jeudi 18 octobre 2018 - par mat-hac

Ingérence russe, guerre au Yémen, élections européennes...

Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, a répondu aux questions de plusieurs médias français dont RT France. Il a abordé des sujets aussi variés que les relations franco-russes, la guerre au Yémen où les accusations d'ingérence.



3 réactions


  • V_Parlier V_Parlier 18 octobre 2018 20:38

    La conclusion, tout à la fin, est parfaite.


  • maQiavel maQiavel 19 octobre 2018 17:03

    La différence de niveau entre les diplomates russes et occidentaux que certains peuvent ressentir est selon moi lié au discours droidelhommiste tenus par les seconds. 

    Les gens qui ont ce ressenti savent très bien que ce discours est vide sur le fond et qu’il ne sert qu’à dissimuler les intérêts réels des élites occidentales. Sur la forme , c’est un discours messianique ( car postulant la naissance d’un nouveau monde ) et shoatique (puisqu’à chaque conflit , c’est le même schéma triangulaire du génocide juif qui est répété avec un méchant qui persécute un gentil qui doit être sauvé par l’intervention d’un héros )  , ce qui lui donne des atours assez clownesques. 

    Pendant ce temps , les Russes parlent de leurs intérêts particuliers dans un monde complexe , certes pas de façon tout à fait honnête comme on peut l’attendre de n’importe quelle diplomatie sérieuse depuis Mathusalem , mais ils ne dissimulent pas que ce sont leurs intérêts qui constituent le moteur de leurs actions. Cela permet de prendre leurs discours plus au sérieux. 

    Je pourrais écouter parler Lavrov pendant des heures ( pas parce que je serais pro-Russe , j’aurais pu aussi entendre parler un Kissinger ou un Brzezi ?ski de la même façon ). Mais aujourd’hui , je ne pourrais écouter un diplomate occidental plus de 5 minutes , je serais vite lassé par la vision « G.I Joe tous des copains et des héros sans frontières, contre Cobra rien ne les arrêtera , face au danger ils luttent pour la liberté  » …  smiley 


  • louis 21 octobre 2018 21:24

    il n’est pas obligatoire d’être pro Russe pour comprendre que l’intelligence en matière de politique internationale ce trouve en ce moment chez les Russes et qu’elle est un frein a la folie des " occidentaux "

    disons que les Russes sont le contre feu des incendiaires occidentaux sur toute la planète ;


Réagir