vendredi 28 septembre 2018 - par mat-hac

Israël affirme sa volonté de continuer ses opérations en Syrie contre l’Iran

Israël maintient une position ferme concernant son action en Syrie. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a déclaré mardi que son pays continuerait de mener des opérations militaires en Syrie contre l'Iran. Sa déclaration intervient après que la Russie a accusé Israël d'avoir provoqué indirectement la chute d'un avion de reconnaissance russe en Syrie. Une accusation que le Kremlin a renforcée en annonçant qu'il fournirait un système de missiles sol-air S-300 à la Syrie dans deux semaines. Israël a longtemps fait pression sur Moscou pour l'empêcher de fournir ce système anti-missile à la Syrie, estimant que cela ne ferait qu'accroître le danger dans la région.



10 réactions


  • njama njama 28 septembre 2018 11:42
    Encore des gesticulations de ce psychopathe criminel  !

    Son dernier délire paranoïde
     Nouveau spectacle de Netanyahu à l’ONU

  • njama njama 28 septembre 2018 12:26

    Le ministre iranien des Affaires étrangères a réagi au nouveau spectacle du Premier ministre israélien à l’Assemblée générale de l’ONU.

    Mohammad Javad Zarif a réagi, jeudi 27 septembre sur son compte Twitter, au nouveau spectacle de Benjamin Netanyahu où il a montré des cartes pour accuser l’Iran d’abriter un « site de stockage atomique secret » à Téhéran.

    « Aucun show ne pourra jamais dissimuler cette réalité qu’Israël est le seul régime détenteur d’un programme nucléaire secret et non déclaré dans la région y compris un véritable arsenal atomique. Le temps est venu pour qu’Israël passe aux aveux et qu’il ouvre son programme de fabrication d’armes nucléaires illégal aux inspecteurs internationaux », a-t-on appris du tweet de M. Zarif.

    No arts & craft show will ever obfuscate that Israel is only regime in our region with a *secret* and *undeclared* nuclear weapons program - including an *actual atomic arsenal*. Time for Israel to fess up and open its illegal nuclear weapons program to international inspectors.


  • njama njama 28 septembre 2018 17:19
    Ô c’est mignon ! merci Gidéon

    Un chroniqueur d’Haaretz remercie « mère Russie » d’avoir « remis » Israël à sa place

    En fournissant des systèmes S-300 à Damas suite au crash de l’Il-20, la Russie a pu contenir « l’arrogance » d’Israël, qui ces derniers temps était devenu incontrôlable à en juger ses actions en Syrie, écrit le chroniqueur Gideon Levy pour Haaretz.

    « Enfin quelqu’un n’a pas pu le supporter et a dit : "assez" ! Au moins en Syrie cela ne continuera plus. Merci à toi, mère Russie d’avoir pu maîtriser cet enfant qui a dépassé les bornes et que l’on n’avait pas remis à sa place depuis longtemps », écrit-il.


    « La Russie a démontré au monde entier la façon dont il faut traiter Israël, en utilisant pour cela un langage que ce dernier peut comprendre », poursuit le journaliste.


    • zak5 28 septembre 2018 21:22

      @njama

      Un chroniqueur d’Haaretz remercie « mère Russie » d’avoir « remis » Israël à sa place

      merci de nous rappeler que l’opposition en Israël ça existe et que si Bibi ne fait que des fanfaronnades et se casse la figure, il sera contraint et forcé par de nouvelles élections de quitter le pouvoir

      rappelez moi depuis quand la famille Bachar est au pouvoir en Syrie ?

      ceci dit, personnellement je crois que les missiles livrés a l’armée syrienne n’empêcheront pas l’aviation israélienne de continuer a se balader dans le ciel syrien et Poutine le sait. Je dis cela pour la simple raison que les russes ne sont intéressés que par la protection  la province côtière syrienne de Lattaquié où se trouve la base militaire russe et je pense que les israéliens sont tout a fait disposés a ne plus attaquer cette région, pour le reste, ils continueront a se balader dans le ciel syrien comme auparavant 



    • zak5 28 septembre 2018 21:33

      @zak5
      je précise : quand je dis : les missiles livrés a l’armée syrienne, je devrais le dire au conditionnel parce qu’a mon avis, ça sera les russes qui décideront s’il faut tirer ou non avec ces missiles. Les missiles seront livrés EN syrie mais pas sur a l’armée syrienne. d’ailleurs des S300 et même des S400 sont depuis longtemps en syrie


    • njama njama 28 septembre 2018 23:02

      @zak5

      Dites-nous donc les bonnes raisons qu’auraient Israël de continuer de harceler et d’agresser la Syrie

      (3’59) https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=w3FowfxDv4s


    • njama njama 28 septembre 2018 23:06

      J’invite d’ailleurs matthius à mettre cette vidéo en ligne avec un lien vers sa source* pour que chacun comprenne qu’agresser Damas, et la Syrie est un obstacle à la paix dans la région.

      * https://www.mondialisation.ca/la-foire-internationale-de-damas-et-le-festival-de-la-croix-marquent-le-retour-a-la-paix-dans-une-grande-partie-de-la-syrie/5628068


  • joelim joelim 28 septembre 2018 21:05
    L’inaccessible est souvent désirable. Ils devront courir vite ses avions s’il veut continuer la guerilla aérienne. Les victimes russes (RIP) qu’ils ont faites - dans une envolée probable de chutzpah - ne seront pas oubliées de si tôt. En plus il y a eu le blabla infantile (c’est la faute aux syriens si croyez-nous...) des pontes militaires concernées à Moscou (durée de l’entretien selon RI : 21 mn) qui fut rompu par la partie russe. Bibi a un vrai problème psycho, peut-être lié au décès de son frère, pourquoi met-on de tels dangers publics en responsabilité des états c’est la question.

    • louis 29 septembre 2018 00:34

      @joelim
      ceux qui l’ont élu sont peut êtres dans le même état que lui .


  • Le Monde part en couilles Vraidrapo 30 septembre 2018 23:17
    Israël est en train de faire le plein des silos de haine des pays de la Région pour les siècles à venir.
    Quand le Yankee aura retiré ses bases fautes d’hydrocarbure... la bousculade à Ben Gourion et autour de l’Ambassade des USA comme lors du retrait de Saigon.
    Le 30 avril 1975, les États-Unis évacuaient la capitale sud-vietnamienne dans une indescriptible pagaille : une des plus grandes humiliations de leur histoire. Par Michel Colomès

Réagir