lundi 12 février - par mat-hac

Mort de l’OTAN : Trump bluffe-t-il ?

Dans un meeting en Caroline du Sud ce samedi 10 février, Donald Trump a envoyé un message d'avertissement aux pays européens et partenaires de l'OTAN concernant le montant de leurs dépenses militaires. Il a dans ce contexte laissé planer le doute sur la désolidarisation des États-Unis dans l'éventualité où la Russie attaquerait l'un de ses partenaires de l'Atlantique nord. Les États-Unis, principal contributeur de l'OTAN et de l'armée ukrainienne, n'ont pourtant pas intérêt à rentrer dans une logique d'éloignement des pays européens, notamment dans la mesure où ces derniers sont les premiers importateurs des armes étatsuniennes. Il s'agirait donc d'un coup de bluff du candidat républicain qui semble, d'une part, reprocher aux partenaires de l'OTAN une préférence pour son concurrent Joe Biden et d'autre part, vouloir entretenir l'idée d'un rapprochement avec la Russie de Vladimir Poutine. L'analyse de Pascal Boniface.

Chaque matin, Vincent Hervouet nous livre son regard sur l'actualité internationale. Ce lundi, il revient sur la déclaration de Donald Trump qui a menacé de ne plus garantir la protection des pays de l'Otan, face à la Russie notamment, en cas de réélection.



1 réactions


  • wendigo wendigo 12 février 18:02

     C’est marrant ce titre interrogatif, comme si Trump avait pour habitude de bluffer ou juste de pratique le politiquement correcte  !


Réagir