jeudi 2 mai - par mat-hac

À Paris, Taha Bouhafs a vu son téléphone jeté par les forces de l’ordre

Depuis le boulevard de l'Hôpital à Paris, Jonathan Moadab fait le point sur la situation en fin de journée et revient sur l'altercation entre les forces de l'ordre et le journaliste et militant Taha Bouhafs.



2 réactions


  • sls0 sls0 2 mai 14:50

    Il avait filmé Benalla. Ca a fait basculé l’univers Macron. Il n’a pas fait que des amis.

    Ce portable nous a peut être sauvé d’une direction vers la pauvreté à marche forcée.

    J’ai plutôt un à priori négatif envers le smartphone, trop invasif. Mais celui la mérite sa place au panthéon.

    Cela dit j’écris ce commentaire avec un smartphone.

    Nota : Au moment où j’écrivais ces mots un petit tremblement de terre de magnitude 4,5 génait un peu la frappe.


  • Vraidrapo 2 mai 18:04

    Qui a des nouvelles du Commandant Didier Andrieu, chevalier de la Légion d’Honneur ( SVP ) et boxeur de manifestant maitrisé par ses sbires ?


Réagir