dimanche 26 mai - par Orwell

Élections européennes : le vrai pouvoir du parlement européen

Les élections européennes ont lieu tous les 5 ans et nous permettent de voter pour les députés du Parlement européen. Mais au-delà des sondages et des programmes, quel est l'enjeu de ces élections ? Les députés européens peuvent-ils vraiment changer l'Europe ? Quel est, en bref, leur vrai pouvoir ? Dans cette vidéo, nous répondons à ces questions et bien plus encore



5 réactions


  • Sozenz 26 mai 14:23

    en resumé

     les etats ont le devoir de suivre les traités européens sinon ils sont sanctionnés .

     seule la commission européenne non élue par la peuple decide des traités ; que doivent appliquer les etats ;

    Donc nous ne sommes pas en démocratie , mais bien en dictature ;

    trois phrases pour dire où nous en sommes .

    où comment les peuples aiment se mettre en cage ;

    il faudrait poursuivre en justice sarko ,qui lui n est pas en immunité, pour non respect du referendum de 2005 . il est en procès ; faut enfoncer le clou .


    • edwig 27 mai 09:01

      @Sozenz
      et cette même commission non élue est la seule capable de créer les lois !
      et les postes importants de cette commission ne sont pas occupés par des individus au hasard...ils ont été mis là par la volonté de certains, ceux que l’on pourrait justement appeler "le non peuple".


    • Vraidrapo 27 mai 18:03

      @Sozenz
      Seuls 5% des suffrages se sont portés pour le Frexit !
      On ne peut rien construire de cohérent et de durable avec ces "français"-là.
      Il faut dare-dare remplacer la Devise nationale :
      "Liberté,etc, etc..." par
      "moi d’abord"
      Quant à poursuivre Talonnettes, il n’est que de constater les cas :
      Cahuzac,
      Balkany,
      le premier peut dormir sur ses 2 oreilles. Paul Bismuth n’aura même pas besoin de se planquer à Tel-Aviv...
      95% des votants ne demandent qu’à être bernés et je pèse mes mots !


    • Julot_Fr 29 mai 14:39

      @Sozenz Sauf que pour le moment, la commission europeenne n’a pas de police pour enforcer ses lois, il sufferait de dire non a n’importe laquelle de leur interjection et ils n’auraient d’autre choix que de fermer leur gueules.. le vrai pouvoir vient du canon, pas du papier a se torcher le cul


  • BA 29 mai 08:48

    Réunion du Groupe Bilderberg : le grand chef de l’OTAN sera à Montreux.


    Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, sera présent à Montreux de jeudi à dimanche. Envoyé par Donald Trump, le secrétaire d’Etat Mike Pompeo devrait également rejoindre la réunion.


    https://www.24heures.ch/economie/le-grand-chef-de-l-otan-sera-a-montreux/story/12916626


    Emmanuel Macron a participé à la réunion du Groupe Bilderberg en 2014. Son premier Ministre est Edouard Philippe, qui avait participé à Bilderberg 2016. Son ministre de l’Education Nationale est Jean-Michel Blanquer, Bilderberg 2018. Son ministre de l’Economie est Bruno Le Maire, qui participera à Bilderberg 2019 dans deux jours.


    Les vassaux des Etats-Unis vont se réunir autour de leur suzerain lors de la réunion du Groupe Bilderberg 2019 :


    Castries, Henri de, Institut Montaigne


    Azoulay, Audrey, Parti Socialiste, ancienne ministre de François Hollande


    Barbizet, Patricia, société financière Temaris & Associés


    Beaune, Clément, conseiller Europe du président de la République Emmanuel Macron


    Buberl, Thomas, patron des assurances AXA


    Caine, Patrice, patron de l’entreprise THALES


    Godement, François, institut Montaigne


    Le Maire, Bruno, ministre de l’Economie et des Finances


    Nora, Dominique, éditorialiste de l’hebdomadaire L’Obs


    Pouyanné, Patrick, patron de TOTAL


    Ces 10 caniches des Etats-Unis seront présents du jeudi 30 mai au dimanche 2 juin 2019 à Montreux, en Suisse, à la réunion du Groupe Bilderberg.


    Rappel : le traité de Rome a été signé en 1957. Le traité de Rome marque le début de la construction européenne. Il a été conçu par des hommes politiques occidentaux qui étaient soumis aux Etats-Unis, par des grands banquiers, par des patrons de grandes entreprises multinationales, par des diplomates étatsuniens, et par des militaires membres de l’OTAN.


    Dès le début de la construction européenne, le traité de Rome était voulu par les Etats-Unis.


    Une citation très importante :


    « Je pense que vous pourriez dire, déclara un jour le diplomate américain George McGhee, que le traité de Rome, qui a créé le Marché commun, a été mûri pendant ces réunions de Bilderberg et aidé par le flot de nos discussions. »


    Source :


    « L’Europe sociale n’aura pas lieu », de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raisons d’agir, page 40.


Réagir