mercredi 9 janvier - par Paul Dallio

Le gouvernement italien apporte son soutien aux Gilets Jaunes « qui protestent contre un Président gouvernant contre son peuple »

Luigi Di Maio et Matteo Salvini ont apporté publiquement leur soutien aux Gilets Jaunes en France. Le ministre de l’intérieur italien a décoché une flèche à Emmanuel Macron et sa politique qu’il juge éloignée des préoccupations des Français.

Le gouvernement italien a spectaculairement affirmé, lundi 7 janvier, son soutien aux « gilets jaunes » en France, un de ses principaux ministres les invitant à ne « pas faiblir » dans leur combat qu’il veut aussi aider.



2 réactions


  • Qamarad Qamarad 9 janvier 16:24

    Salvini, j’ai deux hypothèses.

    Soit c’est un opportuniste qui attend le bon moment pour la faire à l’envers aux allemands et qui se vautre dans le frenchbashing et soutient en paroles les GJ parce que Macron est une cible facile ; soit c’est un faux-jeton qui se couchera devant les allemands comme l’a fait le gouvernement grec et se donne bonne conscience par du populisme revendicatif.

    J’admets que je ne suis pas du tout fixé. 


    • barbarello 9 janvier 19:16

      @Qamarad

      Je crois que Salvini et Di Maio, qui ne sont des géants", même si ils méritent -et ont de la part des italiens ! bien plus de respect que la caste politicienne française dans son ensemble et les dangereux dégénérés aux pouvoirs à ce jour, 
      se sont juste fait un petit plaisir en souvenir des fois des derniers mois où macron leur a fait la leçon (migrants, UE) et les a même affublés mine de rien de noms d’oiseaux aussi (populistes, extrêmes, etc). 
      Ce qui est intéressant, c’est que s’ils se sont permis cette gifle méritée à macron le méprisable, en encourageant les gilets jaunes carrément, c’est qu’ils considèrent que ce sous homme est devenu sans poids. 


Réagir