mercredi 26 septembre - par Paul Dallio

Quand Macron parle de la France à l’ONU : « Je viens d’un pays qui a fait beaucoup d’erreurs, beaucoup de mauvaises choses »

Lors de son discours à New York, le 25 septembre, le président de la République a haussé la voix et tapé, littéralement, du poing sur le pupitre pour faire passer son message, en faveur du multilatéralisme et des institutions internationales.

À l'ONU, le discours de Macron répondait point par point à celui de Trump :

Discours intégral du président Macron à l'Assemblée générale des Nations unies :



32 réactions


  • Perre Sanders 26 septembre 14:24

    A comparer avec cet admirable extrait du discours de Donald TRump :

    « Nous croyons que lorsque les nations respectent les droits de leurs voisins et défendent les intérêts de leurs peuples, elles peuvent mieux travailler ensemble pour s’assurer des bienfaits de la sécurité, de la prospérité et de la paix. Chacun d’entre nous ici aujourd’hui est le représentant d’une culture distincte, d’une histoire riche et d’un peuple lié par une mémoire, une tradition et des valeurs qui font de nos patries des endroits comme nulle part ailleurs sur terre. C’est pourquoi l’Amérique choisira toujours l’indépendance et la coopération à la place de la gouvernance mondiale, du contrôle et de la domination. Je respecte le droit de chaque nation dans cette salle de suivre ses propres coutumes, croyances et traditions. Les Etats-Unis ne vous diront pas comment vivre ou prier.Nous vous demandons seulement de respecter notre souveraineté en échange.  » 


    • louis 26 septembre 17:11

      @Perre Sanders
      nous ne pouvons qu’être d’accord avec lui pour une fois qu’il quelque chose de sensé sur le plan de la mondialisation si chère a Macron , et pour imager je dirai qu’il vaut mieux être perdu au milieu d’un lac plutôt qu’en pleine mer


    • Parrhesia 26 septembre 17:46

      @Perre Sanders
      Haaaa ! Cette partie du discours de Donald Trump ...

      Il est vrai qu’en matière de talent oratoire, elle est belle comme de l’antique !

      Et à part ça... puisque nous parlons du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ça donne quoi, en réalité, du côté de Damas, Lattaquié, Bagdad, Tripoli, Gao, N’Gaoundéré, l’Amérique du Sud et quelques autres lieux ???


    • Perre Sanders 26 septembre 18:25

      @Parrhesia

      Je ne chercherai à convaincre personne qu’il s’agissait là d’une attaque frontale contre l’Etat profond, le Deep State, auquel il a déclaré la guerre dès son discours d’investiture.


    • hase hase 26 septembre 20:54

      @Perre Sanders
      Il y avait là un petit relent russe ! smiley hélas la profondeur de l’état américain est insondable !


    • Perre Sanders 26 septembre 21:17

      @hase
      Le 19 juillet, il a invité Vladimir Vladimirovitch à venir à Washington dans le courant de l’automne


    • Jean Keim Jean Keim 27 septembre 08:24

      @Perre Sanders
      Chaque nation est souveraine sous l’ombre de la bannière étoilée.


  • gaijin gaijin 26 septembre 17:03
    haute trahison ......
    pour un chef d’état être le valet d’une puissance étrangère c’est de la haute trahison


    • Zatara Zatara 26 septembre 19:32

      @gaijin
      ça n’existe plus dans la constitution.... viré sous Sarko je crois... Elle est pas belle la vie ?


    • av88 av88 27 septembre 07:44

      @Zatara

      En 2005 les Français rejettent par référendum le projet de constitution Européenne.
      En Février 2007 le crime de haute trahison du chef de l’état est supprimé de la constitution.
      En Mai 2007 Nicolas Sarkozy est élu président de la République.
      En Décembre 2007, sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy la France signe le traité de Lisbonne qui est un ersatz de la Constitution Européenne


    • V_Parlier V_Parlier 27 septembre 09:53

      @gaijin
      Ce qui est amusant, c’est qu’à chaque fois qu’on bobo néolibéal joue la scène de la repentance anti-France, il s’agit paradoxalement d’un exécutant qui mènera une fois de plus notre pays vers l’ignominie, le suprémacisme dans les relations internationales (non pas racial comme les trotskystes le prétendent, mais idéologique), les coups pourris... Hollande était déjà très fort dans le domaine, après Sarko le mafieux maladroit.


  • bob14 26 septembre 17:34
    La France c’est payée un traitre comme président ?
    Sont fort les gaulois...MDR

  • Mollah Homard 26 septembre 18:19

    Pff un président ne devrait jamais dire ca , quand bien meme c’est la vérité .

    On assume tout , du comité de salut public a la guerre d’Algérie .
    On passe encore pour les champions de l’auto flagellation , c’est unique au monde ca , jamais les dirigeants anglais ou us ne parlent de leurs fautes , ils regardent devant et défendent leurs interets. Nous on baisse notre froc encore et encore pour défendre les interets des autres !

    • V_Parlier V_Parlier 27 septembre 15:45

      @Mollah Homard
      Et en plus des intérêts bien pourris, bien au delà en matière de perfidie que ce pourquoi on est sensé se flageller pour l’éternité sans même avoir vécu les époques concernées.


  • Pierre Régnier 26 septembre 18:58

    Macron sait parfaitement que les pires erreurs, les pires mauvaises choses que la France a commises ces dernières années, c’est en ce moment.

    Il sait aussi que les français qui en ont pris conscience sont de plus en plus nombreux.

    Alors il fait un discours qui est, dans une large mesure... anti-Macron ! 

    L’avenir dira si cette vigoureuse démagogie, comptant sur le pouvoir médiatique du président et de ses journalistes les plus serviles, sera payante.

    Mais, en attendant, la destruction du pays par le laxisme, voire la complicité, face à l’immigration illégale et à l’islamisation, continue.


  • raymond raymond 26 septembre 20:32

    Le prix pour la planète :    il ne faut pas se tromper, ce prix donné a macron, ce sont les opposants de trump qui l ont instauré pour lui mettre des bâtons dans les roues, mais ce que macron ne se doute pas c est la réponse de trump, qui sera terrible, il ne le connait pas encore ce freluquet car ce type est malicieux et a beaucoup de pouvoir !

    attendons la réponse
     

  • Pyrathome Pyrathome 26 septembre 20:49

    Micron est un malade mental souffrant de schizophrénie aiguë, soit il va se faire soigner soit il arrête de prendre les gens pour des cons, car depuis un an et demi, il fait l’exact contraire de ce qu’il vient vociférer à la tribune de l’ONU...
    M’enfin, mais qui peut croire un tel guignol brasseur de vent ???

  • troletbuse 26 septembre 21:49

    Je vois pas bien si il a mis une veste ou une jaquette.


  • troletbuse 26 septembre 21:51

    Dommage qu’on ne voit qu’une partie de sa jaquette


  • Scalpa Scalpa 26 septembre 22:52

    Pinocron au macaron.



  • ezechiel 26 septembre 23:14
    Ce type est totalement hystérique et dangereux.
    Adepte du mondialisme et d’une Europe sans frontières multiculturelle et multiethnique, il va nous conduire à la guerre civile. ?

  • av88 av88 27 septembre 07:38

    Macron va finir devant un psy...., il a un TOC (Trouble Obsessionnel Compulsif).
    Lorsqu’il est à l’étranger, il ne peut pas s’empêcher et dénigrer ses compatriotes.
    Là il ne pouvait pas faire mieux, déclaration devant les représentants du monde entier (assemblée de l’ONU)
    « Je viens d’un pays qui a fait beaucoup d’erreurs, beaucoup de mauvaises choses »
    C’est grave docteur ?


  • Jean Keim Jean Keim 27 septembre 08:21

    On ne considère pas un homme uniquement sur ce qu’il dit mais avant tout sur ce qu’il fait.


    • gaijin gaijin 27 septembre 09:01

      @Jean Keim
      mais en même temps ...le résultat est le même non ?


    • Jean Keim Jean Keim 27 septembre 19:14

      @gaijin
      Oui puisque le président ne peut pas être congédié avant la fin de son mandat, de plus il pourra se représenter et il se trouvera des gens pour (re)voter pour lui, c’est désespérant.


    • Et Hop ! 27 septembre 19:44

      @Jean Keim : Ils referont barrage au fachiiiismme, 

      Robert Hue et Laurence Parisot, Fillon et Cohn Bendit,

      tous ensemble, tous ensemble, ouais, ouais !


  • thierry3468 27 septembre 09:01

    Macron veut faire croire au monde entier qu’il est le sauveur ,le messie qui va sauver la France,le monde,l’univers ....Mais il nous a déjà chanté ce couplet éventé avant les élections présidentielles.Pauvre guignol qui ne trompe plus personne...Pas étonnant que ses "maitres" lui savonnent la planche.


  • pele mele pele mele 27 septembre 10:05
    Macron le véritable petit collabo .

    La dernière erreur fut son élection ...Abruti !

    Les US n’arrêtent pas de tuer,de mentir, de comploter, de manipuler, de déstabiliser le monde humain dans leurs propres intérêts....
    Personne ne les accusent de crime contre l’humanité ! Curieux ..

Réagir