vendredi 9 février - par Mao-Tsé-Toung

Abandonner l’Ukraine ? Trump prépare le terrain LCI - 8 févr. 2024

Publicité

 Abandonner l'Ukraine ? Trump prépare le terrain
LCI
 8 févr. 2024


L'élection présidentielle n'est que dans neuf mois mais l'influence de Donald Trump se fait déjà très concrètement sentir : l'ancien président menace, via ses alliés au Congrès, d'enterrer toute future aide américaine à l'Ukraine.



2 réactions


  • juanyves juanyves 10 février 13:29

    Trump prépare le terrain ? Je crois que c’est plutôt le Deep State (DS) qui prépare le terrain, Trump étant la marionnette utile pour l’agenda de ces criminels.

    • Sortir du guêpier ukrainien
    • Se repositionner au Moyen Orient
    • Contrer la Chine

    Tout le discours de Trump

    Le voyage de Nulland à Kiev n’est ni anodin ni nul. Comme d’hab, ses voyages sont toujours suivis d’effets. Son dernier a été suivi de l’éjection de Zaluzhny. Le narratif diffusé par le DS est que Zaluzhny

    n’a pas suivi les ordres de Washington pour le déroulement de la contre-offensive. Ce qui est faux, il s’en est démarqué une fois évident que c’était un désastre et que les techniques otanesque s’avéraient inadaptées. Bref, les yanquis savent très bien que la guerre est perdue et il faut s’en sortir pour se recentrer sur d’autres sujets chauds, sans perdre la face. Zaluzhny

    est très compromis avec les nazis, proche de Poroshenko le corrompu, et est très populaire dans l’armée et la population. On met Syrsky, surnommé "le boucher" et on fait croire qu’il a gagné des batailles. Sur Kupiansk il s’est bien démerdé, mais sur Bakmout, Soledar, Debaltsevo (2015) le kaka. + Info(ES) (en français). Enfin, sa famille est en Russie, sa formation en Russie et il s’est battu en Afghanistan (pas avec les Talibans) ce qui pourrait être des points d’attaques (de la part des nazis et ça a commencé). La loi martiale, qui théoriquement interdit des élections, est en vigueur jusqu’en mai. La RADA est dominée par les néonazis qui probablement vont en changer le président Stefantchouk impopulaire et poursuivi en justice (! !!) :

    Lorsque le président est incapable de remplir ses fonctions, le président de la Verkhovna Rada d’Ukraine [le parlement ukrainien] prend son poste », a déclaré Mykola Kniajitski, député

    Poroshenko est souvent vu avec Zaluzhny

    qu’il soutient. Budanos ne dit rien, mais pense Zaluzhny. Impeachment pour usage de drogue, achat d’appartements à l’étranger ou autre prétexte, c’est facile et éprouvé.

    Les Yanquis ne sont pas idiots, savent que Trump va gagner, ainsi que les Russes, et que Zelenski va sauter : l’aubaine et on peut mettre un coup de pouce. Donc le scénario devient simple : l’Ukraine perd la guerre, c’est la faute à Zaluzhny devenu président

    et aux nazis, "il n’a pas suivi nos recommandations et s’est entouré de nazis". Le paradis pour sortir et ne pas payer, ce que veut Trump. Puis se recentrer sur le Moyen-Orient et la Chine avec Trump en bulldozer qui veut en découdre avec l’Iran et la Chine. Par contre, pour remettre à flot la coopération de la Russie pour contrer la Chine, Poutine a bien laissé voir que c’était du rêve. Et ce qui restera, c’est une Europe ravagée, ruinée, divisée, incapable de maintenir à flot l’empire américain en pleine décadence.

    C’est un scénario possible qui, chaque jour qui passe, devient plus plausible.

    Plize, éviter de venir ergoter tout de s[ho]uite.


  • juanyves juanyves 10 février 14:17

    Bild (propagandiste russe) : Au revoir l’Allemagne !

    Beaucoup d’entreprises partent en Pologne : beaucoup d’immigrés pas chers, venus et surtout à venir d’Ukraine, et des perspectives de gaz russes moins chers (Yamal) une fois finie la guerre.

    Sur Syrskyi et sa famille (assez rigolo, mais il y en aura d’autres).


Réagir