samedi 9 janvier - par Double poing

La Chute : Un Podcast de William Reymond sur la fin de règne de Donald Trump

Le journaliste d'investigation William Reymond nous narre la fin de règne de Donald Trump, dans un podcast intitulé "La Chute". Une expérience à vivre jusqu'au 21 janvier.

Intro

Épisode 1

Épisode 2

Épisode 3

Épisode 4

Publicité

Épisode 5

Nous sommes le lundi 28 décembre, bienvenue dans le cinquième épisode de La Chute. Au programme, du golf, des millions, le 6 janvier, Mike Pence, l'importance des mots et... le coup d'état.

Épisode 6

Nous sommes le jeudi 31 décembre, bienvenue dans le sixième épisode de La Chute. Au programme, le retour de Trump, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le 6 janvier, Pence, l'explosion en vol du parti républicain puis une question : et si la fin n'était que le commencement ?

Épisode 7

Nous sommes le lundi 4 janvier, bienvenue dans le septième épisode de La Chute. Au programme, l’appel téléphonique de Trump aux officiels de la Géorgie, son décryptage, ses enseignements, ses conséquences et ses inquiétantes révélations.

Épisode 8

Nous sommes le jeudi 7 janvier, bienvenue dans le huitième épisode de La Chute, votre série consacrée aux lendemains de l’élection présidentielle américaine. Dans 13 jours, Joe Biden deviendra le 46è Président des États-Unis. Hier, la démocratie américaine a vécu une tentative de coup d’état. Pas au Capitole. Mais à la Maison Blanche.

Épisode 9

Nous sommes le vendredi 8 janvier, bienvenue dans le huitième épisode de La Chute, votre série consacrée aux lendemains de l’élection présidentielle américaine. Dans 12 jours, Joe Biden deviendra le 46è Président des États-Unis. Au programme, les conséquences de l’attaque du Capitole, les dessous du discours de concession de Trump, l’hypocrisie des républicains. Et puis, une question à un million : Trump, c’est fini ?

A suivre...



113 réactions


  • howwakhan 9 janvier 14:47

      !


  • Djam Djam 9 janvier 15:53

    @ Double poing

    Non, trump ce n’est pas du tout fini. Il y a le récit (storytelling complet) médiatique qui, depuis le début, structure toutes les infaux par des formules négatives choisies, violentes et haineuses à souhait. 

    Quand on sait que 9 milliardaires seulement possèdent l’ensemble des médias français, cela nous permet d’entendre enfin la réalité sonore de la haine des oligarques pour tout ce qui ne les soutient pas ou plus.

    Trump = 70 % du peuple réel américain. Eliminer Trump, compte tenu des méthodes inouïes employées contre cet homme, c’est dans les probabilités fortes d’ici le 20 janvier...

    ...sauf qu’il ne suffira pas d’élimer Trump pour stopper l’énergie colossale des 70 % du peuple qui ne lâchera pas l’élection qu’on leur a volé avec des méthodes d’une grossièreté à faire palir les républiques bananières.

    On dirait que les faux démocrates gagnent, ce n’est qu’une apparence. Le système de contrôle digital achevé ne tiendra pas longtemps... l’esprit occidental n’est celui des chinois. 

    Toute révélation passe par une étape de violence inouïe... elle ne fait que commencer et à terme, je ne voudrais pas être à la place des traitres "élus" par une médiocratie déjà morte. Ça va pleurer pire que ne le fit la Buzyn et tout le monde ne pourra pas se replier en Suisse....


    • bubu12 9 janvier 16:09

      @Djam

      Trump = 70 % du peuple réel américain

      oui c’est pour ca que Biden à plus de voix au total, même Clinton avait plus de voix que Trump...


    • Tchakpoum Tchakpoum 9 janvier 16:44

      @Djam

      C’est lui qui a incité au rassemblement du 6 janvier devant le Capitole et son discours du matin devant eux les a encouragé à l’envahir. Il savait pourtant que Mike Pence l’avait laissé tomber en validant l’élection de Biden. Et c’est ce qu’on fait ses supporters. L’invasion a été relativement calme d’ailleurs, sans agressivité particulière entre les supporters et les policiers.
      En désavouant ses partisans, Trump a démontré qu’il n’avait plus rien sous la pédale. Pas de plan, mobilisés pour rien. 5 morts en vain. C’était juste pour satisfaire son ego qui n’admettait pas sa défaite.

      Il vient de fracasser les siens, surtout les Qanon qui en avaient fait son idole et découvrent maintenant ce qu’il est : un mégalo narcissique qui pense à sa gueule avant celle des autres. C’est très mauvais pour leur mystique et aussi pour Trump maintenant que les Qanon ont compris qu’ils se sont trompé de chef.

      D’autre part, ce n’est que le commencement de la vengeance des démocrates, avec toutes les apparences qui plaident pour eux. Trump va payer : ces 5 morts, ce sont les siens. Et ça va être comme Macron et la manif de décembre 2018 qui essayait de joindre l’Elysée. Après les sueurs froides, la bête blessée mais non tuée va montrer toute sa férocité. Ça va être l’hiver des partisans de Trump, tous des séditieux fascistes antidémocrates incapables de penser. Les démocrates vont maintenant s’en occuper par tous les moyens. Et les républicains de leur côté auront intérêt à la jouer light. Trump a rendu un immense service aux démocrates. Et par extension aux mondialistes.

      Et la France, état américain comme un autre, (Macron vient encore de le démontrer dans son dernier discours), va aussi essuyer. Joachim Son-Forget, un électron libre, vient de se faire fermer son compte twitter (accessoirement, il est député). Un boulevard pour la Macronie avec papa GAFAM renforcé dans son rôle de fabriquant occidental des opinions.

      Voici le programme qui vient : vous défendez la démocratie avec nous, ou vous êtes des complotistes.


    • yoananda2 9 janvier 16:59

      @Tchakpoum
      tout à fait mépakeu, je rajoute que de l’autre coté, il ya toute une partie de la population qui a cru à tort ou a raison au discours de Trump sur la fraude et qui est dégoûtée profondément de ce qui se passe et qui perds foi en la démocratie, et qui va faire secession. Je ne sais pas comment ça se traduira au niveau politique, mais il y aura une réaction. La censure ouverte et sans vergogne du président toujours en fonction, quoi qu’on dise de lui, ne passe pas chez pas mal de monde (y compris moi d’ailleurs).
      Ces élections ont cassé le système éléctoral, peut être même au dela de celui des USA.


    • Tchakpoum Tchakpoum 9 janvier 21:14

      @yoananda2

      C’est de la simple rhétorique que vous répondez, je ne sais même pas si vous y croyez vous-même.

      Les trucages électoraux, auraient pu causer des sécessions, mais c’est trop tard maintenant : Trump a démontré avec l’invasion du Capitole qu’il était au moins aussi malhonnête au jeu que les démocrates. Et pour les jusqu’aux-boutistes qui l’ont soutenu, il a montré que c’est un pétochard.

       

      Ce qui attend en premier les démocrates, c’est le ratage du mandat de Trump : le covid, dont il se foutait. Il n’avait évidemment pas le tempérament pour soigner les malades. Ça ne va pas être difficile pour les démocrates de faire mieux que lui et de reprendre en crédibilité.

       

      Les républicains vont se refaire une virginité et reniant Trump. Il ne reste plus rien à ses supporters, les nouveaux cheffaillons seront rapidement tués dans l’œuf. On verra peut-être quelques actions terroristes, des vraies cette fois-ci. Des causes perdues, que du bon pour les démocrates.

       

      Il reste la résignation pour la plupart, en tout cas à court terme. Comme la vôtre qui vient, semble-t-il, avec vos derniers commentaires. Vous savez bien que les « complotistes », sont ceux qui perdent confiance aux institutions de leur pays (aux US comme en France), du fait de leur incurie réelle. Ils ressentent la mondialisation comme un cauchemar qui a commencé avec la précarisation néolibérale (qui est gauchiste et droitiste en même temps, comme je le répète constamment). Des Super Cochon ou Doctorix qui encombrent le paysage (et qui m’emmerdent aussi), n’en sont que des symptômes, pathologies, caricatures. Mais pas des causes. Trop facile de cacher tous ces bouffeurs de gamelles avec nos impôts qui trahissent leur fonction et de, hhhan ! psychoter sur le com-plo-tiiiste !


    • Tchakpoum Tchakpoum 9 janvier 21:16

      @yoananda2

      En voilà une qui sait de quel côté elle marche, au moins, elle n’a pas le cul entre deux chaises.

      https://mobile.twitter.com/franceculture/status/1346073994374631430

       

      Je voulais le proposer en article d’ailleurs. Mais c’est très court. Pourtant le message est simple et tellement évident, bien plus puissant que toute une conférence. Et, bon, bref…


    • Tchakpoum Tchakpoum 9 janvier 21:30

      @yoananda2

      Après, pour vous rejoindre, l’invasion du Capitole repose sur une assise sociologique bien plus large que celle des partisans de Trump.
      82% des étatsuniens rejettent l’activité politique du Congrès.
      https://news.gallup.com/poll/1600/congress-public.aspx
      Mais c’est comme en France, l’horizon politique est bouché, colmaté, verrouillé pour espérer un programme politique adapté aux aspirations des etatsuniens.
      Ou alors il faudrait une révolte de même densité que l’éruption du Yellowstone pour déboucher.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 9 janvier 22:13

      @Tchakpoum

      "Je voulais le proposer en article d’ailleurs. Mais c’est très court. Pourtant le message est simple et tellement évident, bien plus puissant que toute une conférence. Et, bon, bref…"

      Je suis habituellement contre la publication d’article sur la base d’une vidéo trop courte, mais celle-ci mérite une exception parce que c’est une flèche qui atteint parfaitement la cible. C’est un résumé exact de la situation et ça ouvre de nombreuses portes. Publiez ! 

    • yoananda2 9 janvier 22:21

      @Tchakpoum
      bon ben si ce que je dis est de la rhétorique à vos yeux, je ne vais pas me fatiguer à répondre.


    • Tchakpoum Tchakpoum 9 janvier 23:04

      @Qaspard Delanuit

      Ok, je vais voir si je reste laconique ou si meuble un peu quand même pour l’article.


    • Tchakpoum Tchakpoum 9 janvier 23:06

      @yoananda2

      Bah, vous n’êtes pas un fragile quand même.
      Mais je sais que j’écris mal et je me laisse sans doute gagner par l’agressivité ambiante du site. Promis, je ferai un effort.


    • yoananda2 9 janvier 23:23

      @Tchakpoum

      Bah, vous n’êtes pas un fragile quand même.

      De deux choses l’une. Soit j’ai écrit de la "rhétorique", donc de la merde, et dans ce cas, c’est un peu mon "devoir" d’arrêter parce que je ne suis pas la pour ça. Soit vous ne le pensiez pas vraiment, et avez écrit ça pour me blesser ou je ne sais quoi, et dans ce cas, je n’ai rien à répondre à quelqu’un de "malveillant" parce que j’ai autre chose à faire que gagner le respect ou la confiance ou je ne sais quoi qui manque mais qui est essentiel au dialogue constructif.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 9 janvier 23:55

      @Tchakpoum

      Quand Yoananda écrit :" La censure ouverte et sans vergogne du président toujours en fonction, quoi qu’on dise de lui, ne passe pas chez pas mal de monde (y compris moi d’ailleurs).Ces élections ont cassé le système éléctoral, peut être même au dela de celui des USA." je ne trouve pas du tout que c’est de la rhétorique, en tout cas, je ressens très fortement ce que ces phrases signifient. Je vais à présent peser mes mots : nous entrons peut-être dans une phase de guerre civile mondiale


    • yoananda2 10 janvier 00:07

      @Qaspard Delanuit

      nous entrons peut-être dans une phase de guerre civile mondiale

      C’est en effet ce que je penses. Sans certitude bien sûr. L’avenir dira. Mais cette censure est vécue par certains comme un acte de guerre, oui.


    • Conférençovore Conférençovore 10 janvier 07:39

      @Qaspard Delanuit
      Voilà une bien étrange expression. Le civil relève en général de tout ce qui n’est pas militaire et par extension renvoie également à la citoyenneté. Aussi j’ai du mal à voir les contours de ce que serait une "guerre civile mondiale". J’imagine qu’il ne s’agit pas de dire que l’on va se mettre dessus entre citoyens de pays différents...
       
      Peut-être avons-nous une tendance exagérée à extrapoler une situation particulière qui, certes, est celle du pays le puissant au monde mais reste un cas à part.

      Ce qui se visualise beaucoup plus nettement c’est une guerre a minima culturelle (et sans doute davantage) totale menée par l’hyper-classe qui utilisent certaines pop contre d’autres (et plus précisément les Yankees/Gaulois* réfractaires). 

      * Remplacer la mention par tout qualificatif désignant des autochtones


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 janvier 07:52

      @Conférençovore

      "Voilà une bien étrange expression."

      C’est vrai. Et pourtant, à mon grand regret, je n’en suis pas l’auteur. 

      "La naissance de l’expression « guerre civile mondiale » est difficilement situable. Elle imprègne l’époque, peut-être en complément de la faveur des expressions « État total » et « guerre totale ». Comme celles-ci, elle est sans doute venue de la droite mais a été reprise par la gauche. On la trouve simultanément de manière approchée chez plusieurs auteurs dès les années vingt."
      Brève histoire des concepts : de la souveraineté à la guerre civile mondiale
      https://journals.openedition.org/asterion/2628?lang=en#tocto1n2


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 janvier 08:14

      @Conférençovore

      "J’imagine qu’il ne s’agit pas de dire que l’on va se mettre dessus entre citoyens de pays différents..."

      Non, mais pour simplifier, cela pourrait vouloir dire que des Gilets jaunes aient envie de saluer fraternellement les assaillants du Capitole.

      https://www.lopinion.fr/edition/politique/dans-congres-americain-saccage-air-gilets-jaunes-233133

      https://blogs.mediapart.fr/jamel-dean/blog/080121/les-gilets-jaunes-au-capitole


    • Gollum Gollum 10 janvier 09:29

      @yoananda2

      Je pense exactement pareil. Je vais même ajouter que cela va commencer aux US sous peu et que cela gagnera le reste ensuite...

      C’est pourquoi Trump n’est pas un sauveur mais l’inverse exact. Il aura été celui qui nous aura mis dans la merde..

      De toute façon on était sur cette pente là depuis longtemps..

      Sinon la cordialité me semble de mise sur ce site hormis pour un petit groupe de frappadingues que tout le monde connait...


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 janvier 09:35

      @Gollum

      Trump n’est pas un sauveur, mais un révélateur de fin de cycle. Ce n’est pas lui qui a créé toute cette merde non plus. 


    • Gollum Gollum 10 janvier 09:42

      @Qaspard Delanuit

      C’est bien ce que j’ai écrit au § 3.


    • Tchakpoum Tchakpoum 10 janvier 10:17

      La "guerre civile mondiale" est aussi la thèse de Pankaj Mishra avec « L’âge de la colère, une histoire du présent ». Auquel cas, si l’invasion du Capitole est une défaite politique du trumpisme, elle signerait symboliquement l’affichage du droit des peuples à leur souveraineté. Ce qui rejoint les intuitions de yoananda et de Qaspard. Ou l’hyperclasse mondiale contre les habitus des indigènes de Conferençovore. Ou dit autrement par Michelle Bachelet, passée des geôles de Pinochet à la fonction de présidente du Chili, elle avait bien saisi les revendications des gilets jaunes depuis son poste à l’ONU : «  ce qu’ils considèrent comme leur exclusion des droits économiques et de leur participation aux affaires publiques ».

      Le bouquin de Misha ouvre un large panorama de l’histoire des idées, qui décrit la déception des promesses de la modernité et la montée des ressentiments à la perte de souveraineté et de vie des peuples que cette marche vers la modernité a coûté. Il fait toutes sortes de rapprochements d’évènements politiques et idéologiques historiques comme contemporains, qui peuvent sembler audacieux, mais qu’il inscrit dans le sillage du conflit intellectuel entre Voltaire et Rousseau. Voltaire est le siècle de lumière, de la rationalité scientifique et politique, des droits individuels et libéraux. Rousseau, est le romantisme le contrat populaire et la fusion des sentiments entre des personnes qui se reconnaissent dans leur mode d’existence.

      https://www.zulma.fr/livre-lage-de-la-colere-une-histoire-du-present-572178.html (ouvrir les fenêtres flottantes).

      Si quelqu’un est intéressé pour éditer le propos de Barbara Stiegler (qui s’est aussi intéressée à Carl Schmitt) sur « l’encombrement » de la démocratie, je laisse.


    • yoananda2 10 janvier 10:55

      @Tchakpoum

      La "guerre civile mondiale"

      Comme je l’ai dit à maQ, je ne sais pas bien comment qualifier la situation actuelle (et je crois ne pas être le seul). Les historiens dans le futur donneront un nom adapté à tout ça. Mais il faut bien trouver une manière d’en parler car, en tout cas selon moi, il se passe quelque chose.

      Selon la manière dont on le regarde / analyse on va voir des choses différentes. Si on regarde en France, ou au USA, ou alors si on regarde l’hyperclasse mondialiste, ou bien si on regarde le rapport des humains à la technosphère, ou bien si on regarde du point de vue racial, ou alors si on regarde les ressources énergétiques, ou bien les pyramides des ages (et l’impact économique), on va à chaque fois voir quelque chose de différent.

      Mais, sans savoir exactement comment nommer ce "truc", je prétends pour ma part que c’est UN phénomène même s’il s’exprime différemment dans les pays.

      On retrouve à chaque fois, de manière plus ou moins consciente, de manière plus ou moins exacerbée, et de manière plus ou moins avancée : un vieillissement de la population qui entrave la croissance économique, une augmentation des inégalités, un accroissement du rôle des méga-entreprises-mondialisées (GAFA) avec l’IA en sous-marin, la montée de la question raciale en face de la montée du "progressisme" (c’est à dire utilisation des minorités historiques pour la mise en place d’une techno-tyrannie), des tensions autour des ressources primaires (eau, pétrole, gaz, terres arables, etc...), mais aussi une accélération des innovations technologiques.

      Chaque sous-crise s’analyse en elle même, mais ce qui est compliqué c’est de voir la dynamique d’ensemble, comment tout ça s’orchestre.

      Du point de vue d’un collapsologue (amateur) comme moi nous sommes face à une situation qui pourrait être soit un effondrement civilisationnel, soit une transition. La crise actuelle peut être les symptômes des 2.

      Dans tous les cas, on touche les limites de l’ancien modèle "démocratique-étatique-de marché-pétrolier" qui a prévalu jusqu’ici.


    • Tchakpoum Tchakpoum 10 janvier 11:42

      @yoananda2

      En tout cas, le bouquin de Mishra m’a bien éclairé les soubresauts du monde actuel.

       

      Oui pour la démographie. Le Hirak a été bien plus mobilisateur, plus producteur de résultats politiques, plus avancé en projet (une constitution de souveraineté populaire depuis la base d’une pyramide fédérale), et surtout bien moins réprimé que les Gilets Jaunes desquels il s’est inspiré. Alors que l’Algérie a connu le fanatisme religieux meurtrier et la férocité répressive des années 1980.

      Age médian France 2020 : 41 ans. Age médian Algérie 2020 : 29 ans. Age médian France 1789 : 25 ans.


    • yoananda2 10 janvier 11:50

      @Tchakpoum

      Le Hirak a été bien plus mobilisateur, plus producteur de résultats politiques

      Je suppose que 1/ c’est parce que l’Algérie est encore une nation, à l’inverse de la France, 2/ l’état français à une énorme expérience dans la répression des mouvements populaires et d’ailleurs, il vent son savoir faire à d’autres pays. La machine bureaucratique français est une plaie qui a des ramifications dans le système européen et en Afrique aussi.


    • Tchakpoum Tchakpoum 10 janvier 12:12

      @yoananda2

      Oui, je me suis déjà dit aussi que l’Exécutif français est plus avancé dans la modernité technologique et managériale pour la répression. Et à la dictature. Michelle Alliot Marie s’en était déjà vantée pendant le printemps Tunisien. Alors que l’Algérie est encore disponible à la "fraîcheur" démocratique.

      Un autre indice est le harnachement et les équipements des FDO français. Les britons en sont loin. Les Allemands sont toujours dans la tactique de la désescalade Même aux US, les équipements de protection individuels sont moins lourds. J’ai l’impression (subjective) que les rapports sont moins violents entre flics et manifestants, même si le risque de dégats est plus lourd et coûteux avec le droit de port d’armes. Le flics de France se lâchent sans retenue et cela ne date pas de Macron.
      La France est aussi le pays des explosions sociales, à possibles retentissements mondiaux pour des raisons historiques, qui mobile peut-être d’autant plus l’hyperclasse à la répression.


    • pegase pegase 10 janvier 12:16

      @Qaspard Delanuit
      Je vais à présent peser mes mots : nous entrons peut-être dans une phase de guerre civile mondiale

      Peut être pas de guerre, mais de défiance et prise de conscience qu’il y a effectivement un état "profond", composé de multimilliardaires, que parmi ces gens certains sont peu recommandables et ne veulent pas forcément notre bien ... 

      Là je parle pour ce qui concerne l’occident, pour les BRIC il faudrait investiguer...


    • pegase pegase 10 janvier 12:25

      @Gollum

      C’est pourquoi Trump n’est pas un sauveur mais l’inverse exact. Il aura été celui qui nous aura mis dans la merde..

      De toute façon on était sur cette pente là depuis longtemps..

      Je l’ai vu dans une courte vidéo, complètement dépité déclarant que le pentagone voulait la guerre, il en était désolé désolé, cette séquence à elle seule me suffit pour prendre son parti ...

      et je ne pense pas qu’il ait joué un rôle, ou alors ce serait sacré bon acteur ...


    • sls0 sls0 10 janvier 12:31

      @pegaseQ7
      Il y a environ 40% de faux dans les messages de Trump, il ne faut pas trop se formaliser de ce qu’il dit.
      Votre courte vidéo, vu sur un site Qanon je suppose ?


    • Hijack ... Hijack ... 10 janvier 12:37

      @sls0

      Pas encore compris que ce que dit Trump ou ne dit pas n’a aucune espèce d’importance ... ce qui compte, c’est ce qu’il fait, ou n’obéit pas de faire.


    • sls0 sls0 10 janvier 12:44

      @Hijack ...Q5
      Qu’a il fait au fait ?
      A part baisser les impôts des plus riches, augmenter sérieusement le budget militaire, supprimer en partie la couverture médicale des plus pauvres, retarder sa signature pour les aides covid envoyant ainsi une bonne partie des américains dans le cycle de la pauvreté, oui qu’a il fait de bénéfique pour les américains à part les rouler dans la farine ?


    • Ozi Ozi 10 janvier 13:14

      @sls0
      Nan mais ça fait parti du Plan tout ça.. Si Trump a conduit cette politique scélérate contre le peuple Américain c’est pour mieux infiltrer subtilement l’Etat Profond avant de lâcher le Kraken (prévu pour le 31 février à 13h 68..). 


    • Hijack ... Hijack ... 10 janvier 14:05

      @sls0

      L’économie US a redémarré nul ne peut le nier, tout comme le chômage en nette baisse ... Mais pour nous, Trump a réussi à ne pas entamer le début de la dernière guerre mondiale _ Excuse du peu ! ... même si d’aucuns font mine de ne pas comprendre.


    • Hijack ... Hijack ... 10 janvier 14:07

      @sls0

      C’est quoi Q5 ? Un formulaire à compléter ?


    • Sentero Sentero 10 janvier 15:06

      @Hijack ...
      .
      L’économie us avait déjà redémarré sous Obama... elle a continué sous Trump je ne vois pas en quoi c’est très significatif... 
      .
      Trump a réussi à ne pas entamer le début de la dernière guerre mondiale... oui... comme Truman, Eisenhower, JFK,  Nixon, Ford, Johnson, Carter, Reagan, Bush et Bush, Clinton, Obama... extraordinaire exploit...  smiley (cela étant Trump n’a fait qu’un mandat alors que la plupart de ses prédécesseurs en ont fait deux... qui peut savoir quelle guerre il aurait provoqué en restant deux mandats...) 


    • Conférençovore Conférençovore 11 janvier 07:40

      @yoananda2
      "Mais il faut bien trouver une manière d’en parler car, en tout cas selon moi, il se passe quelque chose."

      Nous avons tendance à voir les choses depuis notre situation et c’est normal. Or cette situation qui était centrale pour comprendre les dynamiques mondiales n’est plus aussi "centrale" que dans la phase "Chute du bloc soviétique  2020". Pendant cette période (et avant aussi), c’est l’Occident qsui battait la mesure du temps mais c’est, non pas fini mais bien moins le cas : Le centre a basculé ailleurs, en Asie-Pacifique. 
      En 2020, la Chine est devenue la première puissance éco mondiale. Et elle se relève très bien de l’épisode covid (comme la plupart des pays d’Extrême Orient comme ceux d’Asie du sud-est). Les passionnés d’aviation civile peuvent le constater sans peine : le marché européen est en totale déroute (avec des décisions qu’il faut bien qualifier de quasi criminelles le cas d’Air France est tragique) tandis que le marché asiatique tourne normalement. C’est un exemple mais il est édifiant.
      C’est à mon sens ce qui sous-tend cette sorte de sinistrose qui nous frappe : inconsciemment nous avons le sentiment (sentiment qui est fondé) d’un déclassement mondial. Après le temporaire regain de puissance de notre modèle (les E.U.A.) sous Trump, le pays (depuis BLM) semble en proie à une déstabilisation très profonde et qui va bien au-delà des seules velléités des globalistes gauchistes (les fractures existaient depuis longtemps). La Fr est en voie de déclassement. L’Europe est envahie et se montre impuissante face à des puissances secondaires comme la Turquie et même l’éco allemande tousse. Nous sommes un continent en voie de muséïfication, avec une pop vieillissante de super épargnants et sans grands projets. Quand on en est réduit à écouter une petite pisseuse Suédoise nous faire la leçon façon "How dare you ?", c’est que les choses ne vont plus très bien. Imagine-t-on Xi Jinping à genoux face à une adolescente geignarde et capricieuse ? A contrario l’Asie poursuit son dév, sans le moindre complexe. Eux ne veulent pas sauver le monde, exporter leur modèle. La nostalgie d’un passé grandiose chinois est traduit par un plan de conquête visant à la retrouver d’ici quelques décennies.  

      "Du point de vue d’un collapsologue (amateur) comme moi nous sommes face à une situation qui pourrait être soit un effondrement civilisationnel, soit une transition. La crise actuelle peut être les symptômes des 2."

      C’est ce que je dis au-dessus. L’appréciation d’une situation dépend fortement du point de vue. D’un point de vue chinois, on pourrait te répondre "Quelle crise ?" 


    • Sentero Sentero 11 janvier 10:32

      @Conférençovore
      .
      A mon sens on assiste à une asification, ou une "mondialisation chinoise" (et indienne) qui n’est qu’un (juste ?) retour au monde tel qu’il était à peu près jusqu’au XIV sièce puisque jusqu’à cette époque le coeur du monde était l’océan indien + la Chine + le Moyen Orient... alors que l’Europe occidentale était relativement excentrée...
      .
      Résultat ce que nous percevons comme une désoccidentalisation n’est que le retour de balancier de l’occidentalisation qui a plus ou moins commencé avec la 1e mondialisation... 
      .
      Et je la vois plus comme une transition que comme un effondrement en particulier en Europe.


    • yoananda2 11 janvier 10:48

      @Sentero
      oui mépakeu.
      La Chine à récupéré des échantillons lunaires l’année dernière et elle vient d’inaugurer le premier réseau de com quantique "inviolable" du monde.
      Les Russes avaient surpris en Syrie avec les missiles hyper-soniques.
      Nous (occidentaux) sommes en train de perdre le lead technologique.

      mépakeu, parce que même s’il y a encore des avancées technos, c’est indéniable : la covid à montré que notre système sanitaire était digne du moyen age, D’autre part, nous passons une part de plus en plus grande du PIB à gérer les problèmes "minoritaires" : africains, islam, lesbiennes, homos, trans, gros, etc ... pour que les pauvres petits choux ne souffrent plus de leur "identité". Avec la baisse du QI moyenne, niaka voir dans les écoles de la garderie nationale qui se sont transformées en souk ou l’ancienne culture de l’excellence des blancs à disparue.

      Donc ce n’est pas seulement un ré-équilibrage vers la Chine, mais aussi un effondrement interne.
      Mais oui, la Chine avance de plus en plus ses pions partout et il y a beaucoup de bruits étranges qui viennent de ces contrées. Trop tôt pour être catégorique mais je me méfie de plus en plus de ce qu’ils font la bas.


    • Sentero Sentero 11 janvier 12:52

      @yoananda2
      .
      Nous (occidentaux) sommes en train de perdre le lead technologique. => oui c’est logique vu les investissements chinois (pour les Russes il s’agit de niches type armement... qui cachent un peu la forêt comme sous la guerre froide)
      .
      notre système sanitaire était digne du moyen age => pas plus qu’ailleurs en revanche l’intérêt individuel passant avant l’intérêt commun (de grès Japon ou de force Chine) la lutte contre une pandémie est bien moins efficace que dans certains pays d’Asie...
      .
      nous passons une part de plus en plus grande du PIB à gérer les problèmes "minoritaires" : africains, islam, lesbiennes, homos, trans, gros, etc => ça me parait difficile à quantifier mais à mon avis ce n’est pas un problème économique
      .
      les écoles de la garderie nationale qui se sont transformées en souk ou l’ancienne culture de l’excellence des blancs à disparue

      => c’est le résultat de la massification scolaire + de la baisse générale de QI + la télé les jeux vidéos les ordis et les téléphone portables à gogo pour les enfants/ados dans les foyers
      .
      Si c’est un effondrement il se fait au ralenti et permet de sauter par les fenêtres pour les plus malins (ou/et les plus riches)...


    • yoananda2 11 janvier 12:59

      @Sentero

      pas plus qu’ailleurs en revanche l’intérêt individuel passant avant l’intérêt commun

      certes, c’est un facteur, mais il y a aussi eu le manque de matériel, l’impréparation, la cacophonie, l’incurie. Ça a été mieux géré en Asie. En tout cas de ce que j’en sais ; Leur économie a repris. Les avions circulent dans leur ciel.

       ça me parait difficile à quantifier mais à mon avis ce n’est pas un problème économique

      C’est un problème politique et démographique (de mon point de vue) avant d’être économique.

      c’est le résultat de la massification scolaire + de la baisse générale de QI + la télé les jeux vidéos les ordis et les téléphone portables à gogo pour les enfants/ados dans les foyers

      Oui, les écrans semble-t-il font pas du bien au développement du cerveau. Il y a aussi l’immigration africaine qui fait venir de nombreux bas QI. Il y a aussi l’idéologie 68arde qui a foutu en l’air l’autorité, combiné avec la culture blédarde du "nike ta mère" et du bolossage des premiers de la classe.

      On a des études et des rapports sur tout ça, même si moi je le dis avec une langue prosaïque.


    • Guepe maçonne Guepe maçonne 11 janvier 13:30

      @Sentero

      l’Estonie cartonne dans les résultats scolaires , alors que les enfants sont sur tablette à l’école dès la primaire et commence à apprendre le langage info en même moment. Donc un peu facile cette critique des écrans. Qui est en plus , partagée avec les responsables de l’éducation nationale.

      Quand à l’économie asiatique , elle est très loin d’être rose. Le Japon et la Corée sont actuellement entrain de connaître une trois vague, principalement dû justement aux difficultés économiques et à plus grande lenteur de réaction car ils ne voulaient pas limiter les activités économiques. La Thaïlande et l’Inde vont connaître la pire récession depuis la seconde guerre mondiale. Quelques états tirent leur épingle du jeu ( Vietnam )mais c’est tout .

      La Chine est toujours la deuxième puissance économique mondiale ,et enregistre une croissance de seulement 2%.

      Le covid révèle aussi la forte dépendance économique de l’Asie envers l’Europe. Qui plonge si l’Europe plonge.

      Et il y a d’autres faiblesses , ne serait ce que leur transition démographique bien trop rapide. Qui devrait voir le Japon perdent bientôt de 500 000 à 1 M d’habitants par an. La Corée vient aussi d’enregistrer sa première année où la mortalité surpasse les naissances.

      Et la Chine , dans 10/15 ans, sans envolée des naissances , devra elle aussi voir sa population diminuer fortement. De même que la Thaïlande. Et encore , la fonte de la main d’oeuvre qui pourra travailler sera encore plus rapide.

      Forcément, l’Asie , avec le boom démographique qu’elle a connu, finirait bien pas nous dépasser si elle arrive à atteindre le même niveau de développement que nous mais c’est pas gagné, ne serait ce que du point de vue des ressources. Y en aura t’il encore assez pour l’Inde et ses 1,6 milliards d’habitants ? Ou l’Indonésie , les Philippines et le Vietnam , qui à eux 3 , représenteront 600/ 700 millions d’habitants.

      Les conflits entre états sont aussi bien plus fort en Asie : Taiwan , Pakistan / Inde La guerre larvée entre Inde et Chine. Les conflits entre coréens et japonais. Les tentatives chinoises d’augmenter son aire maritime,... La méfiance généralisé entre l’Asie du Sud est et la Chine,....

      Si l’économie était auparavant centré sur l’Inde et la Chine , c est parce qu’il représentait surtout les coins les plus habités de la planète. Et qui sait pt qu’au prochain siècle , ce sera au tour de l’Afrique....


    • yoananda2 11 janvier 13:58

      @Guepe maçonne
      merci. Donc c’est moins rose (pour la covid) en Asie que ce que certains suggèrent et je n’avais pas vérifié plus que ça.
      La transition démographique tant qu’un pays ne fais pas appel à de l’immigration à bas QI de manière massive comme on l’a fait en occident, ça devrait pas se passer aussi mal à priori. Le Japon par exemple, bien sûr, on peut critiquer la monétisation, et plein d’autres truc, mais l’économie ne se porte finalement pas si mal.
      Ceci dit, si tu as des infos chiffrées ...


    • Sentero Sentero 11 janvier 19:10

      @Guepe maçonne
      .
      Les écrans pour les enfants c’est plutôt poussé par l’EN (voir les dotations de tablettes et ordis dans les lycées actuellement) mais à mon avis cela ne va pas du tout améliorer les résultats... quant à l’Estonie c’est une population assez homogène me semble-t-il avec une grande autonomisation des établissements peu d’élèves par classe... je ne sais pas si cela a un sens de comparer...
      .
      Pour la situation asiatique (économique) elle n’est pas rose... mais elle est moins pire qu’ailleurs (Europe, EUA) et c’est largement suffisant pour creuser encore l’écart (ou le réduire selon les pays) avec nous...
      .
      Au niveau démographique beaucoup de pays d’Europe vieillissent aussi (c’est moins le cas aux EUA c’est vrai).
      .
      Au niveau géopolitique c’est tendu effectivement et potentiellement bien plus dangereux que l’Europe ou l’Amérique.
      .
      Quant au covid on verra bien si on y voit une 3e vague... pour l’instant je juge sur pièce et par rapport aux Européens et Américains ils ont globalement bien mieux géré ça que nous...


    • Conférençovore Conférençovore 11 janvier 20:16

      @Guepe maçonne

      "La Chine est toujours la deuxième puissance économique mondiale ,et enregistre une croissance de seulement 2%. "

      C’est objectivement faux. Le PIB de la Chine a dépassé celui des E.U.A. en 2020. et comme dit précédemment, ils se sont relevés de la crise. Ils se désengagent depuis 2 ans de leurs assets bons du trésor américain qui les fragilisaient (et les fragilisent encore). 

      "l’Estonie cartonne dans les résultats scolaires , alors que les enfants sont sur tablette à l’école dès la primaire et commence à apprendre le langage info en même moment "
      Info = maths. Tablettes ou non (c’est une hérésie du point de vue du dév cognitif des enfants mais passons), le pb est ailleurs. Si les petits "Français" sont les plus nuls en maths (et les plus "chauhuteurs" en cours) de toute l’UE ce n’est pas à cause des perturbateurs endocriniens, de la malbouffe ou des tablettes. La raison est juste évidente mais il est interdit de la formuler sur un forum. Pour rappel et indice : le QI est à 85-90% génétique. Faut-il linker la carte qui fâche ? 


    • Guepe maçonne Guepe maçonne 13 janvier 19:45

      @ conf

      Je viens de revérifier sur les chiffres de l’IMF et le Pib américain est à 20 mille milliards contre 14,9 pour la Chine. Donc la Chine est encore derrière l’amérique.
      Le lien en plus entre QI et génétique, c’est estimé à 70% , pas 85. Ce qui permet déjà de faire la différence etre 70 de QI et 100 ,mais meme ce lien est remis en cause ces dernières années.

      @Sentero

      Non désolé. C’est un pur cliché, souvent par extrapolation de la situation chinoise sur le reste de l’Asie.

      La récession a été tellement violente en Inde qu’elle est redevenu la 6ème puissance économique mondiale, derrière le Royaume uni.

      La Thailande aussi, une des plus violentes de son histoires. L’iran aussi, ( aidé parles américains, c’est vrai) . La corée du sud également.

      Pareil pour l’indonésie, et son voisin chrétien.

      Le Japon a lui aussi connu une récession historique. Il vient tout juste d’en sortir mais une troisième vague( avec au max pour l’instant + 7000 cas et 75 morts ) est en train de démarrer et ils viennent tout juste de reprendre des mesures restrictives.

      Pareil pour la Turquie. La valeur de sa livre a meme atteint son plus bas historique face au dollar.

      L’Arabie Saoudite, La Malaisie, Le Pakistan , etc....

      Certes, quelques pays tirent leur épingle du jeu ( surtout vietnam , taiwan, singapour et bengladesh ) mais c’est loin d’etre une situation générale en asie.

      Quand à la Chine, certes, il affiche une croissance à 2% et il est également prévu qu’elle deviendra la première puissance éco plus rapidement mais la Chine n’est pas l’Asie....
      Eux aussi en plus, sont confrontés à une troisième vague et ont déja rétabli des mesures de confinements dans plusieurs zones.
      Et d’ailleurs, les données brésiliennes sur leur vaccin viennent de tomber et montrent seulement 50% d’efficacité. Comme quoi, on a pas complètement perdu la main en Occident.....

      La Corée du Sud est aussi en pleine troisième vague bien plus meurtrière que les précédentes mais le pic semble passé pour eux.

      @ yoananda

      Tu n’as pas précisé les chiffres que tu voulais mais j’ai sourcé cette fois.
      Sur le site de l’IMF, on trouve aussi des données économique pour l’année 2019 et 2020.
      Le Japon stagne depuis les années 90 ,certes à un niveau élevé.
      Je ne sais pas trop par contre par ce que tu appelles par une "immigration à bas QI" mais le Japon a récemment modifié ( avant le covid) et assouplit ses lois en matière d’immigration.

      Il y a environ 2 millions d’étrangers et on note aussi une part de plus en plus grande d’immigrés du bangladesh, philippines,... mais j’ai pas creusé le sujet plus que ça.

      Sur wiki anglais, on trouve les chiffres de naissances et morts par an et on voit bien le "crash démographique" arrivait.... Ils n’ont plus trop le choix.

      J’ ai aussi retrouvé un lien intéressant sur le lien entre démographie et développement économique, en prenant pour exemple pour le Japon.
      Et révèle bien aussi les difficultés futures que vont connaitre les pays d’asie de l’est.


    • Djam Djam 13 janvier 21:52

      @bubu12

      Je suis époustouflée par votre niveau de calcul... je m’incline devant vous bububiden smiley


    • Djam Djam 13 janvier 21:56

      @Tchakpoum

      "tous des séditieux fascistes antidémocrates" 

      Je suis déçue, Tchak... il manque des qualificatifs à la suite de votre jolie formule : antisémites, islamophobes, nazis, sexistes, homophobes... je crois que j’en oublie smiley 


    • yoananda2 13 janvier 22:01

      @Guepe maçonne

      Le lien en plus entre QI et génétique, c’est estimé à 70% , pas 85. Ce qui permet déjà de faire la différence etre 70 de QI et 100 ,mais meme ce lien est remis en cause ces dernières années.

      L’héritabilité du QI est de 60% chez les enfants et 80% chez les adultes. Je ne connais pas l’intervalle de confiance de ces chiffres si on veut être rigoureux.

      "immigration à bas QI"

      immigration africaine de peuplement.

      on voit bien le "crash démographique" arrivait.... Ils n’ont plus trop le choix.

      tu parles du japon ou de nous ?

      le lien démographie / économie est assez complexe, mais je penses qu’il y a quand même des alternatives à l’immigration de masse. Je ne te fais pas l’injure des "politiques de natalité" qui ne semblent pas fonctionner.


    • Guepe maçonne Guepe maçonne 13 janvier 22:48

      @yoananda2

      Du Japon.
      C’est déjà le cas en Europe de l’Est ( la Lituanie perd 0,5% de sa population par solde négatif entre natalité et mortalité par exemple,etc....), et "masqué" par l’immigration en Espagne, Italie et Allemagne.

      Il semble qu’il y a une fatalité entre développement économique et chute de la natalité.
      Le seul état développé qui a pu maintenir une natalité haute est Israel , pt du à la part des juifs orthodoxes et la compétition démographique avec les palestiniens.

      Je ne vois pas beaucoup d’alternative , à part pt accepter la décroissance qui va fatalement accompagner le vieillissement de la société ou une robotisation qui nous permettrait de remplacer tous les postes qu’il va manquer.

      Avec en plus, tous les lobbys patronaux qui n’accepteront jamais ça et qui feront pression sur l’état pour qu’il ouvre les vannes. A l’image de cette histoire dans une boulangerie avec un clandestin africain.


    • yoananda2 13 janvier 22:51

      @Guepe maçonne

      à part pt accepter la décroissance qui va fatalement accompagner le vieillissement de la société ou une robotisation qui nous permettrait de remplacer tous les postes qu’il va manquer.

      précisément, ce serait écolo ça permetrait de gérer la "destruction créatrice" de l’automatisation


    • Guepe maçonne Guepe maçonne 13 janvier 23:09

      @yoananda2

      Pt mais ça me semble compliqué car les partisans de la décroissance en france , et plus généralement les écolos, sont le plus souvent également des pro immigration.

      Et il faudrait aussi accepter une perte de puissance et d’influence de la France, face à d’autres états qui ,eux, recherchent cette puissance.

      Et aussi le problème du patronat , qui n’acceptera jamais de voir la taille de ses entreprises réduites.

      Et autre paradoxe qui complique les choses : les décroissants sont aussi souvent les plus opposés à toute forme de technologie. Donc c’est pas gagné de leur faire admettre un monde où les robots sont omniprésents.


  • sls0 sls0 9 janvier 19:46

    Ca prend du temps à tout écouter mais c’est intéressant, on apprend pas mal de détails éclairants.

    Journaliste vivant depuis 20 ans aux USA, normal qu’il en connaisse plus que nous.

    Vivement la fin des épisodes que le calme revienne aux USA.

    Un peu hors sujet, en Iran coté missiles ils sont en alerte maximum jusqu’au 20 janvier. Ils ne veulent pas la guerre mais avec un Trump imprévisible ils prévoient de raser 54 bases US en cas de sursaut belliqueux de la bête.


    • pegase pegase 10 janvier 12:30

      @sls0
      -
      ça y est , avec vous ce sera Trump le responsable smiley

      alors qu’il n’a même plus le droit de s’exprimer ..


    • sls0 sls0 10 janvier 12:36

      @pegase
      Oui, il est responsable comme le pense la majorité des américains sauf la secte Qanon qui est votre source principale.

      Pour ce qui est de s’exprimer il y a le canal normal du président, à tout moment il peut l’ouvrir à la télé.
      Pour ce qui est de twitter le compte Realtrump qui servait à foutre de l’huile sur le feu a effectivement été supprimer. Par contre son compte officiel de président existe toujours


    • pegase pegase 10 janvier 14:12

      @sls0
      -
      Qanon est un avatar de la CIA, comme d’habitude ils créent des mouvements d’oppositions qu’ils contrôlent eux même ...

      C’est une spécialité de l’agence !

      Et pour vous citer, j’en ai rien à cirer de Qanon, je ne les écoute même pas ...


    • Sentero Sentero 10 janvier 15:10

      @pegase
      .
      Moi personnellement je n’en ai rien à faire que Trump puisse s’exprimer ou pas sur Facebook et Twetter... il organise une conférence de presse quand il veut... vous imagineriez De Gaulle tweetter ou liker sur facebook  smiley


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 janvier 20:37

      @Sentero

      "vous imagineriez De Gaulle tweetter ou liker sur facebook"

      Ou pourquoi pas l’imaginer utilisant les moyens de communication modernes de son époque, par exemple parler à la radio !! Haha, quelle idée ridicule.  smiley


    • pegase pegase 10 janvier 21:33

      @Qaspard Delanuit
      -
      Il faut créer un avatar électronique de De Gaulle, mu par de l’IA intégrant toutes ses déclarations et ses idées .. une réincarnation électronique smiley


    • sls0 sls0 10 janvier 22:59

      @Qaspard Delanuit
      Franchement l’employer comme Trump je ne vois pas De Gaulle le faire.
      Comparer un homme d’état à un présentateur de télé réalité.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 janvier 00:01

      @sls0

      Il ne s’agit pas de comparer de Gaulle à Trump. Je dis simplement que les politiques ont toujours employé les moyens de communication de leur époque. Comment parler à une grande foule ? Par signaux de fumée, par la diffusion de tracts, par le mégaphone, par la radio, par la télé, par l’Internet. Peut-être bientôt par implant cérébral ou par télépathie, qui sait ?  smiley


  • rinbeau rinbeau 9 janvier 20:48

    Il serait très intéressant de savoir de quelle démocratie Américaine nous martèle cet inconditionnel démocrate ! Celle de Georges Washington, esclavagiste notoire, pourfendeur d’indiens, Franc maçon, adorateur des banquiers, à l’initiative de la constitution Américaine qui autorise le peuple à voter pour des grands électeurs qui voteront pour eux ????? "Et qui meurt de sa belle mort" Quelle ironie !

    Celle de Lincoln qui aboli l’esclavage et déclare ouvertement : 

    Le gouvernement devrait créer, émettre, et faire circuler toutes les devises et tous les crédits nécessaires pour satisfaire les dépenses du gouvernement et le pouvoir d’achat des consommateurs. En adoptant ces principes, les contribuables économiseraient d’immenses sommes d’argent en intérêts. Le privilège de créer et d’émettre de la monnaie n’est pas seulement la prérogative suprême du gouvernement, mais c’est aussi sa plus grande opportunité.”                                                                      MAIS QUI LUI MEURT ASSASSINE ETRANGEMENT !

    A aucun moment ce pauvre naïf ne nous parle des vrais fascistes !              Ceux de Wall street et de la banque d’Angleterre pour ne pas les nommer Rothschild, qui à tour de rôle se payent des républicains où des démocrates selon les époques ! (de nos jours ce son plutôt les démocrates qui ont leurs faveurs !) Qui ne se sont pas retrouvés sur le banc des accusés lors du procès de Nuremberg alors qu’ils sont responsables d’avoir massivement financés Hitler pendant la seconde guerre mondiale ! Ces démocrates qui sous Obama ont financé le terrorisme au moyen orient provoquant des millions de morts civils !

    La plus grande démocratie du monde n’est qu’une merde Oligarchique depuis le 18ème siècle !

    Et nous sommes leurs vassaux !

    Quand à Trump, qu’il soit un mégalo, encore plus mégalo qu’eux et qui veut leur faire la peau, ça me va ! Je m’en fous des guerres entre puissants. L’ELIMINATION DE CETTE VERMINE MONDIALISTE pour moi est une priorité. Peu importe qui s’y colle.

    Il y a un précédent dans l’histoire, c’est celui de Philippe el bel et des templiers.

    A SUIVRE..



    • Pyrathome Pyrathome 9 janvier 22:52

      @rinbeau

      Oui excellent !

      Une vraie bouffée d’oxygène, la vérité ! smiley


    • Hijack ... Hijack ... 10 janvier 06:04

      @rinbeau

      Parfaite description, bonnes comparaisons.


    • ZardoZ ZardoZ 10 janvier 08:48

      @rinbeau

      Excellemment résumé !


    • Sentero Sentero 10 janvier 15:19

      @rinbeau
      .
      Vous mélangez tout... 2e guerre mondiale... templiers... guerre de sécession... fascisme... Rothschild... Démocrates... Trump... Philippe le bel... Lincoln... Obama... Nuremberg... franc maçonnerie... nazisme... Washington... Wall Street... Républicains...
      .
      C’est entre la bouille pour chat et le gloubiboulga... mais pas de problème... sur Agoravoxtv ca fait illusion sans problème  smiley


    • rinbeau rinbeau 10 janvier 16:29

      @Sentero

      heureux que ça vous plaise !

       smiley


    • Sentero Sentero 10 janvier 18:34

      @rinbeau
      .
      Et oui ça me plait autant que l’argument... "moi tant que je ne vois pas des morts dans les rues c’est qu’il n’y a pas d’épidémie" (je résume) smiley


    • rinbeau rinbeau 10 janvier 19:54

      @Sentero

      Mauvaise interprétation !
      "moi tant que je ne vois pas des morts dans les rues c’est qu’il n’y a pas d’épidémie"
      SEVERE telle que celle de la peste au 18ème siècle ! tel était mon propos.
      Désolé que vous n’ayez pas compris !

       smiley


    • pegase pegase 10 janvier 21:44

      @Sentero
      -
      En fait vous en faites parties, à toujours prendre leur défense ?

      Vous êtes quoi au juste ? 

      Une sorcière, un anglois abominatif smiley


    • Sentero Sentero 10 janvier 22:48

      @pegase
      .
      Prendre la défense de qui au juste ???


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 janvier 00:39

      @Sentero

      "Prendre la défense de qui au juste ???"


      Vous le savez très bien, ne faites pas semblant de ne pas comprendre. 

      (La non-réponse préférée des femmes quand on leur demande pourquoi elles font la tête.)


  • juanyves 9 janvier 22:34

    Trump c’est un mafieux, un gangster. Biden c’est un larbin du complexe militaro industriel. Les américains, pour au moins 50%, aiment Trump, parce que ce sont eux aussi des gangsters. Les USA sont des gangsters, ils vivent sur le dos du monde. Le grand business ne veux plus de Trump, ils veulent être plus incognitos et probablement il y a eu des fraudes bien montées au niveau des machines. Il ne faut surtout pas croire que c’est le bien (les démocrates) contre le mal (Trump et les républicains). Le travail est bon mais il manque celui sur les autres gangsters aussi pourris que Trump parce que plus sournois et maitres des médias mainstream. Facebook, Twitter ont bien montré leur face cachée. Qu’ils se détruisent entre eux ne peut être que bénéfique pour ceux qui veulent un autre monde.


    • louis 10 janvier 00:27

      @juanyves
      Si le coup d’état de trump avait réussit les Américains auraient probablement assisté a la nuit des longs couteaux .


  • Hijack ... Hijack ... 10 janvier 05:55

    J’ai essayé d’écouter quelques épisodes, voire tous s’ils apportaient quelque chose, y compris contre mes propres préférences, ne serait-ce que pour en apprendre un peu plus ; mais je me suis arrêté net au début du 1er épisode après avoir entendu la qualification de Trump d’être un ... tenez-bous bien, oui, un complotiste ! Cette allégation à elle seule, désigne le niveau que va être cette série ... J’avais un doute dès l’intro, vu le ton et les mots employés, mais comme souvent, on obtient tjrs confirmation de son doute ... Rudy R. sors de ce corps ... mêmes arguments foireux, même ton plaintif ... toutefois en moins rigolo.

    Personne n’a dit que Trump était un homme parfait, encore moins un Président U.S comme il faut ... à l’impossible nul n’est tenu, oserais-je dire. Mais au moins, il réussi ce que peu ont réussi avant lui : aucune guerre entamée à l’extérieur, contrairement au précédent qui a ordonné plus de guerres meurtrières que les Bush, c’est dire.Trump a réduit le chômage comme peu avant lui, ses réformes économiques, la multiplication du nombre de créations d’entreprises, ses nominations de juges ou ses avancées notables en faveur de la santé des zuniens (pour faire court). 

    Le simple fait qu’aucun média n’ose aller à contre courant de la curée anti Trump, font de lui un bon Président US, pour lequel je n’ai perso, aucune sympathie, mais je juge sur les faits.



    • ZardoZ ZardoZ 10 janvier 08:51

      @Hijack ...

      Idem, aucune sympathie pour le personnage, mais sans doute le meilleur président depuis Reagan, et ça comme dirait l’autre "c’est du factuel".


    • Hijack ... Hijack ... 10 janvier 11:37

      @ZardoZ

      Bah ... osons aller jusqu’à J.F.K pour leurs intentions pro peuple US avant tout, quel que soit le risque.
      D’ailleurs ... pour ceux qui suivent la géopolitique de près, Trump, contrairement aux apparences jouait contre l’Empire et par conséquent pouvait lui aussi être victime d’un déséquilibré ou truc de ce genre.


    • Sentero Sentero 10 janvier 19:09

      @Hijack ...
      .
      "aucune guerre entamée à l’extérieur, contrairement au précédent qui a ordonné plus de guerres meurtrières que les Bush"...
      ...ben non Obama n’a vraiment ordonné (ni déclaré) aucune "guerre" à l’extérieur... il a dû poursuivre les opérations militaires de ses prédécesseurs ou est intervenu dans des guerres civiles déjà en cours (généralement dans de larges coalitions avec parfois mandats de l’ONU)... en gros comme Trump mais sur 8 ans (pas 4)... en revanche Trump a bombardé et drôné comme son prédécesseur et a augmenté régulièrement le budget de l’armée us alors qu’Obama l’avait réduit pendant ses deux mandats... c’est le complexe militaro-industriel qui doit adorer Trump  smiley


    • rinbeau rinbeau 10 janvier 20:06

      @Sentero

      Obama a intensifié toutes les guerres où les Américains étaient engagés !
      Il a engagé en plus l’Amérique dans la guerre en Syrie et la guerre en Lybie et que dire de celle du Yémen ?
      Vous avez la mémoire courte !


    • rinbeau rinbeau 10 janvier 20:11

      @rinbeau

      Et lorsque vous parlez de guerres civiles en cours, vous parlez certainement des mercenaires payés et armés par l’oncle Sam et aidés par leurs vassaux dont nous sommes pour renverser Bachar el Assad !


    • Sentero Sentero 10 janvier 21:27

      @rinbeau
      .
      La guerre civile syrienne était entamée depuis longtemps quand les américains s’en sont mêlés... et à ma connaissance Trump s’y est bien mêlé aussi en envoyant des missiles sur des bases aériennes syriennes...


    • pegase pegase 10 janvier 21:47

      @Sentero
      -
      Il a envoyé 4 vieux missiles poussiéreux en prévenant Assad pour qu’ils évacuent les bases ...

      On est loin des déluges de feux d’Oblabla ...


    • rinbeau rinbeau 10 janvier 22:00

      @Sentero

      certainement pas ! La guerre civile Syrienne a débuté en 2011 ! Obama a été investi en 2009 pour son premier mandat !
      C’est pas bien de dire n’importe quoi !


    • Sentero Sentero 10 janvier 22:37

      @rinbeau
      .
      Je répète la guerre civile syrienne a commencé AVANT que les Américains (qui avaient alors d’autres chats à fouetter dont se désengager d’Irak) s’en mêlent (dans une vaste coalition comprenant des pays occidentaux et arabes...) ... et ce soutien a été tout sauf massif smiley... l’arrivée de Trump au pouvoir n’a pas radicalement changé cet engagement (missiles envoyés sur des bases aériennes syriennes, soutien puis semi abandon des Kurdes etc etc) qui n’a baissé qu’à cause du succès du soutien russe iranien et du Hezbollah à Bachar qui a permis au vassal de Moscou de rester en place.


    • Sentero Sentero 10 janvier 22:46

      @pegase
      .
      Non Trump a globalement autant bombardé et drôné (dont un général iranien ce qui aurait pu provoquer une guerre avec l’Iran) que son prédécesseur mais en revanche il a rendu cela plus discret, alors qu’avant sous Obama le Pentagone communiquait dessus Trump a rendu les choses beaucoup plus opaques et à laissé carte blanche à la CIA.


    • pegase pegase 10 janvier 23:06

      @Sentero
      -

      Wall street lance la chasse aux sorcières contre les anciens conseillers de Trump !
      « Que ce soit clair pour les entreprises : Embauchez un [des ex-conseillers de #Trump] et Forbes considérera que tout ce que votre entreprise relaiera est un mensonge. »

    • Sentero Sentero 10 janvier 23:12

      @rinbeau
      .
      Guerre d’Irak  : Obama était contre, a baissé régulièrement le nombre de soldats us et y a mis fin
      .
      Guerre d’Afghanistan : en 2014 Obama a quasiment mis fin au conflit il ne reste qu’une dizaine de milliers de soladts us... cela remonte sous Trump (14 000 soldats us) pour redescendre très récemment... donc au final je ne vois pas de grosses différences entre la fin du mandat d’Obama et celui de Trump.
      .
      Guerre de Libye : les EUA interviennent (interdiction aérienne) dans une guerre civile déjà en cours et avec l’accord de l’ONU dont les Russes et les Chinois (et dans une large coalition).
      .
      Guerre du Yémen : une guerre civile parmi d’autres (4 depuis les années 1960 au Yémen) et où l’engagement (indirect comme beaucoup d’autres pays) des EUA ne change pas entre Obama et Trump (en avril 2019 Trump a utilisé d’ailleurs son véto contre le congrès qui lui demandait de ne plus soutenir l’Arabie Saoudite).
      .
      Guerre de Syrie : guerre civile engagée avant qu’Obama s’en mêle (mollement) et Trump s’en est ensuite mêlé comme lui (missiles envoyés sur des bases syriennes) jusqu’à ce que l’engagement russe iranien et hezbolliste fasse pencher la balance vers Bachar... au détriment des Kurdes que Trump laisse à moitié tomber...
      .
      Donc au final entre Obama et Trump je ne vois pas trop de différences... sauf qu’Obama avait plus ou moins normalisé les relations avec l’Iran et Cuba ce que Trump a annulé et sauf que Trump a encore plus favorisé Israel au détriment des Palestiniens ce qui ne risque pas de faire baisser les mécontentements dans la région.


    • pegase pegase 10 janvier 23:13

      @Sentero
      Je répète la guerre civile syrienne a commencé AVANT que les Américains (qui avaient alors d’autres chats à fouetter dont se désengager d’Irak) s’en mêlent (dans une vaste coalition comprenant des pays occidentaux et arabes...) ... et ce soutien a été tout sauf massif ...

      NON, c’est faux !

      Le conflit syrien a été orchestré dès son début par les services spéciaux, aidés des frères musulmans, qui n’en étaient pas à leur première forfaiture puisqu’ils avaient commencés en Libye ...

      Puis le soutient financier direct des pays occidentaux, ainsi que du soutien logistique, du renseignement militaire (imageries satellites), de la fourniture d’armes sophistiquées. et de l’appui feux aérien .. et même des missiles longues portées, rapidement stoppés par les russes ...

       


    • Sentero Sentero 10 janvier 23:18

      @pegase
      .
      "Wall Street" cela ne veut rien dire... ce n’est pas un "acteur"... cela étant personnellement je n’embaucherai pas un ancien conseiller de Trump si je pouvais trouver d’autres personnes aussi qualifiées... et je n’ai besoin de personne pour me le suggérer... c’est juste du bon sens...
      .
      Faire prendre d’assaut un bâtiment où se déroule la certification d’une élection pour essayer de l’empêcher c’est du despotisme. 


    • Sentero Sentero 10 janvier 23:26

      @pegase
      .
      Et bien non c’est FAUX... le conflit syrien a été orchestré par Bachar et ses forces de sécurité qui n’ont pas accepté que des citoyens manifestent contre eux... bilan 380 000 morts... tout cela pour rester au pouvoir comme papa... Moubarak et Ben Ali ont été des dictateurs beaucoup moins sanguinaires...


    • Hijack ... Hijack ... 11 janvier 14:47

      @pegase

       smiley Ce jour là, on dirait même que les missiles poussiéreux n’étaient même pas armés, car tombés sur des vieilles carcasses de voitures et avions, n’ont même pas provoqué d’explosions à l’impact ... mieux, des soldats syriens étaient tout à côté, rigolaient en voyant les missiles tomber. Bref, un opération pour calmer les donneurs d’ordres des Usa ... et permettre à Poutine, Assad et Trump, de passer à autre chose.
      De mémoire, à l’époque (on ne retrouve plus ces images), je me souviens avoir dit : tiens, Trump envoie des casseroles vides à Assad.

      Trump avait 2 choix : provoquer sérieusement la Russie ou faire copain/copain avec Vladimir. Il avait fait le bon choix.


Réagir