c’est du pareil au même.

    • V_Parlier V_Parlier 11 octobre 18:32

      @nobody_knows
      Ca n’a sûrement jamis tué personne mais le "fais ce que je dis, pas ce que je fais" est de plus en plus courant chez les politiquement corrects.


  • frugeky 14 octobre 15:11
    Donc, y’a des vrais gens qui écoutent encore France-Inter ?

    WHAOU !!!

Réagir