mercredi 28 février 2018 - par Bob34

Turquie : Erdogan incite une petite fille à mourir en martyr

Le 24 février, lors d’un congrès avec ses militants de l’AKP, le président turc a invité une jeune fille portant un uniforme militaire des forces spéciales turques sur scène. Recep Tayyip Erdogan a alors assuré que, si elle mourait en martyr, elle serait honorée par son pays. «  Son drapeau est dans sa poche. Si elle devient martyr, si Dieu le veut, elle sera enveloppée dedans  », a-t-il lancé, avant de l’embrasser sous les applaudissements de ses militants et de conclure  : «  Elle est prête à tout, n’est-ce pas  ?  », rapporte Le Figaro.

 

Des propos qui suscitent depuis une vive polémique. « Faire venir une enfant sur scène devant des milliers de personnes et bénir la mort est une grande erreur. Aucun enfant ne devrait jamais avoir à être dans l'ombre des armes et le visage de la guerre », a déclaré Veli Agbaba, le vice-président du parti républicain du peuple (CHP), principal parti d'opposition, au Daily Telegraph. Condamnation également de la part du parti démocrate des peuples (HPD).



9 réactions


  • cathy cathy 28 février 2018 14:32

    Il n’a crée aucune polémique en France. 


    • Vraidrapo 28 février 2018 19:14

      @cathy
      "Ne l’appelez plus jamais France", la France a laissé tomber De Gaulle...

      Depuis, ses épiciers la vendent aux plus offrants toujours moins cher, comme une vieille pute de réforme.


    • cathy cathy 1er mars 2018 07:12

      @Vraidrapo
      Erdogan est en froid avec l’Europe, pour le gaz à Chypre. 


  • bob14 bob14 28 février 2018 15:02

    Dire que "Lemacron" serre la main de cette ordure ?


  • medialter medialter 28 février 2018 15:20

     Les femmes sont des êtres inférieures, les homosexuel(le)s devraient être décapité(e)s, et les jeunes pucelles devraient être envoyées en premières sur les champs de mines pour ouvrir la route aux guerriers
    - Medialter, t’es un putain d’enfoiré de macho-phallo-facho à exterminer
    - Mais je parlais de l’Islam
    - Oh, excuses-moi, j’espère que tu ne penses pas que je suis une intolérante
    (Adapté d’un dessin humoristique dont j’ai un vague souvenir)


  • Tom France Tom France 28 février 2018 18:24

    C’est sur que pour ces bachibouzouks, il vaut mieux faire leur djihad pour leur califat et par derrière l’empire plutôt qu’aller à l’école ou s’instruire en général, l’islam sunnite n’acceptant que des supra-débiles ! 


  • Vraidrapo 28 février 2018 18:52

    Quand un porte-couilles se fait descendre au combat, le peuple et les mères sont aux abois, ça devient une affaire nationale. Quand c’est une gamine, la pilule devient moins amère... allez comprendre !?


  • ezechiel ezechiel 28 février 2018 22:48

    Rien d’extraordinaire, sauf pour un Occidental imprégné de culture biblique judéo-chrétienne ("Tu n’affligeras point la veuve, ni l’orphelin." Exode 22:22), qui peut trouver abject de sacrifier des enfants innocents dans une guerre.

    Erdogan, en bon musulman, ne fait qu’encourager une combattante musulmane.
    Offrir le sang des enfants en martyr pour combattre les khouffars (Infidèles) est ce qui se fait de plus beau comme sacrifice dans le dogme islamique.
    Les jihadistes du Hamas mettent les femmes et les enfants arabes palestiniens en première ligne, "des boucliers humains pour arrêter les bombes sionistes", en lançant des roquettes à partir d’écoles ou d’hôpitaux qui se font en retour bombardés, dans le but d’émouvoir la communauté internationale en montrant la cruauté des juifs, caméras de télévision à l’appui.


  • Louise AuroreBoréale Louise AuroreBoréale 3 mars 2018 10:39

    "Nos mosquées sont nos casernes". Dixit Erdo...


Réagir