mardi 13 août - par mat-hac

« Le libéralisme est une fois plus un échec en Argentine et il a été sanctionné par les urnes »

Entretien du 12/8/2019 avec Sylvain Pablo Rotelli, enseignant en économie. Pour RT France il commente la défaite du président libéral argentin Mauricio Macri face au péroniste de centre-gauche Alberto Fernandez aux élections primaires, considérées comme une répétition générale de la présidentielle du 27 octobre 2019.



1 réactions


  • tinga 13 août 13:13

    Le centre "gauche" sanctionné par les marché, -38% en 24h, le message est clair.Même une gauche tiédasse ne sera pas tolérée, le libéralisme n’est pas un échec pour les 5% les plus riche, mais une belle réussite.


Réagir